Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Mes dernières lectures en BD polar...
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Oct 04, 2013 3:26 pm    Sujet du message: Mes dernières lectures en BD polar... Répondre en citant

Ici, c'est le ujet général pour parler de nos dernières BD polar lues sans avoir à ouvrir un sujet spécifique à une BD en particulier.

L’équivalent de notre bonne vieille "Playlist de la semaine" pour les BD noires, en somme. Smile
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Oct 04, 2013 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Allez, je commence avec ce que j'ai lu ces derniers jours.


Citation:
Si je n'ai pas été totalement convaincu par son dessin, je ne peux que saluer l'intelligence de Jean-C. Denis dans la construction de son histoire. Le scénario est brillant et la révélation finale, exceptionnelle, n'intervient que dans les toutes dernières cases, chapeau ! Une BD polar très recommandable.
9/10



Citation:
Baru parvient à construire une intrigue cohérente et réussie à partir de deux histoires n'ayant a priori rien à voir : l'arrivée en France d'un jeune footballeur africain et des braqueurs préparant un gros coup. On s'en doute, les histoires vont se croiser (habilement), et la (double) conclusion et particulièrement réussie. Une BD noire très recommandable.
8/10



Citation:
Romuald a juré à son meilleur ami qu'il serait toujours là pour lui. Alors quand ce dernierl'appelle au milieu de la nuit pour un "petit service", il accourt. Sauf que le petit service en question consiste à se débarrasser du cadavre d'un caïd local.
Le point de départ d'un road-trip stressant pour les protagonistes mais plutôt jouissif pour le lecteur.
8/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Emil'
Serial killer : Le Poète


Age: 37
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2051
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Dim Oct 06, 2013 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Allez, je continue, sauf que je ne l'ai pas encore lue mais je pense qu'elle pourrait intéresser quelques uns d'entres vous.


Citation:
Derf Backderf a passé son enfance à Richfield, petite ville de l’Ohio située non loin de Cleveland. En 1972, il entre au collège, où il fait la connaissance de Jeffrey Dahmer, un enfant solitaire au comportement un peu étrange. Les deux ados se lient d’amitié et font leur scolarité ensemble jusqu’à la fin du lycée. Jeffrey Dahmer deviendra par la suite l’un des pires serial killers de l’histoire des États-Unis. Son premier crime a lieu à l’été 1978, tout juste deux mois après la fin de leur année de terminale. Il sera suivi d’une série de seize meurtres commis entre 1987 et 1991. Arrêté en 1991, puis condamné à 957 ans de prison, Dahmer finira assassiné dans sa cellule en 1994.
Mon Ami Dahmer est donc l’histoire de la jeunesse de ce tueur, à travers les yeux de l’un de ses camarades de classe. Précis et très documenté, le récit de Derf Backderf (journaliste de formation) décrit la personnalité décalée de Dahmer qui amuse les autres ados de cette banlieue déshumanisée typique de l’Amérique des années 1970. Dahmer enfant vit dans un monde à part, ses parent le délaissent, il est submergé par des pulsions morbides, fasciné par les animaux morts et mortifié par son attirance pour les hommes. Personnage fascinant, voire attachant car presque victime de son environnement, Dahmer vit une implacable descente aux enfers vers une folie irréversible.


Une préface signée Stéphane Bourgoin :
Citation:
John « Derf » Backderf est né en 1959 à Richfield, une petite ville de l’Ohio où il passera toute son enfance. Après un bref passage dans une école d’art, il retourne chez lui et travaille comme éboueur, avant de recevoir une bourse pour L’université de l’Ohio, où il suivra un cursus en journalisme tout en réalisant des illustrations pour le journal local. Une fois diplômé, il devient journaliste pour un quotidien de Floride, puis abandonne cette carrière pour se lancer dans la réalisation d’un strip, The City, qui durera vingt-deux ans et sera publiés dans plus de 50 hebdomadaires américains. Son précédent roman graphique, Punk Rock & Trailer Parks, a été consacré comme l’un des meilleurs romans graphiques de 2010 par Booklist. Il a commencé à travailler sur la réalisation de Mon ami Dahmer en 1994 ; le livre sera finalement terminé en 2011 et publié en 2012 aux États-Unis. Derf Backderf a été nominés pour deux Eisner Awards et a reçu de très nombreuses récompenses pour son travail de dessinateur de presse, dont le prestigieux Robert F. Kennedy Journalism Award du dessin politique en 2006. Il vit à Cleveland (Ohio) avec sa femme Sheryl Harris (journaliste lauréate du Prix Pulitzer) et leurs deux enfants.


