Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La Valse de Méphisto, de Frank Tallis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9039
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 25, 2019 8:11 pm    Sujet du message: La Valse de Méphisto, de Frank Tallis Répondre en citant



Citation:
Vienne, 1904. On retrouve, installé dans un fauteuil au milieu d’une fabrique de pianos désaffectée, le corps d’un homme tué par balle et défiguré à l’acide. En face de lui, trois autres sièges sont alignés et lui font ostensiblement face. Qui étaient les occupants ? La mise en scène semble celle d’un procès dont la sentence aurait été sans appel. L’inspecteur Oskar Rheinhardt demande l’aide de son fidèle ami le docteur Max Liebermann – psychiatre et disciple de Sigmund Freud.
Leur enquête les mène dans le monde ambigu du militantisme politique extrémiste. Un monde aux mœurs libertaires, peuplé de bohèmes, d’utopistes et d’anarchistes, parmi lesquels nombreux sont ceux prêts à des actes de terreur pour accomplir l’idéal révolutionnaire...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9039
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Fév 25, 2019 8:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Vienne, 1904. Un homme abattu par balle est découvert défiguré à l’acide dans une fabrique désaffectée de pianos. Face à lui, des sièges alignés comme pour figurer un procès. L’inspecteur de police de la Sûreté Oskar Rheinhardt et son fidèle acolyte le docteur Maxim Liebermann mènent l’enquête, sans savoir qu’ils vont être confrontés à une multitude de personnages interlopes… et de dangers létaux.

Ce septième opus de la série consacrée à Max Liebermann régale le lecteur tout autant que les précédents. On y retrouve la plume riche de Frank Tallis, qui se plaît à nous décrire la capitale autrichienne avec une joie communicative, nous régalant notamment, au propre comme au figuré, de douces explications quant à la gastronomie locale et autres pépites musicales. Les deux protagonistes sont toujours aussi attachants, vifs et brillants, unis par des liens d’amitié et de respect si forts que ces derniers ne peuvent qu’émouvoir ou impressionner. Ce roman permet d’ailleurs d’en apprendre un peu plus sur la vie amoureuse de Max, grâce à des saynètes amusantes et toujours crédibles mettant en scène sa famille et sa dulcinée. L’intrigue est toujours aussi savamment bâtie, jalonnant le périple de nos enquêteurs d’individus radicaux et prêts à tout : révolutionnaires, anarchistes, nihilistes, agents des services secrets, ainsi que le mystérieux Méphistophélès, terroriste de l’ombre, qui tire les ficelles avec une intelligence remarquable. Notre duo de limiers aura donc fort à faire pour comprendre ce meurtre puis les suivants, remontant lentement la piste d’un complot terroriste. Frank Tallis nous procure également des moments inattendus, comme ce dialogue entre Max et Freud lui-même se concluant par une plaisanterie jouissive, l’utilisation d’un cardiographe comme détecteur de mensonges, ou la rencontre savoureuse (et salvatrice) avec Ferdinand Porsche.

Même si quelques passages sont téléphonés et d’autres ont déjà pu être exploités ailleurs en littérature comme au cinéma, ce livre est vraiment très bon, distillant tout autant distraction qu’érudition. Une série de polars historiques qu’il serait vraiment dommage de rater.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com