Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Sukkwan Island de David Vann
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8632
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2010 8:42 pm    Sujet du message: Sukkwan Island de David Vann Répondre en citant


# Broché: 212 pages
# Editeur : Editions Gallmeister (7 janvier 2010)
# Collection : NAT WRITING
# Langue : Français
# ISBN-10: 2351780302
Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.

Sukkwan Island est une histoire au suspense insoutenable. Avec ce roman qui nous entraîne au cœur des ténèbres de l’âme humaine, David Vann s’installe d’emblée parmi les jeunes auteurs américains de tout premier plan.

DAVID VANN est né sur l’île Adak, en Alaska. Après avoir parcouru plus de 40 000 milles sur les océans, il travaille actuellement à la construction d’un catamaran avec lequel il s’apprête à effectuer un tour du monde à la voile en solitaire. Auteur de plusieurs livres, il vit en Californie où il enseigne également à l’Université de San Francisco. Sukkwan Island est son premier roman traduit en français.

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Laura Derajinski


Un livre conseillé par Dodger, je vais me ruer dessus.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9281
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2010 8:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai repéré ce roman depuis un moment : ça m'a l'air vraiment bon. Pas sûr que ce soit un polar par contre.
Il n'est pas dans la collection policière de l'éditeur alors que Gallmeister a une collection "noire".
Le roman semble néanmoins assez noir d'après ce que j'ai pu apprendre mais je ne sais pas si on peut vraiment parler de roman noir.
Un avis sur la question Dodger ?

Personnellement il me tente bien et j'essaierai de le lire, mais ça ne sera pas pour tout de suite.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8632
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2010 9:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Roman très noir selon Didier, mais il viendra en parler !
Désolé pour les modos, je n'arrive pas à trouver des infos sur l''édition US pour créer la fiche sur PP ...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
holden
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 51
Inscrit le: 02 Avr 2007
Messages: 3669
Localisation: restons pragmatique

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Jan 14, 2010 9:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

tres tenté aussi, lu sur un blog que c'est une tuerie
_________________
lisez ce vous voulez . . .

http://unwalkers.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Laurent.V
Meurtrier


Age: 49
Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 498
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Lun Jan 25, 2010 9:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une critique sur le cercle polar :
http://www.telerama.fr/livre/cercle-polar-38-sukkwan-island-vs-le-grand-loin,51827.php#xtor=RSS-28

Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8632
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Fév 08, 2010 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai le livre entre les mains, c'est une belle bête. Par contre, contrairement à ce que dit la fiche amazon, il fait 192 pages et il coûte 21€70. Ça fait un peu mal quand on sait que pour le même prix, on a le nouveau Gillian Flynn qui fait 300 pages de plus ... C'est surprenant ...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 08, 2010 9:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fredo a écrit:
il fait 192 pages et il coûte 21€70. Ça fait un peu mal quand on sait que pour le même prix, on a le nouveau Gillian Flynn qui fait 300 pages de plus ... C'est surprenant ...


Je crois qu'on en a déjà parlé ailleurs, mais je rappelle - même si je ne t'apprends rien, Fredo - que Gallmeister est un petit éditeur, qu'il n'a pas les moyens financiers de Sonatine, Albin Michel et autres grosses machines de l'édition française, et que, de ce fait, il est obligé de placer la barre prix un peu plus haut que d'autres. Malheureusement, car parfois, ces prix à l'évidence plus élevés peuvent faire reculer certains lecteurs - qui doivent nous faire sacrément confiance, à nous libraires parfois très (trop ?) enthousiastes, pour acheter, par exemple, ce petit (mais très intense) Sukkwan Island, ou encore le premier roman d'un cow-boy du Wyoming à 23,90 €... Et encore, Little Bird est un gros livre, ce qui peut aider à faire passer la pilule, mais ce n'est pas le cas d'autres titres du catalogue Gallmeister.
En même temps, le rapport qualité/prix est rarement décevant grâce au travail d'Oliver G., ce qui n'est pas forcément toujours le cas chez ses "gros" concurrents...
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8632
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Fév 08, 2010 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai confiance en Gallmeister et en mon libraire du Comptoir puisque j'ai le livre en main. Ça fait cher la page quand même... Difficile de s'étonner ensuite que les gens aillent vers les sites d'occasions ...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9281
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Fév 08, 2010 11:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Faut aller en bibliothèque sinon. Les bons bibliothécaires comme les bons libraires proposent du Gallmeister ! Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Laurent.V
Meurtrier


Age: 49
Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 498
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Mar Fév 16, 2010 6:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire le livre et j'ai le cul entre deux chaises, autant j'ai été pris par l'ambiance du roman, autant l'histoire par moment m'a laissé perplexe.

