Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Téléviré, de Kenneth Cook

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 41
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10010
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Oct 17, 2020 7:32 am    Sujet du message: Téléviré, de Kenneth Cook Répondre en citant



Citation:
L'individu à face de rat qui sortait des broussailles en brandissant son fusil demanda à Davidson : "Tu sais qui je suis ?" - "Oui, fit le jeune homme, vous êtes M. Johnson ". C'est ainsi que le destin du cambrioleur, deux fois assassin, rencontra celui du jeune reporter à la télévision, en plein bush australien.
On n'aurait pu imaginer deux êtres plus dissemblables ; pourtant, en quelques heures, leurs existences se trouvèrent si bien emmêlées par les vicissitudes d'une chasse à l'homme que chacun d'eux, sans le vouloir, en vint à sonner le glas de l'autre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 41
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10010
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Oct 17, 2020 7:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Walter James Johnson tient plus du pousse-mégot que du véritable criminel, sans cœur et méthodique. Et c’est cet amateurisme qui le fait paniquer après avoir réalisé un cambriolage et le conduit à tuer, presque accidentellement, un policier. L’assassin s’enfuit alors dans l’arrière-pays australien, l’outback, avec les forces de l’ordre aux trousses. Dans le même temps, Davidson, jeune journaliste encore idéaliste voire candide de la chaîne télévisée B.J.V., voit dans cette traque l’occasion de réaliser un scoop d’anthologie. Un double cheminement qui ne pourra conduire qu’au drame.

Kenneth Cook signait cet opus en 1962, d’abord paru en France dans la prestigieuse Série Noire de Gallimard sous le titre Téléviré, et c’est un réel plaisir de redécouvrir cet ouvrage si longtemps après. Avec une écriture assez sèche, l’auteur nous dépeint deux personnages que tout oppose : un vaurien que les circonstances ont transformé en gibier de potence, cible rêvée et si facile pour la police australienne, et un journaliste encore émoulu par l’enthousiasme de l’âge. Rapidement, Kenneth Cook met davantage l’accent sur Davidson et les autres reporters qui l’accompagnent dans sa chasse à l’exclusivité filmée, nous offrant au passage de croustillants détails quant aux techniques de l’époque – caméra, prise de son, raccords, etc. C’est également un portrait peu alléchant du journalisme qui nous est donné, notamment dans les relations de pouvoir, l’arrivisme des uns et des autres, les coups bas pour parvenir sur certains trônes professionnels, ou encore l’emprise des décideurs télévisuels, prêts à tout pour que la chaîne corresponde aux canons de leur « morale », comme ce Bloomfield décidé à censurer tout reportage sur le cancer mais partant pour que les informations évoquent avec louanges certains produits pharmaceutiques. L’intrigue policière sert de fil rouge à ce livre, même si certains passages s’en éloignent, et que d’autres ont perdu, au fil des décennies, un peu de leur impact, peut-être parce qu’ils collaient plus à l’époque. Mais l’ensemble, malgré quelques facilités scénaristiques, n’en demeure pas moins très agréable à lire et à découvrir.

Un roman qui doit davantage son charme à la peinture au vitriol de l’arrière-cour de certains médias et à la manière dont certains individus peuvent être broyés par la machine médiatique, qu’à son scénario policier. Cependant, voilà une lecture originale et intéressante, qui tranche, par son propos comme pour sa façon de le présenter, avec ce qui se fait actuellement.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 41
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10010
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Oct 17, 2020 7:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

A noter que ce roman est ressorti cette année en poche chez J'ai lu sous le titre Outback :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com