Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les rues de Santiago - Boris Quercia (Asphalte)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mar 05, 2014 5:07 pm    Sujet du message: Les rues de Santiago - Boris Quercia (Asphalte) Répondre en citant

Destination le Chili grâce aux excellentes éditions Asphalte, avec Les rues de Santiago, premier roman de Boris Quercia qui paraît en ce début de mois de mars.





Le livre :

Il fait froid, il est six heures du matin et Santiago n'a pas envie de tuer qui que ce soit.
Le problème, c'est qu'il est flic. Qu'il est sur le point d'arrêter une bande de délinquants, dangereux mais peu expérimentés, et que les délinquants inexpérimentés font toujours n'importe quoi...
Après avoir abattu un jeune homme de quinze ans lors d'une arrestation musclée, Santiago Quiñones, flic à Santiago du Chili, erre dans les rues de sa ville en traînant son dégoût.
C'est ainsi qu'il croise le chemin de la belle Ema Marin, une courtière en assurances qui semble savoir beaucoup de choses sur son passé...

La dérive d’un attachant « loser », préoccupé autant par ses déboires amoureux que par les narcos lancés à ses trousses, le tout raconté avec un exceptionnel talent narratif. Une nouvelle voix de la littérature chilienne, à découvrir dès maintenant.
Traduit de l'espagnol (Chili) par Baptiste Chardon


L'auteur :

Boris Quercia est né à Santiago du Chili en 1967.
Acteur, réalisateur, scénariste et producteur, il travaille à la fois pour le cinéma et la télévision. L'écriture de polars reste son jardin secret.
Les Rues de Santiago est son premier roman.


>> Lire les premières pages sur le site de l'éditeur


>> Ecouter la Playlist sélectionnée par l'auteur sur le site des éditions Asphalte



La revue de presse :

Citation:

« Ça fait du bien de lire ça : court, net et sans bavure, c'est un petit bijou tout noir venu de l'autre bout du monde. »
Bernard Poirette, C'est à lire sur RTL


« Les rues de Santiago est un polar qui se lit d’une traite, impossible à lâcher. »
Le blog de Mimi


« Promenez-vous dans les rues de Santiago. Protégez-vous des coups de feu, courez face au danger. Gardez vos impressions pour vous, couchez avec qui vous voulez. Ou pouvez. Prenez un peu de coke en fumant une clope, buvant un whisky et en matant des putes se trémousser.
Entrez dans la peau de Santiago, le flic pas comme les autres.
L’écriture envoûtante de l’auteur accélérera vote rythme cardiaque.
Prenez vous au jeu, et Boris QUERCIA saura vous faire rêver au milieu de l’asphalte qui transpire sous le crissement des pneus. »
Antoine Tracol, librairie Lucioles (Vienne)


« Boris Quercia nous signe là un premier roman court (ce n’est pas un guide touristique), efficace (pas de dialogues inutiles) et brillant (le digne héritier de JimThompson et de Ross MacDonald).
Une VRAIE réussite à lire d’urgence ! »
vklimaszewski (Babelio)


« Les rues de Santiago est un polar intelligent et mélancolique à l'écriture très cinématographique. »
LaPecosa (Babelio)





Dernière édition par norbert le Dim Mar 23, 2014 7:48 am; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mar 05, 2014 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

>> Ecouter le podcast de la chronique de Bernard Poirette, dans C'est à lire sur RTL

Bernard Poirette avoue avoir eu du mal à trouver un bon conseil de lecture pour cette chronique du 15 février : après avoir entamé deux thrillers qui lui sont tombés des bras et un troisième trop épais pour l'avoir fini, le salut est venu l'avant-veille de l'envoi par Asphalte de ce roman de Boris Quercia !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mar 08, 2014 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

>> La chronique de Holden sur Unwalkers :

Citation:
Coup de coeur en roman noir : Les rues de Santiago, l'excellence de ce semestre !

Attention livre piège, !!!

Des les premières lignes on est pris avec cette phrase « et moi aujourd’hui, je ne veux tuer personne ».

La narration par le « je » va nous emmener très loin, au Chili et dans la vie d’un Flic au croisement de sa vie.

Par l’humour, on découvrira ses pensées existentielles, mais on va surtout suivre sa vie, pris dans un engrenage maléfique.

