Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Tu tueras le père - Sandrone Dazieri (Robert Laffont)
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 1:04 am    Sujet du message: Tu tueras le père - Sandrone Dazieri (Robert Laffont) Répondre en citant

Nouvelle découverte italienne avec Tu tueras le père de Sandrone Dazieri, qui vient d'inaugurer la nouvelle et prometteuse collection La Bête Noire de Robert Laffont, traduit par Delphine Gachet.






Le livre :

Le Père est là, dehors, quelque part.
La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.


Non loin de Rome, un homme affolé tente d'arrêter les voitures.
Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d'une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l'hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre.
Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s'échapper.
Pendant des années, son seul contact avec l'extérieur a été son mystérieux geôlier, qu'il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté...

Entre flashback, machinations et course contre la montre, Sandrone Dazieri construit un magnifique thriller qui plonge le lecteur dans un crescendo constant d'adrénaline.



« Le meilleur thriller de l'année. » Il Corriere della Sera

« Un duo d'enquêteurs qui sort vraiment de l'ordinaire. » Der Spiegel

« Un cauchemar addictif. » Elle (Espagne)



>> Lire un extrait



>> Le site de l'auteur : www.sandronedazieri.it



>> Le site de la collection : www.collection-la-bete-noire.fr



L'auteur :


Sandrone Dazieri est né à Crémone en 1964.
À ses débuts, il exerce divers métiers avant de devenir journaliste spécialisé dans la contre-culture et la fiction de genre.
De 2001 à 2004, il se fait connaître en France par une trilogie noire encensée par la critique : Sandrone & Associé.
Scénariste de séries à succès pour la télévision depuis dix ans, il a également dirigé la collection des romans policiers chez Mondadori.
Il revient en force avec Tu tueras le Père.
« Meilleur thriller de l'année 2014 » selon Il Corriere della Sera, déjà vendu dans dix pays, ce livre est un véritable best-seller en Italie, en Allemagne et bientôt dans le monde entier.
Il sera bientôt adapté en série TV.
L'auteur vit à Milan.



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.


Dernière édition par norbert le Jeu Oct 22, 2015 6:17 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 5:11 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique du blog L'ivresse des livres :

Citation:





Un duo atypique, marqué et marquant composé d'une policière qui a survécu à un drame violent et un jeune homme qui a été séquestré enfant pendant onze ans.

Une enquête palpitante, sombre qui donne la nausée par son rythme en montagnes russes.

Une écriture fluide, visuelle, percutante. C'est un pavé de 552 pages impossible à lâcher !






Ce qu'il faut retenir de l'histoire :

Un homme est en prison, il aurait décapité sa femme et tué son fils qui n’a pas été retrouvé.
Le commissaire Colomba a survécu à un drame et n’est pas prêt de se remettre au travail.
Pourtant, elle va s’occuper dans l’ombre de cette enquête dont elle pense que le ravisseur et l’enfant sont toujours dehors.
L’étau se resserre lorsqu’elle fait appel à Dante, un jeune homme aussi traumatisé que perspicace, séquestré durant onze ans durant son enfance.
Dante accepte de l’aider, mais l’affaire se complique lorsqu’il reconnaît le modus operandi de son propre ravisseur lorsqu’il était enfant.


Mon ressenti :

Quelle histoire !
Je suis encore sous l’émotion des dernières révélations.
Il me faut quelques instants pour digérer tout ça.


Ce livre est explosif ! Une tuerie !

Je suis immédiatement rentrée dans l’histoire, il faut dire que ça commence fort avec un extrait de la séquestration de Dante.
Ensuite, nous découvrons au présent une scène de meurtre où une femme a été décapité, le mari se dit innocent mais est arrêté, il manque à l’appel leur fils…
Le commissaire Colomba va suivre cette enquête à contrecœur, mais cela ne va pas nuire à ses capacités.
Elle est excellente tout comme le binôme qu’elle choisit en la personne de Dante, une ancienne victime d’enlèvement et de séquestration durant onze ans.
Si vous pensez que ce n’est qu’une histoire d’enlèvement d’enfant par un psychopathe ou un pédophile. Je n’en dirai pas plus mais Sandrone Dazieri a écrit là un livre extrêmement bien pensé.
L'écriture est fluide et on sent le gros travail de recherche derrière.
Je suis réellement impressionnée par toutes les pistes que nous suivons avec Colomba et Dante, comment une pièce de puzzle rentre dans une autre totalement surprenante.

Il y a quelques scènes insérées assez violentes – ce n’est clairement pas ce que j’ai préféré – comme une scène d’explosion décrit avec un tel souci du détail que j’en avais la nausée.
Ces scènes prennent sens au fil de l’histoire, une manière de nous tenir en haleine par tous les moyens : pourquoi ces scènes ?
Qui est le Père ?
Est-ce que c’est bien lui le ravisseur trente ans après ?
Qu’est-il arrivé à Colomba de si dramatique pour être ainsi perturbée et montrée du doigt par ses collègues ?
Est-ce que l'enfant est encore vivant ?
Pourquoi ci et pourquoi ça ?
Je faisais défiler les pages à un rythme effréné, honnêtement c’est bien la première fois que j’ai lutté à m’en ronger tous mes ongles pour ne pas aller lire la fin tellement j’étais happée par l’enquête.
Il faut dire qu’il s’agit d’enlèvement d’enfant, c’est un thème qui est douloureux, qui peut choquer.
Heureusement rien de trop glauque, l’enquête mène plus loin -d'ailleurs on voyage pas mal, toujours en Italie - et il vous est impossible d’en deviner le dénouement.
La dernière partie est un vrai tourbillon, je me suis tenu la tête des deux mains avec une expression de total choc sur le visage « noooooooon ».

