Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Moscow - Edyr Augusto (Asphalte)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Fév 05, 2014 12:01 pm    Sujet du message: Moscow - Edyr Augusto (Asphalte) Répondre en citant

Après Belém, le premier roman qui aura révélé le Brésilien Edyr Augusto, paraîtra demain en librairie Moscow, son nouveau roman, toujours aux excellentes éditions Asphalte.
(La version numérique du roman reste disponible pour 4,99€).





Le livre

« Moscow », c'est le surnom de l'île de Mosqueiro - un lieu dédié aux loisirs et à la villégiature pour de nombreux habitants de Belém.
Pas pour Tinho Santos : la petite bande dont il fait partie écume l'île dès que vient l'obscurité.
Avec ses amis, il se saoule, se drogue et vole en toute impunité.
Mais Tinho n'est pas qu'un simple délinquant juvénile : quelque chose d'encore plus sombre couve en lui...

Orange mécanique à la brésilienne, Moscow est un texte court et saisissant, où aucun répit n'est laissé au lecteur. Une chronique de l'ultra-violence, d'une brutalité assumée qui fait toute sa force.

Traduit du portugais (Brésil) par Diniz Galhos.


L'auteur

Né en 1954 à Belém, Edyr Augusto est journaliste, poète et dramaturge.
Belém, son premier roman, a été publié dans son pays en 1998. D'autres titres ont suivi, dont Moscow (2001), aujourd'hui publié chez Asphalte.
Très attaché à sa région, l'État de Pará au nord du Brésil, il y ancre tous ses récits.


>> Lire la préface


>> Lire un extrait


>> Ecouter la playlist sélectionnée par l'auteur sur : http://asphalte-editions.com













Dernière édition par norbert le Dim Mar 23, 2014 7:35 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Fév 08, 2014 10:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ça y est, j'ai enfin reçu ce petit bijou. Un roman très court (une centaine de pages), je m'y mets très vite - j'ai hâte de le dévorer !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 55
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Fév 13, 2014 5:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

il est excellent, une littérature à part que le sud, dans la manière de traite le sujet
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Fév 14, 2014 11:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> Excellente chronique de Yan sur EncoreDuNoir.com
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Fév 27, 2014 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur Actu-du-noir

Citation:

Attention, polar dérangeant !
[...]



>> La chronique des 8 Plumes de L'Express

Citation:
[...]
Un livre important et créateur de choc, à lire avec deux degrés, un degré de connaissance directe et douloureuse et un degré de cri déchirant pour imaginer un avenir plus palpitant et plus proche des carnavals circonstanciels et de la Samba alors que la réalité crue de Belém oblige à reconnaître une urbanité dissolue, sauvage, primale et déshumanisée.

Un livre témoignage qui ne laisse pas indifférent et qui marque et choque.



>> La chronique de Mediapart

Citation:

Moscow fait l’effet d’un violant ressac qu’on se prendrait sur l’arrière du crâne en pensant avoir échappé au pire. Une main ferme qui nous rejetterait illico dans le tourbillon.
[...]



>> La chronique du blog Livres de Nice-Matin

Citation:
[...]
Moscow est un bâton de dynamite, bien dur, bien raide et qui explose à la gueule du lecteur. Attention, ce n'est pas une lecture pour tous.
[...]



>> La chronique de la Librairie Saint-Christophe à Lesneven

Citation:

Je vous avais déjà dit beaucoup de bien du premier livre traduit d’Edyr Augusto "Belém" qui nous plongeait dans un Brésil très éloigné des strings de Copacabana. Eh bien, Moscow dépasse encore en noirceur et en violence son premier opus. (...)
C’est un roman haletant (...) qui ne vous laisse aucun répit, qui vous accroche alors que vous devriez le fermer tant la chair y est à vif. Mais on suit Tinho dans sa course de gamin perdu, halluciné, cinglé. Par ses phrases courtes, Edyr Augusto donne un rythme, une sorte de scansion qui entraîne son lecteur jusqu’à cette fin indicible, inéluctable d’une parabole sur l’idée que le mal absolu existe encore, quelque part, tapi dans les méandres du cerveau humain. A couper le souffle !



