Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

À mains nues - Paola Barbato (Denoël)
Aller à la page 1, 2, 3 ... 15, 16, 17  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Oct 15, 2014 7:19 am    Sujet du message: À mains nues - Paola Barbato (Denoël) Répondre en citant

La collection Sueurs froides de Denoël continue de nous faire découvrir de grands romans noirs.
Annoncé comme un livre-choc, « véritable Fight Club italien », À mains nues de Paola Barbato vient de paraître dans une traduction d'Anaïs Bokobza.
Il a été récompensé à sa sortie par le prestigieux Prix Scerbanenco au Festival Noir in Courmayeur 2008.




Le livre :

Il a seize ans, une gueule d’ange, un avenir tout tracé.
Un jour, il se rend compte qu’il peut tuer sans le moindre scrupule.
Un monde nouveau s’offre à lui…


Davide a eu une enfance choyée et sans histoires.
Un soir, lors d’une fête, il est kidnappé et enfermé à l’arrière d’un camion.
Tapi dans le noir, un inconnu lui saute dessus et tente de le massacrer.
Terrorisé, Davide agit par réflexe et tue son adversaire.
Il est alors conduit dans une cave, où il rejoint d’autres prisonniers.
Comme lui, ils sont là pour s’entraîner à combattre et intégrer un jour l’élite des tueurs.
Abasourdi, Davide comprend que son seul moyen de survie est de tuer.
Il remporte chacun de ses combats.
Un jour il décide de s’enfuir, mais l’organisation ne l’entend pas de cette oreille…
Naît-on assassin?
C'est la question que se pose Davide tout au long du roman lorsqu’il découvre qu’il peut tuer avec ses poings sans le moindre scrupule.

Analyse psychologique très fine sur les rapports entre kidnappeur et otage, À mains nues raconte l'éducation par la violence d'un gladiateur des temps modernes.



>> Lire les premières pages



L'auteur :

Paola Barbato est née à Milan en 1971 et vit sur les bords du lac de Garde.
Elle est scénariste pour la télévision et a également écrit de nombreux comics et romans graphiques.
À mains nues, véritable Fight Club italien, est son premier roman à paraître en France.
Il a été récompensé à sa parution par le prestigieux Prix Scerbanenco du meilleur polar italien au Festival Noir in Courmayeur 2008.







Le trailer (italien) du roman :




_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Ven Nov 14, 2014 6:16 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Oct 15, 2014 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> Lire l'interview de Paola Barbato à propos de son roman À mains nues, dans le TGV Magazine de ce mois d'octobre, pages 110 à 113, disponible en ligne ici !




_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Sam Nov 22, 2014 5:19 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Oct 15, 2014 11:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

>> La chronique de Holden sur Unwalkers.com :

Citation:

Attention, tuerie ! À ne pas mettre sous tous les yeux !


Attention livre choc, qui peut laisser des séquelles !
Il faut remonter loin dans le temps pour que j’en prenne autant dans la gueule, je citerai Jean-Pierre Bastid avec Irish Stew et The brave de Grégory McDonald.


Nous sommes en terre étrangère des genres, c’est un livre « noir », dark, bestial, mais vraiment.

Il est évident que certains lâcheront ce livre, il n’est pas pour tous.

Un livre qui dérange, nous rappelle le coté inhumain, pas de bien ni de mal, seul l’homme, juste un animal.

Écrit sans concession, cela se lit vite, enfin vite, il faut parfois s’arrêter pour souffler. Pas besoin de description ou de gore pour oppresser le lecteur, l’émouvoir, l’apeurer, quand on écrit aussi bien, et qu’on maitrise la construction littéraire.

Après, la dernière page, c’est le coup de massue, le final est un choc : on y avait pensé, ça nous avait effleuré, mais non, impossible d’y croire, et pourtant...

Ecrit en 2008 par une femme, oui par une femme, n'y voyez aucun côté macho de ma part.
La collection Sueurs froides continue son chemin, sans aucune faute, et nous surprend ici, méchamment.

