Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La rivière noire, d'Arnaldur Indridason

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10409
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Déc 08, 2010 5:18 pm    Sujet du message: La rivière noire, d'Arnaldur Indridason Répondre en citant

Le nouveau roman d'Arnaldur Indridason paraîtra comme tous les ans début février, toujours aux éditions Métailié.

Alors que dans Hypothermie le commissaire Erlendur enquêtait en solo, et de manière non-officielle, ici, dans La rivière noire, l'enquête se fait sans Erlendur, parti en vacances...



Dans un appartement à proximité du centre de la ville, un jeune homme gît, mort, dans un bain de sang. Pas le moindre signe d’effraction ou de lutte, aucune arme du crime, rien que cette entaille en travers de la gorge de la victime, entaille que le médecin légiste qualifie de douce, presque féminine. Dans la poche de sa veste, des cachets de Rohypnol, la drogue du viol… Il semblerait que Runolfur ait agressé une femme et que celle-ci se soit ensuite vengée.
Un châle pourpre trouvé sous le lit dégage un parfum puissant et inhabituel d’épices, qui va mettre Elinborg, l’adjointe d'Erlendur et cuisinière émérite, sur la piste d’une jeune femme. Mais celle-ci ne se souvient de rien, et bien qu’elle soit persuadée d’avoir commis ce meurtre rien ne permet vraiment de le prouver. Des indices orientent les inspecteurs vers d'autres sévices soigneusement tenus secrets.
En l’absence du commissaire Erlendur, parti en vacances, toute l’équipe va s’employer à comprendre le fonctionnement de la violence sexuelle, de la souffrance devant des injustices qui ne seront jamais entièrement réparées, et découvrir la rivière noire qui coule au fond de chacun.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10409
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Déc 08, 2010 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour une fois, je ne suis vraiment pas fan de la couverture mais ça ne m'empêche pas d'être pressé de découvrir ce nouvel Indridason.
Une enquête d'Erlendur dans laquelle Erlendur est en vacances, c'est vraiment gonflé, il fallait le faire ! Vraiment hâte de voir comment Indridason s'en est sorti... Very Happy
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10409
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Fév 04, 2011 11:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Une enquête d'Erlendur dans laquelle Erlendur est en vacances, c'est vraiment gonflé, il fallait le faire ! Vraiment hâte de voir comment Indridason s'en est sorti... Very Happy


Ben... j'aurai du m'en douter... il s'en est très bien sorti évidemment ! Very Happy
Mon avis vient de paraître sur Polars Pourpres.

Citation:
Elinborg mène l'enquête

Le corps d'un homme, seulement vêtu d'un T-shirt féminin, est retrouvé dans un appartement du centre de Reykjavik. Beaucoup de sang, une profonde entaille à la gorge : le doute n'est pas permis quant à la cause de la mort. Cependant, l'enquête peine à démarrer. Pas d'arme du crime, aucun signe d'effraction ou de lutte, pas de témoin... La seule piste se résume à des cachets de Rohypnol – la drogue du viol – trouvés dans la veste de la victime.
Puisque le commissaire Erlendur a pris ses congés, c'est Elinborg, son adjointe, qui est chargée de l'enquête. Cuisinière à ses heures perdues, la policière reconnaît sans peine l'odeur épicée qui se dégage d'un châle retrouvé sous le lit de la victime. C'est grâce à son flair que la vérité va se faire jour peu à peu...

