Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Killer Country - Mike Nicol (Ombres Noires)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Sep 27, 2014 6:39 am    Sujet du message: Killer Country - Mike Nicol (Ombres Noires) Répondre en citant

Après La Dette (qui ressort en poche chez J'ai Lu), la trilogie Vengeance du Sud-Africain Mike Nicol se poursuit avec Killer Country, son second volet qui vient de paraître chez Ombres Noires.
Attention : trilogie à lire dans l'ordre !





Le livre :

Après La Dette, Mike Nicol nous propose une nouvelle immersion dans l’Afrique du Sud contemporaine, en proie à la violence et au racisme mais aussi riche de cultures ancestrales et de paysages sublimes. Envoûtant.

Mace et Pylon, deux ex-free fighters reconvertis dans la sécurité, offrent leurs services aux riches touristes du Cap, donr les rues sont gangrénées par la violence.
Mais lorsqu’ils décident d’investir de l’argent sale dans un deal immobilier douteux, ils ont affaire à des adversaires d’un nouveau genre : Obed Chocho, tout juste remis en liberté conditionnelle, et Spitz, un psychopathe qui assassine au son de playlists méticuleusement sélectionnées.
Dans l’ombre, la vénéneuse Sheemina tire les ficelles, méditant sa vengeance…

Mace et Pylon échapperont-ils à la colère de leur vieille ennemie et au tueur lancé à leur poursuite ?


Parce que lire en musique c’est quand même sympa, rendez-vous sur Youtube et découvrez la playlist de Spitz, cette fameuse musique qui coule dans son Ipod lorsqu’il assassine froidement ses proies…

>> De Johnny Cash à 16 Horsepower en passant par Cowboy Junkies, plus de 2h de musique, à écouter en lisant ce grand thriller venu d'Afrique du sud ! : https://www.youtube.com/playlist?list=PLkc5WsOldDf6G_97tIm8KAuvIWTGEmzXZ



>> Découvrez les premières pages du livre


L'auteur :

Mike Nicol est né en 1951 et vit au Cap en Afrique du sud.
Journaliste et écrivain, il anime aussi des cours d’écriture en ligne.
Il est l’auteur plusieurs romans publiés au Royaume-Uni, aux États-Unis, et traduits en France et en Allemagne.
En 2012, La Dette a figuré parmi les meilleures ventes en Allemagne durant plusieurs mois et s’est classé 8e parmi les 10 meilleurs livres de l’année.




_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Lun Sep 29, 2014 7:24 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Sep 27, 2014 7:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, après l'avoir pourtant pré-commandé au moins dix jours d'avance, je ne l'ai reçu qu'avant-hier. Du coup, je me jette dessus, j'avais adoré La Dette cet été, et depuis je languissais trop la suite !... Miam !! Smile
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9227
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Sep 29, 2014 7:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Va falloir que je lise La dette alors. Ça tombe bien, il me fait de l'oeil depuis un moment...
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Lun Sep 29, 2014 10:14 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9233
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Sep 29, 2014 9:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Va falloir que je lise La dette alors. Ça tombe bien, il me fait de l'heure depuis un moment...


Joli lapsus pour quelqu'un qui semble manquer de temps. Mr. Green
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9227
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Sep 29, 2014 10:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hi hi hi, pas mal. Étant au boulot, je devais penser à autre chose. Marrant. Very Happy
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Sep 29, 2014 6:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En attendant, la BO du livre est très sympa, elle aussi.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1281
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Sep 30, 2014 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis à la page 266 et pour l'instant, c'est pas mal du tout. Je n'ai pas encore eu la curiosité d'écouter la BO mais ça ne saurait tarder.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Sep 30, 2014 2:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

scarabe a écrit:
J'en suis à la page 266 et pour l'instant, c'est pas mal du tout. Je n'ai pas encore eu la curiosité d'écouter la BO mais ça ne saurait tarder.


Il te suffit de cliquer sur le lien plus haut, tu verras elle est "calme", mais avec de très beaux titres. Wink

Sinon, tu avais déjà lu La Dette ?


[EDIT] À noter que dans la BO, il a le morceau cultissime du générique de la série True Detective.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1281
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Oct 01, 2014 7:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

ah oui, pas mal en effet.
Non, je n'ai pas lu la dette mais il va falloir que je le fasse. Ce livre est très bon.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Oct 01, 2014 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9227
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Oct 01, 2014 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si vous voulez découvrir Mike Nicol, c'est le moment ou jamais de tenter votre chance avec ce concours Polars Pourpres. Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 10, 2014 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

>> La chronique de Holden sur Unwalkers.com :

Citation:

Suite de La Dette, deuxième tome de la trilogie.

