Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

911 - Shannon Burke (Sonatine)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2180
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Aoû 11, 2014 9:43 am    Sujet du message: 911 - Shannon Burke (Sonatine) Répondre en citant



Citation:
présentation de l'éditeur:
Lorsqu'il devient ambulancier dans l'un des quartiers les plus difficiles de New York, Ollie Cross est loin d'imaginer qu'il vient d'entrer dans un monde fait d'horreur, de folie et de mort. Scènes de crime, blessures par balles, crises de manque, violences et détresses, le combat est permanent, l'enfer quotidien. Alors que tous ses collègues semblent au mieux résignés, au pire cyniques face à cette misère omniprésente, Ollie commet une erreur fatale : succomber à l'empathie, à la compassion, faire preuve d'humanité dans un univers inhumain et essayer, dans la mesure de ses moyens, d'aider les victimes auxquelles il a affaire. C'est le début d'une spirale infernale qui le conduira à un geste aux conséquences tragiques. Dans un style viscéral, Shannon Burke prend littéralement le lecteur à la gorge et nous livre un portrait de la condition humaine digne d'Hubert Selby Jr ou de Richard Price.



_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2180
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Aoû 11, 2014 9:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

sous forme de récit à la carnet intime,où il ne manque que les dates, avec une suite de paragraphes plus ou moins courts (de quelques lignes à 2 pages) on suit Ollie Cross,au début des 90'S, qui a raté son concours de médecine et,en attendant de pouvoir le repasser, décide de devenir ambulancier et demande à être affecté à Harlem et la Station 18, 136e Rue, un des quartiers les plus durs du N.Y. de l'époque.
détresse sociale,misère humaine,violence,drogue,accusation de racisme vont rythmer l'année et marquer Ollie qui va passer par tous les sentiments à propos de son métier et des patients qu'il doit prendre en charge: compassion, dégoût, détestation et indifférence avant une dernière transformation.
un formidable roman,visceral,de par sa noirceur et de son absence de moralisme, et qui sans esbroufe montre ceux qui sont au quotidien en 1ère ligne des urgences et qui ont le "choix" entre détachement total ou mission sacerdotale.
et je suis preneur d'une série de David Simon sur le sujet
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10642
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Aoû 11, 2014 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En 2007, la Série Noire avait publié le premier roman de Shannon Burke, Manhattan Grand-Angle.

Je l'ai dans ma Pal, déjà à l'époque j'avais lu de très belle chroniques à son sujet, et c'était déjà un peu le même type de roman, court.




Citation:

New York, 1990.
Franck Verbeckas travaille comme infirmier de nuit.
Son quotidien est une éternelle plongée dans la misère humaine et le chaos urbain d'un Manhattan à bout de souffle où le chômage et le crack se sont taillé la belle part de la Grosse Pomme.
Mais Franck n'est pas qu'un simple infirmier, il est aussi photographe à ses heures.
L'oeil dans le viseur, il traque l'humanité abîmée qui se dévoile devant lui.
Les laissé-pour-compte de tout poil, blessés ou morts, sont ses sujets de prédilection.
Un soir, au détour d'une intervention mouvementée, Franck va croiser la route d'Emily, une jeune escrimeuse séropositive.
Malgré les mises en garde de ses proches et de ses collègues, Franck va tomber amoureux.
S'opère alors un changement, comme si le prisme sombre de ses clichés peu à peu s'estompait...

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Fév 10, 2015 5:20 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2180
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Aoû 11, 2014 7:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ouaip faut que je mette la main dessus
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 52
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Aoû 14, 2014 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

que des bons échos de partout
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 920


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Aoû 20, 2014 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Assez brut, plutôt dérangeant même. ça prend aux tripes par moment. Très noir en somme.

http://www.polars-addict.com/polars/critiques/burke-shannon.html
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Gruz
Complice



Inscrit le: 25 Mar 2014
Messages: 108



MessagePosté le: Lun Aoû 25, 2014 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut à tous !
Effectivement brut et dérangeant, voici ma chronique

http://gruznamur.wordpress.com/2014/08/25/911-shannon-burke/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Gruz
Complice



Inscrit le: 25 Mar 2014
Messages: 108



MessagePosté le: Lun Sep 22, 2014 6:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

et pour en savoir davantage sur l'auteur, voici l'interview réalisée avec lui. Il nous fait des compliments à nous, français Wink
http://gruznamur.wordpress.com/2014/09/22/interview-litteraire-2014-shannon-burke/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10642
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Fév 10, 2015 5:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Le roman de Shannon Burke vient d'être récompensé du Prix Mystère de la Critique du Meilleur Roman étranger 2015.

