Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Il reste la poussière - Sandrine Collette (Denoël)
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9724
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 9:52 am    Sujet du message: Il reste la poussière - Sandrine Collette (Denoël) Répondre en citant

Après Des noeuds d'acier, Un Vent de cendres et Six fourmis blanches, Il reste la poussière, le nouveau roman de Sandrine Collette, paraît aujourd'hui dans la collection Sueurs froides des éditions Denoël.






Le livre :

Une nature impitoyable, une famille rongée par la haine, et l'innocence d'un enfant.

Patagonie.
Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers.
Rattrapé, lancé de l’un à l’autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d’épineux.
Cet enfant, c’est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés.
Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l'a frappée une fois de trop.
Elle mène ses fils et son élevage d’une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence.
Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien.
Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d’immenses domaines, l’espoir semble hors de portée.
Et pourtant, un jour, quelque chose va changer.
Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille ?

Avec ce roman sombre, planté dans une nature hostile et sublime, Sandrine Collette explore les relations familiales impossibles, et la rédemption, ou non, d'un petit garçon qui a gardé son humanité.



« Mélange de western sud-américain et de roman noir, Il reste la poussière - quatrième roman de Sandrine Collette - a des airs de tragédie faulknérienne en plein touffeur argentine. Une mécanique implacable sur la cruauté et la rédemption, à l'écriture tout en sécheresse. »
Baptiste Liger - LIRE




L'auteur :

Sandrine Collette est née en 1970.
Elle partage sa vie entre l’écriture et ses chevaux dans le Morvan.
Des nœuds d’acier, son premier roman, paru chez Denoël en 2013, a rencontré un vif succès critique et public.
Il a reçu le Grand Prix de Littérature policière.
Il reste la poussière est son quatrième roman.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
taylor
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 40
Inscrit le: 26 Juin 2008
Messages: 1468
Localisation: Haute normandie

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

chic chic chic
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9724
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant









>> Le Cercle Polar #172 qui chroniquait ce nouveau roman est à réécouter ici :

Citation:

Il reste la poussière, de Sandrine Collette (Denoël/Sueurs froides)


Sandrine Collette a délaissé les caves humides des Nœuds d’acier, les vignobles d’Un vent de cendres ou les montagnes de Six fourmis blanches pour filer en Patagonie.
Là-bas, le vent balaye tout.
Seuls les moutons parviennent encore à survivre dans une nature desséchée, hostile.
Au bout du bout, dans une ferme sans âme, une famille reste malgré tout.
La mère, silencieuse et froide, tient ses quatre fils comme elle dirige son bétail.
Le père a disparu.
Pas d’amour, peu d’espoir et beaucoup d’indifférence.
Le cadet s’appelle Rafael, enfant maltraité par ses frères qui jouent avec lui comme avec un ballot de paille.
Dans ce monde proche de l’enfer, l’avenir est forcément violent et l’innocence n’a pas sa place au milieu des bourreaux.
Sandrine Collette réussit un roman faulknérien magnifique, une fable, un conte noir.
L’écriture est dégraissée et pourtant charnelle.
A la toute fin, l’auteur nous accordera peut-être une lueur d’espoir.
Comme une respiration dans ce monde d’indifférence où les bêtes comptent plus que les hommes.

Christine Ferniot



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9724
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 12:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

taylor a écrit:
chic chic chic


Et la vidéo où Sandrine Collette présente son roman donne encore plus envie de le lire !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
thibe
Meurtrier


Age: 41
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 222
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 12:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour une fois, il était disponible chez mon libraire plusieurs jours avant la date "officielle" Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9724
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

thibe a écrit:
Pour une fois, il était disponible chez mon libraire plusieurs jours avant la date "officielle" Wink


Faut dire que faire paraître un livre un lundi n'est pas très courant...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 712



MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 7:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis:
Citation:
Chronique familiale où une fratrie de quatre frères s’entredéchirent. Les ainés gemellaires, suivis d’un cadet benêt et passif, sont les despotes du benjamin Rafael. L’escienda entourée de Black Angus et de moutons merinos est dirigée d’une main ferme par une mère isolée. Ce matriarcat initialement sous une figure de demiurge s’avèrera d’une toute aute nature…Le personnage épicentrique de Rafael ne consent plus à conserver un role subalterne, de bouc émissaire des diktats familiaux.

Un virage s’opère sur un coup du sort, comme une quinte flush dans la mauvaise main….Transportées dans cette trame grégaire, les problématiques relationnelles mis en avant dans ce cadre évoluant au XIXème siècle, expriment le lien mère-fils jonché de frustrations, de non-dits.

On tourne ces pages rêches, rustres, revêches, abrasives s’insinuent alors des callosités à nos pulpes digitales et ceint d’un foulard sur les naseaux tendant à restreindre l’instillation poussiéreuse de la steppe de Patagonie rugueuse et inamicale.

_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 42
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8589
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 9:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis désolé Chouchou, je radote mais ton jargon ne donne aucune piste sur les qualités du roman...Pitié, arrête d'être aussi cryptique ! Écris normalement ! AU SECOURS !!
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 41
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 10:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai tenu cinquante pages avant de laisser tomber. Je m'ennuyais... Je ne saurais pas dire pourquoi exactement, je l'avoue, mais je n'ai pas réussi à entrer dans ce roman, et la voix de Sandrine Collette ne m'a pas embarqué. Je n'ai pas cru à son décor, à ses personnages, ni à son style. Du coup, devant la masse de choses à lire en cette rentrée, j'ai préféré baisser pavillon rapidement !

