Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La Trilogie de Belfast - Stuart Neville (Rivages)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2182
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 8:15 am    Sujet du message: La Trilogie de Belfast - Stuart Neville (Rivages) Répondre en citant



Citation:

« Ces ombres, elles lui étaient apparues pendant les dernières semaines de son séjour à la prison de Maze, il y avait un peu plus de sept ans. On venait de lui communiquer sa date de sortie et, ce jour-là, il avait la bouche sèche en ouvrant l’enveloppe cachetée qui contenait l’imprimé. A l’extérieur, les politiciens luttaient pour obtenir la libération de centaines d’hommes et de femmes comme lui qu’ils appelaient ‘’prisonniers politiques’’. Pas meurtriers, escrocs ou maîtres chanteurs, non… Ce n’étaient pas des criminels, mais seulement les victimes des circonstances. Quand Fegan avait terminé de lire la lettre et relevé les yeux, les Suiveurs le regardaient. »

Signé le 10 avril 1998, l’Accord de Paix pour l’Irlande du Nord a mis un terme à des années de guerre sanglante. En 2007, Belfast est une ville où se presse une foule d’étudiants et de jeunes cadres, et où ont fleuri bars branchés et boutiques de luxe. Pourtant, les anciennes haines n’ont pas disparu. Entre les anciens militants toujours attachés à leur cause, les activistes reconvertis en politiciens présentables et les gangsters qui prospèrent, le pays cherche son identité.
Gerry Fegan, lui, se débat avec ses démons personnels. Depuis qu’il est sorti de la prison de Maze, cet ex-tueur de l’IRA est devenu alcoolique. Il est hanté par les fantômes des douze personnes qu’il a délibérément assassinées et ne connaît plus le repos. Le seul moyen de se débarrasser de ces ombres qui assaillent sa conscience sera d’exécuter un par un les commanditaires des meurtres. Mais les nouveaux cadavres que laisse Gerry Fegan sur son passage menacent le précaire équilibre du processus de paix. Une chasse à l’homme commence sur fond de paranoïa et de duplicité, jusqu’à un final explosif.

Avec Les Fantômes de Belfast, Stuart Neville, révélation du roman noir irlandais, signe un thriller où dominent la tension et l’effroi, servi par une écriture tranchante. Il a su donner à son personnage principal un caractère ambigu et profondément tragique. Entre remords et désir de vengeance, Fegan, qui aspire à la rédemption, incarne les contradictions d’un territoire en quête d’identité, où le feu semble toujours couver.



_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road


Dernière édition par Fab le Jeu Juil 18, 2013 8:16 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2182
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 8:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

froid,sombre,violent à l'image de ce qui s'est passé réellement en Irlande et plus particulièrement à Belfast.
un histoire de vengeance et de rédemption assez classique mais aiguisée comme une lame elle met à vif des plaies qui ne cicatriseront sans doute jamais. je me suis déjà procuré Collusion (le second roman de Stuart Neville) pour voir si même pour Gerry Fegan tout se paye
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Juil 18, 2013 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Fab pour ton avis et pour avoir créé ce topic (j'étais persuadé qu'il en existait déjà un), ce roman m'attend dans ma PAL. Il a d'ailleurs fait partie de mes premières commandes de "rattrapage" l'an dernier, quand j'avais vu que Rivages misait sur un nouvel auteur irlandais, d'autant plus que le résumé est déjà très prometteur !

J'ai déjà eu une grosse claque avec Sam Millar et On the Brinks - que je te conseille vivement car s'il est écrit comme un excellent polar, son caractère autobiographique donne plus qu'un aperçu de ce qui a pu se passer en Irlande du Nord - mais je comptais bien poursuivre ma "sélection irlandaise" avec Stuart Neville, ainsi que Seamus Smyth (Fredo a déjà eu l'occasion d'en parler) et bien sûr la nouvelle trilogie d'Adrian McKinty (Une terre si froide).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Aoû 26, 2013 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant




« Le meilleur premier roman que j'ai lu depuis des années... une folle virée au pays de la terreur. »
James Ellroy

