Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Lagos Lady - Leye Adenle (Métailié Noir)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mar 10, 2016 9:13 am    Sujet du message: Lagos Lady - Leye Adenle (Métailié Noir) Répondre en citant

Lagos Lady, premier roman de l'auteur nigérian Leye Adenle, paraît aujourd'hui chez Métailié Noir, dans une traduction de David Fauquemberg.
Leye Adenle sera présent aux Quais du Polar 2016 à Lyon.






Le livre :

Mauvaise idée de sortir seul quand on est blanc et qu’on ne connaît rien ni personne à Lagos ; Guy Collins l’apprend à ses dépens, juste devant le Ronnie’s, où il découvre avec la foule effarée le corps d’une prostituée aux seins coupés.
En bon journaliste, il aime les scoops, mais celui-là risque bien de lui coûter cher : la police l’embarque et le boucle dans une cellule surpeuplée, en attendant de statuer sur son sort.
Le sort, c’est Amaka, une splendide Nigériane, ange gardien des filles de la rue, qui, le prenant pour un reporter de la BBC, lui sauve la mise, à condition qu’il enquête sur cette vague d’assassinats.
Entraîné dans une sombre histoire de juju, la sorcellerie du cru, notre journaliste à la manque se demande ce qu’il est venu faire dans cette galère, tandis qu’Amaka mène la danse en épatante femme d’action au milieu des notables pervers.

Hôtels chics, bars de seconde zone, jungle, bordels, embouteillages et planques en tout genre, Lagos bouillonne nuit et jour dans la frénésie highlife ; les riches font tinter des coupes de champagne sur Victoria Island pendant que les pauvres s’entretuent à l’arme lourde dans les bas quartiers.

Un polar survolté et drôle qui plonge au cœur de la ville africaine à la vitesse d’un tir de kalachnikov. Le Nigéria n’a jamais été aussi près de Tarantino.



Citation:

LES LIBRAIRES AIMENT


« Né au Nigeria, Leye Adenle nous plonge au cœur d'une ville démentielle et chaotique ou le juju (la magie noire) et les tueurs rituels semblent posséder le pouvoir d'influer sur le résultat des élections et permettre d'attirer le gain. Mais l'affaire n'est peut être pas aussi simple qu'il n'y parait. Entre flics corrompus, notables pervers et petites frappes locales, les suspects ne manquent pas. Des bas-fonds aux plus beaux quartiers, Lagos devient le lieu de tous les dangers. D'une efficacité diabolique, ce roman noir au rythme survolté, nous entraîne dans une enquête fascinante et inoubliable. »
Sébastien Lavy - Librairie Page et Plume, Limoges


« Une plongée électrique dans les quartiers chauds de Lagos au Nigeria à travers un polar survitaminé ! C'est drôle, drôlement bien ficelé et pointe les lignes de faille du pays. L'écrivain nigérian met en scène un journaliste blanc un peu à côté de la plaque. Excellent ! »
Sarah Gastel - Librairie Terre des Livres, Lyon


« Un polar survitaminé et violent, qui plonge le lecteur dans les quartiers chauds de Lagos. A l'instar de Janis Otsiemi, auteur de polar gabonais, Leyle Adenle nous donne le pouls du Nigeria, englué par la corruption, la prostitution, l'économie souterraine. Le narrateur, Guy Collins, est un journaliste blanc et quelque peu inconscient, il est témoin d'un meurtre d'une prostituée victime d'un crime rituel, il est embarqué par la police sans ménagement. Il sera sauver par Ankama, une bienfaitrice qui lui propose un deal... Une grosse claque ! »
David Goulois - Cultura, Chambray Lès Tours






>> Lire un extrait



>> Le site de l'auteur : http://leyeadenle.com/

>> Sa page Facebook : https://www.facebook.com/leyeadenle




L'auteur :

Leye Adenle est né au Nigéria en 1975.
Il est considéré par sa famille comme la réincarnation du roi des habitants d'Osogbo.
Il vit désormais à Londres où il travaille comme chef de projet et, à l’occasion, acteur.
Lagos Lady est son premier roman.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.


Dernière édition par norbert le Dim Mar 13, 2016 1:26 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mar 10, 2016 9:32 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> Un article de Elise Lépine, avec interview de Leye Adenle, est paru ce mois-ci dans Transfuge Magazine, à lire ici (PDF) :

Citation:

« Le Nigéria refuse l'émancipation des femmes »

Avec Lagos Lady, le jeune Nigérian Leye Adenle signe un polar engagé sur la condition des femmes à Lagos. Excellent !



Véritable phénomène de la littérature policière nigériane, Lagos Lady met en scène un journaliste britannique enquêtant sur des violences faites aux prostituées, avec la complicité d'une féministe déterminée à combattre les préjugés.
Tout cela sur fond de «Juju », une pratique de sorcellerie impliquant un trafic d'organes humains.
Plongée politique dans un pays en pleine mutation, sous le regard d'une Europe figée dans le cliché d'une Afrique sauvage et mytique...


