Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'Ombre - Stephen Lloyd Jones (Super 8)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10296
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Jan 22, 2015 4:57 am    Sujet du message: L'Ombre - Stephen Lloyd Jones (Super 8) Répondre en citant

Première publication des éditions Super 8 pour cette année 2015, L'Ombre de Stephen Lloyd Jones vient de paraître, dans une traduction de Pierre Szczeciner.





Le livre :


Ne faites confiance à personne.

Elle fuit. Elle est terrifiée.
À l’arrière de la voiture, sa fille de sept ans dort paisiblement.
Sur le siège passager, son mari se vide de son sang.
Lorsqu’elle arrive de nuit à Llyn Gwyr, une maison de campagne perdue dans les montagnes arides du pays de Galles, Hannah Wilde sait que plus rien ne sera jamais comme avant : sa mère est morte, son père a subi un destin effroyable, et l’implacable prédateur qui s’attaque à sa famille est lancé à ses trousses.

Hannah ne peut faire confiance à personne.
Elle ne doit faire confiance à personne, et l’idée même de fuite est illusoire : il va lui falloir affronter Jakab, un ennemi dont elle ne connaît ni l’identité ni le visage.

La littérature du XXIe siècle est encore capable d’accoucher de monstres inoubliables : Jakab est vivant, et ne ressemble à rien de ce que vous avez pu connaître.
Alliant l’élégance racée du roman gothique à l’art du thriller le plus contemporain, Stephen L. Jones signe, avec un sens consommé du suspense, un roman magistral, qui vous fera douter jusqu’à la dernière page.




« Jones distribue ses révélations avec sang-froid, retournant ses cartes les unes après les autres comme un croupier aguerri. »
Entertainment Weekly


>> Le site de l'auteur : http://www.stephenlloydjones.com/



L'auteur :

Stephen Lloyd Jones dirige une importante agence de communication londonienne.
L’Ombre est son premier roman.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Jeu Jan 22, 2015 7:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le résumé est pas mal.
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10296
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Jan 22, 2015 7:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que je vais me le prendre, il me tente bien ce roman.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10296
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 1:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Lea Touch Book :

Citation:

L'Ombre, de Stephen Lloyd Jones


Super 8 est une jeune maison qui a su faire ses preuves en très peu de temps. Si avec Treize j'avais adoré le thriller/anticipation, est-ce que le mélange thriller/fantastique marcherait avec L'Ombre ?

Je ne suis pas une grande adepte du thriller/fantastique tout simplement parce que toute l'intrigue s'échappe, les explications sont généralement "surréalistes" et dès lors je suis forcément déçue.
MAIS pas avec L'Ombre, tout simplement parce que ce livre repose sur une angoisse omniprésente, lancinante et continue, en s'appuyant sur une traque à travers les âges et concentrée sur une même famille et ce, par une créature immortelle, monstrueuse et emprunte de mystère : Jakab.

Le vrai point fort du livre à mes yeux c'est le fait de mélanger les époques et les protagonistes.
Dès lors un aspect historique s'ancre dans le récit, le fait d'opérer des évolutions spatio-temporelles entrainent une vraie intrigue sur le fin mot de la course-poursuite, sur le pourquoi de cette traque.
Tout cela étant servi par une écriture fluide, transmettant de manière diffuse un sentiment de peur au lecteur.

Au niveau des protagonistes j'ai été fascinée par Jakab, d'une part parce qu'il s'agit d'un "être" complètement inconnu de ma culture générale - loin des créatures fantastiques de base - d'autre part parce qu'au-delà de son côté effrayant, un aspect humain, fragile commence à apparaître au fil des pages.

Ce livre est un hommage au genre gothique tout en lui donnant une envergure moderne : un beau projet pour un roman qui possède quelques failles sans pour autant se départir d'une atmosphère et d'un style efficace !

En définitive, Super 8 continue sur sa belle lancée et vous donne la chance de découvrir un thriller fantastique de qualité !





(J'ai reproduit les passages en gras qui étaient présents dans la chronique.)
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Jeu Jan 05, 2017 7:03 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2163
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2015 4:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Je pense que je vais me le prendre, il me tente bien ce roman.


moi aussi
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10296
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Jan 05, 2017 7:50 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique d'Eric Libiot dans L'Express :

Citation:

Stephen Lloyd Jones signe une saga sanglante efficace


Avec L'Ombre, son premier roman, Stephen Lloyd Jones rend hommage à la littérature de série B entre fantastique et thriller. Pari gagné.



