Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les romans de Chevy Stevens (Archipel)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8710
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Juin 27, 2011 5:52 pm    Sujet du message: Les romans de Chevy Stevens (Archipel) Répondre en citant



« Un suspense psychologique d'une noirceur extrême, dense et suffocant, qui repousse les limites du genre. » Kirkus

« Lorsqu'un psychopathe joue au jeu du chat et de la souris avec sa victime. Un thriller d'une force inouïe. » Lisa Gardner


Annie O'Sullivan, 32 ans, est agent immobilier sur l'île de Vancouver. Par un beau dimanche ensoleillé d'août, alors qu'elle fait visiter une maison à un potentiel acquéreur, ce dernier lui plante le canon d'un revolver dans le dos et l'oblige à monter dans sa camionnette...
Quand Annie se réveille, elle est prisonnière dans une cabane isolée en pleine forêt. C'est le début d'un enfer qui durera plus d'un an : douze mois où le Monstre - comme Annie le surnomme - fera d'elle sa chose. Torture psychologique, abus sexuels... : tout y passera, jusqu'à ce que la jeune femme parvienne enfin à s'échapper.
Pourtant, le plus dur commence pour Annie, qui doit à présent surmonter son traumatisme, réapprendre à vivre normalement sans plus dormir enfermée dans un placard, seul lieu où elle se sent en sécurité, et, surtout, accepter l'effroyable vérité : elle connaît le commanditaire de son enlèvement...


Disponible le 13.09.2011 aux éditions de l'Archipel. (Publié en exclu chez France Loisirs sous le titre La Cabane de l'enfer).

http://www.4decouv.com/2011/06/sequestree-de-chevy-stevens-archipel.html
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com


Dernière édition par Fredo le Jeu Juin 30, 2011 9:37 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 41
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10145
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juin 28, 2011 5:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
BidouVert
Témoin


Age: 46
Inscrit le: 06 Sep 2009
Messages: 78
Localisation: La Roche de Glun


MessagePosté le: Mer Juin 29, 2011 8:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hum !
Le spitch ressemble à "La cabane de l'enfer" du même auteur !
Pas encore lu mais a de bonnes critiques sur un autre forum.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8710
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Juin 30, 2011 9:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

En fait Bidou, le livre est sorti en exclu chez France Loisirs sous cet autre titre. C'est bien le même roman qui va paraitre aux éditions de l'Archipel. Je vais faire une maj dans mon sujet.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Mag
Serial killer : Le Poète


Age: 48
Inscrit le: 15 Nov 2005
Messages: 2278
Localisation: Dans le Sud !

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Juil 16, 2011 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une intrigue oscillant entre le passé : la séquestration, et le présent : la thérapie et les conséquences. Contrairement à ce que l'on pourrait s'attendre toute l'histoire du livre n'est pas basée uniquement sur l'enlèvement d'Annie que l'on découvre à travers ses confidences lors de ses séances chez son psychotérapeuthe. Le lecteur suit également la vie d'Annie dans le présent et va alors se demander laquelle des deux périodes vécue par l'héroine va se révéler la plus difficile... Un premier roman prometteur avec un personnage féminin aux émotions fortes, seul petit bémol , une première partie concernant la séquestration peut être un peu courte.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Shamash
Témoin



Inscrit le: 30 Avr 2011
Messages: 46
Localisation: Cévennes


MessagePosté le: Mer Sep 14, 2011 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de terminer ce livre.

Si ce premier thriller de Chevy Stevens était une friandise, ce serait une dragée au poivre, piquante, savoureuse, parfois agaçante pour les papilles, mais que l’on souhaite garder longtemps dans la bouche. Original dans sa forme, surprenant dans son dénouement, le livre prend le lecteur à la gorge et ne le lâche plus jusqu’au dénouement final.

