Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

L'Heure bleue, de Celia Fremlin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9614
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Mar 02, 2020 6:23 pm    Sujet du message: L'Heure bleue, de Celia Fremlin Répondre en citant



Citation:
Louise Henderson donnerait n’importe quoi – absolument n’importe quoi – pour une bonne nuit de sommeil. Depuis l’arrivée de Michael, son nouveau-né, elle enchaîne des nuits blanches tout en gérant la maison et ses filles. Quand Louise et son mari décident de louer la chambre d’amis, miss Brandon semble être la candidate parfaite ; elle est célibataire, discrète et enseigne au lycée du coin. Pourtant, Louise éprouve un curieux malaise lorsque miss Brandon s’installe et ses doutes deviennent une obsession. D'où vient-elle ? Qui est-elle vraiment ? Jusqu’à cette nuit où Michael disparaît et le monde de Louise s’effondre…
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10509
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mar 03, 2020 5:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Elles sont sympas ces nouvelles couv' du Masque poche, je trouve.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9614
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Mar 05, 2020 9:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Louise et son mari Mark n’en peuvent plus. Leur nouveau-né, Michael, passe son temps à pleurer. Ce tintamarre incessant détruit le sommeil des deux époux Henderson, en plus de créer de fortes dissensions. Ils acceptent la présence d’une colocataire chez eux, Vera Brandon, une jeune femme qui présente bien. Mais rapidement, Louise se rend compte que quelque chose cloche chez cette inconnue, et qu’elle pourrait même constituer une menace pour sa famille.

Ce roman de Celia Fremlin date de 1958, et l’on s’en rend vite compte. En effet, le langage y est délicieusement suranné, so british, avec un style que n’aurait nullement renié, entre autres, Agatha Christie. C’est donc avec subtilité, sans éclat de sang ni effet pyrotechnique, que le lecteur apprend à connaître le foyer Henderson, constitué du couple et de leurs trois enfants, dont le dernier se montre particulièrement volubile et sonore. Les affres de la paternité et maternité, le repos en berne, les cauchemars, le voisinage qui proteste, etc. Le décor est planté quand arrive cette mystérieuse miss Brandon, dont l’attitude va progressivement soulever, chez Louise, un vent d’angoisse. N’a-t-elle fait que répondre à la petite annonce ou bien essaie-t-elle de dissimuler un sombre dessein ? Qui est-elle réellement ? Et que cherche-t-elle ? L’angoisse est progressive, les personnages intelligemment croqués, et l’on comprend vite qu’un piège est en train de fondre sur notre petite famille. Une intrigue solide, très crédible, et qui donne lieu à des scènes très prenantes, comme ces moments où Louise pense s’être fait subtiliser Michael, ou ce vingt-deuxième chapitre où elle parcourt le journal intime de miss Brandon.

Un roman brillant et efficace de la part de Celia Fremlin. Un sexagénaire d’une fort belle tenue, distingué et ne tombant jamais dans la surenchère. Une réussite littéraire qui mérite amplement d’être (re)découverte.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com