Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Jean hugues Oppel/ 19500 Dollars la Tonne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 49
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 765



MessagePosté le: Sam Mar 11, 2017 2:09 pm    Sujet du message: Jean hugues Oppel/ 19500 Dollars la Tonne Répondre en citant



Ma chronique s'y rattachant:
Citation:
Les soubassements de nos états, de nos systèmes politiques, dans la géopolitique sont parsemés de multiples officines diverses qui lient et délient les accords inter étatiques en sous main. Cette capacité, ou plutôt cette servitude de dépendance au seul pouvoir mercantile abreuve des hommes et des femmes à des actes dénués d’une quelconque déontologie, d’un semblant d’éthique. L’interpénétration de compagnies dites « vertueuses » pour ce type ne sont donc qu’ animées par un seul et même vecteur, un seul et même barycentre, qu’est la sacro sainte thune.

« Mister K est un lanceur d’alerte qui dénonce les dérives du monde de la finance en utilisant des technologies inédites pour ne pas être arrêté par la CIA et la NSA.

Falcon, professionnel de la finance et de l’assassinat, et Lucy Chan, analyste à la CIA, sont envoyés à Londres par leurs employeurs pour déjouer les ruses de Mister K et le retrouver. »

Jean-Hugues Oppel m’avait quelque peu déçu par ma dernière lecture de « Vostok ». Ce manque de pep’s jumelé à une cohérence brinquebalante avait accouché d’un ouvrage où le relief était érodé, où la tension marquée une certaine hypovolémie. J’en ai été chagriné, ayant lu les totems de son œuvre que sont pour moi « Chaton :trilogie », « Ambernave », « Six pack », « Brocéliande-sur-Marne » ou autre « Cartago », on reste dans une semblable attente, l’espérance légitime d’un ressenti similaire. Il a toujours su par sa plume, son style propre, ses thématiques captiver l’émotion, captiver une fébrilité dans les descriptions de moments de vérité, de personnages touchant l’hypocondre droit. L’évolution de sa bibliographie l’a entraîné vers des enjeux politiques et économiques démontrant, décrivant un système ne s’attachant plus, ou peu, à, la psyché d’êtres évoluant dans ces marigots dorés.

De cet opus construit sur plusieurs voix et voies, les hommes importent peu et la froideur du propos est donc renforcée par cette mise au ban. On dissèque une structure, on dénerve une architecture rigide qui se modèle, se fond dans un décorum illusoire. Contrairement à « Vostok », Jean-Hughes Oppel impulse un tempo, prend soin de l’emballage impactant notre fibrillation. Les anecdotes boursières et/ou économiques paraissent tellement grandiloquentes qu’elles démontrent leurs véracités. Et c’est dans ce ping-pong moderne, abandonnant les 21 points du set, que l’on fait face à des affrontements obérant de quelconques issues favorables, à d’hypothétiques soulèvements enchanteurs de notre monde. Il ne laisse pas la place au blues, n’entrouvrant pas la suprématie d’une poésie réparatrice ou touchante, objecte les relations interhumaines dans une frigidité figée, ce monde enfante des standards calibrés dénués de sentimentalisme vital.

C’est la force d’Oppel d’objectiver un présent cruel pour un avenir probablement arc bouté sur l’individualisme forcené et le déterminisme imparable.

Clairvoyance sombre d’une déliquescence de modèle !


Et l'entretien effectué avec l'auteur:
http://www.nyctalopes.com/entretien-avec-jean-hugues-oppel-pour-19500-dollars-la-tonne-aux-editions-de-la-manufacture-de-livres/
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2180
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Sam Mar 11, 2017 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

très tentant
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10636
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mar 12, 2017 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Le résumé du livre, histoire de savoir de quoi ça cause :

Citation:


Mister K affole le monde de la finance et celui du renseignement.
Sur les écrans des élites connectées, une newsletter fait irruption régulièrement sans qu'on ne puisse comprendre son origine.
Ce n'est pas la teneur de ces messages - des dénonciations des dérives du monde de la finance - qui inquiète mais les technologies inédites mises en oeuvre.
Cet émule de Julien Assange et d'Edouard Snowden devient une cible prioritaire pour la CIA et la NSA.

Se maintenir au top de la technologie, gagner la confiance de ses clients, s'assurer du recouvrement, garder ses avantages concurrentiels... avant d'être un assassin, Falcon est un professionnel.
Et dans son secteur d'activité, rémunération confortable ne va pas sans risques.

Analyste à la CIA n'est pas non plus un métier facile : certes reconnue pour ses compétences, et même avec un père militaire de haut rang, Lucy Chan doit aussi composer avec ses origines chinoises et les préjugés racistes et sexistes qui vont avec.
Falcon et Lucy Chan chacun de leur côté vont faire ce qu'ils savent faire et bien faire, l'un au Venezuela pour le compte d'un milliardaire américain non dénué d'ambitions politiques, l'autre en Afrique Centrale où ce sont moins ses yeux bridés que son talent de psychologue qui seront encore une fois utilisés.
Et puis c'est à Londres que leurs employeurs les envoient : ce Mister K qui se déjoue de toutes les techniques de pistage devient leur cible.
A moins que cette cible ne soit encore plus redoutable que le pensent ceux qui croient tout savoir...



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10636
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 20, 2017 3:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> Un trailer qui donne terriblement envie :





>> Le coup de coeur de Benoît Minville :

Citation:

L'efficacité Oppel.


Thriller politique verni d'espionnage moderne, le nouveau Oppel vous envoie dans le Monde en crise globalisé et devenu fou.
Tueur professionel, analyste de la CIA ou trader carnassier, ils vont tous se telescoper dans une valse où les balles flinguent autant que les chiffres et l'argent.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com