Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Widowland, de Jane Thynne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 45
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 11420
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2024 5:55 am    Sujet du message: Widowland, de Jane Thynne Répondre en citant



Citation:
Londres, 1953. Depuis la fin de la guerre et l’écrasante victoire allemande, le Royaume-Uni est un Protectorat administré par l’Allemagne nazie. Les femmes y sont dorénavant réparties en classes qui régulent strictement leurs droits. Heureusement pour elle, Rose Ransom fait partie de l’élite. Et, privilège s’il en est, on la charge de réécrire la littérature. Jane Austen, Charlotte Brontë ou les frères Grimm n’ont pas de secrets pour elle et, bientôt, leurs héroïnes deviendront pour les lectrices de parfaits modèles aryens.
Seulement, alors que l’arrivée à Londres du Leader est imminente, des phrases censurées réapparaissent sur les murs de la ville. Et c’est Rose que l’on envoie enquêter en plein cœur des Widowlands, ces banlieues délabrées où l’on confine les femmes insoumises ou rebuts de la société. Pourtant, Rose s’interroge : à quel point ces femmes sont-elles différentes d’elle ?
Roman diablement intelligent, enquête sous haute tension, Widowland est aussi une mise-en-garde contre les dérives des sociétés modernes et un formidable plaidoyer pour la littérature.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 45
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 11420
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Avr 08, 2024 5:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Londres, avril 1953. L’Allemagne nazie a remporté la Seconde Guerre mondiale et c’est désormais un protectorat qui régit le Royaume-Uni. A quelques semaines de l’arrivée du Leader – comprenez le Führer – dans la capitale ainsi que du couronnement du roi Edouard VIII, Rose Ransom, vingt-neuf ans, est chargée d’aller enquêter dans les Widowlands, ces territoires où sont recluses celles qui ne présentent que peu d’intérêt au sein de la hiérarchie des femmes. Déjà en charge de la réécriture des classiques de la littérature afin qu’ils coïncident avec les nouvelles normes sociétales du régime, Rose trouvera peut-être l’opportunité de marquer sa différence.

Ce roman de Jane Thynne séduit dès la lecture de ce pitch, fort original. A la fois dystopique et uchronique, le récit expose la nouvelle structuration de la société, où les femmes sont classées selon des castes en fonction de leur apport à la communauté – à chaque fois selon un prénom emblématique : les Geli, les Klara, les Leni, les Paula, les Magda, les Gretl, ainsi que les Frieda. Dans le même temps, les autorités ont décidé que les grands ouvrages devront désormais être réécrits afin de corriger les élans féministes et autres mouvements allant à l’encontre de la doxa, et notre héroïne, Rose, est justement l’une de ces révisionnistes. C’est d’ailleurs à elle que va revenir la charge de sonder le Widowland situé à l’extérieur d’Oxford pour essayer de comprendre qui barbouille depuis peu les murs de slogans subversifs. Jane Thynne, en plus d’avoir imaginé cette histoire singulière, dispose d’une écriture ravissante, et l’on se plaît très souvent à relire certains passages tant ils sont harmonieusement rédigés. Si l’on regrette parfois que l’écrivaine ne soit pas allée plus loin dans ses idées quant à la révision des textes majeurs de la littérature anglaise et des questions philosophiques que cela implique, elle captive néanmoins par une intrigue atypique et quelques beaux destins de femmes. C’est aussi une superbe – et effrayante – radioscopie de cette société remodelée par les vainqueurs du conflit, imposant au lectorat des réflexions nécessaires quant au rôle de nos mères, épouses et filles. Les dernières pages sont marquantes, offrant à notre Rose un rôle majeur et déterminant : il est plus que probable que l’on ne verra plus jamais le Frankenstein de Mary Shelley de la même manière.

Un livre majeur et mémorable, au scénario et à l’écriture remarquables : Jane Thynne fait fort avec ce récit féministe et militant.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com