Et tout le bien qui en est dit :

Citation:
« Journaliste de formation, Backderf a épluché les dossiers du FBI et est revenu sur place pour interroger d’anciens profs et camarades de classe. Empathique, mais jamais complaisant, dérangeant, mais nécessaire, son récit plonge dans les limbes de la folie humaine. » Le Monde

« Ces 200 et quelques pages remarquables exhalent la tristesse, un remord latent, un intense sentiment de gâchis et cette irréductible incompréhension face à la noirceur d’un esprit familier, dans laquelle, pâlotte, miroite une lueur d’humanité accordée à rebours. » Radio Nova

« Un formidable roman graphique, une lecture fascinante. » France Inter

« Aussi dérangeant qu’instructif. » Direct Matin

« Un ouvrage captivant et terrifiant. » Ouest France

« L’auteur livre un passionnant récit qui apporte un éclairage important sur le devenir de son camarade de classe. » Rock & Folk

« Plein d’empathie comme de questionnements, ce livre cru dérange. » 20 Minutes

« Une BD étonnante, instructive, enrichissante, époustouflante. » Le Mouv’

« L’un des livres les plus effrayants et les plus dérangeants de l’année. » Time

« Un très bon livre qui revient sur les origines du tueur en série putride que fut Jeffrey Dahmer. Plongez-vous dedans - il vous laissera sur le carreau. » James Ellroy

« A small, dark classic » Publishers Weekly

« Mon ami Dahmer est un authentique chef d’œuvre » extrait de la préface de Stéphane Bourgoin (auteur du Livre noir des serial killers )


Pour en découvrir un extrait c'est ici :
Arrow http://www.caetla.fr/IMG/pdf/Pages_from_Dahmer_light.pdf
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Oct 22, 2013 10:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Validé


Fraîchement ajoutés aussi :



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Déc 05, 2013 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lus ces dernières semaines :


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Le premier tome de cette excellente série policière historique installe les choses. On fait connaissance avec Monsieur Joseph (Joanovici). Il est sur son lit de mort mais grâce aux astucieux flash-backs on commence à découvrir son trouble passé. On rencontre aussi un juge bien décidé à le faire tomber malgré des soutiens en hauts lieux. Une série à découvrir absolument !
8/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Un personnage charismatique, beaucoup d'action, une touche d'humour. Une bonne bande dessinée policière qui n'a pas mal vieilli (le premier tome date de 1987 tout de même). Une série à (re)découvrir.
7/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Sally, femme de détective privé, l'est devenue elle aussi, un peu malgré elle, lorsque son mari a disparu du jour au lendemain sans aucune explication. Un homme ayant échappé de peu à la mort la contacte. Il vit dans la peur et voudrait savoir qui lui a tiré dessus et pourquoi. Entre la détective et son client, des sentiments naissent, tandis que l'enquête progresse et amène Susan à faire d'étranges découvertes. Dessin original et intrigue intéressante pour cette bonne BD signée Anthony Pastor.
8/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Dominique A reçoit une menace de mort, ce qui fait plaisir à son manager (une vraie menace de mort, comme les stars, super, un bon buzz garanti !) mais pas à lui, qui se met à flipper sérieusement. Qui peut bien vouloir le tuer ? Et pourquoi ?
Le Gouëfflec signe une histoire assez cocasse avec quelques bonnes surprises (au niveau des rebondissements et du mobile de l'assassin), un brin d'humour, et Philippe Katrine en guest star. Les dessins de Balez sont étonnants au niveau des couleurs mais pas désagréables.
7/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
La ville est déserte. Où sont passés tous les habitants ? C'est la question que se pose 5 enfants, apparemment les seuls encore là... Les seuls ? Pas tout à fait. De terribles animaux sauvages rôdent... On fait la connaissance des personnages dans ce premier tome inquiétant, qui pose le décor et amène plus de questions que de réponses.
7/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Les 5 enfants pensaient être seuls. Apparemment non, et l'autre, armé de ses nombreux couteaux, a bien l'air décidé à les éliminer. La tension est palpable dans ce 2e opus angoissant.
7/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Nos 5 rescapés tombent sur une bande d'enfants qui vivent en communauté dans un parc d'attraction. D'abord invités, ils se retrouvent prisonniers d'un espèce de tyran qui impose ses règles à tous les autres. Un très bon épisode qui fait réfléchir sur les limites entre autorité et dictature.
8/10


Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Les 5 rescapés du départ ont été rejoints par quelques enfants du parc d'attraction ainsi que par deux nouveaux un peu bizarres. Ils décident de sauver un bébé qui a été enlevé par une bande de singes enragés. La mission va se révéler plus périlleuse que prévue. Beaucoup d'action dans ce tome nerveux, et un grosse chute pour finir, qui laissera plus d'un lecteur sonné.
7/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10196
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Déc 05, 2013 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel, dévoreur de BD ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Déc 05, 2013 6:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ça fait pas de mal entre des romans de 900 pages, et puis c'est plus facile à lire quand on est claqué.
Tout dépend de la taille bien sûr, mais une BD standard, ça m'occupe une demi-heure à peine...
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Déc 09, 2013 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai terminé* Seuls, que je découvrais, et j'ai aussi poursuivi Il était une fois en France, que je relis avec grand plaisir.

*terminé les tomes déjà parus, car la série est encore en cours


Citation:
Paris, juin 1940. Il ne fait pas bon être juif en France. D'abord tenté par la fuite aux USA, Joanovici reste finalement, un "ami" de la police lui ayant proposé des faux papiers. Est-on collabo dès qu'on travaille pour les Allemands ? Est-on résistant dès qu'on aide des juifs à se cacher et obtenir des faux-papiers ? En temps de guerre, tout est plus compliqué. Très bon tome, où l'on commence à saisir toute la complexité de la figure qu'est Joanovici.
8/10



Citation:
Joanovici a peur pour son avenir et sa famille. Tout en continuant à faire des affaires avec les Allemands, il investit de grosses sommes dans la Résistance. Mais à jouer double-jeu en ces temps instables, il marche sur un fil et n'a qu'une hantise, tomber. Joanovici a mis les doigts dans l'engrenage et le lecteur aussi : le suspense est lancé, et pas qu'un peu.
8/10



Citation:
Drame à Fortville avec cette première victime. Le groupe aura une délicate décision à prendre : faut-il fuir l'ennemi qui semble décidé à les éliminer ou bien rester et contre-attaquer ? On flippe avec les personnages dans ce petit thriller, sans doute le meilleur tome de la série (qui est aussi le dernier du premier cycle de Seuls).
8/10



Citation:
Les rescapés ont quelques grosses surprises mais commencent aussi à y voir plus clair sur leur situation. Pour autant, leur condition n'est pas plus aisée qu'avant, bien au contraire. Un opus tendu, sur fond de guerre d'occupation de Fortville.
7/10



Citation:
Les rescapés se rendent compte que le sol de la zone où ils se trouvent s'enfonce inexorablement, les rendant inexorablement prisonniers, alors même qu'un espèce de virus fait rage en ville. Comment faire pour échapper au piège ? Les enfants devront faire preuve de solidarité et d'ingéniosité pour s'en sortir.
7/10



Citation:
La bande des 5 et quelques autres enfants sont enlevés et faits prisonniers dans les "Limbes". Pour s'en sortir, ils vont devoir réussir toutes sortes d'épreuves dans "Les Arènes". Pas convaincu par ce tome, qui semble faire partir l'histoire dans une direction qui sent le déjà vu... (Hunger Games & co).
6/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Vic Mackey
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 596



MessagePosté le: Lun Déc 09, 2013 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En bd "polar", je vous conseille la série "Sherman", l'histoire se déroule en 6 tomes.
Citation:
Etats-Unis, début des années 50.

