Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Serena de Ron Rash (le Masque)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8645
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Nov 03, 2010 1:38 pm    Sujet du message: Serena de Ron Rash (le Masque) Répondre en citant



Serena est le prochain roman de Ron Rash, à paraitre en février prochain, aux éditions du Masque.

Situé dans les Smoky Mountains de Caroline du Nord, Serena allie, selon l’auteur, « drame élisabéthain, problèmes environnementaux et richesse de la langue ». L’héroïne, sorte de Lady Macbeth des années 1930, est l’épouse de George Pemberton, riche et puissant exploitant forestier. Ces deux-là sont des prédateurs, prêts à tout pour faire fructifier leur entreprise dont l’objectif est de couper tous les arbres à portée de leur main. Une ambition que vient menacer le projet d’aménagement d’un parc national, pour lequel l’État convoite leurs terres. Pemberton met sa fortune à contribution pour soudoyer tous les banquiers et politiciens qu’il faut, et Serena n’hésite pas à manier fusil et couteau pour éliminer les obstacles humains. Belle, ambitieuse et intrépide, Serena fascine son mari et ses employés, pour lesquels elle n’éprouve aucune compassion. Et pourtant chaque jour apporte son lot de blessés, voire de morts, tant le métier de bûcheron est dangereux en soi et la nature alentour hostile, quoique magnifique. Le roman prend des allures de thriller lorsqu’elle poursuit de sa haine implacable le fils naturel que Pemberton a engendré avant son mariage et qu’il semble vouloir protéger. Sa fureur vengeresse ira très loin…

Traduit de l’américain par Béatrice Vierne.

L'auteur évoque le livre dans une interview réalisée pour le site entre2noirs.com, en voici un extrait :

A sortir en 2011 - merci MC Aubert pour la lecture avant-première en français - "Serena", fresque épique d'une femme intraitable responsable d'une exploitation forestière en Caroline du Nord après la dépression de 1929. Alors, question qu'on a dû déjà vous poser des milliers de fois : d'où est venue Serena ?
Cela vient de mon même esprit dérangé [rires]. Comme dans "Un pied au paradis", Serena est venue d'une vision "réelle" : une femme à cheval, droite sur son cheval, qui dégageait énergie et force. Elle était en haut d'une falaise, devant l'à-pic, comme dans un western. Il y avait la brume en bas, en haut cette femme, le soleil qui arrivait derrière elle et ses cheveux blonds qui formaient une sorte de couronne... je l'ai vue et... Serena était là.


Et de là, vous engagez le livre. On parlait tout à l'heure de la nouvelle où chaque phrase a sa place, là, cela a beau être un roman, avec une telle reconstitution minutieuse d'une exploitation forestière (jusqu'à la description de comment les bûcherons cherchant un boulot se mettent en valeur au passage de leur éventuel patron !), on sent que chaque phrase a sa place aussi. J'ai d'ailleurs pu lire sur le site de votre éditeur (HarperCollins - 2008) que vous n'aviez jamais travaillé aussi dur et aussi longtemps sur un roman... alors ?

Effectivement, cela a été un travail considérable. Au début du livre, j'ai travaillé douze heures par jour pendant un mois. C'était une sorte de transe. Ensuite, pendant un an, j'ai travaillé dessus huit heures par jour - je n'avais jamais autant travaillé de ma vie, j'étais entièrement dedans, je ne faisais que ça. Même lorsque je dormais, ma femme me disait que je parlais du livre en dormant. Ça a été une période difficile pour ma famille et mon entourage [rires]. J'ai fait douze versions successives, et dans la dernière version, j'ai travaillé sur chaque virgule et sur chaque son pour voir comment chaque son résonnait. Ensuite, lorsque le roman a été rédigé, il semble qu'un changement physique se soit opéré en moi car des gens qui me connaissaient m'ont dit, sans se concerter, "tu n'es plus le même, tu es différent".


Un pied au paradis, le précédent roman du même auteur, sortira lui en poche en janvier.

Plus d'informations bientôt.