Bon pour en saisir toutes les subtilités il vaut mieux passer par le premier, sinon vous pouvez y aller quand même, mais bon, vous louperez un grand moment.

Le deuxième est plus posé que le premier moins brutal, dans un pays pourtant plus sauvages, il y a plus de psychologies, de réflexions.

Sinon l’ambiance est toujours aussi noire de chez noire. Mace et Pylon auront beaucoup à faire pour se débarrasser d’épineux problème. On n’est pas dans le monde de Candy, il y aura des morts, de la douleur, vive…

Si parfois on a senti un peu de lenteur, le livre fait 600 pages, le final reste admirable, et nous prépare au choc final, qu’on se prend en pleine poire, sauvage, brutale.

On n’est pas sur le même pays que Deon Meyer, c’est beaucoup plus noir, réellement…

Un grand auteur qu’on suit

Il faudrait d’ailleurs qu’on attende un peu moins, hein, les ombres noires….

A écouter en urgence la BO

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Oct 14, 2014 9:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> La chronique de Laurent Greusard sur K-libre.fr :

Citation:

La caisse ou la casse

L'histoire de l'Afrique du Sud est si mouvementée, si chaotique et si sanglante qu'il est encore difficile aujourd'hui d'y retrouver ses petits et de construire un monde nouveau.
C'est sans doute pour cela que les personnages de ce roman de Mike Nicol, deuxième volet de sa trilogie Vengeance, sont constamment dans l'ambivalence.
Mace et Pylon, deux anciens trafiquants d'armes, ont au cours de leur carrière surtout travaillé pour des réseaux de libération mais dans le même temps, ils ont pris le soin de se constituer un petit pécule mis de côté bien à l'abri. A présent, il convient de vivre en ayant un vrai métier - ils ont choisi d'être gardes du corps -, et de trouver les moyens de blanchir cet argent sale malgré l'omniprésence de Sheemina, une avocate qui a été l'objet de leurs tortures et qui entend se venger comme toute bonne Némésis.
Mais il est également difficile de se reconstruire dans un pays qui s'ouvre à la corruption généralisée, où la violence est endémique et où il est plus facile de trouver un tueur à gage qu'un garagiste.
Chargé par un juge d'aller voir son père qui vit isolé à la campagne, Mace va découvrir le racisme ordinaire des Blancs et les visites nocturnes des Noirs qui, sous couvert de vengeance, assassinent les anciens maîtres du pays.
Ce juge est de plus menacé car il a mis en prison un homme noir, "gros poisson" sur le point de sortir et qui entend reprendre sa place dans l'organisation de juteuses affaires d'immobilier. Comme par un malheureux coup du sort, son avocate est Sheemina, ce qui inquiète fortement Mace et Pylon.
Leur trouble s'accroît lorsqu'ils reçoivent la visite d'un marchand d'armes européen, avec qui ils avaient fait affaire, et les qui les engage comme protecteurs dans le cadre d'une opération financière liée, justement, au mafieux Noir et au juge.
Visiblement, bons et méchants, affairistes et anciens révolutionnaires, politiques, hommes d'affaires et affairistes véreux sont tous dans le même panier de crabes.
C'est un iPod, chargé de musique qu'un tueur à gages écoute en boucles et qui se retrouve entre les mains de Mace puis de Pylon qui symbolise ces liaisons douteuses, ce passage du Bien au Mal, cette perméabilité entre les univers, comme un bâton-témoin de relais que l'on se passe d'athlète en athlète.

Plus que le style qui s'installe dans le roman noir de qualité, c'est la rigueur de l'intrigue, sa découpe entre les différents acteurs, les éléments qui vont se répondre d'une situation à une autre, le soin apporté aux personnages centraux ou plus anecdotiques pour leur dresser un portrait vivant et réaliste, qui détonent.
Souvent, dans une trilogie, le volume central présente une baisse de rythme, un ventre creux, mais là, l'intensité ne baisse à aucun moment.
Du coup, porté par une histoire et des acteurs, Killer Country développe la description d'une Afrique du Sud qui se cherche, loin des clichés, gangrenée par la violence quotidienne, par ce mélange entre l'efficacité anglo-saxonne du crime et la débrouillardise des Africains, où il est facile de tuer, tellement cette mort entrera dans le bruit de fonds d'un crime omniprésent.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 26, 2014 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Yann sur son blog Encore du Noir :

Citation:

Deuxième volet de la trilogie annoncée par l’auteur, Killer Country emmène donc dorénavant le lecteur en terrain connu[1] après La dette.

