Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Romans de Tonino Benacquista

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 42
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8592
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 3:59 pm    Sujet du message: Les Romans de Tonino Benacquista Répondre en citant

On vient de m'offrir le premier opus de la série que Tonino Benacquista a consacré à son personnage Antoine.


La Maldonne des Sleepings
# Poche: 285 pages
# Editeur : Gallimard (23 octobre 1998)
# Collection : Folio Policier
# Langue : Français
# ISBN-10: 207040689X
Dans les trains de nuit, mon boulot, c'est le sommeil des autres.
Mais quand il s'agit de veiller sur un dormeur que l'Europe s'arrache, quand les contrôleurs, les douaniers et les énervés du cran d'arrêt cherchent à me poinçonner, je regrette le doux temps de l'Orient-Express…
Tout ce que je désire, c'est éviter de me faire descendre à la prochaine.





Les Morsures de l'Aube
# Poche: 215 pages
# Editeur : Rivages (7 mai 2004)
# Collection : Rivages Noir
# Langue : Français
# ISBN-10: 2869306008
Antoine est un parasite professionnel. Il a trouvé, avec son acolyte Bertrand, le moyen de subsister en se retrouvant en première ligne de tous les cocktail parisiens qui fleurissent chaque soir dans la capitale. Au cours d'une de ces soirées, ils sont emmenés de force dans le bureau par l'organisateur de la fête qui leur propose un marché : Antoine disposera de quarante-huit heures pour retrouver un certain Jordan, individu dont ils utilisaient le nom pour s'incruster dans ces raouts mondains. Cet homme servira de monnaie d'échange pour que Bertrand recouvre sa liberté.

Malgré un début d'une grande drôlerie, le romancier livre un récit oscillant entre cynisme et désespoir. La description de la vie des noctambules parisiens qui s'apparentent à des vampires fait basculer le récit dans l'étrange et le fantastique. L'écriture alerte et l'imagination sans borne de Tonino Benacquista font de son cinquième roman une véritable réussite. --Claude Mesplède





Trois carrés rouges sur fond noir
# Poche: 234 pages
# Editeur : Gallimard (23 juillet 1999)
# Collection : Folio Policier
# Langue : Français
# ISBN-10: 2070407985
Amazon.fr
La raison de vivre d'Antoine Andrieux, c'est le billard. Employé dans une galerie d'art le jour, il vit sa passion la nuit et rêve de devenir champion du tapis vert. Lors d'une exposition consacrée au peintre Emile Morand, un inconnu découpe au cutter l'une de ses toiles et agresse violemment Antoine qui se retrouve à l'hôpital, une main sectionnée. Fini, le billard ! Le jeune homme n'a plus qu'une idée en tête : la vengeance. Il découvre que Morand, au milieu des années soixante, faisait partie d'un mouvement pictural appelé "les Objectivistes" dont certains artistes refusaient tout mercantilisme. Antoine va plonger dans un monde parallèle où l'art n'a pas toujours son mot à dire. Loin s'en faut !

Grâce à un humour féroce, Tonino Benacquista entraîne le lecteur néophyte dans un milieu clos où les protagonistes évoluent et se reconnaissent grâce à des codes de comportement et de langage dont ils sont les seuls détenteurs. L'intrigue originale et parfaitement maîtrisée en fait une véritable réussite. --Claude Mesplède

Description
" Vous savez, on peut mêler l'histoire de la criminalité à celle de la peinture. Au début, on peignait comme on tue, à main nue. L'art brut, on pourrait dire... l'instinct avant la technique. Ensuite est intervenu l'outil, le bâton, le pinceau. Un beau jour, on s'est mis à peindre au couteau. Regardez le travail d'un Jack l'Eventreur... Et puis on a inventé le pistolet. Peindre au pistolet apportait quelque chose de définitif et radical. Et maintenant, à l'ère terroriste, on peint à la bombe, dans la ville, dans le métro. Le graffiti anonyme qui saute au coin de la rue... "