_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com


Dernière édition par Fredo le Ven Nov 19, 2010 12:51 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8645
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Jan 05, 2011 12:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire le premier chapitre. C'est très dense, avec un personnage féminin très fort. En cela, ça me fait penser à une Femme simple et honnête de Robert Goolrick. En un premier chapitre, Ron Eash parvient à nous raconter les bases d'un bon western, avec le talent qu'on lui connait pour décrire les pierres coupantes qui bordent un terrain accidenté et la texture du bois brut qui fait les murs de la maison des héros. Je me régale.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9806
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Jan 05, 2011 1:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quatre étoiles (la note maximale) pour Martine Laval de Télérama, qui semble avoir du mal à s'en remettre.

Martine Laval, dans Télérama n°3182 a écrit:
Tyrans des bois

Un couple d'arrivistes dans l'Amérique des années 1930. Ron Rash livre un récit venimeux à souhait.


Une rebelle. Une séductrice. Impitoyable... Celle qui mène de main de maître - de maîtresse femme - cette plongée dans l'Amérique des années 1930 se nomme Serena. Un prénom poème, presque lyrique, pour un personnage bien plus satanique que romantique. Serena est une garce, ou une femme libre. Au choix. Elle est cette « main capable de saisir le monde dans sa poigne », selon les mots du dramaturge Christopher Marlowe placés en exergue de ce second roman de Ron Rash. La belle crève d'ambition, ou d'une sourde revanche. Au choix. Les cheveux courts, en pantalon, elle parcourt à cheval, sans relâche, son fief, au cœur des Smoky Mountains, en Caroline du Nord, un aigle perché sur le bras droit. Elle inspire la peur, le respect, le désir. Au choix. A ses côtés, son mari, Pemberton, riche exploitant forestier, aussi arriviste qu'elle. Les deux forment un couple forteresse aux fondations inébranlables : sexe, pouvoir, argent.

Aux lendemains de la crise financière de 1929 qui a mis sur les routes des hordes de pauvres à la recherche du moindre travail, mari et femme imposent leur loi, traitent leurs ouvriers, des bûcherons, comme des esclaves. Ils ne domptent pas uniquement les hommes, mais dépècent le paysage, mettent à sac les collines, massacrent les forêts, laissent la terre à nu, écorchée vive. Et projettent d'aller toujours plus loin faire leur sale besogne - sexe, pouvoir, argent -, en laissant derrière eux un cimetière, le vide, le silence.

Déjà, dans son précédent (et terrible) roman, Un pied au paradis (1), Ron Rash scrutait l'histoire de son pays, l'industrialisation à outrance des années 1950, les ravages sur l'environnement, et faisait vivre à ses personnages des dilemmes aux relents bibliques : le sempiternel combat entre le bien et le mal. Autrement dit : la justice contre le fric, la dignité contre l'avilissement. Ou la vie contre la mort. L'auteur, qui, à la manière d'un Larry Brown, porte en lui le sud des Etats-Unis, récidive ici de façon époustouflante. Il construit une narration électrique, implacable. Il asservit le lecteur, l'entraîne d'une chasse à l'ours féroce à une scène de sexe furibonde, du fracas d'un arbre abattu à un corps martyrisé, le ballotte entre excitation et indignation. Ron Rash inocule le drame dans son écriture, va d'un même élan de la perfidie à la grâce. Venin dans ses dialogues, venin dans ses descriptions des hommes au travail ou des paysages saccagés, venin dans les pensées et les gestes de son héroïne et de ses sbires.

Ecrivain de grand chemin, d'histoires sauvages imprégnées de réalisme et de poésie cruelle, Ron Rash arpente les turbulences humaines, en trace les contours, les labyrinthes, d'une encre noire, indélébile. Ses personnages de tyrans et de bandits de la finance organisent une guerre. Ils n'ont d'autre rêve que d'effacer de la terre toute trace d'innocence. Ils oublient que, parfois, la vengeance mûrit longuement avant d'éclater.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 10, 2011 5:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire d'une traite les 80 premières pages. C'est vraiment énorme, bien plus impressionnant qu'Un pied au paradis - qui était déjà tout à fait remarquable... Si ça continue avec la même intensité, ce sera mon premier très gros coup de cœur de l'année 2011 !
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Jan 21, 2011 9:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je reviendrai en parler plus longuement quand j'en aurai le temps, mais je confirme ma première impression : c'est un grand roman, et mon premier gros coup de cœur de l'année.
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Xave
Meurtrier


Age: 46
Inscrit le: 03 Sep 2008
Messages: 379
Localisation: Val d'oise


MessagePosté le: Ven Jan 21, 2011 11:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dodger a écrit:
Je reviendrai en parler plus longuement quand j'en aurai le temps, mais je confirme ma première impression : c'est un grand roman, et mon premier gros coup de cœur de l'année.


