Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le Pays des oubliés – Michael Farris Smith (Sonatine)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9221
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2018 2:21 pm    Sujet du message: Le Pays des oubliés – Michael Farris Smith (Sonatine) Répondre en citant

Lauréat du dernier Prix Découverte Polars Pourpres avec Nulle part sur la terre, l'Américain Michael Farris Smith sera de retour chez Sonatine en janvier avec son troisième roman, Le Pays des oubliés.



Abandonné à la naissance, Jack est passé d'orphelinats en foyers, avant que Maryann, une lesbienne mise à l'écart par la bonne société de Louisiane, le prenne sous son aile. Aujourd'hui celle-ci vit ses derniers jours et sa propriété est menacée par les banques. Jack, qui veut à tout prix conserver cet héritage, doit trouver l'argent nécessaire. Mais, le corps cassé par une vie de combats, ravagé par de multiples addictions, il ne se sent plus la force d'avancer. D'autant plus qu'il doit aussi affronter Big Momma Sweet, qui règne sur cet empire du vice qu'est le delta du Mississippi.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Mer Oct 31, 2018 3:09 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2156
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Oct 31, 2018 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

miam miam miam
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10153
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Fév 04, 2019 6:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Une fois n'est pas coutume, une sorte de "Pour/Contre" (même si c'est plus nuancé), concernant ce roman.


>> Le "Pour", par Jean-Marc Laherrère sur Actu du Noir :

Citation:

Magnifique Jack Boucher



Je retrouve la bonne humeur avec le nouveau roman de Michael Farris Smith : Le Pays des oubliés.


Jack Boucher arrive au bout du rouleau. Depuis l’âge de 19 ans il a combattu dans des arènes grillagées, univers dont il est devenu une légende. Mais aujourd’hui, à 46 ans, son corps est brisé, et sa mémoire s’enfuit morceau par morceau. Il ne lui reste plus qu’à rendre à Big Momma Sweet les 12000 dollars qu’il lui doit, puis à aller tenir compagnie à Maryann, sa mère adoptive, en train de mourir dans une maison de retraite.

Sauf que, bien entendu, les choses ne vont pas se passer comme ça. Et qu’il va devoir mener un dernier combat.


Le polar, et en particulier le polar américain, nous a déjà offert une belle galerie de personnages brisés, arrivés au bout de leur vie. On pourrait même croire qu’on a déjà tout lu. Et bien non. Jack Boucher est un des plus beaux et des plus émouvants loosers déglingués de cette galaxie. Et autant j’avais eu des réserves sur le premier roman traduit de Michael Farris Smith, Une pluie sans fin, autant Nulle part sur la Terre et ce dernier sont de vrais bonheurs de lecture.


Certes on se doute bien de comment toute cette histoire peut se terminer. Mais une fois de plus, ce qui compte c’est bien le voyage et non la destination. Et surtout en compagnie de qui on voyage. Et Jack, Maryann et Annette que vous allez découvrir sont des personnages que vous n’oublierez pas de sitôt.


C’est poisseux, glauque et violent, et pourtant d’une humanité et d’une tendresse qui vous mettront les larmes aux yeux. La façon de décrire les souffrances de Jack, sa mémoire qui s’effiloche, sa solitude et pourtant son courage et l’étincelle de dignité qu’il ne veut pas laisser s’éteindre vont vous bouleverser.


Dans toute cette noirceur, quelques rayons de soleil viennent éclairer le récit, comme une gloria entre les nuages d’orage. Le vol d’un faucon, un silence partagé face à un coucher de soleil, un sourire … Au risque de rendre les ténèbres environnantes encore plus noires, par contraste. Mais ça fait quand même du bien.


Un roman magnifique.







>> Le "Contre", par Yan sur Encore du Noir :

Citation:

Le Pays des oubliés, de Michael Farris Smith



Après le prometteur Une pluie sans fin et le très beau Nulle part sur la Terre, c’est avec impatience que l’on attendait la publication d’un troisième roman de Michael Farris Smith.
La voilà donc avec ce Pays des oubliés qui s’ouvre sur de très belles pages. On y découvre Jack Boucher, orphelin élevé par une mère adoptive, Maryann, quelque part dans le delta du Mississipi dont le sol « des générations durant avait fait bien des riches et bien plus de pauvres encore. »
Jack a vieilli et Maryann aussi. Elle s’éteint lentement, minée par Alzheimer, dans une maison de retraite. Lui, après des décennies à gagner sa vie dans des combats clandestins qui ont brisé son corps et usé son cerveau, ne sait qu’une chose : il doit trouver de l’argent pour payer ses dettes de jeu et éviter que la banque ne mette la main sur la maison de Maryann. Alors il roule vers ce qui va sans doute être son dernier combat, avec un carnet dans lequel il note le nom des gens et ce qu’il a à faire, afin de compenser les trous de mémoire qui minent sa cervelle, et un sac de comprimés divers destinés à tenir à distance les douleurs qui l’accablent.


Voilà donc un splendide décor et des personnages rapidement attachants. Cependant, très vite, Le Pays des oubliés peine à tenir la distance. On a parfois l’impression que Michael Farris Smith est parti d’une ébauche de livre, et surtout de quelques personnages forts, mais n’a pas toujours su comment les mettre en scène.
Il multiplie donc les personnages secondaires, la plupart – comme la terrible Big Momma Sweet, Baron le chef du cirque itinérant, Ricky Joe la petite ordure, ou Annette à la recherche de son père – très caricaturaux, sans nuances.
Et puis il les lance dans une intrigue qui, pour avancer, accumule trop les rencontres de hasard – Skeely trouve Jack, Baron les trouve, Annette trouve Jack, Ricky Joe retrouve par hasard Jack et Annette… - pour pouvoir rester crédible.


Si l’on s’accroche au roman parce que l’on a trouvé dans Jack et Maryann deux personnages forts et émouvants, à l’image de ceux que l’on avait aimé suivre dans Nulle part sur la Terre, on ne peut nier que l’on a souvent l’impression de s’embourber dans une histoire qui manque de cohérence et donc, en dehors de Jack et Maryann, de chair.
En fin de compte, la déception est la hauteur des attentes que l’on pouvait avoir vis-à-vis de ce roman. Espérons que le prochain livre de Michael Farris Smith nous fera oublier les faiblesses de celui-ci.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com