Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Enfants de l'eau noire - Joe R. Lansdale (Denoël)
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 40
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 539


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Déc 17, 2015 10:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

oui... oui l'usage de la métaphore (notamment par le personnage de Jinx) donne à l'ensemble un ton particulier !
c'est vraiment une bonne lecture !
_________________
Sometimes the obvious occludes the truth. And sometimes things are exactly as they appear.
Saints of NY _ R. J. Ellory
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 49
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 765



MessagePosté le: Jeu Déc 17, 2015 12:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis
Citation:
On perçoit la ritournelle de Ben E. King, un fond typique Creedence Clearwater Revival, voire même du Grant Lee Buffalo... Dans un style simple, juste, l'empathie de Lansdale pour ses protégés nous mène dans cette mini-épopée au travers d'un rite initiatique. Charisme littéraire univoque caractérise la prose biométrique d'un auteur sensible cherchant à nous délivrer un message humaniste

_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Vic Mackey
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 38
Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 596



MessagePosté le: Jeu Déc 17, 2015 7:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi aussi j'ai attaqué le livre, il me reste 100 pages avant de finir le roman, j'accroche beaucoup, l'histoire est sympa, c'est une belle aventure, sur certains points on pourrait croire une aventure à la Tom Sawyer ^^
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7391
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Déc 25, 2015 8:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais l'attaquer ce soir, plein d'espoir après tous ces commentaires élogieux ! Avec en tête ses deux "concurrents" pour le prix PP, deux sacrés romans !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Vic Mackey
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 38
Inscrit le: 07 Déc 2013
Messages: 596



MessagePosté le: Ven Déc 25, 2015 8:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore lu "grossir le ciel" mais c'est en tout cas un univers totalement différent de la trilogie de Michaël Mention. C'est plus une odyssée, une aventure qui en certains points m'a rappelé "les fantômes d'Eden" qu'un véritable polar selon moi. J'ai en tout cas bien apprécié le roman, pas de doutes là-dessus.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 44
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2180
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Lun Déc 28, 2015 10:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les enfants de l’eau noire est un beau roman noir.
c'est une sorte de version "moderne",comprenez année 30,des aventures de Tom Sawyer et Huckleberry Finn avec la Grande Dépression comme toile de fond.
les questions de différences raciales et sexuelles y sont abordées à travers le trio très attachants de personnages principaux: Sue Ellen,Terry et Jinx

le récit prend une tournure différente,et plus sanglante, avec l'entrée en scène du "légendaire" Skunk.

une très belle écriture,beaucoup d'humour et d'espoir au cœur d'une histoire dure.
le hasard de ma discothèque faisant bien les choses ce fut une lecture parfaite en écoutant du Moriarty
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7391
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Déc 30, 2015 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :

Citation:
East Texas, dans les années 1930. Un territoire plus proche de la Louisiane que du reste de l’Etat, c’est-à-dire rural, pauvre, ségrégationniste. Frappé par la Grande dépression.
C’est là que May Linn, adolescente qui rêve d’un futur hollywoodien, est retrouvée morte, le pied attaché à une machine à coudre. Ses trois plus proches amis, Sue Ellen, Terry et Jinx se mettent alors en tête d’apporter ses cendres à Hollywood. Une manière symbolique de réaliser son rêve mais aussi de partir de cette terre qui ne promet rien d’autre qu’un avenir médiocre voire dangereux : Sue Ellen, toujours sur la défensive entre une mère toxicomane et surtout un père alcoolique et incestueux, Terry suspecté d’être une « pédale » (mot du père de Sue) et Jinx, dont la couleur de peau l’expose de plein fouet à la ségrégation raciale.
Le monde dans lequel vivent ces adolescents est résumé dans cette phrase : « Dans mon monde, rencontrer un quadragénaire avec ses dents, ses deux oreilles et un nez pas cassé était à peu près aussi rare que de trouver une pastèque dans un poulailler » (p.145). Ici comme dans d’autres passages, l’auteur utilise des métaphores souvent drôles et bien trouvées. J’ai aimé aussi le clin d’œil aux Raisins de la colère (p.245 à 247).
Leur parcours jusqu’à Gladewater (première étape avant le voyage vers Hollywood) sera semé d’embûches, de cadavres et de sang, de drames mais aussi et surtout de moments forts d’amitié, de solidarité.
Une lecture très plaisante, c’était mon premier Lansdale, ce ne sera assurément pas mon dernier.

