Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La série Frederik Troy - John Lawton (10/18)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 46
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2254
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Dim Avr 24, 2016 8:43 pm    Sujet du message: La série Frederik Troy - John Lawton (10/18) Répondre en citant



Citation:
Présentation de l'éditeur:
Londres, 1944. Alors que la Luftwaffe donne l’assaut final sur la capitale britannique déjà exsangue, les Londoniens se précipitent dans les rues, cherchant un abri souterrain au cœur de la ville obscure. Lorsque le calme revient, d’autres horreurs refont surface… Un bras est découvert par un groupe d’enfants jouant sur un site bombardé de l’East End. Lorsque le sergent détective Frederick Troy de Scotland Yard arrive sur les lieux, il devient évident que le corps n’a pas été démembré par une bombe. Troy parvient à relier le bras coupé à la disparition d’un scientifique réfugié de l’Allemagne nazie.

Il déterre alors une chaîne de secrets menant tout droit au haut commandement des Alliés, et pénètre les mystères d’un monde corrompu, peuplé de réfugiés apatrides, d’agents secrets et de femmes mystérieuses.

_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road


Dernière édition par Fab le Dim Avr 24, 2016 9:10 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 46
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8897
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Avr 24, 2016 9:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur Facebook
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 46
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2254
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Mai 03, 2016 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Black-Out nous plonge dans le Londres de 1944. Même si la bataille d'Angleterre a sonné le glas d'une invasion allemande dès 1941
la capitale anglaise recommence à être bombardée (Opération Steinbock) et le lieutenant Frederik Troy de Scotland Yard se retrouve à enquêter sur la découverte d'un avant-bras.
Cette découverte va le mener sur les traces d'un tueur qui s'en prend à des savants étrangers exfiltrés. L'après-guerre se prépare déjà et la future Guerre Froide
Malgré quelques longueurs et des motivations qui m'ont semble-t-il en partie échappé sur la fin Black Out est un polar historique bien troussé qui vaut le coup pour son contexte très immersif et son personnage principal: flic tiraillé entre "l'amour" du métier et sa culpabilité de ne pas être au front,fils d'immigrés russes dont l'oncle est très proche des communistes anglais.
ça demande confirmation avec Retour de flammes le 2ième opus paru en France
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 43
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10795
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Sep 24, 2018 6:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Londres, 1944. Alors que la Luftwaffe donne l’assaut final sur la capitale britannique déjà exsangue, les Londoniens se précipitent dans les rues, cherchant un abri souterrain au cœur de la ville obscure. Lorsque le calme revient, d’autres horreurs refont surface… Un bras est découvert par un groupe d’enfants jouant sur un site bombardé de l’East End. Lorsque le sergent détective Frederick Troy de Scotland Yard arrive sur les lieux, il devient évident que le corps n’a pas été démembré par une bombe. Troy parvient à relier le bras coupé à la disparition d’un scientifique réfugié de l’Allemagne nazie.

Il déterre alors une chaîne de secrets menant tout droit au haut commandement des Alliés, et pénètre les mystères d’un monde corrompu, peuplé de réfugiés apatrides, d’agents secrets et de femmes mystérieuses.


Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
En février 1944, à Londres, une bande de gamins voient venir vers eux un chien tenant dans sa gueule un bras. Le sergent Frederick Troy, de Scotland Yard, se voit confier l’enquête. Il ignore qu’il vient de mettre les pieds dans un dangereux nids de serpents, avec divers services d’espionnage en guise de reptiles.

Ce premier opus de la série consacrée au policier Troy met immédiatement le lecteur dans l’ambiance, et il ne faut que quelques pages pour être directement plongé dans le récit. Dans le décor sinistre de la capitale anglaise, meurtrie par les bombardements allemands, les privations et la paranoïa, John Lawton tisse un texte fort et efficace, peuplé de femmes fatales, d’espions, de savants, d’enjeux de pouvoir transnationaux, avec la silhouette inquiétante d’un terrible tueur à gages qui ne tarde pas à sourdre. Frederick Troy constitue un personnage intéressant et original : jeune, doué pour le profilage et les déductions policières, il est également mal à l’aise avec la gent féminine, presque ingénu, ce qui ne l’empêche nullement d’être tenace, son enquête se bouclant quatre ans et demi plus tard sur l’aéroport d’Heathrow. Durant son investigation, il croisera nombre d’individus interlopes, désireux de cacher de sombres secrets scientifiques qui pourraient être déterminants quant à la conclusion de la guerre voire le partage du monde libre à l’échéance de celle-ci. D’ailleurs, Troy se fera de multiples fois malmener : tabassages, attaques par surprise, il manquera de peu de perdre, dans l’ordre, un bras, sa vue et un rein. Au-delà de ces abondantes et indéniables qualités, on regrettera quelques temps morts et, malgré un récit vif dans la forme, une patente impression de déjà lu tout au long de l’histoire.

John Lawton signe donc un ouvrage énergique et prenant, manquant à quelques reprises d’originalité, mais qui ravira sans le moindre mal les aficionados de romans d’espionnage.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com