Apres Bill Pronzini, Joe R Lansdale, Kent Harington, des noms déjà prestigieux, voilà un livre qui sort de l’inconnu et qui fracasse tout.
Une autre dame, avec Sandrine Collette, pour une collection du feu du diable.

Quel flair !!! bravo

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2014 6:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette chronique donne envie de lire le livre !!
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2014 7:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ssarlotte a écrit:
Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette chronique donne envie de lire le livre !!


C'est clair ! J'ai un pote libraire qui est en train de le lire, et lui aussi me dit que c'est une tuerie ! Un autre livre que je vais me prendre dès le mois prochain...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2014 11:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

496 pages quand même, un bon pavé !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2014 12:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yes et rien à jeter, j'ai été scotché.....
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2014 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ssarlotte a écrit:
496 pages quand même, un bon pavé !


Eh oui mais faut c'qu'il faut ma bonne dame ! C'est 470 en réalité je crois, et comme les livres Sueurs froides ont la même configuration que les Séries Noires, avec un texte aéré et des bonnes marges, ça se lit très bien.
En tout cas, en voilà un autre qu'il te faut réclamer à ta bibliothèque, Ssarlotte ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Jeu Oct 16, 2014 6:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca fait trop de livres en ce moment à recommander ! Entre ceux du festival TPS et ici, je vais devoir emprunter l'identité de beaucoup de personnes... Very Happy
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 17, 2014 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

celui là il ne faut pas le louper
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
voxac30
Meurtrier


Age: 47
Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 398
Localisation: alpes de haute provence

La Ligne Noire

MessagePosté le: Ven Oct 17, 2014 1:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

holden a écrit:
celui là il ne faut pas le louper


Mon Holdi, je vais tout de suite me le commander Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://librairiejaubert.canalblog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 17, 2014 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

voxac30 a écrit:
holden a écrit:
celui là il ne faut pas le louper


Mon Holdi, je vais tout de suite me le commander Wink


Ah, tu me fais plaisir Voxac ! Very Happy Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 23, 2014 7:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai enfin reçu (j'ai craqué et n'ai pas pu attendre le mois prochain...), et c'est un beau bébé, avec une très belle couv, dans lequel je languis de me plonger ! Peut-être même ce soir, qui sait... Smile
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 26, 2014 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Wow ! Ce livre est une bombe !
Dire que je me régale en le lisant, c'est effectivement le moins que l'on puisse dire et pourtant ça me paraît encore faiblard : je suis complètement, totalement passionné, subjugué et fasciné par ce bouquin !

Hier matin au moment de l'ouvrir, je me disais que j'allais lire deux ou trois chapitres histoire de le commencer - comme souvent avec les pavés ou les romans dont la 4e de couv ne donne qu'une faible idée de l'intrigue ou de la valeur du contenu - et pourtant, en fin de matinée j'avais déjà dévoré 150 pages d'une traite, sans m'en rendre compte...
Heureusement, il me reste encore une grosse centaine de pages et je n'ai qu'une hâte : m'y replonger. Mais j'essaie de faire durer un peu le plaisir...

Je n'ai jamais rien lu de tel jusque là.
À côté, Fight Club (dont je n'ai vu que le film et qui n'a en commun avec ce roman que les combats clandestins et la nécessité d'y survivre à chaque fois) fait l'effet d'un conte pour ados...
Non pas pour autant que ce roman soit gore ou sanglant. La suggestion est comme toujours beaucoup plus efficace que les outrances, laissant travailler l'imagination du lecteur, et la violence est ici surtout psychologique.

Mais le lecteur se retrouve au final pris à la gorge entre attraction-fascination d'un côté, et épouvante de l'autre, un peu à l'image d'ailleurs de Davide et de son rapport obsessionnel avec son kidnappeur, vite devenu entraîneur et mentor, et pourtant la répulsion, le dégoût viscéral, sans compter la terreur, qu'il ressent pour ce qu'on l'oblige à accomplir.
Au début. Car bien vite, l'esprit se barricade et se conditionne, le corps apprend vite et réagit par instinct puis par expérience, affinée par les entraînements, jusqu'à devenir une parfaite machine de mort à la conscience anesthésiée.