>> Et la chronique du lecteur et libraire Charybde sur son blog

Citation:

Au confluent brésilien de la jet set et de la favela, dans le cerveau reptilien hanté d’un psychopathe naturel et sûr de lui.
[...]
On lit rarement des textes aussi brutalement décapants. L’ "American Psycho" de Brett Easton Ellis construit une folie post-moderne, aberrante et sophistiquée dans son culte de la marque, en étiquette ou au fer rouge, le "Tueur sur la route" de James Ellroy ou ses innombrables successeurs nous entraînent dans leur folie pathologique minutieuse, le criminel sadique qui domine pourtant déjà de son ombre glaciale "Belém", le premier roman d’Edyr Augusto ne donne libre cours à l’horreur qu’après s’être soigneusement assuré que l’avidité des possédants qu’il approvisionne et arrose lui garantira l’impunité.
Ici, à "Moscow", le psychopathe est au naturel. Rien ne lui étant proposé ou offert, il prend tout, sans presque jamais penser, pure machine de sexe et de mort, dans une course entièrement livrée à l’instinct. Et il faut un immense talent pour pouvoir exprimer cette violence-là.

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 38
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8518
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Fév 27, 2014 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et ta chronique à toi, c'est pour quand Norbert ? Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Fév 27, 2014 1:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je la prépare, le Juge ! Wink
Encore une fois, ce livre m'a mis une sacrée claque, bien que dans un genre totalement différent de Belém, et comme pour le premier, il me faut un temps de maturation après lecture. Mais bientôt, promis !

En tout cas une chose est sûre : Edyr Augusto est au panthéon des grands auteurs de romans noirs ! Une sacrée découverte signée Asphalte... et une sacrée révélation !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mar 13, 2014 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moscow de Edyr Augusto dans Le Monde des Livres d'aujourd'hui :



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
pausina
Témoin


Age: 43
Inscrit le: 07 Mar 2011
Messages: 79



MessagePosté le: Ven Mar 21, 2014 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais lu les critiques,ici,donc,j'attendais beaucoup de ce livre (et de son rêre,Belem).Je dois dire que j'ai reçu une grosse claque,comme norbert.Edyr Augusto ne cherche pas à nous raconter un beau roman,il decrit des faits,des situations,sans fioritures.Quelle violence!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mar 21, 2014 10:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pausina a écrit:
J'avais lu les critiques,ici,donc,j'attendais beaucoup de ce livre (et de son rêre,Belem).Je dois dire que j'ai reçu une grosse claque,comme norbert.Edyr Augusto ne cherche pas à nous raconter un beau roman,il decrit des faits,des situations,sans fioritures.Quelle violence!!


Tu as lu Belém, Pausina ?

Si ce n'est pas encore le cas, tu verras que les deux romans sont totalement différents dans la forme : là où Moscow est une plongée dans la tête du jeune psychopathe via une narration orale à la première personne, Belém a quant lui une structure plus "traditionnelle" de roman policier (avec meurtre, enquête menée par un inspecteur de la police locale, etc).

Il y a d'ailleurs un côté Jim Thompson dans Moscow dans la manière de toucher du doigt l'infinie noirceur du personnage principal, je trouve.

En tout cas, je suis content que tu aies apprécié, n'hésite pas à aller voter sur PP d'ailleurs ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
pausina
Témoin


Age: 43
Inscrit le: 07 Mar 2011
Messages: 79



MessagePosté le: Sam Mar 22, 2014 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui,j'ai lu Belem,et j'ai beaucoup aimé.Si je n'avais pas fait un tour sur ce forum,jamais je n'aurais eu l'idée de m'interesser à Edyr Augusto,vu la profusion de livres sur le marché.Ce forum est une mine d'or,je le consulte regulierement,ainsi que PP.L'avis des lecteurs compte plus que celui des editeurs.

Par contre,j'ai 10 Jim Thompson,dans ma Pal,et jamais eu le temps de lire un seul.

