Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'Arbre du mal - Tana French (Calmann-Lévy)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Jan 17, 2021 3:03 pm    Sujet du message: L'Arbre du mal - Tana French (Calmann-Lévy) Répondre en citant

L'Irlandaise Tana French est de retour avec L'Arbre du mal, son nouveau roman qui vient de paraître chez Calmann-Lévy dans une traduction d'Estelle Roudet.





Le livre :

La vie a toujours souri à Toby Hennessy jusqu’au soir où tout bascule. Victime d’une violente agression dans les rues de Dublin, il en ressort traumatisé et souffrant d’amnésie. Il part alors se reconstruire à la Maison au Lierre, une superbe villa familiale blottie dans un écrin de verdure.

Cependant, à peine est-il arrivé qu’un mystérieux crâne est trouvé sur la propriété, dans le tronc de son orme favori. Des inspecteurs sont envoyés sur place, mais Toby ne résiste pas à l’envie de mener l’enquête. Alors que les suspects s’accumulent, un secret de famille se dessine, mais sa mémoire altérée l’empêche d’en saisir pleinement les contours.

Avec ce thriller psychologique aussi envoûtant qu’horrifique, Tana French nous interroge sur la notion de destin et sur ce qu’on est prêt à risquer quand on ne sait plus exactement qui on est.



« Un thriller extraordinaire, porté par la prose nerveuse, presque obsessive, de Tana French. »
Stephen King

« Ce nouveau thriller psychologique de Tana French est une vraie réussite ! Après avoir été attaqué, Toby perd la mémoire et décide de se mettre au vert chez son oncle... une vieille maison familiale, où l'on ne tarde pas à retrouver un crâne humain caché dans le vieil arbre du jardin. Une enquête irrésistible ! »
Aude, Librairie Fnac Croix-Blanche




>> Lire les premiers chapitres



L'auteur :

Née aux États-Unis, ayant vécu au Malawi, en Italie puis en Irlande, Tana French a raflé tous les prix de littérature policière en 2007 pour son premier roman, La Mort dans les bois. Ses livres suivants, Comme deux gouttes d’eau et Les Lieux infidèles, pour lequel elle a reçu le prix des lecteurs Points, ont confirmé son immense talent et son succès international : elle est traduite dans 34 pays. L'Invité sans visage fut numéro 2 des ventes aux États-Unis dès sa parution.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Jan 29, 2021 4:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis en plein dedans. Vu mon rythme de lecture - qui aura rarement été plus lent - on peut dire que je suis en train de le déguster..
En tout cas, même si je ne l'avais plus lue depuis le remarquable La maison des absents (ses deux suivants attendent dans ma Pal), je peux d'ores et déjà confirmer tout le bien que je pense de Tana French, trop méconnue aujourd'hui en France, mais qui est probablement l'une des grandes dames du roman noir psychologique et du suspense atmosphérique.
À l'opposé des thrillers mécaniques et désincarnés, elle incarne remarquablement ses personnages, fouille leur psychologie et sait prendre le temps de créer une atmosphère.
À suivre quand je l'aurai terminé, donc.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Fév 12, 2021 7:17 am    Sujet du message: Répondre en citant




La chronique de Clémentine Goldszal dans Elle :

Citation:

Tana French, l'impératrice du crime


Très aimée en France depuis le succès, en 2008, de son premier livre, « La Mort dans les bois », Tana French est considérée, dans le monde anglo-saxon, comme la reine du « polar littéraire ». Ses intrigues sont retorses et haletantes mais aussi écrites avec un style, une ambition, une attention aux personnages et à la forme qui fait souvent défaut aux romans des collections « noires ».

Pas de côté dans la série qu'elle consacre, depuis ses débuts à la brigade criminelle de Dublin, son nouveau livre, « L'Arbre du mal », est la parfaite illustration de cette identité transgenre : on y reconnaît plus Donna Tartt que Harlan Coben, Patricia Highsmith que Maxime Chattam. Car s'il y a bien le corps d'une victime (plus précisément un squelette, surgi mystérieusement du tronc d'un vieil arbre au fond du jardin d'une maison de famille), et donc un mystère et un coupable, la véritable intrigue du roman tient moins à sa résolution qu'à la trajectoire intérieure de son narrateur : « un type normal, un type ordinaire » qui voit son idée de lui-même et sa confiance en lui démolies après une agression qui le laisse légèrement handicapé et la mémoire en miettes. Tombé de son privilège de garçon bien sous tous rapports, Toby ne sait plus qui il est. Un bon gars ou un salaud ? Un héros ou un assassin ?