« Comme le roman noir écossais avait trouvé sa voix en William McIlvanney, l'irlandais possède désormais en Stuart Neville un écrivain de première force. »
Le Figaro Littéraire

« Son premier roman décrit avec une force surprenante une société... toujours traversée par les spectres d'une guerre civile meurtrière. »
Le Monde




Les Fantômes de Belfast aura décidément reçu une avalanche de récompenses : le Los Angeles Times Book Award du meilleur Polar aux USA, et en 2012 en France le Prix Mystère de la Critique du Meilleur Roman étranger, le Grand Prix du Roman noir étranger du Festival de Beaune et le Trophée 813 du Roman étranger !


Il paraît en poche en Rivages/Noir le 2 octobre prochain, en même temps que la parution du 3e volet de la Trilogie de Belfast, dans lequel on retrouve, après Collusion, l’inspecteur Jack Lennon : Âmes volées.





Résumé :

Citation:
Une collusion. Ils étaient de mèche, continua Toner d'une voix sourde, vibrante de colère. C'est ce qu'on raconte partout. La police, les Anglais et les loyalistes s'entendaient par derrière...

Jack Lennon, policier d'Ulster catholique et à ce titre ostracisé par sa communauté et par les protestants loyalistes, cherche à retrouver Ellen, sa fille de six ans que son ex-femme a cachée.
Sa hiérarchie lui ordonne de laisser tomber, mais Jack n'obéit pas.
Confronté à l'enchevêtrement des haines et des vengeances héritées de la guerre civile, Jack en vient à faire alliance avec Gerry Fegan, le terrible tueur des Fantômes de Belfast, qui lui-même n'en finit pas d'essayer de solder les comptes de cette période.
Sur leur route les attendent un vieux truand malade et son glaçant homme de main...

« Neville pourrait bien avoir le talent de rivaliser avec son héros Ellroy. » Daily Mail

« Neville renouvelle le coup de maître qui avait conquis le jury du Prix du Polar européen du Point. » Le Point









Résumé :

Citation:
L’inspecteur Jack Lennon aurait bien aimé passer Noël avec sa fille, mais la police de Belfast est confrontée à un trafic de filles venues de l’Est, orchestré par des Lituaniens alliés à un groupe de Loyalistes.
Galya, jeune prostituée ukrainienne, a pris la fuite après avoir tué l’un des deux chefs du gang.
Lorsque le corps de Tomas est découvert, son frère Arturas n’a plus qu’une pensée en tête : rattraper Galya et assouvir sa vengeance.
Que faire quand on est sans papiers dans un pays inconnu, qu’on a tué un homme et qu’on est poursuivie par des Lituaniens enragés ?
Se tourner vers un protecteur.
Galya a confiance en ce mystérieux client qui lui a promis de l’aider.
Ce que la jeune fille ne sait pas, c’est que cet homme représente la pire menace qu’on puisse imaginer.

Dans ce troisième volume de la trilogie de Belfast, on retrouve l’inspecteur Jack Lennon aux côtés d’une héroïne inoubliable qui lutte pour sauver sa vie.

_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Sam Aoû 24, 2019 9:04 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 03, 2013 4:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Sortie poche en Rivages/Noir des Fantômes de Belfast le 2 octobre prochain, en même temps que la parution du 3e volet de la trilogie : Les âmes volées.







Vient de paraître en même temps que Âmes volées, le dernier opus de cette trilogie de Belfast de Stuart Neville :




_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 59
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 1001
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Déc 08, 2013 7:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La bonne nouvelle de la journée.
Je découvre avec joie que je vais pouvoir retrouver Gerry.
Je ne savais pas qu'il existait cette trilogie sur Belfast.
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Déc 08, 2013 9:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

TaiGooBe a écrit:
La bonne nouvelle de la journée.
Je découvre avec joie que je vais pouvoir retrouver Gerry.
Je ne savais pas qu'il existait cette trilogie sur Belfast.




