Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Mort-en-direct.com de John Katzenbach (Presses de la Cité)
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 3:31 am    Sujet du message: Mort-en-direct.com de John Katzenbach (Presses de la Cité) Répondre en citant

Comment ?! Pas un mot sur ce forum à propos de Mort-en-direct.com, le nouveau thriller de John Katzenbach, célèbre auteur de L'Analyste (Grand Prix de littérature policière 2004) ?!
Pas de problème, je m'en charge :



Présentation de l'éditeur :

Citation:
Pour retrouver la victime d'un snuff movie, un professeur de psychologie doit faire équipe avec un pédophile.

Adrian, professeur de psychologie, apprend qu'il est atteint d'une maladie dégénérative du cerveau. Ce mal incurable provoque des hallucinations, au cours desquelles il converse avec les membres de sa famille décédés : sa femme, son fils et son frère mort au Vietnam.
Un soir, il voit une jeune fille se faire embarquer de force dans une camionnette. Il est le seul à croire à un enlèvement.
Il découvre bientôt que la victime est séquestrée dans une cave et filmée vingt-quatre heure sur vingt-quatre par un couple réalisant des snuff movies.
Mais, sans l'aide de la police, Adrian doit, pour la sauver, faire appel à un spécialiste des réseaux souterrains et illégaux : un pervers sexuel en liberté surveillée.
Adrian la retrouvera-t-il avant de sombrer dans la folie ?


L'auteur :

Citation:
Né en 1950, John Katzenbach a longtemps tenu la chronique judiciaire de divers quotidiens et magazines, couvrant en particulier le procès de Ted Bundy, l'un des plus grands meurtriers en série de l'histoire américaine.
Cette expérience lui a inspiré de nombreux romans à succès comme L'Affaire du lieutenant Scott et Une histoire de fous.
Plusieurs de ses livres, dont Un été pourri et Juste cause, ont été adaptés au cinéma.
L'Analyste, son chef d'oeuvre, Grand Prix de littérature policière 2004, vient d'être réédité par les Presses de la Cité, en même temps que Mort-en-direct.com.



>>> Lire les premières pages


>>> Le site de l'auteur : www.johnkatzenbach.com







« Ce polar habilement mené évite la facilité et en suggère plus qu'il ne montre. »
La Croix

« Mort-en-direct.com joue avec nos nerfs en superposant plusieurs suspenses. »
Le Républicain Lorrain

« Une fois encore, l'auteur de L'Analyste, Grand prix de littérature policière en 2004, frappe fort. »
Métro



Pour finir, le site de l'éditeur cite le coup de coeur d'un libraire, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de notre fameux Jérôme "Jarod" Tolédano !

Citation:

Le maître du suspense psychologique a encore frappé avec cet opus!!! Avec un sujet particulièrement difficile, l’auteur sait nous manipuler avec des thèmes forts et dérangeants pour la psyché humaine et une certaine dextérité pour ne pas sombrer dans la folie…

La prose et l’écriture du roman servent grandement à la subtilité du style de l’auteur…

EN CONCLUSION: Suspense Magistral pour un auteur de grand talent.

Jérôme Toledano
Librairie les Cyclades
80, avenue de la république
92210 Saint Cloud



http://norbertlaidet.blogspot.com/


Alléchant, non ?
De toutes façons, je suis fan de l'auteur et le pavé est déjà en bonne place dans ma PAL ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Ven Juin 07, 2013 6:11 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
mounou12
Complice



Inscrit le: 03 Juil 2011
Messages: 130


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 7:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le snuff est un thème qui commence à devenir rémanent dans les thrillers...
L'originalité est dans l'alliance avec le pédophile et la maladie du psy, en espérant qu'à la manière
de "Train d'enfer pour ange rouge" ou la "onzième plaie", l'auteur arrive à nous faire oublier "8mm"...

Tu nous diras ça Norbert, en tout cas ton emballement m'a l'air de bonne augure! Wink
_________________
"Qui a créé Dieu?"