Oui,j'irai sur PP,donner ma note.Ce sera un 10.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mar 23, 2014 7:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

pausina a écrit:


Par contre,j'ai 10 Jim Thompson,dans ma Pal,et jamais eu le temps de lire un seul.


C'est un immense auteur, que tu devrais apprécier surtout toi qui aimes les romans très très noirs.

pausina a écrit:
Oui,j'irai sur PP donner ma note. Ce sera un 10.


Comme moi ! N'attends pas trop pour voter pour Belém et Moscow, sinon tu vas oublier de le faire !... Wink





Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
pausina
Témoin


Age: 43
Inscrit le: 07 Mar 2011
Messages: 79



MessagePosté le: Dim Mar 23, 2014 3:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
pausina a écrit:


Par contre,j'ai 10 Jim Thompson,dans ma Pal,et jamais eu le temps de lire un seul.


C'est un immense auteur, que tu devrais apprécier surtout toi qui aimes les romans très très noirs.

pausina a écrit:
Oui,j'irai sur PP donner ma note. Ce sera un 10.


Comme moi ! N'attends pas trop pour voter pour Belém et Moscow, sinon tu vas oublier de le faire !... Wink

Je n'ai pas trouvé de sujet ouvert pour cet auteur sur PP,alors,attendons un peu.Non,je ne risque pas d'oublier.





Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 46
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11390
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2014 6:42 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Julien Vedrenne pour K-libre :

Citation:
Mise amor

Loin de la froideur de la capitale russe auquel le titre de ce court roman âpre et rythmé d'Edyr Augusto pourrait nous faire penser, Moscow est un monologue introspectif de Tinho à l'humidité omniprésente. Il y a la moiteur des corps, les plages ensoleillées, les bars où l'alcool coule à flot et la sueur perle des danseurs et des dragueurs, les sexes qui s'expriment de façon sordide et violente ou qui sont d'une tendresse pénétrante, enfin il y a le sang qui se déverse inlassablement suite à des règlements de compte entre bandes rivales ou à des cambriolages qui ont mal tourné.
L'on ne sait d'ailleurs pas trop qui de Tinho ou de la violence est le personnage principal de cette chronique d'une chute annoncée.
Lui est un anti-héros désabusé qui vit de rapines, de meurtres et de viols avec deux copains forcément inséparables sur l'île de Mosqueiro, non loin de Belém. Mosqueiro-Moscow : la filiation est là. Pourtant, Tinho, malgré une violence difficilement refoulée est un romantique de première. D'ailleurs, à un moment de ces quelques cent dix pages, il va trouver l'amour qui va lui apporter la rédemption. C'est du moins ce que l'on est amené à croire tant il se transforme. Mais il reste aux abois, et va payer au prix fort ses exactions passées.
D'autant plus que sa personnalité est trouble et que Edyr Augusto prend un malin plaisir à peindre un post-adolescent entier aux pulsions exacerbées, qui ne sait même pas qu'en plus de commettre de nombreux crimes, il est irresponsable d'autres. Sa fuite en avant pensée de façon gamine ne peut que l'amener à se confronter à un fatalisme sanglant. Et c'est bien ce qui arrive avec une froide lenteur du romancier qui commence par désosser l'univers de Tinho, qui le dépouille de ses amis, de sa famille, de ses racines, de ses repères.
Tinho sans le savoir est le taureau victime et coupable d'une corrida, il rugit dans les rues de Moscow à mesure que Edyr Augusto, tel un matador littéraire, pique ses banderilles dans sa carcasse qui peu à peu devient exsangue pour le laisser comme mort à la fin de ce récit, véritable naufrage humain.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
jabba
Meurtrier



Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 370
Localisation: Douai

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Juin 01, 2014 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens enfin de mettre mon avis pour les deux livres d'Edyr Augusto.
Encore merci à Norbert pour cette découverte et je ne peux qu'encourager les autres forumeurs à jeter un petit d'oeil à ces deux romans
Difficile de dire lequel des deux livres j'ai préféré, Belém a une trame plus classique et plaira à un plus large public alors que Moscow est vraiment inclassable.
En attendant le prochain ....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com