Annie est une jeune femme de trente-deux ans, agent immobilier sur l’île de Vancouver. Elle est enlevée par un homme qu’elle ne connait pas, séquestrée pendant plusieurs mois dans une cabane perdue au milieu d’une forêt. Impossible pour elle de s’échapper. Dès le premier chapitre, elle livre à sa psy le récit du long calvaire qu’elle a vécu. On peut se dire que c’est une drôle d’idée d’avoir présenté l’histoire sous la forme du récit de la jeune femme dans lequel chacun des chapitres du roman est une séance de la narratrice chez sa psy. Mais c’est une idée forte car elle place d’emblée le lecteur au cœur d’un thriller psychologique astucieux en lui faisant jouer le rôle d’un voyeur à qui, normalement, tout ce qui est révélé par la patiente devrait être caché.

Annie est chez sa psy, elle s’en est donc sortie ? Oui, bien sûr. Comment ? Nous le saurons pendant le cours des séances. Dans quel état ? De toute évidence, psychologiquement brisée. Et au fur et à mesure qu’elle dévoile à une psy que le lecteur ne voit jamais intervenir, tout ce qu’elle a dû subir de la part de son ravisseur (qu’elle baptise le Monstre), on comprend bien pourquoi elle a tant de mal à rétablir des relations « normales » avec son entourage.

Le récit est habilement construit, puisqu’il nous permet non seulement de savoir ce qu’a vécu Annie, mais aussi d’assister en direct aux difficultés de réinsertion que l’ex-prisonnière maltraitée rencontre dans sa vie quotidienne. Impossibilité pour elle d’établir à nouveau des relations filiales équilibrées, ou bien de retrouver, intactes, les relations d’amour ou d’amitié qu’elle pouvait avoir avant. Comme le disent les psys qui font dans les clichés journalistiques, elle doit se reconstruire et nous suivons pas à pas cette reconstruction difficile.

Si le roman se bornait à cet aspect, il serait déjà exceptionnellement intéressant. Car l’analyse des traumatismes subis par la jeune femme ainsi que les relations de couple entre celle-ci et son geôlier sont décrites avec intelligence et finesse. Vous ne retrouverez pas ici la tarte à la crème du syndrome de Stockholm. Annie hait son geôlier qu’elle souhaiterait voir disparaître en même temps que les humiliations quotidiennes qu’il lui fait subir, humiliations qui peuvent se résumer en une phrase : violée, battue, persécutée, elle est sa chose, ne peut faire que ce qu’il a décidé, même pour les aspects les plus intimes de sa vie. Son personnage est une des grandes réussites du livre : loin d’être mièvre, elle manifeste dans les moments les plus difficiles une grande force de caractère, et les relations en période de crise qu’elle entretient quand elle s’en est sortie avec son amie Christina, sa mère ou son petit ami Luc sont décrites avec justesse et profondeur.

Dans la dernière partie, le roman prend une autre tournure quand Annie, aidée par un flic avec qui elle sympathise, commence à se demander pourquoi elle a été enlevée. Le thriller psychologique bascule alors vers un polar classique à l’intrigue astucieuse qui va surprendre le lecteur en l’entrainer vers le passé d’Annie : sa famille ? Ses amis ? Son petit ami ? Son travail ? Là aussi, le suspense est habilement créé, le mouvement s’accélère, tout est fait pour que le lecteur ne puisse plus lâcher le livre… et ça marche !

Vous l’avez compris, ce roman est un thriller remarquable, qui mérite amplement le succès qu’il a connu aux Etats-Unis et au Canada. Gageons qu’il connaitra le même succès auprès des amateurs français de thrillers, il le mérite !
_________________
_______________________________________
J'ai pris un cours de lecture rapide et j'ai pu lire "Guerre et Paix" en vingt minutes : ça parle de la Russie. (Woody Allen)
Le blog Un Polar (collectif).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 53
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Sep 14, 2011 10:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci de ton avis,je vais l'attaquer bientôt
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8710
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Sep 18, 2011 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le commencer, les pages se tournent toutes seules !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 53
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Sep 19, 2011 7:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

vrai c'est très bon
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 53
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Sep 20, 2011 10:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il faudra 26 séances, pour connaitre le fin mot de cette horrible histoire. Abordée sous une forme narrative peu utilisée, l’auteur nous fait rentrer intégralement dans le livre.