>> Lire l'entretien avec Leye Adenle ici

Introduction et propos recueillis par Elise Lépine



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Avr 14, 2016 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur Actu du Noir :

Citation:

Mon premier polar nigérian


Une nouvelle découverte chez Métailié, fort réjouissante : Lagos Lady du nigérian Leye Adenle.


Guy Collins a réussi à se faire envoyer à Lagos pour couvrir pour un petit journal en quête de gloire les futures élections présidentielles.
Dès le premier soir sa mission tourne à la catastrophe quand il voit, à la sortie d’une boite de nuit, le corps d’une prostituée mutilée.
Curieux il approche et se fait embarquer par la police locale qui a absolument besoin de témoins facilement transformables en coupables.

Il est sauvé de l’enfer par Amaka, fille de diplomate, avocate, activiste, qui protège les prostituées des clients violents… et des abus de la police, et qui voit dans ce journaliste une aubaine, celui qui pourra faire connaître le sort peu enviable des filles des rues.
Subjugué (elle est très belle et débordante d’énergie) et fort reconnaissant, Guy s’embarque dans une histoire qui va très vite le dépasser complètement.


Voilà un premier roman qui a tout pour plaire.

Un lieu et un milieu inédit : c’est mon premier polar nigérian.
Et pourtant, si on en croit Leye Adenle, il y a là de quoi en écrire des dizaines.
Lagos, la ville, est un personnage à part entière : ses différents quartiers, ses femmes exploitées, sa sensualité, l’insolence des écarts entre la richesse incroyable des uns et la misère totale des autres, l’impunité, la corruption d’une police sans moyen totalement achetée par les puissants…
Un vrai décor et un vrai personnage.

Mais pas le seul.
Des truands aussi bêtes que méchants, aussi violents qu’imbéciles, un journaliste complètement dépassé, des flics qui foutent la trouille…
Et Amaka, Lady Lagos, renversante.

Et puis une intrigue qui fonce à toute allure, passe de l’un à l’autre, d’une fusillade à l’autre, trépidante, aussi exubérante que le décor.

Vraiment une belle découverte.
Et en plus, la fin ouverte laisse espérer une suite.
Youpi !



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 40
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2016 9:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis très jaloux de la manière dont Jean-Marc Laherrère peut aussi bien éclairer un roman en quelques phrases seulement, c'est vraiment admirable !

En tout cas, je le rejoins (une fois de plus) sur ce superbe premier roman de Leye Adenle, qui peine malheureusement à trouver son public en librairie, alors qu'il a tant de qualités pour cela... Alors, à vous de contribuer à faire changer les choses Wink

Mon vote sur PP (8/10) :
Attention, révélation ! Lagos Lady, c’est un peu sur le fond la trilogie Millenium revue et corrigée à la sauce nigériane, et survitaminée en mode tarantinesque. Violent, sensuel, très chaud (dans tous les sens du terme), ce premier roman nous plonge dans l’atmosphère bouillonnante de la plus grande ville africaine, pointant du doigt aussi bien la corruption des élites ou de la police, l’opulence suspecte de certains de ses habitants que la misère de la plupart, notamment d’innombrables jeunes femmes contraintes à la prostitution et exposées aux pires des sévices.
Avec ce premier roman nerveux, rythmé, drôle parfois, Leye Adenle fait une entrée fracassante et place le Nigeria sur la carte du monde du polar. A découvrir !

_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 41
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8522
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2016 11:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu ta chronique Didier, je vais certainement me le procurer !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 32
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 5528
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2016 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dodger a écrit:
ce superbe premier roman de Leye Adenle, qui peine malheureusement à trouver son public en librairie,


Tu parles de ta librairie ou d'une manière générale ?
Merci en tout cas pour ce coup de projecteur. Smile
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2016 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma prochaine lecture après le dernier Connolly. Et ton avis ne fait que confirmer les excellents échos que j'en ai eu ! En plus, ne connaissant pas le Nigeria, ce sera une bonne occasion d'en apprendre un peu sur ce pays.
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 40
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2016 12:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
Dodger a écrit:
ce superbe premier roman de Leye Adenle, qui peine malheureusement à trouver son public en librairie,


Tu parles de ta librairie ou d'une manière générale ?
Merci en tout cas pour ce coup de projecteur. Smile


D'une manière générale. Dans ma librairie nous avons accompagné la sortie du roman depuis le début, et Leye Adenle faisait partie des invités de notre stand à Quais du Polar, du coup nous avons eu l'occasion de le défendre largement pendant les trois jours du festival.
Mais trop peu de libraires se sont apparemment intéressés au livre par ailleurs, d'après les stats dont nous disposons... Je sais, c'est difficile d'être partout, de tout lire et de tout défendre, mais pour ce roman, je me dis qu'il y a moyen de faire mieux !

Fredo a écrit:
J'ai vu ta chronique Didier, je vais certainement me le procurer !


