Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

La Mort à nu, de Simon Beckett
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 42
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9284
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2007 8:31 am    Sujet du message: La Mort à nu, de Simon Beckett Répondre en citant



Citation:
Le village paisible de Norfolk est traumatisé : on vient de retrouver dans un marécage le cadavre étrangement mutilé d'une femme. Tous sont sous le choc, y compris le docteur Hunter. Autrefois médecin légiste réputé, il serait sans doute le mieux placé pour aider la police dans son enquête en " faisant parler le cadavre. Pourtant, il se tait, ne révèle rien de son passé : sa femme et sa fille sont mortes dans un accident de voiture et depuis, il ne cherche qu'une chose, oublier. Une autre femme disparaît bientôt, elle aussi est retrouvée mutilée après avoir été séquestrée plusieurs jours. Quand l'amie de Hunter est enlevée à son tour, il sait qu'il n'a que quelques jours pour la retrouver vivante. Le compte à rebours infernal a commencé. Plus question pour lui de se réfugier dans ses souvenirs morbides. D'autant qu'il est vite soupçonné à son tour... Quel passé veut-il à tout prix dissimuler ? Pourquoi avoir si longtemps tardé à aider la police ? De suspect à enquêteur, Hunter doit conjurer le passé pour ne pas avoir à payer une fois encore le prix fort...


Je l'ai commencé au début de la semaine. C'est pour l'instant très sympa.
La particularité du roman est surtout qu'il se déroule entièrement dans un petit village isolé d'Angleterre. Et très vite, on comprend que le meurtrier doit faire partie du village. La tension monte, les soupçons grandissent, la paranoïa s'installe. Ca ferait presque penser à du Agatha Christie moderne.
Je le termine aujourd'hui ou demain et je vous donne mon avis final.
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Fredo
Michael Myers


Age: 47
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8933
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2007 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Encore un titre qui donne envie d'y mettre son nez, sacrée tournée de livre chez Calmann-Levy, miam ! On attends ton avis avec impatience Nico !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Vanessa
Meurtrier


Age: 41
Inscrit le: 03 Avr 2006
Messages: 461
Localisation: Picardie

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juin 06, 2007 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le titre, la couverture et le résumé, tout donne envie de le lire Smile
_________________
Vanessa

http://www.lectuerie.net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fredo
Michael Myers


Age: 47
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8933
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Juin 07, 2007 12:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alllez hop commandé, si je n'aime pas, je dirai que c'est rien que la faute à Nico, et toc !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Mag
Serial killer : Le Poète


Age: 50
Inscrit le: 15 Nov 2005
Messages: 2278
Localisation: Dans le Sud !

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Juin 07, 2007 6:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le fait qu'il se déroule dans un village me fait penser au film "The Village", je ne connais pas cet auteur et ça m'attire aussi, merci Nico, tu dévores en ce moment , chanceux Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 42
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9284
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Juin 07, 2007 7:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai terminé hier. C'est globalement bon, mais peut-être un chouïa prévisible quand même. L'ambiance du petit village anglais est vraiment bien rendue, le personnage principal est intéressant, et l'histoire est racontée à la première personne (ça aussi j'aime beaucoup).
Ca fera un bon 7/10 sur PP pour moi.
_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Sybil
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 39
Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 1259
Localisation: Dijon

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Juin 26, 2007 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Convaincue par la critique de Nico, je viens de finir ce livre. J'ai bien aimé, surtout que j'ai toujours apprécié l'ambiance villages anglais, où se cachent les pires atrocités derrière les visages de ses voisins, d'autant que l'ambiance communautaire rajoute au côté oppressant.

L'histoire manque par contre peut être un peu d'orginalité, même si j'ai bien aimé le fait de mélanger les codes des thrillers à ceux du roman à énigme.

7/10 pour moi !

Sinon un petit détail qui m'a amusée, le crédit pour la photo de l'auteur est d'un certain "J. Bauer"...
_________________
N'est pas mort ce qui à jamais dort.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 42
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9284
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juin 27, 2007 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sybil, petite question-spoiler pour toi :

Spoiler:
Avais-tu, toi aussi, deviné assez tôt l'identité du meurtrier ?

_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Sybil
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 39
Inscrit le: 27 Déc 2006
Messages: 1259
Localisation: Dijon

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Juin 28, 2007 8:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoiler:
Lequel ? J'avais de forts doutes sur Henry, par contre pas du tout sur "l'exécutant" (je ne sais déjà plus son nom, Tom non ? J'ai juste hésité un instant entre Henry et le pasteur...

_________________
N'est pas mort ce qui à jamais dort.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 45
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1205
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Juin 28, 2007 7:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est tentant, tous ces spoilers Laughing
Allez, je l'attaque ce week-end (et je n'ai pas lu les spoilers Wink )
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 47
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8933
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Juin 29, 2007 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu m'étonnes que c'est tentant, dès que j'ai vu que le Nico l'avait soumis dans PP, j'ai accroché ! Mmmmmmm.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 47
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8933
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Aoû 09, 2007 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais le commencer dès demain !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok


Dernière édition par Fredo le Sam Aoû 25, 2007 12:42 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Mag
Serial killer : Le Poète


Age: 50
Inscrit le: 15 Nov 2005
Messages: 2278
Localisation: Dans le Sud !

