Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Road tripes, de Sébastien Gendron

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9245
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 22, 2013 2:59 pm    Sujet du message: Road tripes, de Sébastien Gendron Répondre en citant

Surprise ! Après avoir été publié par des éditeurs plutôt confidentiels (Bernard Pascuito, Les petits matins, Baleine), Sébastien Gendron, spécialiste du polar loufoque et déjanté à la française, débarque chez Albin Michel avec un nouveau titre, qui annonce d'emblée la couleur.



Résumé

Vincent : un musicien raté, piètre époux et père, qui distribue des prospectus pour gagner sa vie.

Carell : un demi-demeuré et un vrai voyou.

Quand ces deux paumés décident de jouer aux cow-boys sur des routes où les pompes à essence ont remplacé les Indiens, cela donne une course folle et déjantée entre Bordeaux et Montélimar, soit 4000 kilomètres en dents de scie à manger des sardines à l’huile et des gâteaux secs, à foutre le feu aux forêts et à vider un fusil pour secouer le décor.

Un polar moderne, délirant et décapant, dans la lignée de Donald Westlake, Joe R. Lansdale et Christopher Moore.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9245
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 22, 2013 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis content pour l'auteur, qui va sûrement rencontrer un plus large public.

J'ai gardé un bon souvenir du

et j'ai acheté récemment

que je n'ai pas encore lu, tout comme le recueil

que j'ai depuis un petit moment...

J'aimais aussi beaucoup son Petit laboratoire des potentialités globales, qui est en hibernation (ou terminé ? j'espère pas) depuis un moment...

Je plongerai donc volontiers dans ce Road tripes.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9245
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 22, 2013 3:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et si quelqu'un a une idée de mot-clé pour ces livres où les héros partent sur la route.
J'ai parfois vu écrit "road movie" sur les 4e de couv mais c'est un abus de langage selon moi. On ne peut pas appeler ça un road movie vu que c'est pas un film. Et un road book pour moi ça évoque plutôt les notes des pilotes du Dakar avec les itinéraires et tout ça... Qu'est-ce que vous en dites ?
D'emblée je pense à ceux-ci, mais il y en a pléthore je pense

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Lun Mar 25, 2013 8:53 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10211
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mar 24, 2013 2:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai récemment voulu me procurer le Barry Gifford, Sailor et Lula, mais il doit être en cours de réédition chez Rivages/Noir puisqu'il n'était plus disponible.
La collection a par contre publié les deux (? il me semble) aventures suivantes de S&L de Gifford, lequel est publié en France actuellement par les éditions 13è Note, au catalogue très noir et exigeant (et aux couvertures très stylées, j'aime bien). On y retrouve, dans ce catalogue, le fils de John Fante, et bien d'autres qui ont l'air pleins de talent... et de noirceur.

Pour la notion de "road-movie", forcément tu as raison, et pour celle de road-book, ce n'est effectivement pas la mieux adaptée non plus, même si ça peu donner une petite idée du caractère des histoire. Un peu comme si Sur ma route de Jack Kerouac était un road-book...
Bref, de toutes façons, dès qu'on commence à vouloir "étiqueter" un genre littéraire, ou plus simplement de la littérature, forcément, là ausi ça devient compliqué.

En tout cas, je pense qu'il est grand temps que je m'intéresse à ce Sébastien Gendron, j'avais été à deux doigts de craquer pour Le tri sélectif des ordures, et puis "sélection" oblige...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Led_Sep
Meurtrier


Age: 41
Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 274
Localisation: Bruxelles

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Mar 25, 2013 10:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Et si quelqu'un a une idée de mot-clé pour ces livres où les héros partent sur la route.
J'ai parfois vu écrit "road movie" sur les 4e de couv mais c'est un abus de langage selon moi. On ne peut pas appeler ça un road movie vu que c'est pas un film. Et un road book pour moi ça évoque plutôt les notes des pilotes du Dakar avec les itinéraires et tout ça... Qu'est-ce que vous en dites ?


Et le terme "road-trip", ce ne serait pas bien ?
_________________
Led Sep
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1281
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Avr 03, 2013 6:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de finir la lecture. Un excellent moment, un récit agréable, bourré d'humour ! Very Happy
Ma chronique détaillée ici :
http://terredunoir.blogspot.fr/
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10211
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Avr 03, 2013 8:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Led_Sep a écrit:
Hoel a écrit:
Et si quelqu'un a une idée de mot-clé pour ces livres où les héros partent sur la route.
J'ai parfois vu écrit "road movie" sur les 4e de couv mais c'est un abus de langage selon moi. On ne peut pas appeler ça un road movie vu que c'est pas un film. Et un road book pour moi ça évoque plutôt les notes des pilotes du Dakar avec les itinéraires et tout ça... Qu'est-ce que vous en dites ?


Et le terme "road-trip", ce ne serait pas bien ?


