Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Portraits croisés, d'Odile Guilheméry

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10225
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 05, 2020 6:55 am    Sujet du message: Portraits croisés, d'Odile Guilheméry Répondre en citant



Citation:
En réalité, la femme censée être Chantal, qui était revenue dans l’église peu après que la vraie en soit sortie, était un double de celle-ci : même silhouette, même chapeau effarant agrémenté des voilettes occultant le visage, mêmes manteau et chaussures. Henry avait reconnu sa sœur à sa façon de marcher. Christiane pratiquait la danse classique et se déplaçait d’un pied léger et svelte, la pointe des orteils légèrement tournée vers l’extérieur. Chantal avait une démarche moins souple, en rien comparable à celle de Christiane, pour peu qu’on y prêtât attention. Henry avait d’emblée compris le subterfuge.

Mathieu Desaulty répond avec bienveillance aux sollicitations d’un octogénaire qui lui demande de venir l’aider à replacer dans son lit son épouse qui en est tombée. Il ne se doute pas en entrant dans l’appartement d’aspect paisible du vieux couple, qu’il va bientôt subir les conséquences d’un passé où deux meurtres des plus sombres ont été commis.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10225
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 05, 2020 6:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Mathieu Desaulty, désormais au chômage, est revenu de Paris pour habiter à Berck chez ses parents. Alors qu’il se balade, un octogénaire l’interpelle et lui demande de l’aider à remettre son épouse dans le lit d’où elle est tombée. Mathieu semble comprendre que Paul et Monica Slama sont en situation irrégulière, mais un portrait dans leur appartement va attirer son attention. Il n’en faudra pas moins pour le faire basculer vers le passé et déclencher une série de réactions en chaîne…

Habituellement, aux éditions du Chat Moiré, c’est Patrick S. Vast qui nous régale de ses ouvrages à suspense, forts d’un engrenage scénaristique de premier ordre, parmi lesquels Potions amères, Passé double, Duo fatal et Nuits grises. Ici, il a transmis le flambeau à Odile Guilheméry le temps d’un roman. On se rend vite compte que cette écrivaine, douée de ses propres personnalité et style, est allée à bonne école : une plume intéressante, une prose très agréable, des éléments du passé qui émergent lentement, et une histoire qui ne perd guère de temps pour se mettre en place. La suite de l’opus est particulièrement bien charpentée, et l’on n’ose imaginer le travail de préparation de l’auteure, avec cette multitude de rebondissements, d’interactions, d’anecdotes et autres éléments qui s’emboîtent parfaitement, du début à la fin du livre. Rarement un livre à suspense n’aura été si riche en jonctions entre les personnages, interférences entre les divers protagonistes, le tout étayé par force dates et détails, et c’est paradoxalement là que le bât blesse, parfois à en écorcher le malheureux lecteur. Car dès le deuxième chapitre, on comprend qu’Odile Guilheméry ne suivra pas exactement les traces de Patrick S. Vast, avec ses romans racés, simples et terriblement efficaces : on y trouve pléthore de personnages, de références au passé des personnages, avec des identités multiples et des contre-coups incessants. Et ce n’est pas fini, car les pages qui suivent réservent encore énormément d’informations. C’est bien simple : le début de ce Portraits croisés, c’est un peu vouloir se faire expliquer les dix premières saisons de Plus belle la vie par un ami dans un ascenseur entre deux étages. La formule est un peu exagérée, mais si vous tentez l’expérience – ce que l’on vous recommande chaudement, parce que cet opus est en soi une expérience littéraire, vous vous rendrez compte que la vérité n’est guère si éloignée. Des arbres généalogiques à faire passer celui des Atrides pour un végétal rachitique, et des chapelets de détails à coller une céphalée à Agatha Christie herself.

Pour son premier roman, Odile Guilheméry frappe fort, très fort, voire trop. Certains lecteurs risqueront, à leur façon, de trancher ce nœud gordien par un abandon pur et simple de ces pages si complexes, pour ne pas dire excessivement complexifiées. Mais si vous êtes prêts à vous lancer dans une histoire dédaléenne recélant une multiplicité d’intrigues, vous serez aux anges.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com