Coincé entre les bandes, des femmes , la police des polices, son passé, il va devoir la jouer fine pour s’en sortir indemne.

La description du Chili, de la bouffe aux décors est excellente, le style d’écriture est prenant. On est avec lui dans ses pas, dans sa tête, une belle narration.

En conclusion le roman noir du début de 2014, à la David Goodis, on peut citer aussi Jim Thompson pour les femmes vénéneuses, un harboiled de l’Amérique du sud, qui supporte allégro la comparaison avec les harboiled US des grands.

Faites partager l’information, c’est un grand roman noir que nous offre Asphalte, et on n’en a pas souvent de cette qualité, noir, très noir, noir, noir….

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mar 09, 2014 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Grâce notamment à la chronique très populaire de Bernard Poirette sur RTL (cf plus haut), Les rues de Santiago a intégré le classement Fnac des 100 meilleures ventes de polars grand format depuis sa parution, et ne cesse de progresser - jusqu'à la 25ème place aujourd'hui !
Un succès bien mérité pour Asphalte ! Smile


Dernière édition par norbert le Lun Mar 24, 2014 8:52 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mar 16, 2014 8:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Pierre Faverolle sur son blog Black Novel :

Citation:

Attention ! Coup de cœur !
Ce roman a été encensé par Bernard Poirette, qui tient la rubrique C’est à lire le samedi matin à 8H20 sur RTL, disant que c’était un pur joyau noir et à partir de ce moment là, il me fallait forcément le lire.
Quand j’ai ouvert le livre, je me suis aperçu que le premier chapitre faisait quatre page et ne comprenait qu’un seul paragraphe. Et là, je me suis dit que ça allait être une mauvaise pioche … jusqu’à ce que je le commence.
On y lit à la première personne la planque de Santiago Quenones, sous une voiture qui attend un gang de braqueurs. Il est mal placé, est serré, stressé et a des crampes. Il a peur, et ne veut pas tuer quelqu’un aujourd’hui. Puis, il pense à sa compagne Marina qui, à cette heure matinale, doit se lever, aller à la douche, pour aller travailler. Puis, tout s’accélère. Les braqueurs sortent, une course poursuite s’engage. Mais la distance est trop grande, il va falloir utiliser son flingue. Doit-il tirer dans les jambes, ou dans le bras. A cette distance, c’est risqué. Et dire que Marina ne se doute de rien ! Dans une ruelle, il tire et atteint le braqueur au cou.
Au bout de quatre malheureuses pages, le décor est planté. Le personnage principal est bigrement humain, réel, et le lecteur que je suis, finit ce premier chapitre à bout de souffle, épuisé par la course imposée par Boris Quercia. Et cela va durer cent cinquante pages, serrées comme un expresso.
Avec un style expressif et efficace, Boris Quercia parvient à nous plonger dans le quotidien des Chiliens, mais aussi dans le quotidien des policiers. Et cela marche parce que l’on croit à ce personnage, on s’attache à lui, et on a envie de le suivre.
De toute évidence, Boris Quercia a lu les auteurs américains, les plus grands d’entre eux, et il a transposé leur univers dans le sien, mais il s’est surtout approprié les Hard-Boiled, leurs intrigues, leurs personnages, leur univers, tout en se démarquant par son univers propre et son style. L’ensemble est une formidable réussite, où, outre Santiago, on y rencontrera une femme fatale, des tueurs qui en veulent à Santiago, des pourris de toutes sortes.
S’il n’y avait que cela, ce serait un très bon polar. Là où il dépasse le genre, ou du moins, là où il se démarque, c’est dans les petites remarques subtiles sur l’état de la société chilienne, qui font que ce roman devient fort.

De la violence continue à laquelle les habitants sont obligés de s’habituer et de s’adapter à la corruption généralisée, tout cela est passé en revue dans l’intrigue sans que cela ne soit réellement le sujet premier du roman. Un exemple : il est hallucinant que les policiers soient réduits à de la chair à canon, voire même à des cibles pour des tueurs qui peuvent trouver leurs armes chez le marchand du coin.
Encore une fois, les éditions Asphalte ont découvert un formidable auteur, qui nous écrit là un formidable premier roman noir, un vrai polar condensé, comme on aimerait en lire plus souvent. Je n’aurais qu’un conseil, allez dans une librairie, lisez le premier chapitre et vous tomberez sous le charme de cette plume exceptionnelle. Bernard Poirette sur RTL disait : « Ça fait du bien de lire ça : court, net et sans bavure, c'est un petit bijou tout noir venu de l'autre bout du monde. »
Je n’ai qu’une chose à ajouter : C’est une petite perle noire à ne pas rater.
Coup de cœur !