Et je me permets de mettre ici ton commentaire pour Les Fantômes de Belfast :

TaiGooBe a écrit:

Très bon roman, porté par le personnage peu banal de Gerry.
Cela reste assez violent, il y a de la bagarre et on entends les os se briser.
8/10


Content que tu aies aimé, je vais me mettre à cette trilogie très vite; je voulais d'abord lire le second de la trilogie Sean Duffy d'Adrian McKinty - qui, soit dit en passant, devrait fortement te plaire - pour attaquer ces Fantômes de Belfast.

Sinon, Stuart Neville a récemment fait une apparition dans l'émission Thalassa consacrée à l'irlande. Plusieurs vidéos dans lesquelles il s'exprime sur son travail et ses livres sont disponibles sur le site des Editions Payot & Rivages.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 59
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 1001
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Déc 08, 2013 9:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:


Sinon, Stuart Neville a récemment fait une apparition dans l'émission Thalassa consacrée à l'irlande. Plusieurs vidéos dans lesquelles il s'exprime sur son travail et ses livres sont disponibles sur le site des Editions Payot & Rivages.


C'est en regardant ce magnifique Thalassa sur l'Irlande que j´ai découvert cet auteur.
Merci M.Pernoud.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Déc 08, 2013 11:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

TaiGooBe a écrit:
norbert a écrit:


Sinon, Stuart Neville a récemment fait une apparition dans l'émission Thalassa consacrée à l'irlande. Plusieurs vidéos dans lesquelles il s'exprime sur son travail et ses livres sont disponibles sur le site des Editions Payot & Rivages.


C'est en regardant ce magnifique Thalassa sur l'Irlande que j´ai découvert cet auteur.
Merci M.Pernoud.


Sinon, Les Fantômes de Belfast a été récompensé par le Trophée 813 du roman étranger, le Prix Mystère de la Critique et le Grand Prix du roman noir étranger du Festival de Beaune.



>> Les vidéo de Stuart Neville à visionner sur le site de Rivages
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Avr 03, 2014 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant




Jeudi dernier sur France 5 était diffusé un des "Carnets de route de François Busnel" spécial Irlande, intitulé Ballade irlandaise.

Plusieurs écrivains irlandais ont été visités par Busnel, dont Stuart Neville (à partir de 50mn) qui parle de son pays, son expérience et bien sûr de ses romans.

>> Emission à (re)voir en streaming ici : http://www.france5.fr/emissions/la-grande-librairie/videos/99143551?onglet=tous&page=1




À noter aussi la rencontre avec le jeune Paul Lynch, dont le premier roman Un ciel rouge, le matin, qui vient de paraître dans la collection de Francis Geffard chez Albin Michel, a été salué comme une révélation :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Meurtrier


Age: 43
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 238
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 6:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens tout juste de terminer la lecture des Fantômes de Belfast. Est-ce la fatigue, toujours est-il que j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, mais j'ai bien fait de m'acharner, car en définitive, il s'agit d'une brillante réussite sur un thème qui doit hanter l'auteur lui-même. Il faut souligner le brio avec lequel Neville s'engage sur un terrain sans doute encore "miné". Pour prendre une analogie, on peut s'accorder sur le fait qu'il est "facile" d'écrire un roman, depuis l'Europe, sur le conflit coréen. Mais quid d'un Coréen qui écrirait aujourd'hui sur la situation de son pays?

Neville en est là, vivant lui-même en Irlande du Nord, il ose faire œuvre à partir d'un conflit encore chaud, là où toutes les peines ne sont pas encore révolues, où les rancœurs font encore parfois la loi... il s'engage, il ne porte pas nécessairement une parole de réconciliation, quoique, on "sent", dans le parcours de Fegan, la volonté de suivre une voie de rédemption... Bref, mis en contexte, le récit prend encore plus d'épaisseur et on comprend mieux le coup de force de l'auteur!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10660
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 9:18 am    Sujet du message: Répondre en citant




Il faut vraiment que je m'attelle à ce roman depuis le temps, ainsi qu'au reste de cette trilogie !...