La Commedia des Ratés
# Poche: 233 pages
# Editeur : Gallimard (1998)
# Collection : Folio Policier
# Langue : Français
# ISBN-10: 2070406466
Amazon.fr
Antonio Polsinelli, fils d'immigré italien de Vitry-sur-Seine, se rend à Sora en Italie pour s'occuper d'une vigne que lui a léguée un ami qui vient d'être assassiné. Mais la déception est amère, comme le vin imbuvable dont il a hérité. Seule la statue de Sant'Angelo érigée dans la chapelle construite sur son terrain pourrait faire un miracle. A son grand étonnement, Antonio est exaucé. Non seulement le mendiant local recouvre la vue mais la piquette se transforme en velours. Dès lors, les prix montent en flèche et les fidèles affluent. C'était sans compter sur l'ex-propriétaire, un gangster américain, qui réclame 25 % des recettes...

Ce récit enivrant de drôlerie atteint son but : nous faire croire à l'incroyable. L'auteur entremêle les souvenirs émouvants du père immigré aux grandes bouffonneries des foules crédules. L'histoire se nourrit de mille détails aussi succulents que les recettes de pâtes ou du vrai café italien. Des trouvailles, de l'humour et de la dérision : que demander de plus ? --Claude Mesplède





Quatre Romans Noirs : l'Intégrale
# Poche: 896 pages
# Editeur : Editions Gallimard (28 mai 2004)
# Collection : Folio Policier
# Langue : Français
# ISBN-10: 2070315290
Présentation de l'éditeur
Quatre aventures d'un même personnage, Antoine. Parfois double romanesque de l'auteur, parfois pure fiction, souvent plus salien qu'il ne le voudrait, il balade son humour cinglant, sa teigneuse pugnacité et son sens profond de l'amitié dans des histoires qu'il n'a pas cherchées mais qui ne le lâchent plus. Quatre romans noirs réunis pour la première fois en un seul volume, pour en découvrir toute la cohérence et savourer le grand talent de Tonino Benacquista.

Biographie de l'auteur
Tonino Benacquista est également l'auteur de Saga, Grand Prix des lectrices de Elle en 1998, de Quelqu'un d'autre, Grand Prix RTL-Lire en 2002 et de Malavita, tous publiés aux Editions Gallimard.



Sur PP, c'est l'intégrale qui a été soumise, pourrait-on la remplacer par les 4 tomes séparés, afin que chacun puisse voter pour l'opus qu'il a lu ?
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8730
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Déc 26, 2009 9:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de te valider les opus suivants et de faire à chaque fois un lien vers ce topic : :

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8730
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Déc 26, 2009 9:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 41
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Jan 02, 2010 10:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu découvres Benacquista, Fredo, tu devrais te régaler, ses polars (qui sont aussi ses premiers romans, avant son virage vers une littérature plus "blanche") sont parfaitement réjouissants ! En tout cas, pour être précis, les deux que j'ai lus à l'heure actuelle, à savoir La Maldonne des sleepings et Trois carrés rouges sur fond noir.
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Laurent.V
Meurtrier



Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 488
Localisation: Nantes


MessagePosté le: Sam Jan 02, 2010 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

De Benacquista, concernant cette série, je n'ai lu que "Les morsures de l'aube." Je n'avais pas trouvé cela terrible. Une histoire un peu étrange, et un rythme très lent.
Par contre j'avais bien aimé :

Un humour omniprésent et un bouquin qui a inspiré Ronan Luce avec sa chanson "Repenti"

Laurent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
BidouVert
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 06 Sep 2009
Messages: 78
Localisation: La Roche de Glun


MessagePosté le: Sam Jan 02, 2010 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques citations que je trouve très juste (http://www.comme-un-roman.com/auteur/benaquista/benaquista.htm) :
- "Si le monde appartenait à ceux qui se lèvent tôt, il appartenait avant tout à ceux qui osent."