Pseudo: mounou12 sur Babelio
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 7:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

mounou12 a écrit:
Le snuff est un thème qui commence à devenir rémanent dans les thrillers...
L'originalité est dans l'alliance avec le pédophile et la maladie du psy, en espérant qu'à la manière
de "Train d'enfer pour ange rouge" ou la "onzième plaie", l'auteur arrive à nous faire oublier "8mm"...

Tu nous diras ça Norbert, en tout cas ton emballement m'a l'air de bonne augure! Wink


Tu n'avais pas aimé 8mm ? Le premier bien sûr, parce qu'ils avaient fait une suite à petit budget assez désastreuse...

Sinon pour Katzenbach, tu n'as pas lu L'Analyste ? Très très bon, même excellent d'ailleurs. Son domaine, c'est le suspense psychologique, et en général il écrit avec subtilité, donc justement je suis curieux du résultat avec un sujet aussi casse-gueule qu'intéressant. Je te dirai ça. D'après ce que j'ai pu lire, il y a une centaine de pages de "mise en place" des personnages et de l'ambiance, et après ça s'accélère et ça devient passionnant. Et Jarod a aimé : j'ai souvent les mêmes goûts que lui, à part qu'en général quand un livre est vraiment lent, il laisse vite tomber. Ce qui n'a pas été le cas ici !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
mounou12
Complice



Inscrit le: 03 Juil 2011
Messages: 130


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 8:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si j'ai adoré "8mm" , justement j'ai peur d'être déçu à chaque livre/film s'en rapprochant...

Non je n'ai pas lu "l'Analyste", celui-ci fera à coup sûr parti de ma PAL (bien que la 4 de couv' de "Mort en direct" en révèle un peu sur l'analyste...)
Comme d'hab j'attends ton analyse... Wink
_________________
"Qui a créé Dieu?"

Pseudo: mounou12 sur Babelio
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 8:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

mounou12 a écrit:
(bien que la 4 de couv' de "Mort en direct" en révèle un peu sur l'analyste...


Ah non, rassure-toi ! Il s'agit d'un tout autre personnage, Katzenbach ne fait pas de série, lui. Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
mounou12
Complice



Inscrit le: 03 Juil 2011
Messages: 130


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 2:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:


Ah non, rassure-toi ! Il s'agit d'un tout autre personnage, Katzenbach ne fait pas de série, lui. Wink


Ah! Je me suis fait avoir entre le psychologue et le professeur en psychanalyse! Smile
_________________
"Qui a créé Dieu?"

Pseudo: mounou12 sur Babelio
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8647
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Jan 28, 2013 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mounou12 a écrit:
Si j'ai adoré "8mm" , justement j'ai peur d'être déçu à chaque livre/film s'en rapprochant...

Non je n'ai pas lu "l'Analyste", celui-ci fera à coup sûr parti de ma PAL (bien que la 4 de couv' de "Mort en direct" en révèle un peu sur l'analyste...)
Comme d'hab j'attends ton analyse... Wink


L'Analyste est un monument du genre. Et si tu aimes les romans de Pierre Lemaitre, tu retrouveras certains mécanismes communs. Ce qui est vraiment étrange dans mon cas, c'est que j'aime tellement l'Analyste que je traine à lire les autres romans de l'auteur. J'en ai 3 ou 4 dans la pile et je traine...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Jan 29, 2013 4:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fredo a écrit:
Ce qui est vraiment étrange dans mon cas, c'est que j'aime tellement l'Analyste que je traine à lire les autres romans de l'auteur. J'en ai 3 ou 4 dans la pile et je traine...


Pourtant, ce qui est bien avec Katzenbach, c'est qu'il n'a pas cherché à refaire "de L'Analyste" pour surfer sur son succès dans ses romans suivants.
Et à chaque nouveau roman, il investit un nouveau sujet, parfois dans des genres assez différents (comme par exemple avec l'excellent mais étonnant Une histoire de fous, roman noir psychologique vertigineux).