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Aoû 11, 2007 8:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

suis deg, 10 jours que je l'ai commandé et pas reçu, apparemment il est perdu ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Fredo
Michael Myers


Age: 47
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8933
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Aoû 25, 2007 12:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Mort à Nu. À noter que le titre original, the Chemistry of Death, évoque plutôt la science de la mort, son processus, son mécanisme chimique. C’est d’ailleurs ce que Beckett nous explique dès les premières pages. L’auteur le dit dans les remerciements, l’influence qu’a eu sa visite à la fameuse Ferme des Corps est l’essence même du livre. L’histoire prend un peu son temps à démarrer mais elle fixe en même son lecteur sur les détails de cette vie aux apparences tranquilles, dans ce petit village anglais.
Moi ce que j’adore, c’est les possibilités qu’offre la narration à la première personne, au lecteur. Pourquoi faire dire « Je » au narrateur ? Pour permettre à la personne qui tourne les pages une plus rapide identification au héros. Car nous allons dès le départ pouvoir donner un nom à ce narrateur, Doc Hunter ! Déjà que le démarrage pépère nous permet de déterminer le cadre de vie du Docteur Hunter et de prendre nos /ses repères. Nous nous installons quasiment en même temps que lui. « Je « = « Doc »= « Moi ».
Mais en faisant de lui le conteur de cette histoire, nous avons vraiment l’impression de lire un compte rendu, un journal intime de ce qu’il s’est passé. Nous nous doutons bien que si le narrateur nous raconte ce qu’il lui est arrivé, c’est que nous allons le retouver dans les dernières pages … Bien sûr, nous allons alterner les chapitres où l’action se focalise sur le Doc avec ceux qui suivent la futur victime, ou d’autres personnages. Dans ce cas là, Hunter n’est pas omniscient et c’est bien l’auteur/narrateur qui raconte ce qu’il se passe, en reprenant la troisième personne à laquelle nous sommes plus familiers.
Là où ce genre d’exercice devient vraiment un petit régal, c’est quand le Doc Hunter, à quelques occasions, prévient son lecteur : Au cours des jours suivants, j’en viendrais à considérer cet après-midi comme l’un des derniers moments de calme avant la tempête.
Ou encore : Je ne savais pas encore à quel point je me trompais. J’adore ce genre d’avertissements quand c’est fait avec modération, comme c’est le cas ici.
C’est bien écrit, c’est vif, Beckett ne perd pas de temps à faire des descriptions inutiles, il va droit à l’essentiel. Ça ne l’empêche pas d’utiliser des ficelles du genre, auxquels nous sommes bien familiarisés, ce qui fait que la plupart des évènements de la fin de l’histoire peuvent être prévisibles mais je n’en ferai pas reproche à l’auteur puisqu’il se plis à l’exercice de style du genre. Qui a commis les meurtres, qui va mourir, qui va survivre, quels sont les indices qui nous pendaient au nez, etc. ?
Calmann-Lévy nous a proposé deux nouveaux auteurs à découvrir (Simon Beckett et Gillian Flynn), avec deux premiers romans aux pitchs quasi identiques mais avec deux traitements différents : les deux héros sont confrontés à des meurtres atroces commis dans une ville qui est un personnage à part entière. À noter que Flynn et Beckett sont des journalistes et qu’ils sont familiarisés avec les histoires qu’ils racontent.
Alors que Flynn va plutôt s’orienter vers des habitants un peu décalés et qui prêtent à sourire, Beckett lui nous présente des habitants un peu plus ruraux qui ont l’habitude de se retrouver au rade du coin pour partager un bon demi…
Alors le cocktail détonnant alcool+peur de l’étranger crée une petite tension supplémentaire, un autre courant contraire qui va gêner le héros dans sa quête de vérité. Cette petite ville n’est pas sans me rappeler Castle Rock où un certain Leland Gaunt avait eu l’occasion de faire un carnage en y semant la zizanie dans le roman Bazaar de Stephen King. Bon à Norfolk, nous sommes loin de l’explosion de haine du roman précité mais on peut comparer cette tension palpable qui se cache dans chaque recoin de la ville …
Je suis donc ravis d’avoir eu l’opportunité de découvrir le premier roman d’un auteur qui va faire parler de lui ces prochaines années.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com et C'est Culturellement Dingue sur TikTok
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Mag
Serial killer : Le Poète


Age: 50
Inscrit le: 15 Nov 2005
Messages: 2278
Localisation: Dans le Sud !

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Sep 17, 2007 7:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai commencé les 60 premières pages et j'aime beaucoup l'atmosphère, le lieu change un petit peu de ce que l'on a l'habitude de lire également, l'Angleterre et sa campagne, très mystérieuse.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com