Une envie de renouveau

« Le plus grand mystère, analyse Tana French, ce sont les gens : pourquoi font-ils ce qu'ils font ? Quels sont ces grands moments qui changent tout dans une vie ? » Là réside la clé de son œuvre, qui doit beaucoup à la première incarnation professionnelle de cette Irlandaise de 47 ans, élevée entre le Malawi et les États-Unis, et installée à Dublin depuis trente ans : avant de se lancer dans l'écriture de son premier livre à 30 ans passés, French était comédienne de théâtre. De cette première vie, elle garde un goût savant des personnages, qu'elle met à profit en littérature.

Pour « L'Arbre du mal », l'envie de changement a donné l'impulsion : « J'avais écrit six livres du point de vue des détectives, et je pensais à tous les personnages secondaires habituels, ceux pour qui l'enquête criminelle est un bouleversement total, terrifiant et chaotique. » Et ça marche : tour à tour victime, témoin ou coupable, Toby ne sait plus à quel saint se vouer. Et nous non plus.
French est une manipulatrice hors pair.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 38
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8654
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 6:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Je suis en plein dedans. Vu mon rythme de lecture - qui aura rarement été plus lent - on peut dire que je suis en train de le déguster..
En tout cas, même si je ne l'avais plus lue depuis le remarquable La maison des absents (ses deux suivants attendent dans ma Pal), je peux d'ores et déjà confirmer tout le bien que je pense de Tana French, trop méconnue aujourd'hui en France, mais qui est probablement l'une des grandes dames du roman noir psychologique et du suspense atmosphérique.
À l'opposé des thrillers mécaniques et désincarnés, elle incarne remarquablement ses personnages, fouille leur psychologie et sait prendre le temps de créer une atmosphère.
À suivre quand je l'aurai terminé, donc.


Alors Norbert, ton avis fut-il positif jusqu'au bout ?
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 7:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, très mitigé au final. Même si French écrit très bien et parvient à tenir son lecteur juste avec l'atmosphère et ses persos, le bouquin est bien trop long et manque de nerf.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 38
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 8654
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mince... bon, il ne rejoindra pas ma PAL alors.
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Déc 21, 2021 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

De cette auteure, lis plutôt son 1er roman, Ecorces de sang/La mort dans les bois, ou La Maison des absents.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 47
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 11600
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mar 02, 2022 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant




Sorti en poche :





Tana French est quand même une des rares auteurs à savoir réellement construire des atmosphères envoûtantes et des personnages profonds et complexes, même dans ses moins bons romans, et d'ailleurs depuis que j'ai fini Leur domaine de Jo Nesbo, je me rends compte que c'est précisément ce qui me manque cruellement dans les différentes lectures avec lesquelles j'ai enchainé..

Bref, finalement j'ai pré-commandé son nouveau roman, La Colline aux disparus, qui paraîtra le 16 mars (on en parle ici sur le forum) :




Citation:

Au coeur d'un paysage envoûtant, une bouleversante quête de rédemption.

Cal Hooper, ancien flic de Chicago désabusé et avide de tranquillité, se réfugie dans un minuscule village irlandais au sud de Dublin, isolé au milieu des landes aux herbes hautes et des collines battues par le vent.
Mais un gamin du coin, Trey, vient bouleverser son quotidien en le suppliant de retrouver son frère aîné. D’abord peu enthousiaste, Cal se rend compte que personne au village ne semble se soucier du disparu, issu d’une famille pauvre et mal vue par les habitants. Forcé de reprendre du service, il entame discrètement son enquête, et découvre les mensonges et les secrets qui pèsent sur sa retraite rêvée. Dans ce paysage de bout du monde où il est si facile de se perdre, Cal et Trey ne pourront compter que l’un sur l’autre.
Conte magistral et atmosphérique, ce nouveau roman de Tana French nous interroge sur notre capacité à distinguer le bien du mal, et ce que nous sommes prêts à mettre en jeu lorsqu’il nous faut nous décider.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com