Décidément une belle saison pour ce prix qui a couronné côté français Aux animaux la guerre, premier roman de Nicolas Mathieu (Actes Sud).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Mai 10, 2015 6:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai découvert cet auteur à Quais du polar, j'entame dans quelques minutes.
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Lun Mai 18, 2015 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :
Citation:
Très bon moment de lecture. Ce livre est plus profond que ce que le résumé peut laisser croire. Le style est bon et le scénario original.


Ma chronique : http://destinationpolar.blogspot.fr/2015/05/911-de-shannon-burke.html
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9976
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Sep 11, 2015 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Grosse claque dans ma gueule.
Le moins qu'on puisse dire c'est que ça ne m'a pas laissé insensible, totalement pris par l'histoire et complètement en empathie avec Ollie.
Ça m'a fait penser, dans le style "plongée dans le quotidien palpitant et parfois très dur de mon métier de ouf" à l'excellentissime

même si c'est pas le même métier (quoique, Ollie est surnommé le Légiste par ses collègues ^^).
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Janjak
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 63
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 517
Localisation: Lalinde

La Forêt des Mânes

MessagePosté le: Ven Sep 11, 2015 6:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me régale à l'avance, je viens juste de le commencer. Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9976
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Oct 28, 2015 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis vient juste de paraître sur Polars Pourpres. Je n'ai pas été jusqu'à 5 cigognes mais c'est un coup de cœur.



Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Le chemin de croix d'Ollie

Ollie Cross a vingt-trois ans et souhaite devenir médecin. En attendant de repasser le concours d'entrée en médecine, il opte pour la profession d'ambulancier, pour continuer à acquérir de l'expérience dans le milieu médical et pour mettre de l'argent de côté. Mais il commence à Harlem, alors l'un des quartiers les plus difficiles de New York, où le quotidien des ambulanciers n'est pas de tout repos. Enfin, encore moins qu'ailleurs.

911, publié chez Sonatine en 2014, est le second roman de Shannon Burke après Manhattan Grand-Angle, paru à la Série Noire en 2007. Le précédent était déjà réaliste, se déroulait déjà à New York et avait déjà un personnage principal issu du monde médical – un infirmier de nuit. Mais celui-ci est encore plus criant de vérité, et sans doute encore plus fort. Et pour cause, avant d'être scénariste et écrivain, Shannon Burke a été pendant cinq ans... ambulancier... à Harlem.
L'aspect autobiographique est donc souvent palpable, bien que 911 ne soit pas un document de témoignage mais bel et bien un roman. Et s'il y a sans doute beaucoup de l'auteur dans Ollie, les protagonistes ont leur propre vie de fiction. Les tranches de vie d'ambulancier que nous présente Shannon Burke sont tantôt tristes, tantôt drôles, parfois carrément atroces. Surtout, elles sont trop exceptionnelles pour avoir été inventées – elles sentent trop le vécu de terrain.
S'il y a beaucoup d'anecdotes au fil des pages, le livre ne se résume pas à ça. L'attention est focalisée sur Ollie et son parcours, bien qu'on nous donne à voir aussi d'autres personnages intéressants, comme son collègue Rutkovsky, qui joue le gros dur pour tenter de masquer ses faiblesses. Avec Ollie, on comprend la difficulté à s'intégrer dans une équipe d'ambulanciers déjà bien soudée, on découvre les joies des brimades pour « tester » la nouvelle recrue qui confinent au bizutage. On découvre la difficulté à gérer ses nerfs et ses émotions lorsqu'on est amené à vivre des horreurs et des scènes violentes au quotidien. On observe aussi les difficultés qu'ont Ollie et ses collègues à mener de front leur vie professionnelle et un semblant de vie « normale », sociale et/ou sentimentale. Avec les horaires décalés et les journées interminables, Ollie peine à trouver du temps pour Clara, son amie étudiante. Certains de ses coéquipiers n'essaient même plus de faire semblant, adoptant un style de vie monacal, entièrement consacrés qu'ils sont à leur métier. Enfin, bien qu'ils soit sensés être là pour sauver des vies, on se rend compte qu'être ambulancier à Harlem, c'est parfois aussi essuyer des insultes, quand ce n'est pas des coups.

911 a reçu cette année le Prix Mystère de la Critique du Meilleur Roman étranger. Cette récompense est méritée tant le texte est d'une rare puissance et criant de réalisme. S'il est magnifiquement écrit, 911 est aussi très sombre et parfois très dur (certaines scènes sont vraiment dérangeantes), et ne doit pas être mis entre toutes les mains. Bien qu'il ne traite pas du même métier, 911 fait souvent penser au superbe Nécropolis, qui avait pour personnage principal un médecin légiste. On ne peut que souhaiter à Shannon Burke que son roman fasse date comme celui d'Herbert Lieberman.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7354
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Nov 13, 2015 7:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai bien entamé, c'est du lourd ce 911 !!
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com