Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La Mésange et l'ogresse - Harold Cobert (Plon)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9277
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 09, 2016 8:25 am    Sujet du message: La Mésange et l'ogresse - Harold Cobert (Plon) Répondre en citant

Roman-enquête très remarqué (et visiblement très apprécié aussi) de la rentrée littéraire, directement basé sur l'affaire Michel Fourniret mais centré sur sa femme - et complice - Monique Fourniret, La Mésange et l'ogresse de Harold Cobert a été publié chez Plon.






Le livre :

Une enquête romanesque au plus près de l'énigmatique épouse de Michel Fourniret pour tenter de cerner les terreurs de notre société à travers l'une des affaires les plus retentissantes de ces dernières années.

« Ce que je vais vous raconter ne s'invente pas. »

22 juin 2004.
Après un an d'interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, « l'Ogre des Ardennes ».
Il sera condamné à la perpétuité.
Celle que Michel Fourniret surnomme sa « mésange » reste un mystère : victime ou complice ?
Instrument ou inspiratrice ?
Mésange ou ogresse ?
Quoi de plus incompréhensible que le Mal quand il revêt des apparences humaines ?

En sondant les abysses psychiques de Monique Fourniret, en faisant résonner sa voix, jusqu'au tréfonds de la folie, dans un face à face tendu avec les enquêteurs qui la traquent, ce roman plonge au cœur du mal pour arriver, par la fiction et la littérature, au plus près de la glaçante vérité.



>> Lire les premiers chapitres



L'auteur :

Harold Cobert est l'auteur de plusieurs romans, dont Un hiver avec Baudelaire, L'Entrevue de Saint-Cloud et, en 2014, Jim, paru chez Plon.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9277
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 09, 2016 8:52 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Pierre Darracq sur Sans Connivence :

Citation:

La Mésange et l'ogresse d'Harold Cobert


Je retrouve Harold Cobert après avoir "surfé avec Dieu au Pays-Basque", précédent roman au sujet pas facile : la fausse couche.
La Mésange et l'ogresse prend un thème pas plus aguichant : l'affaire Fourniret !


Guère plus renseigné que ce que les gros titres de l'époque en disaient, je me suis plongé dans le roman avec autant d'envie que d'entrer dans un commissariat.
J'en suis ressorti bien plus retourné que je ne m'y attendais, le montage adopté par l'auteur ne pouvant laisser indifférent.


Avec une telle histoire (et de tels personnages), relater les événements de cette sordide affaire aurait pu ouvrir la voie à une sorte de thriller malsain et voyeur.
Mais, même si le roman se lit comme un polar haletant, l'enjeu du livre se révèle plus subtil.
Harold Cobert s'efface astucieusement derrière les faits, laissant de côté les effets de manche stylistiques pour choisir un diabolique montage.
Tissu entrecroisé de l'enquête des opiniâtres policiers belges avec les pensées de Monique Fourniret, mais aussi quelques extraits de ses interrogatoires qu'assombrissent les flash-backs des jeunes filles abordées par le couple, il laisse Michel Fourniret en filigrane, mais enferme son lecteur dans une plongée de plus en plus profonde dans l'horreur la plus absolue.


Sans forcer le trait, suggérant beaucoup et laissant donc au lecteur la rude tâche de combler les ignobles interstices manquants, le récit devient de plus en plus saisissant.
On mesure à la fois l'abjection de ces deux êtres malades mais aussi la ténacité, l'abnégation et la patience qu'il a fallu aux policiers pour obtenir des aveux.


Le récit est passionnant, ne se lâche pas.
La folie humaine, dans sa version pourriture, nous est montrée sans fard.
Nos sociétés produisent des êtres abjects qu'heureusement quelques personnes arrivent à stopper dans leurs élans infernaux.
" La marge, c'est ce qui fait tenir les pages ensemble."
Cette citation de Jean Luc Godard ouvre le livre.
Je ne suis pas bien certain que le cinéaste ait imaginé que ses propos puissent être mis en relation avec ces deux ogres modernes, leur donnant du coup une résonance beaucoup plus discutable.


Je sens bien que mes commentaires donnent une impression d'un livre absolument pas aimable, peu confortable.
Et alors ?
N'est-ce pas le rôle de la littérature de nous faire frémir non pas avec des propos malsains mais en nous faisant réfléchir, en nous bousculant un peu sans jamais flatter nos bas instincts ?
C'est la marque d'un bon écrivain que de creuser là où l'on n'a pas envie d'aller, de nous projeter dans les méandres hallucinants des pensées d'êtres que l'on voudrait bien n'avoir jamais à croiser.
Pour cela et pour le côté totalement haletant du récit, La Mésange et l'ogresse est vraiment réussi, et dans un tel contexte, cela force le respect.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9277
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Déc 26, 2016 10:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Harold Cobert sera présent au festival Quais du Polar 2017 à Lyon.
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9277
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Sep 26, 2017 8:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Vient de sortir en poche chez Points :



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com