Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le Monde à l'endroit, de Ron Rash (Seuil)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 40
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9268
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Juin 17, 2012 5:09 pm    Sujet du message: Le Monde à l'endroit, de Ron Rash (Seuil) Répondre en citant

Le prochain roman de Ron Rash à paraître en France sera Le Monde à l'endroit (qui a en fait été écrit entre Un pied au paradis et Serena). Il sortira aux éditions du Seuil, le 23 août 2012.
Ses précédents romans ont rencontré un franc succès sur PP, on verra s'il en est de même pour celui-ci. Tout ce que je peux vous dire pour l'instant, c'est que le livre en lui-même est très réussi, avec une jaquette plastifiée du plus bel effet.



Citation:
Travis Shelton est un jeune gars de dix-sept ans, en perpétuel conflit avec son père, un peu bravache, un peu paumé. L’été où débute ce roman, un jour de pêche à la truite, le hasard lui offre l’occasion de commettre la bêtise qui va sans doute changer le cours de sa vie : il tombe sur une plantation clandestine de chanvre indien. C’est un jeu d’enfant de couper quelques pieds et de charger le plateau de son pick-up. Pour écouler la moisson miraculeuse, il s’adresse à un ancien prof devenu dealer, Leonard Shuler. Trois récoltes scélérates plus tard, Travis est surpris par le propriétaire du champ, l’intraitable Carlton Toomey, qui lui sectionne au couteau le tendon d’Achille, histoire de lui apprendre qu’on ne vole pas le bien d’autrui.

Mais ce ne sera pas la seule leçon de cet été-là : Travis quitte ensuite la maison paternelle et trouve refuge dans le mobile home de Leonard, qui va devenir son mentor. À cette occasion, Travis découvrira les lourds secrets qui pèsent sur la communauté de Shelton Laurel depuis un massacre perpétré pendant la Guerre de Sécession, et se trouvera confronté aux doutes engendrés par le passé.Le passage à la stature d’homme se fera certes, et comme souvent, au prix de la découverte de l’amour et de la rupture avec le père, mais il y aura aussi un prix plus fort à payer, qui aura pour monnaie le sang.



_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juin 19, 2012 9:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'en ai lu les premières pages, vite fait, avant de m'y plonger totalement bientôt... et ça démarre très bien. J'adore vraiment le style de Ron Rash, et ce troisième roman devrait confirmer le grand auteur qu'il me semble être.

A noter que l'éditrice Marie-Caroline Aubert, passée du Masque au Seuil - avec notamment Rash dans ses valises -, publie ce nouveau roman dans la collection Cadre Vert, c'est-à-dire la collection de littérature étrangère du Seuil, et non pas dans la collection polar.
Ce qui est à mon avis un choix judicieux. Serena aurait pu bénéficier du même traitement tant c'était moins un polar (un roman noir, au mieux) qu'un grand roman littéraire. Un peu comme Julius Winsome de Gerard Donovan, édité de la même manière au Seuil il y a quelques années, et dont l'univers est proche de celui de Ron Rash.


_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 39
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2266
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Sep 15, 2013 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Disponible en poche chez Points depuis le 12/09.
Personne ne l'a lu ici, Dodger tu ne lui as pas mis de note ?
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10778
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Sep 16, 2013 2:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il m'attend dans ma PAL depuis cet hiver, je languis de m'y mettre.
Du très bon Rash, encore une fois, d'après les nombreux avis que j'ai pu avoir !



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Sep 23, 2013 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Emil' a écrit:
Disponible en poche chez Points depuis le 12/09.
Personne ne l'a lu ici, Dodger tu ne lui as pas mis de note ?


En effet, j'ai oublié... Je rectifie tout de suite, et ce sera un 8/10 :

Débutant comme un roman initiatique, "Le Monde à l'endroit" évolue pourtant peu à peu vers quelque chose de plus complexe, révélant à nouveau l'immense talent littéraire de Ron Rash. A travers l'histoire de la Guerre de Sécession, qui hante le récit, l'auteur élargit ainsi le champ de ses réflexions sur ce dont est capable l’homme, ses engagements, ses possibles aveuglements – des préoccupations récurrentes chez lui. Sur un virage ultra-serré, il fait ensuite basculer le récit pour le conduire vers une conclusion sombre, au terme de cinquante dernières pages au rythme effréné et aussi implacable que le Destin au travail.

Moins puissant et lyrique que le sublime "Serena", "Le Monde à l'endroit", écrit dans un style rugueux mais fluide, démontre néanmoins sans peine à nouveau quel écrivain fin, intelligent et inclassable est Rash. L'un des auteurs américains contemporains à ne pas rater, en tout cas.


Et plus de blabla ici : http://cannibaleslecteurs.com/2012/09/28/le-monde-a-lendroit-de-ron-rash/
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10334
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Oct 28, 2013 4:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis vient de paraître sur Polars Pourpres.

Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Ron Rash confirme

Travis Shelton, 17 ans, aime beaucoup pêcher. Alors qu'il taquine la truite près d'une cascade, il découvre des pieds de cannabis, se sert, et les revend. Pas vu pas pris, il recommence. Jusqu'à se faire attraper par le propriétaire, qui le punit à sa façon, en lui charcutant le tendon d’Achille au couteau. Rejeté par son père suite à cet épisode, le jeune Travis est hébergé dans le mobile home d'un certain Leonard. L'ancien prof devenu dealer va redonner au jeune homme, en échec scolaire, le goût d'apprendre. En se documentant, Travis va découvrir que la région a connu un terrible massacre durant la Guerre de Sécession, et que cet épisode a durablement marqué les autochtones.

Après Un pied au paradis et Serena (qu'il a en vérité écrit après ce texte), Le monde à l'endroit est le troisième roman de Ron Rash à paraître dans l'hexagone. On y retrouve les paysages du Sud des États-Unis chers à l'auteur, notamment la région de Divide Mountain. Les belles descriptions des Appalaches, des parties de pêche ou encore de la culture du tabac – le père de Travis dirige une exploitation réputée – confèrent à ce roman un côté « nature writing » que ne renierait sans doute pas un éditeur comme Gallmeister.
Au-delà de ça, Le monde à l'endroit est à la fois un roman initiatique et un drame. Une de ces histoires où l'on sait dès le départ que ça va mal finir, mais qu'on prend néanmoins plaisir à lire. On s'attache rapidement aux personnages de Travis et Leonard, qui en sont arrivés là à cause des malchances de la vie et non pas parce qu'ils sont foncièrement mauvais. Les deux hommes s'entendent rapidement et s'entraident, pour le meilleur et pour le pire. Bien qu'il n'y ait pas au départ d'intrigue au sens policier du terme, la tension est forte, l'histoire connait quelques rebondissements de taille et débouche inéluctablement sur un final enlevé et explosif, après que des éléments ont resurgi du passé.

Écriture soignée, personnages remarquables et tension palpable. Ron Rash offre avec Le monde à l'endroit une espèce de tragédie contemporaine qui marquera sans doute plus d'un lecteur. Un grand roman. Une nouvelle voix sur laquelle il faut compter.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10778
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Oct 28, 2013 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Son prochain roman paraîtra en janvier au Seuil.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10778
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Oct 29, 2013 12:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme l'avant-dernier Cercle Polar le mentionne, c'est Ron Rash en personne qui a présenté et conseillé à son éditrice française Marie-Caroline Aubert l'auteur Tim Gautreaux, dont le Seuil a publié en septembre le roman Le dernier arbre.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Walter
Meurtrier



Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 270
Localisation: Au Bowling


MessagePosté le: Mar Juin 02, 2015 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Le monde à l'endroit" c'est bien, même très bien !
Mangez-en !

(Il parait qu'on peut même le déduire de ses impôts)
_________________
Mets-toi zéro !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10778
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 03, 2015 8:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Walter a écrit:


(Il parait qu'on peut même le déduire de ses impôts)


Non, ça c'est pour Le dernier arbre de Tim Gautreaux, Walter ! (Claque garantie à la lecture)
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Walter
Meurtrier



Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 270
Localisation: Au Bowling


MessagePosté le: Mer Juin 03, 2015 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il est dans ma liste avec "Nos Disparus".
Je termine ma série Ron Rash, Larry Brown, Daniel Woodrell que j'ai en stock, avant de me les dégoter.
_________________
Mets-toi zéro !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10778
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 03, 2015 8:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Walter a écrit:
Il est dans ma liste avec "Nos Disparus".
Je termine ma série Ron Rash, Larry Brown, Daniel Woodrell que j'ai en stock, avant de me les dégoter.


Nos Disparus est très bon aussi, mais un cran largement en-dessous tout de même que Le dernier arbre, qui est beaucoup plus noir, violent et étouffant. À lire en priorité (même si ça ne m'a pas empêché d'aimer aussi Nos Disparus).



PS : Pour le remboursement par la Sécu, il faut prendre une photo de ton visage après la claque due à la lecture, la marque rouge laissée sur ta peau faisant foi auprès de l'Assurance Maladie. :p
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7718
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Mar 27, 2016 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après avoir lu tant de bien des romans de Ron Rash sur le forum et sur le site, j'ai emprunté celui-ci même si ce genre de romans n'est pas forcément "ma came". J'espère une belle surprise. Smile
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10334
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Mar 27, 2016 9:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne découverte !
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 36
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7718
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 28, 2016 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci ! Je ne pense pas le commencer tout de suite-tout de suite mais d'ici le mois de mai.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com