Sinon Thibe, je t'encourage vivement à te pencher sur ces deux romans d'un autre Irlandais, Adrian McKinty qui, avec sa série consacrée à Sean Duffy et dont les deux excellents premiers volets - Une terre si froide et Dans la rue j'entends les sirènes - ont été publiés (au Livre de Poche aussi), nous entraîne au coeur du conflit au début des années 1980, à Carrickfergus en Irlande du Nord, la ville où lui-même est né et a grandi.








Pour revenir à Stuart Neville (qui a d'ailleurs co-dirigé avec McKinty un recueil, Belfast Noir, à paraître prochainement chez Asphalte), Les Fantômes de Belfast est le premier volet de sa Trilogie de Belfast, qui se poursuit avec Collusion et Âmes volées, même si les personnages principaux changent (le perso principal des deux autres volets est Jack Lennon, un flic d'Ulster catholique, et Gerry Fegan devient un personnage secondaire dans Collusion).





_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Meurtrier


Age: 43
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 238
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 9:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Collusion et Âmes volées sont en effet dans ma PAL (j'avais acheté les 3 d'un coup Smile ). Merci pour les 2 autres conseils!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Janjak
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 63
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 517
Localisation: Lalinde

La Forêt des Mânes

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 1:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Excellents, surtout le premier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
thibe
Meurtrier


Age: 43
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 238
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Jeu Mai 26, 2016 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis Smile

Citation:
Les avis assez favorables voie élogieux à propos des Fantômes de Belfast, ainsi que le sentiment amplement positif que m’a laissé la lecture de Ratlines, du même auteur, m’ont incité à me plonger dans ce premier volet de la Trilogie irlandaise.
Est-ce la fatigue, toujours est-il que j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire, mais j’ai bien fait de m’acharner, car en définitive, il s’agit d'une brillante réussite sur un thème qui doit hanter l'auteur lui-même. Il faut souligner le brio avec lequel Neville s'engage sur un terrain sans doute encore «miné». Pour prendre une analogie, on peut s'accorder sur le fait qu'il est «facile» d'écrire un roman, depuis l'Europe, sur le conflit coréen. Mais quid d'un Coréen qui écrirait aujourd'hui sur la situation de son pays?
Neville en est là, vivant lui-même en Irlande du Nord, il ose faire œuvre à partir d'un conflit encore chaud, là où toutes les peines ne sont pas encore révolues, où les rancœurs font encore parfois la loi... il s’engage, il ne porte pas nécessairement une parole de réconciliation, quoique, on «sent», dans le parcours de Fegan, la volonté de suivre une voie de rédemption... Bref, mis en contexte, le récit prend encore plus d’épaisseur et on comprend mieux le coup de force de l’auteur! Car mettre sur la piste de ses commanditaires, pour les assassiner, un ex-membre de l’IRA, n’est sans doute pas anodin dans une Irlande du Nord qui s’est certes redressée, mais où tout pourrait basculer. Certes, Fegan a purgé sa peine, mais il reste explicitement hanté par la présence de celles et ceux qui ont perdu la vie par ses exactions, à la demande de politiciens avides de renommée. L’IRA a baissé pavillon après les accords de paix de 1998, mais les membres des groupes de soutien au pouvoir britannique abattus par Fegan entendent faire payer aux responsables de ses crimes. C’est ainsi que Gerry Fegan, se rangeant de leur côté, pour trouver le sommeil et la paix intérieure, entame une véritable chasse à l’homme sur la piste de ses commanditaires. Il retrouvera des politiciens en passe d’être déchus, il trouvera ce qui pourrait ressembler à de l’amour… mais lui aussi devient la cible d’anciennes gloires de l’IRA qui ont surfé sur la vague des accords de paix pour redorer leur blason et tirer leur épingle du jeu.
Le chassé-croisé est tendu tout au long du récit. L’atmosphère, très visuelle, est pesante. J’ai ressenti un certain manque d’épaisseur des personnages, mais qui est rattrapé par une mise en scène assez remarquable à mes yeux.
Un très bon roman, sur fond de situation politique tendue, dans lequel on ressent l’implication personnelle de l’auteur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com