Et les héros, Pylon et Mace, ancien combattants de la Cause chargés des basses œuvres et trafiquants d’armes reconvertis dans la sécurité pour touristes aisés et hommes d’affaires, tout comme leur ennemie jurée Sheemina February, qui a eu le malheur de passer entre leurs mains du temps où ils combattaient dans la clandestinité, sont maintenant bien campés.

De fait, s’il continue à dévoiler les bribes de leur passé et à montrer la manière dont Mace remet de plus en plus en question sa façon de vivre, Mike Nicol peut un peu plus se concentrer sur le désir de vengeance de Sheemina, ses atermoiements face aux sentiments ambivalents que lui inspirent Mace, et surtout sur le tueur qu’elle place sur la route des deux gardes du corps.

Cette partie, qui tient avant tout du thriller efficace dans lequel l’auteur manie avec maîtrise la tension, sachant la relâcher par intermittence pour mieux enfoncer le clou un peu plus tard est incontestablement réussie même si elle demeure relativement attendue.


Mais, comme dans La dette, ce qui fait l’intérêt de Killer Country, c’est surtout la trame sur laquelle vient se greffer cette intrigue.
C’est la manière dont Mike Nicol pointe les dérives d’une société post-apartheid qui fait mine d’avoir laissé le passé derrière elle alors qu’il l’imprègne et que, même, il ressurgit avec violence.
C’est aussi la façon qu’a Nicol de pointer la complexité d’une société dans laquelle les alliances d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui, tenant plus à des questions de renvois d’ascenseurs liés essentiellement à l’argent qu’à des questions raciales.
Ainsi voit-on se former en filigrane l’image d’une société gangrénée par la corruption ici illustrée par de juteuses affaires immobilières qui éclairent par ailleurs la façon dont l’Afrique du Sud peine à combler le fossé qui sépare les plus pauvres des plus riches.


Peut-être encore un peu caricatural dans sa façon d’aborder les dilemmes intérieurs de Mace et Sheemina, Mike Nicol n’en réussit donc pas moins à proposer une nouvelle fois un roman agréable qui sait mêler habilement l’action et la peinture de la société dans laquelle cette dernière prend pied. C’est violent, plutôt trépidant, et instructif. Bref, du roman noir tout à fait recommandable.


[1] Si le roman peut certainement se lire à part, il sera indéniablement plus facile d’accès pour qui a déjà lu le précédent.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Déc 19, 2015 6:20 am    Sujet du message: Répondre en citant




On ne l'avait pas signalé, mais il faut savoir que Killer Country est sorti en poche chez J'ai Lu en septembre :





De même qu'au printemps dernier, le premier volet d'une nouvelle série de Mike Nicol consacrée au détective privé Fish Pescado, Du Sang sur l'arc-en-ciel, est paru au Seuil Policiers ( on en parle ici ) :





Citation:


Le Cap, de nos jours.
Fish Pescado, détective privé joliment bronzé, aime avant tout surfer.
Fauché, il accepte d’enquêter pour sa belle amie Vicki, brillante avocate le jour, féroce joueuse de poker la nuit.
Cadeau empoisonné : l’affaire - la mort accidentelle d’un jeune homme lors d’une course de voitures illicite - met en cause l’ex-directeur de la police nationale.
L’homme a encore des relations, et de sales antécédents, liés aux sinistres escadrons de la mort et à toutes ces choses du passé que la nouvelle « nation arc-en-ciel » ne veut pas voir apparaître au grand jour.
Fish Pescado ferait mieux de ne pas insister…

Enchaînant pied au plancher séquences coup-de-poing et scènes pittoresques, Mike Nicol dresse un portrait peu reluisant de la société post-apartheid : magouilles, corruption, règlements de comptes, trafics divers en haut lieu.

Une violence sourde et constante, des dialogues qui fusent et un humour abrasif portent ce polar résolument moderne,
« le meilleur de l’auteur à ce jour, avec ses références à peine voilées aux crimes passés et aux criminels d’aujourd’hui » (The Sunday Times).



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com