Je serais ravi d'avoir ton avis, Fredo ! Very Happy

norbert a écrit:
En plus, ne connaissant pas le Nigeria, ce sera une bonne occasion d'en apprendre un peu sur ce pays.


C'est l'un des points forts du livre, en effet, même si ce premier roman n'est à mon avis qu'une entrée en matière... Un peu comme une visite pendant un week-end alors qu'il faudrait un mois pour tout voir Wink
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Juin 12, 2016 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dodger a écrit:


norbert a écrit:
En plus, ne connaissant pas le Nigeria, ce sera une bonne occasion d'en apprendre un peu sur ce pays.


C'est l'un des points forts du livre, en effet, même si ce premier roman n'est à mon avis qu'une entrée en matière... Un peu comme une visite pendant un week-end alors qu'il faudrait un mois pour tout voir Wink


Oui bien sûr. D'un autre côté, comme tu dis que la chute semble annoncer une suite et qu'à mon avis Métailié la publiera le moment venu, ce sera l'occasion de poursuivre la visite. Wink
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 7096
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2016 8:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement. Leye Adenle, rencontré à Penmarc'h, m'a dit que le second roman était en cours d'écriture. Wink
Dans le haut de ma P.A.L., une de mes prochaines lectures.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 15, 2016 2:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jeanne Desaubry sur son blog :

Citation:

Lady, lady, lay


Prenez une très jolie femme, noire d’ébène, pas farouche, sachant parfaitement compter.
Posez la dans le bar d’un hôtel de luxe à Lagos.
Vous avez peu de chance de vous tromper : c’est une prostituée.
Sinon… peut-être est-elle maquerelle ou, a contrario, responsable d’une association défendant les filles ?
Prenez un journaliste anglais dans la débine, se prétendant envoyé spécial de la BBC, mettez le seul dans la rue, en pleine nuit, dans un quartier louche même de jour, pas d’hésitation, c’est un idiot.
Prévenu par tout le monde, il brave le bon sens élémentaire, et se trouve mêlé à un meurtre sordide.
Ajoutez une ambiance politique tendue, veille d’élections.
Saupoudrez des délires d’un petit groupe de braqueurs maladroits et pas très malins mais violents.
Vous obtenez Lagos Lady.


On lit trop peu de roman, policier ou pas, se déroulant en Afrique.
Aussi ne faut-il pas se passer de celui-ci qui décrit à merveille la moiteur de la nuit, les arnaques et les combines.
La langue fleurie est un anglais nigérian traduit qui n’offre peut-être pas les mêmes bonheurs qu’un Janis Otsiemi (Les Voleurs de Sexe, Le Chasseur de Lucioles… aux éditions Jigal), mais elle est savoureuse tout de même.
Maintenant, vous dire que ce roman est un encouragement à prendre un billet pour Lagos… ce serait mentir.


Lire restant sans danger (quoique ?), ne vous refusez pas cette bouffée d’exotisme sans concession.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 539


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Juil 12, 2016 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je rajoute une pierre à l'édifice, en ajoutant mon avis également sur PP :
Citation:
Pour un premier roman, l’auteur maitrise parfaitement la construction de son roman, une intrigue tortueuse et la mise en scène de personnages détonants… une amazone livrant une bataille acharnée « aux hommes qui n’aimaient pas les femmes » (pour reprendre la très opportune comparaison de Dodger) au sein d’une société africaine complétement corrompue ou le respect de la féminité n’est qu’une vague chimère, des criminels complétement déjantés à la gâchette facile, des policiers répondant à la même description, et puis un citoyen de sa majesté tel un chien dans un jeu de quilles au milieu de cet imbroglio ne saisissant encore rien au fonctionnement de la société nigériane…
Pour moi, la grande réussite de l’auteur est de savoir détailler suffisamment la psychologie de ses personnages sans faire retomber la tension de son intrigue qui illustre une bonne maitrise des codes du thriller. Les références à Tarantino ne sont pas exagérées.
En conclusion, ne laissez jamais un homme pour lequel vous avez la moindre attirance sentimentale partir en voyage d’affaire (ou autre) seul au Nigeria et si vous faites le choix (judicieux) de l’accompagner munissez-vous d’une tapette à mouches résistante !
Plus sérieusement, je vous encourage à découvrir ce roman « very hot », moderne, exotique, à l’humour subjacent mais bien présent, aux chapitres courts et rythmés… en un mot : de la dynamite !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 32
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 5528
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 12, 2016 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne chronique Alice ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 539


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Juil 12, 2016 3:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

merci... Embarassed

c'est une belle découverte, peut-être pour le prix PP qui sait ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juil 13, 2016 1:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi Alice, une très belle découverte, un très bon polar saturé d'adrénaline qui se dévore comme un page-turner ; l'âme, l'humour noir et la peinture sans concession d'une société vérolée jusqu'aux plus hauts niveaux en plus !
J'en redemande !
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com