La rivière noire s'ouvre sur un jeune homme préparant avec minutie sa soirée. Ayant repéré au préalable une charmante demoiselle, il prévoit de l'accoster dans un bar et de lui offrir son cocktail spécial, celui qui devrait l'aider à assouvir ses désirs. Deux jours plus tard, suite à un appel, la police retrouvera le corps du violeur.
Après Hypothermie, dans lequel Erlendur enquêtait seul et officieusement, Arnaldur Indridason nous propose une seconde enquête originale dans sa forme. Ce coup-ci, le plus célèbre des commissaires islandais est en vacances, parti se ressourcer dans la région des fjords de l'Est. En son absence, c'est Elinborg, sa fidèle collègue, qui prend les choses en main.
Habituée à rester dans l'ombre d'Erlendur, la policière efficace se retrouve ici sur le devant de la scène, ce qui permet au lecteur de faire plus ample connaissance avec elle. Mère de famille, on la suit aussi bien au travail qu'à la maison, où elle retrouve Teddi, son mari attentionné, et ses enfants. Theodora, la plus jeune, s'inquiète pour sa maman (qui fait un métier dangereux) tandis que Valthor, adolescent, ne lui parle plus mais ne se prive pas de s'épancher sur son blog. Insomniaque à cause de son travail, elle fait retomber la pression en cuisinant pour ses proches. Chef amateur, elle a même connu son heure de gloire avec la publication d'un livre de cuisine.
Comme souvent chez Arnaldur Indridason, l'enquête va amener la police à fouiller la psychologie et le passé des personnages. Cette-fois, Elinborg va être amenée à quitter la capitale et les siens pour rejoindre l'intérieur des terres et cette Islande profonde, en proie au chômage et à l'exode rural, très bien dépeinte par l'auteur.
Malgré la lenteur du rythme, propre à la littérature policière scandinave, on peut véritablement parler de suspense tant Indridason parvient à donner envie de tourner les pages, distillant peu à peu les indices sans oublier de proposer fausses pistes et rebondissements.

La rivière noire est un roman de la même couleur, fort réussi, à la hauteur des précédents. Si les fans d'Erlendur pourront être quelque peu déroutés par l'absence du commissaire, Arnaldur Indridason n'en réussit pas moins son pari, en prouvant qu'il peut très bien s'affranchir du personnage qui l'a rendu célèbre.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 53
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Fév 04, 2011 11:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

un jour promis je lirai du nordique

a part laarsson j'a rien lu du froid
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Laurent.V
Meurtrier


Age: 51
Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 498
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Ven Fév 04, 2011 7:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

holden a écrit:
un jour promis je lirai du nordique

a part laarsson j'a rien lu du froid


Quelle honte !!! Wink

Laurent.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10415
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 06, 2012 6:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche le 18 mai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7790
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juin 18, 2013 6:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un tiers de lu ; pas fan de la passion culinaire d'Elinborg... Seule sa fille Theodora est intéressante dans sa famille plutôt tranquille. On est loin de la vie chaotique d'Erlendur ou des tensions dans le couple de Sigurdur Oli !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7790
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Juin 22, 2013 5:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En train de le finir, c'est pas mal du tout.
Ironheart, je ne sais pas si tu l'as lu, mais le personnage d'Elinborg me fait penser à toi ! Very Happy
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 47
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4411
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 23, 2013 1:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah non, je ne l'ai pas lu celui-ci.
Elinborg est fan de cuisine ? La pauvre, ça ne doit pas être facile en Islande de s'approvisionner en bons produits !


Dernière édition par Ironheart le Sam Juil 13, 2013 3:34 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 36
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Juin 23, 2013 1:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est un cordon bleu.
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7790
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 23, 2013 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et qui a du flair...
Commentaire à venir.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7790
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 23, 2013 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon commentaire :

Citation:
De nouveau un très bon Indridason, avec Elinborg comme héroïne. La vie de celle-ci est bien moins triste que celle d’Erlendur mais assez intéressante pour accrocher le lecteur.
Le thème central du roman est le viol et nous amène à nous interroger sur sa place dans la société islandaise, résumée dans ce passage (p. 339 de l’édition poche) : « Ces choses-là ne sont pas graves […]. En tout cas, elles ne le sont pas dans l’esprit de ceux qui nous gouvernent ».

Alors qu’on croit l’affaire résolue aux deux tiers du roman, un rebondissement la relance complètement.
C’est le flair d’Elinborg, au sens propre comme au figuré, qui va permettre de résoudre le meurtre de Runolfur.

Un très bon moment de lecture (par ailleurs très intéressante pour les statistiques criminelles islandaises).


8/10.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 47
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4411
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Juil 13, 2013 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:
Ah non, je ne l'ai pas lu celui-ci.
Elinborg est fan de cuisine ? La pauvre, ça ne doit pas être facile en Islande de s'approvisionner en bons produits !


J'ai perdu l'occasion de me taire. Embarassed
On m'a soufflé dans l'oreillette que l'Islande exporte des bananes. Si, si !
Les Islandais utilisent la géothermie pour cultiver des fruits et des légumes.

Voilà, c'était la minute culturelle du jour !


Arrow
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com