- "Méfie-toi de ceux qui confondent l’éclairage et la lumière."

- "La première impression est plus fiable que la deuxième, pour une raison précise : elle est le fruit d’une bien plus longue expérience."

- "Il faut un plan extrêmement précis, savoir comment ça va se terminer avant même d'avoir écrit la première phrase. A partir de ce moment-là, il y a un travail de fond, tous les jours, sur la phrase, sur la narration"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Jeu Avr 05, 2018 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon vote:
Citation:
Accompagné de son acolyte Bertrand, alias Mister Laurence, Antoine n'a qu'une préoccupation : s'incruster dans les soirées parisiennes. Plus qu'une préoccupation en fait, c'est une question de survie. Plus de travail pas de logement (pas besoin du coup, suffit de prendre un abonnement annuel à une salle de sport et dormir sur un banc, ça revient moins cher), bouffe gratos : un vrai parasite de la société. Mais des fois, pour Antoine et Mister Laurence, c'est un peu chaud pour rentrer. Les videurs veillent au grain. Et cette nuit là, prononcer le prénom de Jordan, une simple connaissance de quelques soirées, leur ouvre facilement les portes. Mais le patron les séquestre au sous-sol avec ce marché : il garde un des deux pendant que l'autre lui ramène le mystérieux Jordan. Et dans les 48h. Après ils s'échangent les rôles. C'est le début d'un contre la montre dans les affres des nuits à Paris et sa jungle…

Tonino Benacquista nous promène de bars en bars, nous fait rencontrer des personnages les plus intrigants les uns des autres tout au long de son polar. Mais l'intrigue est un peu trop extravagante pour que j'adhère. Dommage. Je conseille de lire Trois carrés rouges sur fond noir, Saga, Quelqu'un d'autre, ou cette belle nouvelle illustrée par Tardi, Le serrurier volant.

Mon vote : 6/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 482
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2018 1:33 am    Sujet du message: Répondre en citant


résumé:
Citation:
Dans les trains de nuit, mon boulot, c'est le sommeil des autres.
Mais quand il s'agit de veiller sur un dormeur que l'Europe s'arrache, quand les contrôleurs, les douaniers et les énervés du cran d'arrêt cherchent à me poinçonner, je regrette le doux temps de l'Orient-Express…
Tout ce que je désire, c'est éviter de me faire descendre à la prochaine.

Mon vote sur Polars pourpres: 8/10
Citation:
Un bon premier épisode des aventures d'Antoine Andrieux qui, simple couchettiste dans un train Paris-Venise, va se retrouve mêlé à une affaire digne des films d'espionnage. Antoine va longtemps regretter de ne pas avoir voulu rendre service à son collègue. Beaucoup de rythme et d'action dans cette histoire. ça donne envie, j'ai d'ailleurs enchaîné avec "Les morsures de l'aube".

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 482
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2018 1:36 am    Sujet du message: Répondre en citant


résumé:
Citation:
Antoine est un parasite professionnel.
Il a trouvé, avec son acolyte Bertrand, le moyen de subsister en se retrouvant en première ligne de tous les cocktails parisiens qui fleurissent chaque soir dans la capitale.
Au cours d'une de ces soirées, ils sont emmenés de force dans le bureau par l'organisateur de la fête qui leur propose un marché : Antoine disposera de quarante-huit heures pour retrouver un certain Jordan, individu dont ils utilisaient le nom pour s'incruster dans ces raouts mondains.
Cet homme servira de monnaie d'échange pour que Bertrand recouvre sa liberté

Mon vote sur Polars Pourpres: 6/10
Citation:
On retrouve Antoine Andrieux en pique-assiettes professionnel, marginal et noctambule. Mais à trop vouloir s'incruster dans les soirées parisiennes, son compère Mister Laurence et lui vont s'attirer de gros ennuis et entrainer leurs amis dans une histoire mortelle. Si le contexte est original, le milieu de cette histoire manque de rythme et lasse le lecteur. Heureusement, la fin est beaucoup plus dynamique, violente également.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Témoin


Age: 44
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 95
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Mar Mai 01, 2018 8:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon vote sur son dernier poche sorti:


Citation:
L’Amour (avec une majuscule) peut-il vraiment exister ? Pouvons-nous vraiment accepter ce parfait idylle ? C'est la trame de ce livre de Tonino Benacquista.