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10648
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Jan 02, 2016 12:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jeanne Desaubry sur son blog :

Citation:

Eau de vie, eau de mort


La Sabine, cette « eau noire », coule du Texas aux bayous de la Louisiane.
En 1930, un groupe d’adolescents amis comme on l’est à seize ans, à la vie à la mort, décide de fuir la misère et sans doute des risques bien pires.
May Lin, leur amie, trop jolie, rêvant de fuir l’obscurité et la pauvreté en s’envolant vers le mirage de Hollywood a été retrouvée morte au fond de la rivière, les mains attachées.
Voilà un groupe de jeunes dont l’obsession va être d’emmener les cendres de leur copine vers le mirage rêvé.
Seulement, sur leur chemin surgit bien mal à propos un magot, funeste trouvaille, comme ils s’en rendent compte rapidement.
Le fait qu’une des trois jeunes soit noire n’est pas non plus pour rien dans la volonté de fuir leur milieu.
En 1930 (en est-il complètement autrement aujourd’hui au fin fond du Texas ?) être amie avec quelqu’un de l’autre communauté n’est pas bien vu.
Si l’on ajoute que le troisième membre de l’équipée est homosexuel, on comprend qu’ils aient bien du mal à survivre face aux adultes horribles, bêtes, méchants, alcooliques, violents… du moins en ce qui concerne les hommes.
Les femmes sont seulement absentes, soumises, malades de solitude et de tristesse.

Chacun chemine : ensemble et dans sa tête, dans un voyage initiatique sur une barge décrochée de la rive.
La Sabine, « source » de vie se révèle assez rapidement noire : noire comme le danger, comme les rapides, comme les tempêtes et comme ceux qui poursuivent le magot et une vengeance amère.
Le style est d’une celui d’une narration intérieure d’une rare énergie. L’héroïne, Sue Ellen, seize ans, brave le désespoir et une situation familiale hallucinante de noirceur grâce à un humour vigoureux.
Et les méchants sont brossés sous des dehors quasi mythiques.
L’écriture de Joe Lansdale traduit parfaitement ce moment de la vie des jeunes, en cours d’affirmation, à cheval sur les mondes de l’enfance et de l’âge adulte.
Tout juste indépendants, juste assez pour gérer une fugue terrible qui va s’avérer finalement mortelle pour certains, les dangers n’étant pas tous liés à la rivière qui révèle aussi des dangers imprévus.

Roman noir qui passe en revue les pires des aspects de l’humanité et de la nature, la vivacité des portraits brossés sait aussi révéler une belle luminosité.
Roman initiatique, roman d’aventure, roman à suspense, roman noir, roman de nature, aussi, Lansdale a commis là une grande réussite.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Avr 10, 2016 7:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :
Citation:
L'auteur a du talent, l'écriture est très belle. Je m'attendais à un roman avec une enquête, ce n'est pas vraiment le cas. Il s'agit d'une belle histoire d'amitié, avec des passages assez drôles. Les personnages sont attachants. Une jolie lecture.


Ma chronique : http://destinationpolar.blogspot.fr/2016/04/les-enfants-de-leau-noire-de-joe-r.html
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Demosthene
Témoin


Age: 32
Inscrit le: 22 Fév 2013
Messages: 13
Localisation: Rennes


MessagePosté le: Dim Juin 18, 2017 12:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

A paraître chez Folio le 21 septembre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10648
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Sep 26, 2017 8:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Demosthene a écrit:
A paraître chez Folio le 21 septembre.




_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Janjak
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 63
Inscrit le: 25 Juin 2015
Messages: 517
Localisation: Lalinde

La Forêt des Mânes

MessagePosté le: Mer Sep 27, 2017 2:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très Belle couverture .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7391
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Sep 28, 2017 1:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les couleurs sont un peu criardes je trouve, mais je la préfère quand même à celle du grand format, trop classique à mon goût.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 46
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 509
Localisation: Moulins

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Nov 26, 2017 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai (malheureusement ?) découvert Joe R. Lansdale avec ce qui est pour moi son chef d'oeuvre Les Marécages. J'ai pu ainsi lire sa littérature au fur et à mesure de ses sorties. Ses histoires baignant dans les méandres du bayou avec ses personnages haut en couleurs furent toujours plus ou moins un régal.
Alors quand je lis la quatrième de couverture de ce bouquin je me dis que je vais pouvoir enfin decouvrir Les marécages 2. Des enfants pêchent le corps de leur camarade morte lesté d'une machine à coudre. Pour honorer sa beauté et l'avenir qu'elle n'a pas eu, ils décident d'emmener ses cendres à Hollywood.
Leur périple va leur faire découvrir des personnages des plus étranges, horribles, traverser des contrées très dépaysantes...
Mais... mais voilà Joe R Lansdale à dû aussi vouloir écrire Les Marécages 2. Reprendre la même recette en changeant les ingrédients. Mais revoir le même tour de magie avec des chatons en lieu et place des lapins, on se laisse plus prendre. Le style d'écriture, l'atmosphère sauvent la lecture et nous évitent de sombrer dans les eaux noires de ce livre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com