Dans ce sens, il me fait d'ailleurs penser à un autre auteur que j'aime beaucoup, Greg Iles, même si ce dernier est beaucoup moins connu surtout en France, et qui a aussi à peu près le même rythme de publication : rarement plus d'un roman tous les deux ans, et à chaque fois un univers totalement différent.
J'aime ces prises de risque, d'autant plus que le résultat est souvent brillant, pour l'un comme pour l'autre.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Avr 01, 2013 8:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte juste une fois ce topic, alors que je ne suis qu'au tiers de la lecture de ce beau bébé.
Et d'emblée, je crois que je peux dire, sans trop de risques, que tout ceux qui avaient aimé L'Analyste vont non seulement adorer Mort-en-direct.com (*), mais qu'en plus, et si tout se déroule aussi bien jusqu'à la fin, ce sera alors très probablement le chef d'oeuvre de Katzenbach...

Alors, ne surtout pas se fier, pour les "âmes sensibles", au titre (*), à la couverture (pourtant très réussie), voire même au résumé - qui tous font très "shocker" (volontairement, j'imagine bien) - car en fait, l'auteur réussit ici un nouveau coup de maître, absolument fascinant de maîtrise, et de subtilité.

Sur des thématiques aussi sensibles (voire répugnantes), le moins qu'on puisse dire est que le pari était risqué.
Katzenbach s'en sort pourtant, encore une fois, magistralement bien, en vrai virtuose du suspense psychologique.

Ce nouveau monument du genre, justement, est vraiment un roman noir psychologique d'une efficacité à couper le souffle; et, qui plus est, doublé d'une étude passionnante, à la fois sur la peur et ses mécanismes, sur les (premiers) symptômes de maladies rares (enfin, pas tant que ça) similaires à celle d'Alzheimer, mais aussi, bien évidemment, une étude captivante sur (en vrac) : les dérives de la télé-réalité, les possibilités offertes par le net (et exploitées à des fins criminelles), la perversion humaine, et cette fameuse "légende urbaine" (légende, vraiment ?) que seraient les snuff-movies - ainsi que l'incroyable diversité de leurs clientèles.
Etc...

C'est dire l'ampleur et la richesse de ce grand thriller qui, pourtant, se lit avec une étonnante fluidité.

Bref. À moins, encore une fois, que tout soit foiré à la fin - ce qui me semble hautement improbable puisque c'est justement la seconde partie qui semble avoir surtout époustouflée la plupart de ceux qui l'ont lu jusqu'à maintenant -, ce nouveau Katzenbach est décidément, d'ores et déjà et plus que jamais... à ne surtout pas manquer.


(*) Le titre VO ( What comes next ) est d'ailleurs beaucoup plus adapté.
Le titre français ne met au final le focus que sur l'un des thèmes du roman : alors certes, il s'agit du thème principal, mais justement, à mon avis un peu plus de subtilité à ce niveau-là aurait peut-être contribué à éviter que même certains fans de l'auteur soient effrayés par tant de noirceur...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Avr 02, 2013 2:04 am; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
jarod
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 45
Inscrit le: 08 Avr 2006
Messages: 521



MessagePosté le: Lun Avr 01, 2013 9:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu verras Norbert, une surprise t'attends à la fin de ce roman, j'étais triste de l'avoir fini!!! vivement le prochain...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Avr 21, 2013 9:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

jarod a écrit:
Tu verras Norbert, une surprise t'attends à la fin de ce roman, j'étais triste de l'avoir fini!!! vivement le prochain...