Impossible d'en dire plus sur l'intrigue, ce serait sacrilège, je vous laisse donc découvrir par vous-même l'ampleur et la puissance de ce polar glaçant, parfaitement construit, écrit avec une fluidité exemplaire et un suspense sans répit qui en font un véritable page-turner d'une subtilité psychologique impressionnante.

Entre roman noir et thriller psychologique, une chose est sûre : À mains nues est une sacrée pépite noire !

Quant à moi, j'y retourne de ce pas ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10202
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Nov 04, 2014 7:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> La chronique du blog Rhapsody in Books :

Citation:



J'ai pris une grosse claque à la lecture de ce livre, à un point que je n'aurais jamais pu imaginer lorsque j'ai demandé à le recevoir auprès des éditions Denoël, que je remercie chaleureusement d'ailleurs.

Ce roman raconte l'histoire de Davide, jeune italien de seize ans, kidnappé puis entraîné à devenir un assassin capable de tuer n'importe quel homme à mains nues et forcé de tout oublier de sa vie passée.
Ce roman, c'est aussi l'histoire de Minuto, Claudio, Bruno, Zeus, Rafael, Fester... Tous ces personnages ont une personnalité bien définie et gravitent autour de notre héros afin de lui construire son nouveau cadre de vie. Je ne me suis pas beaucoup attachée à Davide, même si j'ai aimé suivre son évolution et sa transformation. Ma préférence va au personnage de Minuto, d'une grande richesse et d'une grande complexité, et qui nous réserve bien des surprises...

L'écriture de l'auteur est un vrai régal à lire : elle nous transporte dans ce monde de sang et de noirceur, mais qui n'a étonnamment pas tout perdu de son humanité.
Le récit ne nous laisse aucun moment de répit : les actions s'enchaînent à un rythme effréné et les rebondissements ne font qu'accroître l'intensité de l'ensemble.
Et que dire de la fin ? Que dire, sinon qu'elle m'a laissée complètement chamboulée, j'ai même dû la relire pour bien saisir toute son ampleur et m'assurer que je n'avais pas la berlue. J'ai été totalement surprise et conquise par cet ultime retournement de situation que je n'avais pas du tout vu venir, ce qui est un gros point fort pour un roman policier !

Si vous réussissez à deviner, faites-moi signe, que je vous tire mon chapeau !


En bref, un livre qui vous roue de coups et ne vous laisse pas un instant de répit, une vraie pépite !



>> La chronique du blog Ma Passion littéraire :

Citation:



Je remercie une fois encore les Editions Denoël pour cette jolie et sombre découverte car c'est véritablement un roman choc.
On comprend qu'il fasse partie de la collection Sueurs Froides car nous pénétrons ici dans un ouvrage noir, brutal, tragique, cinglant, barbare et cruel, mais addictif malgré toute la cruauté que nous sommes amenés à lire.

Addictif, dans le sens où l'auteur, Paola Barbato, manie avec habileté son récit et nous interdit de souffler. Bestial, car elle nous dresse un portrait cauchemardesque et inhumain en exploitant des êtres humains destinés à ne devenir que des bêtes sauvages, sans pitié, dans le seul but d'assouvir les plaisirs pervers d'une société bourgeoise.


Les qualités de l'auteur sont évidentes, car si l'histoire est atroce, Paola Barbato maîtrise tellement bien l'écriture qui lui ai nullement nécessaire de nous décrire des scènes gores pour effrayer, bouleverser ou affoler le lecteur, tout est merveilleusement et tragiquement bien écrit.
Quand on arrive enfin au point final, à la dernière page, la fin de ce roman nous assomme et finit de nous achever.

Un grand bravo à cet auteur féminine pour ce roman claquant qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière page.

La couverture de ce dernier est également sublime.

Ce livre peut sans doute déstabiliser car il est évident qu'il n'est pas forcément fait pour tous, mais il a au moins le mérite de sortir du lot et brise tous les tabous.

Si les réalisateurs de films sont actuellement très friands des best-sellers littéraires, je serai la première à proposer celui-ci.

Un beau coup de cœur!

Note : 9/10


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3 ... 15, 16, 17  Suivante
Page 1 sur 17

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com