Les +
    Livre prenant, difficile de le lâcher. On a continuellement envi d’avancer.
    Le personnage du fils est intéressant. C’est un personnage beaucoup plus fort que le père.
    L’ambiance générale du roman. La nature omniprésente. Le froid.


Les –
    Le personnage du père. Un homme très énervant. Pleurnichard. Pas du tout préparer pour vivre cette aventure.
    Le manque de finesse, de subtilité de certaines descriptions. C’est du brut. Je n’accroche pas au glauque. Ce qui fait que je décroche, cela me laisse froid.
    La fin.


Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Laurent.V
Meurtrier


Age: 49
Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 498
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Mar Fév 16, 2010 6:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une interview de l'auteur :
http://livres.fluctuat.net/david-vann/interviews/8967-Entretien-avec-David-Vann.html

Critiques du livre :
http://www.bibliosurf.com/Sukkwan-Island#forum4056

Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9281
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 12:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Une critique négative mais bien argumentée sur Noirs desseins et une autre bien plus positive sur Moisson noire.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9360
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 6:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 42
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 17, 2010 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:
Une critique négative mais bien argumentée sur Noirs desseins et une autre bien plus positive sur Moisson noire.


Oui, je trouve même la première critique plus intéressante que la seconde, même si je ne partage pas du tout son point de vue. C'est très bien écrit et argumenté, et permet de mettre en lumière pourquoi certains lecteurs n'ont pas aimé ce roman, à savoir la manière dont ils perçoivent et apprécient le personnage du père. Apparemment, Laurent V. a eu le même problème, puisqu'il le met (cf. quelques messages plus haut) dans ses points négatifs.
(Laurent, je te laisse préciser si j'interprète trop ton intervention ou non Wink )

Par exemple, dans sa critique sur Noirs desseins, l'auteur semble penser que David Vann voudrait que nous plaignions le père pour ses ratés, son attitude de loser, etc. Pour ma part, je n'ai pas envie de le plaindre, ni même de l'apprécier ! Et c'est ce qui fait l'une des forces de ce roman, et ce qui explique que Sukkwan Island met mal à l'aise : Jim Fenn n'est définitivement pas un type sympathique, et on devine très vite que sa tentative de rédemption va droit dans le mur. Bien sûr, ça ira même au-delà, mais à aucun moment Vann ne me semble vouloir tricher sur ce point, et laisser vraiment espérer que les choses pourront s'arranger.

Par ailleurs, il y a autre chose, un détail très important mais qu'on ne peut malheureusement pas évoquer librement avant d'avoir lu le roman (donc, si vous avez l'intention de le lire, ne cliquez vraiment pas sur la balise spoiler, vous le regretteriez !) Si ce détail ne convaincra sans doute pas ceux qui n'ont pas aimé Sukkwan à l'apprécier davantage, il touchera sûrement un peu plus ceux qui l'ont l'aimé :
Spoiler:
il faut savoir que le père de David Vann s'est suicidé à l'âge de 40 ans, alors que son fils n'avait que 13 ans. Et c'est finalement cette histoire que raconte Sukkwan Island. Vann avait commencé à travailler sur ce sujet évidemment très douloureux pour lui, mais sans parvenir à le traiter de front. La situation s'est débloquée pour lui lorsqu'il a "inversé" les rôles, et imaginé que ce serait le fils qui se suiciderait, laissant le père devant l'horreur du geste. D'où la première partie du roman, qui décrit la manière dont, petit à petit, les rôles s'inversent plus ou moins, mettant le fils dans le rôle du père (quand il y arrive, mais ce n'est pas si souvent le cas) et le père dans le rôle du personnage démuni, psychologiquement faible ; d'où, également, l'idée de placer le suicide de Roy en plein milieu du livre, d'une manière totalement inattendue (ce qui a été le cas pour Vann lui-même, il ne l'avait pas prévu avant de l'écrire !), pour exprimer le caractère incompréhensible et brutal que revêt un suicide dans la vie des proches, et la difficulté qu'il y a à surmonter une telle épreuve.

_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2162
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Juin 27, 2011 4:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

un magistral coup de poing!!! quel choc à la fin du 1er acte.je n'en dis pas plus pour ne rien dévoiler de plus.
j'ai hâte de rencontrer David Vann demain soir.il sera à Brest à La Petite Librairie
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com