Je sais, je sais, depuis le temps que tu me le dis ! En plus je sais que tu aimes cet auteur tout autant que moi, donc bon... Wink

Bon allez, je me lance, je viens de pondre encore un pavé, je suis désolé. Mais sinon, j'y serais encore dans un mois. C'est tout simplement infernal de ne pas pouvoir aborder ne serait-ce qu'un des sujets évoqués dans ce putain de bon bouquin, sans être du coup obligé d'aligner des mots comme si on était pris de je-ne-sais quelle frénésie...
Donc j'ai préféré tout improviser, et voilà, je me suis lancé alors que je comptais en dire le moins possible. Du genre, en deux ou trois phrases seulement... Tu parles ! Rolling Eyes Mr. Green


Citation:
Parfois, il y a des situations ou des sujets tellement extrêmes, tellement paradoxaux, mais aussi profonds que fascinants pour chacun d'entre eux , que les mots ne peuvent pas tout. Tant pour l'auteur que pour le lecteur, seule l'imagination peut alors permettre de les envisager, tous, d'une manière aussi brillante et sérieuse, certes, mais aussi de manière tout aussi vraisemblable et crédible que possible.

Parce que John Katzenbach est parvenu a un tel niveau au bout d'une trentaine d'années de carrière, alors il aura pu réussir cet improbable challenge, cette invraisemblable réussite.
Il faut, déjà, oublier à quel point L'Analyste ou Une Histoire de fous étaient, eux aussi, il y a déjà près du décennie, brillants et uniques.

Seuls ceux qui sauront prendre le temps de lire son nouveau roman avant tout pour ce qu'il est, et restera toujours, autrement dit un monument du roman noir - c'est-à-dire une littérature populaire, à destination du plus grand public et non de je-ne-sais quels experts -, seuls ceux-là auront donc la disponibilité nécessaire pour simplement apprécier un bon livre, et alors savourer ce nouveau Katzenbach à sa juste valeur.
Celle, non pas du thriller du moment - puisqu'il le sera toujours dans 10 ans - mais, très certainement aussi, de par l'ampleur et l'exactitude des sujets abordés, celle d''un - déjà - grand classique, d'un véritable chef d'oeuvre.

Et je pèse mes mots. Je n'ai jamais rien lu de tel.

Mais justement aussi parce qu'il est d'une brûlante actualité, je n'espère pas non plus avoir l'occasion de relire à l'avenir trop de polars qui aborderont ce type de sujets.
Encore moins mêlés les uns aux autres.
Peu d'auteurs me semblent capables de réussir ce que John Katzenbach sera, malgré tout, parvenu à atteindre avec Mort-en-direct.com.

Le monde est malade, la société plus déviante que jamais, et il m'étonnerait que je puisse découvrir tant de sujets aussi intéressants les uns que les autres, aussi magistralement traités que dans ce grand moment de littérature.
Evidemment qu'il faut le lire.
Ne serait-ce que pour comprendre à quel point nous en sommes arrivés.

Inoubliable, unique, sans la moindre scène de torture, de meurtre ou de sexe qui soit explicite, John Katzenbach s'est déjà inscrit parmi les grands mais rares écrivains de ce - décidément - si noir XXIème siècle.

Un immense roman dont il est absolument impossible de ressortir psychologiquement indemne. On en ressort différent, autre.

Voilà ce dont un écrivain comme Katzenbach est capable d'offrir à son lecteur, comme mise à jour d'une vision du monde actuelle - mais tel qu'il est vraiment.
Une vision, forcément, d'une noirceur d'autant plus infinie qu'elle est également parfaitement pertinente et crédible. Et donc, à tout point de vue, plus que jamais vraisemblable.

Ce roman est aussi et avant tout, il faut le dire, bien plus qu'un simple roman : c'est un véritable choc.

Mais il aurait de toute façon fallu qu'un jour, un écrivain s'y attèle enfin.
John Katzenbach l'aura fait, et c'est en cela, justement, qu'il est déjà et qu'il restera, quoiqu'il arrive, un immense écrivain et un auteur culte.