Tant mieux. J'ai craqué l'autre jour en faisant mes courses suite à ton message précédent. Un de plus sur la canonical list
_________________
"c'est dur à imaginer mais pour les enquêteurs, l'art et la manière, ça ne change pas grand chose. En revanche, si le légiste a raison, pour la victime, l'acide vivant ou mort, la différence a dû compter pas mal"
Pierre Lemaitre-Alex
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8645
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Jan 21, 2011 3:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je le savoure chapitre par chapitre, je me régale !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9806
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Jan 21, 2011 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il devrait arriver bientôt chez moi et je dois dire que l'attends avec une impatience certaine... Et si c'est en plus un gros coup de coeur de Dodger, c'est que ça doit vraiment être bon... Very Happy
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
clémence
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 881
Localisation: Ain

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Jan 22, 2011 5:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

idem que toi Hoel, j'ai suivi les conseils, et je l'ai dans mon sac depuis vendredi. youpi!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Jan 22, 2011 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fredo a écrit:
Je le savoure chapitre par chapitre, je me régale !


C'est bon, hein ? Very Happy

Hoel a écrit:
Il devrait arriver bientôt chez moi et je dois dire que l'attends avec une impatience certaine... Et si c'est en plus un gros coup de coeur de Dodger, c'est que ça doit vraiment être bon... Very Happy


Héééééé ! Ne me mettez pas la pression comme ça, si ce bouquin ne vous plaît pas, je serai tout embêté... (même si ça ne changera rien à mon avis, évidemment Wink )
Non, sérieusement, j'espère que ça vous plaira, tous. En tout cas, ce livre, ses personnages et ses décors continuent à m'habiter, ce qui est tout de même un signe en ce qui me concerne.
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 06, 2011 10:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Cela faisait longtemps que je n'avais pas mis un 10, mais là, pas moyen de faire autrement, je ne trouve pas la faille dans ce roman...

Mon avis sur PP :

Le premier roman de Ron Rash était brillant, le second confirme le talent du bonhomme au-delà de toute expression. Portrait de femme exceptionnel, reposant sur une intrigue noirissime dont la structure emprunte autant au drame élisabéthain qu'au grand roman américain, "Serena" est porté par un souffle admirable, un superbe travail sur la langue et un soin méticuleux apporté à la reconstitution d'une époque (l'histoire se déroule au début des années 1930, pendant la Grande Dépression qui suit la crise de 1929.) Comme dans "Un pied au paradis", Rash fait entrer en résonance l'intime obscur des âmes avec la nature et l'Histoire. Un roman fascinant, intelligent et vénéneux, qui monte inexorablement en puissance au fil des pages. Magnifique !
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
clémence
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 881
Localisation: Ain

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2011 5:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis dedans depuis plus d'un mois (non pas parce que le roman ne m'inspire pas, mais parce que je n'ai pas le temps de lire. Je crois n'avoir jamais eu aussi peu de temps dans ma vie pour lire, c'est une expérience très bizarre - HS off). Je savoure, j'apprécie la densité de l'histoire et la richesse des personnages. C'est le premier roman de cet auteur que je lis.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8645
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2011 7:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

HS : oui, et ça fait un baille aussi que l'on ne t'a pas lu ici il me semble, non ?
:p
Je suis également toujours dedans, je le picore ce roman.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com


Dernière édition par Fredo le Mar Avr 19, 2011 6:36 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 920


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Avr 19, 2011 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement c'est très bon, rien à dire sur le traitement des thèmes du roman.

Par contre c'est tellement dense que la lecture devient très longue surtout dans la première partie du roman où il ne se passe pas grand chose.

Donc pas de coup de coeur pour moi ni de grandes exclamations !
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 41
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9707
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juin 13, 2012 5:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie en poche le 5 septembre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com