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mar 21, 2014 12:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

>> Entretien avec Boris Quercia, l'auteur de Les rues de Santiago, sur Unwalkers : à lire ici
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 24, 2014 8:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur Actu-du-Noir


>> La chronique de Yan Lespoux sur Encore du Noir
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 52
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 3:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pour les amateurs de polar, de noirs, un petit bijou
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 10:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

holden a écrit:
pour les amateurs de polar, de noirs, un petit bijou


Tout ce que j'aime ! Je l'ai depuis sa sortie, je languis de m'y mettre !...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 52
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

tu as en prendre plein les mirettes norbie
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 1:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

holden a écrit:
tu as en prendre plein les mirettes norbie


Je viens justement de le commencer Holdies, et dès le premier chapitre j'étais déjà accro !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7260
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Avr 10, 2014 10:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
holden a écrit:
tu as en prendre plein les mirettes norbie


Je viens justement de le commencer Holdies, et dès le premier chapitre j'étais déjà accro !


Alors Norbert, ça a donné quoi finalement ? Une chronique est à venir ? Smile
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 38
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2174
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Oct 18, 2015 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le nouveau roman de Boris Quercia "Tant de chiens" qui met en scène le même flic Santiago Quiñones dans une nouvelle intrigue indépendante, paraîtra aux éditions Asphalte le 05/11.



Citation:


Encore une mauvaise période pour Santiago Quinones, flic à Santiago du Chili. Son partenaire Jiménez vient de mourir au cours d'une fusillade avec des narcotrafiquants. Pire encore, le défunt semble avoir été mêlé à des histoires peu claires, et il avait les Affaires internes sur le dos. Il était également lié à une "association de divulgation philosophique" aux allures de secte, la Nouvelle Lumière.
Interrogé par les Affaires internes, Santiago a du mal à croire ce qu'on lui dit de Jiménez. En se rendant à la Nouvelle Lumière, par curiosité autant que par désoeuvrement, il tombe sur la jeune Yesenia, qu'il connaît bien. Tous deux ont grandi dans le même quartier, puis leurs chemins se sont séparés. Entre-temps, Yesenia a connu l'enfer : elle raconte à Santiago avoir été séquestrée et violée par son beau-père.
Depuis, elle ne vit plus que pour une seule chose, et elle va demander à Santiago de l'aider, au nom de leur amitié passée : il s'agit d'abattre son bourreau...


_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10593
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2015 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
norbert a écrit:
holden a écrit:
tu as en prendre plein les mirettes norbie


Je viens justement de le commencer Holdies, et dès le premier chapitre j'étais déjà accro !


Alors Norbert, ça a donné quoi finalement ? Une chronique est à venir ? Smile


Désolé, je n'avais pas vu ta question. Je me souviens avoir beaucoup aimé, c'est un pur roman noir hardboiled, avec un personnage principal très attachant.
Comme souvent avec les romans latino-américains, il est assez frappant de voir qu'ils réussissent souvent à condenser leur intrigue en un faible nombre de pages - parfois à peine 200 pages - là où, aujourd'hui, rares sont les romans noirs américains à faire moins de 350 ou 400 pages.
C'est le cas avec Boris Quercia, Edyr Augusto et quelques autres auteurs du catalogue Asphalte notamment.
Et puis ce sont des romans souvent beaucoup moins "prudes" que les romans occidentaux, où le sexe notamment n'est pas banni mais est traité comme un élément essentiel de la vie, au même titre que la violence, l'amitié, la mort, etc. Et je trouve que le résultat est souvent plus "sincère", plus proche de la réalité et leur apporte du coup une authenticité supplémentaire.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1295
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2015 9:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ton commentaire me donne bien envie, Norbert. En ce moment, c'est bizarre mais j'ai comme une envie de découvrir une littérature plus "exotique".
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com