Si, bien mieux effectivement.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9245
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Avr 04, 2013 3:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sébastien Gendron était aux Quais du polar le week-end passé alors tant qu'à faire je lui ai posé la question super-banco de Hoel M. de Quimper. ^^
En fait le sieur Gendron, aussi drôle en vrai que dans ses bouquins soi dit en passant, avait déjà repéré le sujet (sans oser intervenir). Et oui, nous sommes surveillés sans le savoir. Smile
Il propose aussi road trip, tout simplement, mais sans le jeu de mots.
Et n'hésitez pas à intervenir Sébastien, on n'est pas méchants ! Enfin, pas tout le temps et ça dépend avec qui... Mr. Green

Scarabe, n'hésite pas à aller voter, histoire de rehausser un peu la moyenne après le 6 de Dodger qui trouve que Sébastien Gendron a un "petit coup de mou" (ci-dessous).
Qu'on soit clair, je t'oblige pas à rehausser, hein, c'est juste que d'après ta chronique je sens que ça va faire plus de 6. Alors, j'ai bon ? 8 peut-être ?

Dodger, sur Polars Pourpres a écrit:
Petit coup de mou pour un Sébastien Gendron que je trouve ici nettement moins inspiré que dans ses précédents opus, "Quelque chose pour le week-end", "Taxi, Take Off & Landing" et son excellent épisode du Poulpe, "Mort à Denise". Non pas qu'il se soit assagi en passant chez Albin Michel : l'intrigue de ce roman est toujours aussi déjantée, emmenée par un duo de bras cassés improbables, et qui nous emmène à un train d'enfer sur les routes de France.
Mais il manque ici la folie joyeuse, et surtout la maîtrise narrative qui faisaient la différence dans les autres romans de Gendron. Omniprésente, la grossièreté mine les dialogues, l'humour peine à décoller et certaines situations frisent la vulgarité des pires bidasseries. De bons moments, et l'évolution de l'amitié étrange entre le narrateur et son complice foutraque, relèvent néanmoins l'ensemble.
Légère déception, donc, vu ce que Sébastien Gendron a déjà montré de son talent. Mais même les meilleurs ont droit à un petit coup de mou, et nul doute que le prochain sera à la hauteur !


Pour ma part je l'attaque bientôt. J'ai hâte de voir ça...
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1281
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Avr 04, 2013 3:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui, Hoel, tu as bon et je m'en vais voter de ce pas car ce livre m'a enthousiasmé !
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9245
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2013 4:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de publier mon avis sur Polars Pourpres.
Une bonne lecture détente !
Citation:
En route vers les problèmes...

Vincent aurait pu être pianiste professionnel. Il aurait aussi pu reprendre le cabinet dentaire de son père. Il aurait pu être heureux. Sa femme et sa fille auraient pu rester avec lui. Mais le destin en a décidé autrement et il se retrouve seul, déprimé, à glisser des prospectus dans des boîtes à lettres. C'est comme ça qu'il rencontre Carell, aussi sympa d'apparence qu'il paraît bête. Le jeune homme le convainc de tout laisser tomber le temps d'une virée en voiture.

Encore peu connu du grand public, Sébastien Gendron n'en est pas pour autant à son coup d'essai. Après avoir publié une demi-douzaine de polars chez Baleine et quelques autres éditeurs peu connus, le Bordelais débarque chez Albin Michel avec Road tripes.
On y retrouve la patte de l'auteur : l'humour, les personnages déjantés et les situations loufoques.
Les protagonistes, Vincent et Carell, deux pauvres types paumés à souhait, forment un duo qui fonctionne bien. L'intellectuel et le demeuré, l'indécis et l'impulsif, le calme et le bestial : ils forment une drôle de paire, plutôt complémentaire. Ensemble, entraînés l'un par l'autre dans leur délire auto et destructeur, ils vont rallier Bordeaux à Montélimar en semant le chaos sur leur passage. Pas d'intrigue à proprement parler, juste un départ, et tout plein d'embûches avant d'éventuellement rallier l'arrivée.
L'humour est bien présent, dans les situations « abracadabrantesques » dans lesquelles l'auteur prend un malin plaisir à fourrer ses personnages (le collectionneur de voitures, la secte, etc.), mais aussi dans les dialogues, pas piqués des vers et généralement efficaces.
La musique, via l'auto-radio, est assez présente, et une playlist récapitulant les titres écoutés figure en fin d'ouvrage. C'est éclectique, allant des pianistes jazz (Dave Brubeck, Bill Evans) au classique (Chopin, Liszt) en passant par la variété française. A signaler, une scène assez exquise où Vincent et Carell s'écharpent quant au talent (ou pas) de Johnny Hallyday.

S'il ne s'agit peut-être pas du meilleur Gendron à ce jour, ce Road tripes a le mérite de faire passer un bon moment. A bord du bolide, on ne voit pas passer les 282 pages (ou 4006 km, la numérotation des chapitres correspondant au kilométrage effectué par les compères), qui défilent comme le paysage, à grande vitesse.
Une bonne entrée dans l'univers déjanté de cette voix singulière du polar français qu'est Sébastien Gendron. À poursuivre avec son excellent Poulpe Mort à Denise ou sa parodie de roman d'espionnage Taxi, take off & landing, à moins que vous n'ayez déjà prévu Quelque chose pour le week-end.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com