Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Meurtres sur la Madison – Keith McCafferty (Gallmeister)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mar 24, 2018 4:54 pm    Sujet du message: Meurtres sur la Madison – Keith McCafferty (Gallmeister) Répondre en citant

Gallmeister vient d'annoncer pour le 7 juin la parution d'un nouvel auteur, Keith McCafferty, dont ce roman est le début d'une série qui semble prometteuse.



La Madison River a beau être le Graal des rivières à truites du Montana, lorsqu’on y pêche un cadavre, c’est à l’intrépide shérif Martha Ettinger que la prise revient. L’homicide semble évident, et la Royal Wulff plantée dans la lèvre boursouflée de la victime a tout d’une macabre signature. Alors qu’elle mène son enquête, Martha croise la route de Sean Stranahan, lui-même pêcheur, peintre et ex-enquêteur privé venu s’installer dans les Rocheuses à la suite d’une douloureuse séparation. Lui aussi est impliqué dans une affaire : la jeune et mystérieuse sirène du Sud, Velvet Lafayette, est venue troubler le paysage et l’a persuadé de partir à la recherche de son jeune frère disparu dans le coin. Ensemble, Martha et Sean vont remonter une piste glissante qui débouchera sur les zones d’ombre du “big business” du Montana : la pêche à la mouche.

Meurtres sur la Madison est le premier volet d’une nouvelle série dépaysante située en plein cœur des décors sublimes de l’Ouest américain.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2018 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis presque à la moitié et pour l'instant j'aime beaucoup.
Très Gallmeisterien, ça devrait plaire aux fans de Craig Johnson, avec un peu moins d'humour et plus de pêche.
Sans doute très proche de William Tapply (que je n'ai toujours pas lu).

C'est ce sens du toucher que Stranahan apportait avec lui à la rivière. C'était une forme subtile de compétence que les auteurs d'ouvrages sur la pêche négligeaient. Ils réduisaient la pêche à la mouche à des considérations avant tout pratiques, amenant leurs lecteurs à croire que celui qui possède la canne en fibre de carbone du plus haut module, la soie avec la finition futuriste la plus lisse, la potence invisible en fluorocarbone et la mouche parfaitement montée, écrasera tellement la truite de sa supériorité technologique qu'elle ouvrira la bouche, vaincue. Stranahan savait que le succès résidait davantage dans le toucher que dans la technologie, et que la technique passait au second plan derrière la concentration et le désir. Pour pêcher, il fallait sentir la rivière et votre cœur filait avec la mouche. A l'instant où vous laissez votre esprit s'égarer, vous êtes perdu.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1964
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2018 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'avais déjà repéré il y a quelques temps, achat prévu
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2018 1:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chronique dans les jours à venir.
Je peux éventuellement te le passer une fois que je l'aurai fini si tu veux (càd ce soir ou demain).
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Fab
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 1964
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2018 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

exceptionnellement je ne dis pas non Wink
merci Smile
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2018 5:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:

Très Gallmeisterien, ça devrait plaire aux fans de Craig Johnson, avec un peu moins d'humour et plus de pêche.
Sans doute très proche de William Tapply
(que je n'ai toujours pas lu).




Voilà qui pourrait plaire pour la fête des pères (enfin je parle pour le mien, grand amateur de pêche, fan de Johnson et de Tapply, dont il a lu tous les romans - et de Peter May depuis qu'il l'a découvert). Smile
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Juin 07, 2018 5:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le roman vient de sortir, mon avis aussi !



Sur Polars Pourpres, Hoel a écrit:
L'art de prendre la mouche

Suite à son divorce, Sean Stranahan est venu s'installer dans les Rocheuses, pour pêcher et y exercer son activité de peintre. Ayant été enquêteur privé, il n'a pu s'empêcher de l'indiquer sur la devanture de sa boutique. Ça n'échappe pas à la ténébreuse Velvet Lafayette, chanteuse de cabaret de son état, qui embauche Stranahan pour une mission originale : pêcher la truite un peu partout dans la région afin de réussir à retrouver, grâce à de maigres indices, le coin favori de son père, récemment décédé et dont elle aimerait répandre les cendres précisément où il aimait le plus à taquiner l'arc-en-ciel ou la fario.
Parallèlement, le client d'un guide de pêche ramène au bout de sa canne... un cadavre. Le corps d'un jeune pêcheur noyé, sans doute accidentellement. Quoique, pas si sûr, car il a une Royal Wulff – une mouche de belle facture – hameçonnée à la lèvre. Martha Ettinger, la sherif du comté, est sur l'affaire.

Première traduction française pour Keith McCafferty, signée Janique Jouin-de Laurens, et après quelques pages, on comprend parfaitement pourquoi c'est Gallmeister qui a choisi de lui donner sa chance dans l'Hexagone. L'auteur est un passionné de pêche – il est même rédacteur en chef d'un magazine spécialisé – et un amoureux des grands espaces. Assurément, les amateurs de nature writing et les aficionados de Craig Johnson ne seront pas dépaysés.
Là où d'autres privilégient l'action à tout prix, Keith McCafferty prend le temps de planter le décor et les personnages, et bien lui en prend. On se délecte de découvrir sous sa plume les somptueux paysages du Montana, et particulièrement la faune et la flore des abords de la Madison River. L'humour est moins présent que dans la série consacrée au shérif Longmire, et les dialogues ne sont peut-être pas aussi savoureux mais les points communs sont évidents, même au-delà du cadre bucolique similaire (tiens, un adjoint indien !). Les amateurs de pêche en eau douce en auront pour leur argent, et même ceux qui ne s'y intéressent pas de prime abord pourront être emportés par les descriptions de l'auteur, qui parvient sans forcer son talent à transmettre son amour pour cet art solitaire. Du matériel de pêche à la confection des mouches en passant par les maladies des truites, on en apprend des choses, comme dans les romans de William Tapply tout en ne perdant pas de vue l'intrigue principale, qui connaît de nombreux rebondissements, plus ou moins inattendus. Tout au plus pourra-t-on regretter l'absence d'un lexique (ou de quelques notes de bas de page), pour celles et ceux qui n'ont jamais tenu une canne à pêche et ne savent pas ce que sont les waders et autres soies.

Premier opus d'une série consacrée à l'attachant Sean Stranahan – qui compte déjà sept titres outre-Atlantique –, Meurtres sur la Madison remplit parfaitement son rôle. Aussi passionnant sinon plus de par son contexte et l'écriture de Keith McCafferty que pour l'intrigue stricto sensu, le roman fait passer un excellent moment. Ferré dès le départ, on attend déjà la suite.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com