Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Hypothermie, d'Arnaldur Indridason

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10331
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Fév 07, 2010 10:00 pm    Sujet du message: Hypothermie, d'Arnaldur Indridason Répondre en citant



Mon avis concernant Hypothermie vient de paraître sur Polars Pourpres.

Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Erlendur en solo

Les feuilles tombent des arbres des bords du lac Thingvellir lorsque Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été par une amie. Aucune trace de lutte ou autre, l'affaire est directement classée sans suite, le suicide est évident.
L'amie de Maria, elle, ne croit pas une seconde à cette thèse et s'est mise en tête d'en convaincre Erlendur. D'abord réticent, le plus célèbre des commissaires islandais commence à se poser des questions après avoir visionné une cassette montrant la visite de Maria chez un médium. Suite au douloureux décès de sa mère cette dernière s'était mise en tête de trouver un moyen de communiquer avec l'au-delà. Erlendur, qui ne croit pas plus aux médiums qu'aux elfes, ne compte pas avaler cette histoire si facilement. Il sent pourtant là quelque chose de louche, et dès qu'il s'agit d'enquêter sur des fantômes, sa curiosité est vite éveillée. Poursuivre seul et en cachette une affaire classée ? Pourquoi pas, après tout ?

Que les fans du commissaire se rassurent tout de suite, Erlendur est en pleine forme. On ne peut pas dire qu'il croule sous le travail, alors le voilà parti creuser sur ce suicide qui ne fait pas le moindre doute. Aucune légitimité à poser des questions ? Pas grave, il déclare participer à une enquête internordique sur les causes du suicide. D'interrogatoire en interrogatoire – Erlendur sait se montrer insistant quand il s'agit de tirer les vers du nez des cachottiers - il se rend vite compte que les parts d'ombre ne manquent pas dans cette affaire. En parallèle, il s'entête à essayer de faire avancer de vieilles enquêtes depuis longtemps au point mort.
Côté vie privée, ça va aussi beaucoup mieux avec ses enfants, à tel point qu'il accepte – pour sa fille – de renouer avec Halldora, son ex-femme avec qui il n'a plus aucun contact : tout un programme !
De manière plus générale, on retrouve dans cet opus une galerie de personnages tourmentés par leur passé, de ces hommes et ces femmes qu'Indridason aime à décrire pour notre plus grand plaisir.
Comme d'habitude, et avec le talent qu'on lui connaît, l'auteur entremêle les histoires de telle manière que le lecteur ne s'ennuie jamais, ni ne perd de vue l'intrigue principale. Faute de preuves, Erlendur suit ses intuitions, et lorsqu'il commence à démêler le vrai du faux, comptez sur lui pour dérouler la pelote jusqu'au bout.

A des années-lumière du thriller effréné, Arnaldur Indridason poursuit son sans-faute avec cet Hypothermie, excellent roman noir tout en finesse, dans lequel Erlendur apparaît plus attachant que jamais. On souhaiterait presque le rencontrer, au détour d'une promenade automnale sur les rives d'un lac islandais.
Pour ne rien perdre de l'évolution des personnages, mieux vaut lire cette excellente série dans l'ordre, à savoir : La cité des jarres, La femme en vert, La Voix, L'homme du lac, Hiver arctique et donc, Hypothermie.




Vous l'aurez compris, je suis définitivement fan d'Erlendur ! Very Happy
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Laurent.V
Meurtrier


Age: 51
Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 498
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Dim Fév 14, 2010 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne lecture. Mais bon je suis fan d'Indridason. Une histoire bien sombre. Des personnages comme souvent hantés par leur passé, comme peut l'être Erlendur.

Par contre, j'ai l'impression d'avoir loupé un épisode. Comme si on avait fait un bon dans le temps. Sa fille n'est plus la même, Sigurdur Oli s'est séparé de sa femme, et cela ne prend que deux lignes. Un peu surpris par ces changement car habituellement Indridason aime bien prendre son temps pour nous parler de tout cela. Et dans ces enquêtes, il fait cavalier seul. Ce qui est compréhensible vu que ce n'est pas un meurtre. Mais Sigurdur Oli et Elinborg m'ont manqué. Avant ces personnages était bien plus présent.

Pour moi cela sera un 8,5/10 donc 8/10 sur PP.

Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10331
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Fév 16, 2010 12:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, Sigurdur Oli et Elinborg sont quasiment absents de ce roman, mais comme tu le dis Indridason aime bien prendre le temps de nous expliquer ce qui arrive à ses personnages et n'hésite pas à utiliser les flash-backs. Du coup, il y a fort à parier que les deux collègues d'Erlendur seront bien plus présents dans le prochain roman et que nous en saurons plus sur les relations de couples de Sigurdur Oli, par exemple.
Comme le dit le titre de mon avis, Erlendur enquête ici en solo. On peut penser qu'Indridason a voulu essayer, pour changer, de mettre un peu de côté ses personnages récurrents pour se concentrer uniquement sur Erlendur. Pour moi l'expérience est convaincante mais comme toi j'ai hâte de retrouver les deux compères, d'autant que la seule intervention (ou presque) d'Elinborg m'a de suite donné le sourire.

« Elinborg lui avait reproché de ne rien faire d'autre au travail que de se plonger dans de vieilles affaires de disparition. Erlendur lui avait répondu de ne pas s'inquiéter pour lui. Ce n'est pas pour toi que je m'inquiète, avait rétorqué sa collègue, mais pour l'argent du contribuable islandais. »
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10331
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Fév 24, 2010 1:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte ce sujet pour vous rappeler qu'un jeu-concours est organisé sur Polars Pourpres à l'occasion de la parution du dernier Indridason, Hypothermie :



Voilà l'occasion idéale de découvrir ce très bon roman noir et le personnage d'Erlendur (ainsi que l'oeuvre d'Indridason) pour ceux qui ne connaîtraient pas encore.
N'hésitez donc surtout pas à participer ! Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 920


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 24, 2010 8:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bien joué Hoel! l'ayant lu et apprécié je vous encourage aussi à participer!
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10331
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Fév 24, 2010 8:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Clément !
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
erta
Meurtrier


Age: 48
Inscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 325
Localisation: BZH

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mai 13, 2010 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un vrai chef d'oeuvre pour moi ; du même niveau que La Femme En Vert.
Comme dans ces precedents romans, l'association passé / présent des personnages et du commissaire Erlendur est omniprésente.
Mais dans la magnifique œuvre d'A Indridason, c'est vraiement Hypothermie qui m'a le plus touché ; un roman chargé d'émotions, associant une intrigue principale vraiment captivante à une autre secondaire ; et toujours parallèlement aux méandres de la vie privée d’Erlendur.
En espérant de tout mon coeur qu'Erlendur ne disparaisse définitivement pas dans la froide brume islandaise...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 33
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 10331
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Aoû 05, 2010 7:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fan d'Indridason (vous l'aurez compris), je rêve d'aller un jour visiter le pays d'Erlendur.

En attendant, Sabrina Champenois de Libération l'a fait pour moi, arpentant pendant quatre jours les lieux favoris de l'inspecteur et autres sites évoqués dans les romans d'Indridason.
C'est bien écrit, et moi, ça me fait rêver...

http://www.liberation.fr/culture/0101648596-reykjavik-plus-au-nord-tu-meurs
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 920


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Aoû 06, 2010 9:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour le lien Hoel !
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 42
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 10338
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Fév 11, 2011 7:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche le 19 mai d'Hypothermie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com