J’ai vraiment adoré ce livre, il m’a hanté plusieurs semaines.
Je pense même en avoir rêvé car j’avais besoin de régler ce qui me turlupinait dans cette histoire.

Au début je pensais que c’était une histoire à la Copycat où Dante est exactement comme la psychologue le docteur Helen Hudson (Sigourney Weaver) terriblement traumatisée mais diaboliquement efficace pour reconnaître un modus operandi.
Les deux aident la police dans des duos aussi touchants que géniaux.
Mais ici, le duo est encore plus développé, Colomba et Dante sont incroyables, ces deux-là se mettent dans des situations qui réveillent leurs psychoses.

La fin est ouverte.
Le sujet de révélation est intéressant quoique ça reste toujours flou à l’heure actuelle.
Il n’y a rien de plus à dire sur cette histoire, elle est complète, surprenante et intense.
On en prend plein les yeux et les oreilles.
Il y avait bien longtemps que je n’avais pas lu un thriller aussi bon !
Vive l'Italie !






>> L'avis d'Ottis Toole sur PP :

Citation:


Si au premier abord, le résumé sonne assez classique, il n'en est en vérité rien du tout.
Le roman se révèle avoir une intrigue gigogne qui va nous emmener loin, très loin des sentiers habituels.
Le duo de personnages y est également pour beaucoup dans la réussite du livre.
Deux écorchés de la vie qui vont devoir affronter leurs phobies et passer outre leur passé pour résoudre cette affaire, le tout, non sans un certain sens de l'humour savamment dosé.
Et malgré ses 664 pages, le livre ne connaît pas un seul temps mort, ou même une aberration.
Tout y est terriblement crédible, et la dernière phrase du livre donne juste envie de se cogner la tête contre un mur.
Une monstrueuse réussite.

9/10


_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil'
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 35
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 1714
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 8:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il me tente bien !
_________________
« Si je suis un démon, très bien je suis un démon. C’est de là que je vais partir » Swani Prajmanpad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 40
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 11:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ca me fait un trop peu penser à Carrisi (auquel je n'adhère déjà pas spécialement) pour me donner envie de m'y intéresser... J'attends donc d'autres avis Wink
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un nouvel auteur italien, un pitch alléchant, jusque là des avis enthousiastes, bref, tout ce que j'aime, autant dire que je languis plus que jamais de me plonger dans ce beau pavé de plus de 600 pages ! Smile
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.


Dernière édition par norbert le Jeu Oct 22, 2015 6:23 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 32
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2181
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le résumé est top, j'espère pouvoir le lire.
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
jabba
Meurtrier



Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 300
Localisation: Douai

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Oct 11, 2015 6:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis a l' affut aussi, il me tente beaucoup, vu la proction italienne ces derniers mois c' est prometteur.

Dernière édition par jabba le Jeu Oct 22, 2015 7:26 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 22, 2015 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> Entretien très intéressant avec Sandrone Dazieri à propos de son roman Tu tueras le père :



_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 32
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2181
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Jeu Oct 22, 2015 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai suggéré à ma bibli. Je croise les doigts !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Oct 22, 2015 9:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ssarlotte a écrit:
Je l'ai suggéré à ma bibli. Je croise les doigts !


En voilà une bonne initiative !
D'ailleurs, le roman cartonne actuellement en faisant l'unanimité sur Babelio avec, pour l'instant, une moyenne de 4.6/5 pour 25 votes !
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
taylor
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 39
Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 1436
Localisation: Haute normandie

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Oct 23, 2015 7:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis en plein dedans.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 32
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2181
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Ven Oct 23, 2015 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'ouvrage sera bientôt dispo à ma bibli : j'ai hâte !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Oct 23, 2015 9:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ssarlotte a écrit:
L'ouvrage sera bientôt dispo à ma bibli : j'ai hâte !


Un conseil (que tu as déjà du anticiper telle que je te connais Wink ) : réserve-le dès maintenant !
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 32
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2181
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Sam Oct 24, 2015 12:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas possible de le réserver mais je suis au taquet !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 40
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 8600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Oct 31, 2015 7:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un aussi bon thriller. Sandrone Dazieri est un sacré conteur, et son roman est incroyablement addictif. Le soir où je l'ai commencé, alors que je pensais ne lire que quelques chapitres, j'ai dévoré plus de 200 pages. Et à chaque fois que je replonge dedans, j'ai le plus grand mal à le lâcher.
D'ailleurs, je n'ai qu'une hâte : me replonger dedans, alors j'y retourne !... Smile
_________________
« Les nouvelles sont à la littérature ce que la dégustation est à la gastronomie. »
Francis Geffard, éditeur, directeur de la collection Terres d'Amérique chez Albin Michel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com