Appeler une société Super 8 Editions a plusieurs avantages.
D'abord, celui de lui donner un goût unique, l'intitulé ayant plus à voir avec les films qu'avec les livres.
Ensuite, de la peindre d'une couleur artisanale qui dit la volonté de mettre en avant la littérature de genre plutôt qu'une littérature qui fait genre.
Enfin, d'annoncer s'intéresser davantage à la série B qu'aux rayons de la Bibliothèque de France.
Eh bien, tant mieux.
Il est trop de polars qui se poussent de la page alors qu'ils ne racontent rien sinon une banquise, un meurtre, un traumatisme, et puis c'est fini.
Ou du bitume, un tueur en série, un traumatisme, et puis c'est fini.
Etc.



Un monde de noirceurs et de fictions


Dans L'Ombre, premier roman de Stephen Lloyd Jones, il s'agit de mêler gothique, fantastique et thriller à travers l'histoire, sur plusieurs générations, d'une famille poursuivie par un mystérieux assassin du nom de Jakab qui prendrait différentes apparences.
L'intrigue naît dans le folklore hongrois à la fin du XIXe siècle et s'achève, paraît-il, dans le sud de la France au début du XXIe.


L'odeur des films de la Hammer, joués par Peter Cushing ou Christopher Lee, avec vampires et loups-garous, plane sur ces aventures qui ne s'embarrassent pas de psychologie.
D'ailleurs, il n'y en a pas.
Stephen Lloyd Jones ne recherche que l'action, le mouvement et le plaisir de raconter.
Et s'il joue les (vrais-faux) érudits en explorant les contes et légendes hongrois, c'est pour mieux plonger le lecteur dans un monde de noirceurs et de fictions.


L'Ombre est un roman dont on tourne les pages avec bonheur sans avoir peur de tomber sur cette banale banquise ni sur des explications fumantes de métaphysique à la petite semaine.
L'auteur s'en fout royalement et il a bien raison.
Il sait mener son récit, s'amuse des péripéties extravagantes, contrôle son suspense, et puis c'est fini.
Mais c'était bien.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10296
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Jan 05, 2017 7:51 am    Sujet du message: Répondre en citant




Il est sorti en poche chez Pocket en septembre dernier :



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1283
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Jan 05, 2017 8:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'occasion de découvrir cet étonnant roman. Pour ma part, je l'ai bien aimé.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9400
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2019 5:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
Snowdonia, au Pays de Galles. Une famille fuit. Hannah, la mère, Nate, le père, et Leah. Une monstruosité, appelée Jakab, est à leurs trousses. Un tueur impitoyable, capable d’endosser bien des identités. Mais pour mieux comprendre cette cavale, il faut retourner dans le passé. Plus exactement, en 1873, en Hongrie.

Voilà un roman singulier signé Stephen Lloyd Jones. Le rythme imprimé dès les premières pages est effréné, vif, incisif. On se demande immédiatement qui sont ces trois victimes, poursuivies par une entité qui semble auréolée de pouvoirs surnaturels, et dont la simple évocation du nom terrifie autant qu’elle implique de vérifier l’identité de chacun. L’auteur, par paliers, en suivant trois époques distinctes, nous fait peu à peu comprendre la genèse de Jakab, ses origines, qui il est et les raisons pour lesquelles il traque cette famille. L’écriture est remarquable, anxiogène à souhait, et l’on bascule progressivement vers un surnaturel traité avec intelligence. Il serait absurde de trop en dévoiler quant aux capacités si particulières du monstre, tout au plus peut-on évoquer une mythologie hongroise, une caste bien caractéristique, des amours éconduites et la lente constitution d’un être cruel et sanguinaire, dont la férocité et l’obstination n’empêchent nullement que l’on ne conçoive un peu d’empathie pour cet individu sentimentalement brisé. Stephen Lloyd Jones donne un ton original à son récit, ponctué de nombreuses scènes de paranoïa, de suspense et de non-dits conduisant à des moments de pure tension. Parallèlement, l’idée des époques relatées est intéressante et traitée avec subtilité, nous permettant de mieux comprendre les racines de cette exécration. Des instants forts – comme les ombres chinoises avec Lukacs ou le final dans le moulin périgourdin, contrastent avec des passages bien plus longs et bavards, certes utiles psychologiquement à l’étoffement des personnages, mais rompant souvent la vélocité et l’efficacité de l’ouvrage.

Un thriller fantastique bien mené et fascinant, ponctué de nombreux passages mémorables alternant avec d’autres plus anecdotiques. Mais l’ensemble n’en demeure pas moins très bon.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com