la suite ici

http://www.unwalkers.com/sequestree-de-chevy-stevens-chez-editeur-larchipel/
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil
Serial killer : Le Poète


Age: 39
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2250
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Jeu Sep 29, 2011 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On vient de me l'offrir, cool ! je vais me ruer dessus !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8710
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Sep 29, 2011 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur PP

Citation:
Assurément, Chevy Stevens produit une premier roman remarquable et il sera difficile de ne pas garder un œil sur ses prochains écrits. La narration à la première personne est ici particulièrement efficace et sournoise, puisqu'elle nous enferme littéralement en compagnie de l’héroïne, dont nous aurons, tout au long du roman, que l'unique point de vue. Captivant, jusqu’au dénouement. Fin de roman qui porte bien son nom, puisque l'on éprouve viscéralement la sensation qu'une oppressante boule au ventre se dénoue...


Et ma chronique :

http://www.4decouv.com/2011/09/chronique-sequestree-de-chevy-stevens.html
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 32
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10252
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Fév 08, 2013 2:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un nouveau roman de Chevy Stevens est paru il y a quelques semaines.



Sara Gallagher, 34 ans, mère d’une fillette de 6 ans, sait depuis toujours qu’elle a été adoptée. Mais, alors qu’elle se prépare à épouser Evan, la jeune femme souhaite découvrir qui sont ses véritables parents. Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique, qui n’est autre que le tristement célèbre Tueur des campings, un serial killer que la police canadienne cherche à coincer depuis des années.
Quand ce dernier – qui prétend se prénommer John – prend contact avec elle pour faire sa connaissance, Sara se retrouve prise au piège. Elle ne veut pas lui parler. Lui menace de tuer si elle interrompt leurs conversations téléphoniques. Et il passe à l’acte...
De plus, la police pousse la jeune femme à poursuivre leur échange pour localiser le tueur. Mais le pire est à venir. Un jour, John réussit à attirer Sara et sa fille dans une cabane perdue au fond des bois sur l’île de Vancouver...[/img]



Je sais pas ce que valent les romans mais j'irai volontiers demander une dédicace à la dame. Mr. Green

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10735
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Fév 08, 2013 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:


Je sais pas ce que valent les romans mais j'irai volontiers demander une dédicace à la dame. Mr. Green


Ah oui effectivement, c'est un auteur de très grande qualité et à découvrir absolument ! Avec une plume magnifique ! Laughing


Tiens, justement, si quelqu'un peut m'éclairer : en feuilletant le poche de Séquestrée en librairie, j'ai remarqué à l'intérieur que le copyright était associé à un tout autre nom, à consonnance plutôt masculine en plus. Du coup, ça m'a intrigué parce que même le nom/pseudo "Chevy Stevens" n'y apparaît pas du tout ?!
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 45
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8710
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Fév 08, 2013 8:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne question, je vais me faire un plaisir d'y répondre : en fait, Chevy Stevens est son pseudo d'écrivain. Son vrai nom est bien Rene Unischewski. Chevy est le surnom de son père (Unis"Chevy"ski) et Steven est le prénom de son frère.

http://houseofcrimeandmystery.blogspot.fr/2011/07/interview-with-chevy-stevens.html

J'ai commencé Il coule aussi dans tes veines et j'ai calé un peu après la moitié du livre. L’héroïne me tape sur les nerfs.
Démosthène a adoré (c'est mon double, quand j'aime il déteste, quand il aime j'aime pas :p )
http://blog-du-serial-lecteur.over-blog.com/article-chevy-stevens-il-coule-aussi-dans-tes-veines-114187514.html
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com