Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Ratlines - Stuart Neville (Rivages)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2096
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Avr 09, 2015 8:56 pm    Sujet du message: Ratlines - Stuart Neville (Rivages) Répondre en citant



Citation:
présentation de l'éditeur:
Dublin, 1963. Au moment où le président Kennedy prépare son voyage officiel en Irlande. des meurtres de ressortissants étrangers viennent perturber le sommeil du ministre de la Justice. On a découvert le cadavre d'un Allemand accompagné d'une note destinée au colonel Otto Skorzeny, le chef de commando préféré d'Hitler, qui vit paisiblement sur le sol irlandais et a mis au point des filières d'exfiltration d'anciens nazis, les "ratlines". Manifestement quelqu'un s'en prend aux criminels de guerre. Individus isolés ou groupes organisés ? Peu désireux de voir un scandale s'ébruiter, le ministre de la Justice charge l'un de ses meilleurs officiers de renseignements, le lieutenant Albert Ryan, de faire toute la lumière sur les crimes. Plus facile à dire qu'à faire. A mesure qu'il enquête, Ryan va non seulement craindre pour sa vie à plusieurs reprises mais aussi se retrouver face à un terrible cas de conscience.



_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2096
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Avr 09, 2015 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

embarqué dès la 1ère page
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10039
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Avr 09, 2015 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu m'as doublé, j'allais créer le topic ce soir justement ! Smile
Et je ne sais pas pourquoi, j'étais sûr que tu l'avais depuis quelques temps...

Quant à moi, j'ai honte pour un auteur irlandais de ne toujours pas avoir commencé à lire sa trilogie de Belfast, que j'ai pourtant en entier. Mais ça va changer et je vais m'y mettre, comme je l'ai fait pour Roger Smith il y a quelques semaines.







_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2096
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Jeu Avr 09, 2015 9:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:

Et je ne sais pas pourquoi, j'étais sûr que tu l'avais depuis quelques temps...


je suis si prévisible Wink
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10039
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Avr 09, 2015 9:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fab a écrit:
norbert a écrit:

Et je ne sais pas pourquoi, j'étais sûr que tu l'avais depuis quelques temps...


je suis si prévisible Wink


Laughing

Non, mais je sais que tu aimes bien cet auteur, et que tu as toujours lu chacun de ses romans sans trop tarder. Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2096
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Avr 14, 2015 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avec Ratlines Stuart Neville mêle réalité et fiction pour lever le voile sur l'Irlande comme point d'arrivée de réseaux d’exfiltration nazis mis en place à la fin et après la Seconde Guerre mondiale,l'Urgence, et sur ses "déserteurs". l’Irlande avait exclu de ses troupes, privé de pension et empêché d’obtenir tout emploi public pendant sept ans près de 5 000 soldats, qualifiés de "déserteurs" pour avoir combattu auprès des Alliés face aux nazis (ils ont été graciés il y a peine 2 ans).
C'est un excellent thriller historique,Neville ne juge pas mais,concernant cette période de l'histoire, n'hésite pas à pointer du doigt les zones d'ombres et les paradoxes dans lesquels son pays s'est perdu
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10039
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2016 7:50 am    Sujet du message: Répondre en citant




En poche aujourd'hui chez Rivages/Noir :



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Meurtrier


Age: 41
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 229
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2016 8:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un de mes coups de cœur de 2015... j'avais posté mon avis en novembre dernier sur le site d'ailleurs Smile

C'est ce livre qui m'avait emmené vers la trilogie de Belfast.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
JohnSteed
Complice


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 143
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Jeu Jan 03, 2019 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais découvert cet auteur grâce au merveilleux Les Fantômes de Belfast, et Ratlines confirme tout le bien que je pensais de cet auteur irlandais.
Je lirais bien évidement d'autres de ses livres.

Mon vote : 8/10

Citation:
18 ans après la fin de la 2nde Guerre Mondiale, des nazis ont pu s’enfuir de l’Allemagne vers des pays « accueillants ». Ce fut le cas de l’Irlande du Nord, tout jeune pays à peine sorti de sa guerre d’indépendance d’avec son ennemi séculaire, le Royaume Uni. Selon le précepte « les ennemis de mes ennemis sont mes amis », l’Irlande du Nord était assez peu regardante sur les nazis qui voulaient de son hospitalité, à condition qu’ils fassent profil bas.
Or quand des nationalistes qui ont jurés fidélité au Reich sont assassinés, le Ministre de la Justice irlandais ordonne à Albert Ryan, officier du Renseignement, d’enquêter. D’autant que des menaces pèsent sur un autre ancien nazi, Skorzeny. Il faut absolument empêcher un autre meurtre, qui pourrait décider JF Kennedy de ne plus venir rendre visite au pays de ses ancêtres.

Dans ce roman qui mêle Histoire et espionnage, Stuart Neville offre un polar dur sur l’exfiltration des anciens nazis. Une lecture prenante grâce aux différents ingrédients qui font de ce polar un livre fortement conseillé : des descriptions assez intenses sur les tortures lors d’interrogatoires poussés, la belle espionne repentie et amoureuse du sombre et attachant héro ainsi que les véritables et monstrueux personnages et événements historiques.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com