Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le Somnambule - Sebastian Fitzek (L'Archipel)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8643
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mar 23, 2017 9:11 pm    Sujet du message: Le Somnambule - Sebastian Fitzek (L'Archipel) Répondre en citant



Citation:
Adolescent, Leo Nader était en proie à de terribles crises de somnambulisme.
Si intenses, qu’on l’avait contraint à suivre un traitement psychiatrique auprès d’un spécialiste, le Dr Volwarth.

Bien des années plus tard, Leo se croit guéri.
Mais, un matin, il découvre que sa femme Nathalie a été blessée pendant la nuit et qu’elle s’apprête à le quitter.
Quand il essaie de la rattraper, elle s’enfuit avant de mystérieusement disparaître.
Perturbé, Leo, qui se croit coupable sans en avoir conservé le moindre souvenir, décide de retourner voir le Dr Volwarth.

Celui-ci lui conseille de s’équiper d’une petite caméra pour enregistrer ses déplacements nocturnes.
Ce qu’il va découvrir ira bien au-delà de tout ce qu’il pouvait imaginer…


_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8643
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mar 23, 2017 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Somnambule de Sebatian Fitzek, un thriller à dormir debout !

Je retrouve le Fitzek qui m'a enthousiasmé il y a quelques années avec Thérapie : entre rêve et réalité, éveil et cauchemar, l'auteur allemand nous enferme dans un étrange immeuble en compagnie de son principal locataire.
Immeuble devenant un personnage à part entière (un peu comme dans le film argentin Séptimo avec Ricardo Darín) et évoluant comme le somnambule qui l'habite. D'ailleurs on se pose vite la question de savoir qui habite qui...
Si vous aimez les thrillers qui torturent la mémoire de leur personnage, façon Memento de Christopher Nolan, La Mémoire fantôme de Franck Thilliez ou Hématome de Maud Mayeras, ce Somnambule est fait pour vous.

Avec quelques twists imprévisibles, Le Somnambule réserve à ses lecteurs quelques bonnes surprises, et peut-être aussi quelques nuits blanches !

http://www.4decouv.com/2017/03/chronique-le-somnambule-sebastian.html
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 38
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2136
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Avr 16, 2017 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est le genre d'histoire qui me rend accro ! Les deux premiers chapitres m'aspirent et je ne peux plus m'arrêter. Fitzek obnubile l'esprit de son lecteur avec cette histoire de somnambulisme, et cet immeuble ... à vous faire frissonner !
Ce n'est évidemment pas de la grande littérature, le but réside dans l'efficacité, le suspense et ici le contrat est amplement rempli, un bon thriller.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9613
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 07, 2017 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Leo Nader a emménagé avec Natalie, sa femme, dans un appartement qu’il pensait inaccessible pour leurs revenus communs. Somnambule, il a été traité dans son enfance par le psychiatre Volwarth, et il pensait ses crises définitivement passées. Mais un matin, Natalie dévoile son visage, massacré. Leo lui a fait subir ce passage à tabac au cours de l’une de ses crises inconscientes. Leo décide donc de recontacter Volwarth et s’équipe d’une caméra qui va lui permettre de filmer ce qu’il fait la nuit lors de ses égarements involontaires. Le début de la descente aux enfers.

Avec ce roman, Sebastian Fitzek frappe fort. Très fort, même. Le pitch séduit d’entrée de jeu, et le rythme imposé à l’intrigue, qui ne faiblit jamais, entraîne le lecteur jusqu’à la fin, le souffle haletant. L’histoire, dédaléenne, machiavélique, est brillante, hérissée de multiples rebondissements, avec des personnages secondaires très intéressants. En malheureuse victime de son somnambulisme, Leo attire immédiatement l’empathie, et l’on suit avec une attention soutenue les diverses épreuves qu’il va subir. Autre trait marquant de cet ouvrage : l’immeuble où habite Leo. Un bâtiment qui constitue, à lui seul, une entité, voire un individu. Composé de secrets, de pièces dérobées, de couloirs clandestins, comme autant de chausse-trappes, faisant bien évidemment écho à la situation incroyable que va vivre Leo. Est-il réellement coupable des maux dont il en vient à s’accuser lui-même ? Comment son psychiatre peut-il avoir été en contact avec Natalie ? Que recèlent ces diverses énigmes qu’il va devoir résoudre ? Un scénario palpitant, effréné, ménageant de nombreuses scènes d’angoisse, magnifiquement tissées par Sebastian Fitzek comme autant de toiles d’araignées. Et que dire du final – plus exactement, de ce triple final, diabolique, rebattant toutes les cartes de l’histoire, au point nous obliger à repenser le livre dans sa globalité pour mieux en saisir tout le sel ?

Un roman de très haute volée, au-dessus duquel planent les ombres de la folie, la schizophrénie et de la paranoïa, et qui ne délivrent les clefs des multiples serrures que dans les ultimes pages, après bien des frayeurs. Le type même du bouquin qui déstabilise et désarçonne, et laisse le lecteur pantois. Une réussite totale.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9526
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 1:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ça fait longtemps que je n'ai pas lu un Fitzek et mon petit doigt me dit que celui-ci est peut-être au niveau de l'excellent Thérapie (j'avais trouvé les autres que j'ai lus un cran en dessous de ce dernier).
Cest noté, merci Marco.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1283
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 7:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je me souviens que ce livre ne m'avait pas trop convaincu.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9526
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2018 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

scarabe a écrit:
Autant, j'avais été perplexe avec son précédent roman "le somnambule


Perplexe, le mot est faible pour ma part.
Je l'ai lu parce que j'avais gardé un très bon souvenir des premiers, et de Thérapie en particulier.
Pour celui-ci, non seulement je trouve que l'auteur s'enferme dans le même type de thématique (psy, couple...) et de trame (comme Harlan Coben a une époque avec une disparition passée qu'un élément nouveau faisait resurgir dans le présent). C'est vraiment pas très bien écrit (traduit ?) et il enfile les poncifs du thriller comme des perles...
Ça se lit bien du fait du suspense bien présent mais Fitzek m'avait habitué à mieux...

Un petit extrait pour rigoler. Mr. Green
Citation:
Sa nervosité grandissait à chaque pas ; il était si tendu qu'il lui sembla percevoir une légère vibration s'étendre à tout son corps. Sans être claustrophobe, il n'eut en cet instant aucune peine à s'imaginer pourquoi certaines personnes évitaient les espaces confinés. à chaque fois que l’écran du téléphone s’éteignait et qu'il se retrouvait dans l'obscurité complète une fraction de seconde, Leo avait l'impression que les ténèbres le frappaient au visage. Alors, sa bouche s'asséchait, il sentait son cœur palpiter dans sa poitrine et entendait le sang rugir dans ses veines.


A noter, pour ceux qui n'auraient pas été effrayés par ces avis qu'il vient tout juste de sortir en poche.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9526
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 10, 2018 7:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marco en ayant déjà écrit un, je n'ai pas jugé utile de publier mon avis sur Polars Pourpres.
Mais tant qu'à faire d'amorcer la discussion et de voter, j'ai écrit une chronique complète que vous trouverez par ici.



Sur Polars Pourpres, Hoel a écrit:
6/10
Si vous cherchez un « thriller haletant », Le Somnambule pourra sans doute faire l’affaire. Pour autant, si vous ne connaissez pas encore Sebastian Fitzek, je vous conseillerais plutôt Thérapie ou Le Briseur d’âmes. Et si comme moi, ce type de « pageturner industriel » n’est plus votre tasse de thé (ou ne l’a jamais été), vous pouvez passer votre chemin sans regret.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com