Figure mythique du self-made-man, Jay Sherman est un homme comblé : parti de rien, il a consacré sa vie et sa fortune à la réussite de ses enfants, Robert et Jeannie. Alors candidat à la présidence des Etats-Unis, son fils est assassiné sous ses yeux.

Cet assassinat n'est que le premier acte des nombreuses représailles qui visent Jay Sherman.

Que lui reproche-t-on ? Qui veut attenter à sa vie ?

Il semblerait que son passé cache certaines zones d'ombre sur lesquelles l'agent du FBI Eva Cruz va devoir faire la lumière...


Bien aimé le graphisme et le scénario est excellent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Déc 09, 2013 6:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Vic.
Cette série m'a déjà fait de l'oeil à la médiathèque, je crois bien que je vais succomber sous peu.

J'ai ajouté les six tomes à l'instant, n'hésites pas à aller voter.



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1281
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Déc 09, 2013 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Excellente série que j'ai découvert aussi grâce à Vic. Un polar bien ancré dans l'Histoire.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Vic Mackey
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 596



MessagePosté le: Lun Déc 09, 2013 8:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si on peut classer ça dans "bd polar" mais je possède également la collection des XIII et Largo Winch. Je trouve d'ailleurs que les XIII, ça a bien repris après ce qui aurait dû être la fin de la série (Je n'ai pas encore lu le dernier tome mais le précédent m'avait bien plu).
Pas mal apprécié aussi les deux bd "Silas Corey" que je m'étais achetées il y a quelques mois.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Déc 10, 2013 1:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Largo Winch faudrait que je relise mais pour moi XIII (j'ai eu ma période plus jeune), c'est clairement du polar type "thriller".
Le mec amnésique qui essaie de savoir qui il est et qui se retrouve à devoir défendre chèrement sa peau dans des histoires de magouilles politiques et autres complots, c'est clairement du noir.

Les Silas Corey sont déjà sur Polars Pourpres.
Pareil que pour Sherman, n'hésite pas à aller mettre tes notes et commentaires. Wink


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Déc 12, 2013 10:43 am    Sujet du message: Répondre en citant



Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Un trio de cambrioleuses "spécialité musées", ça fait penser aux Cat's Eyes. Quand on se rend compte qu'il y a une brune, une rousse et une blonde et qu'elle s'appellent Sam, Alex et Carole (bon pas Clover, d'accord), ça sent le gros clin d’œil aux Totally Spies (gadgets compris). Ajoutez à cela un scénario qui tient la route, de l'humour et des scènes de baston quasi tarantinesques et vous obtenez une BD fort sympathique. Les dessins de Vivès, qui paraissent presque bâclés par moments (visages dont il manque les yeux et/ou le nez, traits assez grossiers façon esquisse) ne plairont pas forcément... mais c'est assumé.
7/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9244
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Déc 16, 2013 11:26 am    Sujet du message: Répondre en citant



Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Les alliés arrivent pas loin de Paris mais les nazis sont toujours au pouvoir. Joanovici est pris à son propre piège dans son double-jeu. Il doit aller toujours plus loin pour ne pas tomber. Difficile de se regarder dans la glace après avoir pris certaines décisions. Joanovici doute, on le sent plus fragile mais il doit se ressaisir. Comme il dit : "Ce n'est pas une partie de cache-cache, c'est une course. Une course contre les nazis, une course contre les alliés."
La double planche où différentes personnes chantent la Marseillaise résume à elle seule la Seconde Guerre mondiale en France : une merveille.
9/10




Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Malgré les menaces à peine voilées de son "meilleur ennemi" le juge Legentil semble motivé à faire tomber Joanovici coûte que coûte. Y parviendra-t-il ?
8/10





Hoel, sur Polars Pourpres a écrit:
Ce tome s'ouvre sur le procès de Joanovici. Convaincant à la barre, parviendra-t-il à échapper à la prison ? L'ultime opus de la série est sans doute le plus émouvant et le final est à la hauteur de l'ensemble : très réussi.
9/10

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> Le polar en BD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com