Pour terminer, mieux vaut à mon avis ne pas tenter de lire Mort-en-direct.com d'une traite, comme n'importe quel autre polar.
Ce serait à mon avis une erreur, parce que ce serait prendre le risque de saturer au bout de la centième page.
Il faut comprendre que l'alchimie complexe de ce roman demande, simplement, un minimum d'attention et de disponibilité du lecteur.
Ne le lisez pas non plus en même temps qu'un autre, car là aussi, du coup, ça pourrait tout gâcher, de la même manière.

Et pourtant, ce n'est même pas que ce thriller soit complexe, trop savant ou trop touffu : au contraire, même.

Mais qui voudrait boire une bouteille de whisky cul-sec ?
Et à quoi bon ? Pour en gerber ?

Ouvrez plutôt simplement ce livre, commencez-le, puis, au bout d'un moment, contentez-vous de le refermer, et de passer à autre chose. Jusqu'au lendemain, par exemple.

Si je donne ces indications qui peuvent paraître stupides, c'est juste pour vous éviter de passer à côté. Personnellement, faites comme vous le sentez, je m'en fiche, chacun jugera
.
C'est juste, aussi, qu'à moins avis, pour être à son tour saisi par ce suspense d'une intensité rare, il faut aussi savoir laisser la magie opérer. Tout simplement.

Et là, selon votre propre expérience, votre propre vécu, votre âge, vous aussi, vous pourrez alors être définitivement marqués par ce roman, noir et unique en son genre, de Katzenbach.

Alors, le suspense agira tout simplement comme le venin mortel et foudroyant d'un serpent rare. Avec une implacable efficacité.
C'est tout simplement diabolique. Et dangereux.





Et ne comptez pas sur moi pour baisser ma note sur PP, ne serait-ce que d'un demi-point ! En tout cas, pas avant quelques... années. Wink


PS : Désolé aussi s'il y reste quelques erreurs ou fautes d'orthographe. J'espère avoir corrigé l'essentiel. Au pire, je reviendrai éditer. Et pourquoi pas en discuter un peu aussi avec tous ceux qui seraient, éventuellement, intéressés par ce livre.


[EDIT] Et comme je viens de me rendre compte qu'en plus, j'ai bien évidemment oublié d'expliquer l'essentiel, j'en ferai une prochaine version dès que j'en aurai le temps... ###!!!#
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 46
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4276
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Avr 23, 2013 6:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapeau pour la critique, Norbert ! Tu parviens à donner envie sans rien dévoiler du roman.
Ce bouquin me mettait déjà l'eau à la bouche mais après ton commentaire, c'est carrément l'inondation !
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8647
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Avr 23, 2013 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'art de parler d'un livre sans dévoiler l'intrigue. Bienvenue au club Norbert !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Avr 23, 2013 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:
Chapeau pour la critique, Norbert ! Tu parviens à donner envie sans rien dévoiler du roman.
Ce bouquin me mettait déjà l'eau à la bouche mais après ton commentaire, c'est carrément l'inondation !


(Heureusement que je sais que tu es passionnée de cuisine.. hum !) Mr. Green


En tout cas, merci à toi, ça me fait plaisir si j'ai pu intéresser au moins un membre du forum sur ce livre. En plus une lectrice aussi passionnée que toi ! Rooh, ça y est, tu vas me faire rougir, du coup !... Embarassed Laughing

En tout cas, bonne lecture, Iron ! Je te souhaite de prendre autant de plaisir que moi avec ce grand roman du grand... Cats & Bach ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10624
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Juin 07, 2013 6:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fredo a écrit:
L'art de parler d'un livre sans dévoiler l'intrigue. Bienvenue au club Norbert !


Merci à Fredo et à Ironheart pour vos encouragements. Finalement, j'ai posté ce commentaire-là sur mon embryon de blog, seule solution à moins... d'en faire une dissertation !

Pour ceux que ça intéresserait, j'ai néanmoins ajouté un extrait du début du chapitre 5, tout en italiques, pour mieux se faire une idée du contenu...
Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com