Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le Dernier arrivé – Marco Balzano (Philippe Rey)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2018 10:54 am    Sujet du message: Le Dernier arrivé – Marco Balzano (Philippe Rey) Répondre en citant

Le Dernier arrivé est un roman de Marco Balzano paru l'an dernier chez Philippe Rey.
Il est traduit de l'italien par Nathalie Bauer.



Résumé

Ninetto, 57 ans, incarcéré dans une prison milanaise pour encore quelques semaines, repense à sa jeunesse.

À 9 ans, alors qu’il se rêve poète, il abandonne à contre-coeur sa Sicile natale pour Milan. À l’aveuglette, il arpente la ville inconnue, trouve un logis, un emploi… et les années passent, jusqu’à ce que l’enfant déjà un peu adulte s’efface pour devenir adolescent, découvrir l’amour. Après une brève fuite pour se marier avec la jeune Maddalena, Ninetto entre chez Alfa Romeo, où il travaillera sur une chaîne de montage pendant trente-deux ans. Le couple a une fille, Elisabetta.

Parallèlement, on découvre le présent de Ninetto : la prison, ses camarades de cellule, sa libération… Il retrouve Maddalena et une vie qui ne l’a pas attendu : la ville a changé, les usines ont fermé, Ninetto ne s’y reconnaît plus.

Les deux récits finissent par se rencontrer et l’on comprend pourquoi Ninetto a été emprisonné, pourquoi Elisabetta ne lui parle plus et refuse qu’il rencontre sa petite-fille de 5 ans.

Dans un style vif, Marco Balzano signe l’histoire d’un petit garçon devenu homme, mais aussi celle des « derniers arrivés » et les évolutions d’une société. Un récit d’autant plus fort qu’il offre une réflexion sur les migrants et leur condition.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/


Dernière édition par Hoel le Sam Mai 19, 2018 10:59 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2018 10:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Très beau roman italien, ma chronique est parue sur mon blog (j'ai pas osé le mettre en "polar" mais c'est plus noir (incarcération, etc.) que bien des titres dans la base.
Tout ça pour dire que ça peut très bien plaire à certain.e.s d'entre vous je pense.

Sur Hannibal le lecteur, Hoel a écrit:
Ninetto, 57 ans, est incarcéré dans une prison milanaise. Depuis sa cellule, il se remémore sa jeunesse. Son départ – voire sa fuite – de Sicile, alors âgé de neuf ans. Son arrivée à Milan, la débrouille permanente, pour manger, pour dormir... La rencontre qui changera sa vie : celle de Maddalena, qui deviendra sa femme. L'usine, sur la chaîne de montage d'Alfa-Roméo, le syndicalisme, mais pas trop finalement. Et puis ce qui l'a conduit ici...

Le Dernier arrivé est un bien beau roman, enveloppé d'un quelque chose d'assez indescriptible mais de profondément italien qui pourrait être quelque peu l'équivalent de la saudade portugaise.
Avec une grande sensibilité mais sans verser dans le pathos, Marco Balzano parvient à mêler la nostalgie de certains pans de l'enfance, le regrets d'action désormais irrévocables, mais aussi l'amour et la fidélité absolues qu'éprouve Ninetto pour sa femme. Et cette frustration, parfois proche d'une rage intérieure, de ne pas pouvoir la rendre à Maddalena comme il le souhaiterait, surtout depuis sa cellule...
Sans que ce ne soit véritablement le « sujet » du roman (au sens un peu lourd qui le rapprocherait de l'essai), Balzano évoque largement cet exil rural massif qui a vidé le Mezzogiorno après-guerre. Ces myriades de jeunes (surtout) mais aussi de moins jeunes, qui ont fui la misère et leurs petits villages de Sicile, de Calabre ou des Pouilles pour se retrouver, qui à Milan, qui à Gênes, qui à Turin, bien plus dynamiques alors. C'est aussi bien souvent un changement d'activité, du travail de la terre à celui de l'usine – plus rarement du tertiaire.
Émouvant, Le Dernier arrivé l'est souvent. Triste ou nostalgique, aussi, drôle parfois, comme lors de cette scène mémorable où Ninetto (qui a quitté l'école trop tôt et avec regret, puis passé sa vie à l'usine et derrière les barreaux), enfin sorti de prison, se remet à chercher du travail. Alors qu'il est prêt à apprendre et à faire quasiment n'importe quoi, on lui demande partout CV, lettres de motivation et autres questionnaires, lui qui ne sait même pas ce qu'est un CV. O tempora, o mores.

Si Le Dernier arrivé est le premier roman de l'auteur disponible en langue française, il y a fort à parier que ce ne sera pas le dernier. Un nouvelle plume italienne à suivre, assurément.

Le Dernier arrivé (L'ultimo arrivato, 2014), de Marco Balzano, Philippe Rey (2017).
Traduit de l'italien par Nathalie Bauer, 240 pages.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2018 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mais tu l'as lu récemment, non ? Je me souviens pas que tu l'aies mentionné dans la "Playlist" pourtant (ou alors j'étais passé à côté).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2018 6:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai évoqué vite fait p.252 de la Playlist, c'est tout. Mais c'est un bon roman, c'est pour ça que j'ai créé un sujet, pour le mettre un peu en lumière. Si je vois un autre livre de cet auteur je retenterai volontiers l'aventure.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 19, 2018 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et il t'avait été conseillé, tu en avais entendu parler ou c'est toi qui as suivi ton feeling et l'as pris en librairie ou à la bibli ?
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 29
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8100
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2018 12:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il fait partie des dix romans de la sélection du Prix Cézam que j'ai lue avec plaisir (rien que je déconseille sur les dix et même certains très bons). Je reparticiperai sans doute à ce prix si les sélections sont tous les ans de ce niveau.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9702
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mai 20, 2018 3:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah d'accord, merci pour l'info car je ne me souviens pas d'avoir lu ce fil (belle sélection en effet).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com