Au XIIIème siècle, un braconnier rencontre une cueilleuse dans une forêt et la fusion des deux êtres est inéluctable. L'Amour vient de les unir et c'est le début d’une aventure…romanesque. Les villageois sont suspicieux de ce couple, le clergé souhaite mettre fin à cette relation hérétique (seul Dieu doit susciter de tels sentiments). Le couple passera devant le roi avant de finir têtes tranchées. Mais arrivés au Paradis, Dieu ne l'entend pas comme ça : les Amoureux se verront retourner sur Terre des siècles plus tard, à des endroits opposés. L’odyssée commence pour les deux Amoureux dans leur quête de l'autre alors que leur histoire fait également le tour de monde.
Parallèlement, de nos jours, aux États -Unis, un couple est pourchassé par les forces de l’ordre. Ils font l'objet d'une exposition médiatique impressionnante, et les réseaux sociaux s'emparent de cette course poursuite.

Une lecture très rafraîchissante avec une histoire aussi palpitante que belle. Pour les amateurs de belles histoires sentimentales comme les contes des Milles et une nuits.

Ma note : un bon 7/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 482
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mai 10, 2018 4:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
" Vous savez, on peut mêler l'histoire de la criminalité à celle de la peinture. Au début, on peignait comme on tue, à main nue. L'art brut, on pourrait dire... l'instinct avant la technique. Ensuite est intervenu l'outil, le bâton, le pinceau. Un beau jour, on s'est mis à peindre au couteau. Regardez le travail d'un Jack l'Eventreur... Et puis on a inventé le pistolet. Peindre au pistolet apportait quelque chose de définitif et radical. Et maintenant, à l'ère terroriste, on peint à la bombe, dans la ville, dans le métro. Le graffiti anonyme qui saute au coin de la rue... "

Mon vote sur Polars Pourpres: 8/10
Citation:
Les thèmes abordés en début de livre m'étant tout à fait étranger, la peinture et la sculpture d'une part, et le billard d'autre part, j'ai eu peur de m'ennuyer; mais pas du tout! Un incident va profondément modifier la vie du personnage central ainsi que ses objectifs. Une très bonne histoire bien amenée et entrainante.

Autant j'ai aimé l'action et le dynamisme de "la maldonne des sleeping", autant ce livre un peu plus abrupte au départ m'a séduit, par sa forme et par son fond. J'enchainerais avec "la commedia des ratés" au plus tôt.
_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 482
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Juil 01, 2018 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Antonio Polsinelli, fils d'immigré italien de Vitry-sur-Seine, se rend à Sora en Italie pour s'occuper d'une vigne que lui a léguée un ami qui vient d'être assassiné. Mais la déception est amère, comme le vin imbuvable dont il a hérité. Seule la statue de Sant'Angelo érigée dans la chapelle construite sur son terrain pourrait faire un miracle. A son grand étonnement, Antonio est exaucé. Non seulement le mendiant local recouvre la vue mais la piquette se transforme en velours. Dès lors, les prix montent en flèche et les fidèles affluent. C'était sans compter sur l'ex-propriétaire, un gangster américain, qui réclame 25 % des recettes...

Mon vote sur Polars Pourpres: 7/10
Citation:
Si le début du livre est assez classique, avec une intrigue reposant sur la découverte du mobile d'un crime, cette découverte apportera le meilleur comme le pire au personnage principal. Un livre en 2 parties qui commence normalement et enchaîne sur un rythme effréné.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com