Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Apnée - Joakim Zander (Actes Sud)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10636
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Nov 21, 2015 8:26 am    Sujet du message: Apnée - Joakim Zander (Actes Sud) Répondre en citant

Après un accueil critique et public enthousiaste à l'international, Apnée, premier roman de Joakim Zander, est paru ce printemps chez Actes Sud, dans une traduction de Marianne Ségol-Samoy & Karin Serres.






Le livre :

Damas, Syrie, 1980.
Une voiture piégée explose, tuant la femme qui venait d’y monter.
L’espion américain visé par l’attaque assiste au drame du haut d’un balcon.
Il tient dans ses bras sa petite fille qu’il va être contraint d’abandonner.
Toute sa vie durant, il éprouvera une terrible culpabilité dont il tentera désespérément de se défaire en se lançant à corps perdu dans des missions au Liban, en Afghanistan et en Irak.
Et en nageant sans relâche.

Trente ans plus tard, Mahmoud Shammosh, un doctorant de l’université d’Uppsala s’intéressant aux conflits armés et aux droits de l’homme, se voit confronté à des données sensibles qui, aux dires de son informateur, pourraient bien déclencher un scandale international.
En quelques heures, la situation s’envenime : le sang commence à couler, marquant le début d’une traque haletante à travers l’Europe, à laquelle Klara Walldéen, employée au Parlement européen à Bruxelles et ex-compagne de Mahmoud, prendra une grande part.
Peu à peu, le passé resurgit, l’histoire s’écrit, les révélations se multiplient.
De Damas à Stockholm, de l’Irak aux États-Unis, de 1980 à 2013, les frontières s’étiolent, les heures s’étirent, les fils du récit convergent jusqu’à la terrible vérité.

Dans un style nerveux et sensible, Joakim Zander orchestre son récit avec virtuosité et dessine les contours d’un monde rongé de l’intérieur par le mensonge et la culpabilité. Retenez votre souffle, le grand roman d’espionnage est de retour…



>> Lire un extrait



L'auteur :


Né en 1975 à Stockholm, Joakim Zander a vécu en Suède, en Syrie, en Israël et aux États-Unis.
Il a travaillé au Parlement européen ainsi qu'à la Commission européenne à Bruxelles.
Apnée (Actes Sud, 2015) est son premier roman.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Sam Nov 21, 2015 9:15 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10636
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Nov 21, 2015 8:57 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Léo sur son blog Léo a lu :

Citation:


Pas possible de résumer ce thriller où tout se mêle : lobbyistes, cabinets d’avocat, terrorisme, chantage, espionnage (ça fait longtemps), business…
Avec des allers et venues dans le temps et dans l’espace, des chapitres courts qui font qu’on ne sait plus qui est qui, qui fait quoi, et les liens entre les nombreux personnages…
Et puis tout s’enchaîne dans un scénario complexe mais très bien maîtrisé, au style haletant et tellement prenant qu’on se retrouve en... apnée !

Finalement, tout est parfait pour passer un très bon moment, et c’est en plus un premier roman.
Coup de cœur !






>> La chronique de Philippe Bouquet sur K-libre :

Citation:




Trahisons au plus haut niveau



Le livre s'ouvre sur une scène violente : l'explosion d'une voiture piégée, à Damas, en 1980, narrée à la première personne par un homme (nous comprendrons vite qu'il s'agit d'un agent secret) qui y assiste du haut d'un balcon, tenant dans ses bras l'enfant qu'il va devoir abandonner.
L'explosion – ne serait-elle pas la conséquence d'une erreur d'objectif ? - tue la femme de sa vie et il en gardera un terrible sentiment de culpabilité qui le poussera à se lancer dans des missions secrètes partout dans le monde et à nager sans relâche (le titre original du livre est d'ailleurs Le Nageur).

Le reste de l'intrigue se déroule fin 2013, essentiellement à Bruxelles, mais aussi à Paris, Amsterdam et en Suède, ainsi que, dans les chapitres rétrospectifs intercalés (narrés à la première personne, alors que le reste l'est à la troisième, et au présent, alors qu'ils évoquent pour la plupart un passé dans le passé) retraçant l'itinéraire de l'homme du balcon, aux États-Unis et en divers endroits du Moyen Orient.
Au centre de l'intrigue : Mahmoud Shammosh, ancien para suédois, bisexuel, maintenant étudiant en droit à Uppsala qui rédige une thèse sur la privatisation de la guerre et a eu une liaison avec Klara Walldéen (fille de la victime de l'attentat, maintenant attachée parlementaire d'une députée européenne) ; et George Lööw, lobbyiste suédois travaillant à Bruxelles, chargé de traduire confidentiellement un rapport des services secrets sur Mahmoud, qualifié de "terroriste".
Celui-ci reçoit la photo d'un homme horriblement torturé accompagnée d'une demande de rendez-vous discret à Bruxelles, où il est venu participer à un colloque.
Il y rencontre une vieille connaissance du nom de Lindman, qui a juste le temps de le charger de trouver un acheteur pour des documents d'importance mondiale avant... d'être abattu d'une balle dans la tête.
À partir de ce moment, Mahmoud est recherché tant par la police que par des tueurs à gages.
George, lui, est obligé (chantage professionnel à la clé) d'espionner... Klara Walldéen et c'est lui qui fournit à son insu le moyen de suivre Mahmoud à la trace.
Une implacable machine alors se met en marche et broie Mahmoud, tandis que la quête de l'agent secret pour retrouver sa fille et connaître la vérité sur son propre passé de manipulé se précise.
La fin du livre, bâtie sur le principe du montage alterné, se veut haletante et y parvint assez bien, sans trop de concessions (un peu, seulement) au sensationnalisme hérité du cinéma et des séries télévisées.
Il y a même des moments d'authentique émotion et un rien de révolte devant la saloperie du monde dit civilisé.
Et la fin est assez finement concoctée pour ne pas trop heurter la vraisemblance tout en n'étant pas d'un cynisme intolérable.


Ce livre est bien plus impressionnant, en fait, que toutes les grosses superproductions avec effets spéciaux en 3D, car il reste soigneusement au niveau du banal et du quotidien, et met en scène des personnages ordinaires aspirés dans un tourbillon de faits que les dépassent de loin et ont trait à la (triste) marche du monde à son niveau le plus élevé.
Nul besoin de suspense artificiel concocté par ordinateur, les faits se suffisent à eux-mêmes.
Cette histoire possède à la fois du relief et de l'humanité.
Il y est beaucoup question de trahison et la conclusion est bien sûr que, dans l'univers "impitoyable" de la haute politique mondiale, on n'a de pire ennemi que ses amis.
Curieusement, le personnage "en creux" (car anonyme et mineur quant à son rôle dans le livre) de l'agent secret est passionnant.
C'est en tout cas lui qui est porteur de la morale de l'histoire, via ses doutes sur les méthodes occidentales en Orient (il a jadis travaillé avec les Taliban contre les Soviétiques et est donc bien placé pour juger des effets dévastateurs d'une politique dans laquelle l'aveuglement le plus stupide donne cordialement la main aux intérêts les plus sordides).
Un tel livre ne peut que laisser sceptique sur l'issue du combat "pour la démocratie" mais c'est le prix de la véracité.
Ajoutons qu'il est étonnamment bien écrit pour le genre dans lequel il s'inscrit.
On peut donc le recommander sans scrupules, tant pour le fond que pour la forme.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com