Fredo a écrit:
Je suis désolé Chouchou, je radote mais ton jargon ne donne aucune piste sur les qualités du roman...Pitié, arrête d'être aussi cryptique ! Écris normalement ! AU SECOURS !!


J'avoue, je n'ai pas compris du tout la dernière phrase de la critique de chouchou Shocked
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 712



MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 11:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fredo a écrit:
Je suis désolé Chouchou, je radote mais ton jargon ne donne aucune piste sur les qualités du roman...Pitié, arrête d'être aussi cryptique ! Écris normalement ! AU SECOURS !!

Qu'est-ce que tu ne comprends pas? La dernière phrase en particulier... Comme tout à chacun il est plutôt ardu de changer sa façon d'écrire, je ne suis pas écrivain, et perdre une partie de son identité pour faire consensus.
A côté de cela ce n'est peut-être pas mon avis le plus réussi et mon leitmotiv étant d'exprimer des sensations, des sentiments quand je clos un bouquin sans pondre un succédané de la 4ème de couv'!... Ca plait ou pas....Après je suis dispo pour des explications.
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 712



MessagePosté le: Lun Jan 25, 2016 11:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé involontaire pour 4ème de couv'! Prends en compte aussi que je débute dans le landerneau et gommer, polir mes habitudes demandent du temps, de la pratique et je devrais allié mon "style" avec les attentes des lecteurs ou autres satellites de la littérature noire.
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 41
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1198
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Jan 26, 2016 8:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

chouchou a écrit:
Désolé involontaire pour 4ème de couv'! Prends en compte aussi que je débute dans le landerneau et gommer, polir mes habitudes demandent du temps, de la pratique et je devrais allié mon "style" avec les attentes des lecteurs ou autres satellites de la littérature noire.


C'est tout à ton honneur de faire des efforts pour écrire différemment, pour tenter d'offrir une voix différente dans le petit monde de la chronique littéraire !

Cela dit, pour répondre précisément au sujet de ton avis ci-dessus, et en particulier sur la dernière phrase : si je dis que je ne la comprends pas - et je pense que c'est la même chose pour Fredo -, c'est que je ne saisis pas sa structure grammaticale. En séparant la phrase en morceaux, je vois à peu près ce que tu veux dire, mais d'une seule traite, je peux la lire dix fois sans en saisir le sens global.
Il manque à mon avis un signe de ponctuation après "abrasive", puisque vient ensuite un verbe dont le sujet est inversé ; sans séparateur, on a l'impression que le verbe suit directement le début de la phrase, et on ne comprend pas pourquoi il est au pluriel.
Ensuite, la fin de la proposition : "ceint d'un foulard...", tombe comme cheveu sur la soupe, sans lien logique avec ce qui précède.

Voici pour mes explications, en espérant qu'elles t'éclaireront sur mes réticences... mais que tu ne te sentes pas brimé dans ta volonté d'écrire, hein ! Ce n'est pas le but Wink
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
Alice
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 37
Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 539


Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Jan 26, 2016 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien déjà que le sujet du roman me laissait de marbre...
honnêtement, l'avis de Chouchou ne contribue pas à me faire changer d'avis...
Utiliser des mots plus rares pour la beauté de la langue... OK, mais quand ça prend un côté pédant et que finalement on ne comprend pas l'idée... bof Sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 712



MessagePosté le: Mar Jan 26, 2016 11:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dodger a écrit:
chouchou a écrit:
Désolé involontaire pour 4ème de couv'! Prends en compte aussi que je débute dans le landerneau et gommer, polir mes habitudes demandent du temps, de la pratique et je devrais allié mon "style" avec les attentes des lecteurs ou autres satellites de la littérature noire.


C'est tout à ton honneur de faire des efforts pour écrire différemment, pour tenter d'offrir une voix différente dans le petit monde de la chronique littéraire !

Cela dit, pour répondre précisément au sujet de ton avis ci-dessus, et en particulier sur la dernière phrase : si je dis que je ne la comprends pas - et je pense que c'est la même chose pour Fredo -, c'est que je ne saisis pas sa structure grammaticale. En séparant la phrase en morceaux, je vois à peu près ce que tu veux dire, mais d'une seule traite, je peux la lire dix fois sans en saisir le sens glob
Il manque à mon avis un signe de ponctuation après "abrasive", puisque vient ensuite un verbe dont le sujet est inversé ; sans séparateur, on a l'impression que le verbe suit directement le début de la phrase, et on ne comprend pas pourquoi il est au pluriel.
Ensuite, la fin de la proposition : "ceint d'un foulard...", tombe comme cheveu sur la soupe, sans lien logique avec ce qui précède.

Voici pour mes explications, en espérant qu'elles t'éclaireront sur mes réticences... mais que tu ne te sentes pas brimé dans ta volonté d'écrire, hein ! Ce n'est pas le but Wink

Complètement raison pour cette virgule, pas suffisamment relu mon texte! La deuxième partie arrive peut-être de manière abrupte mais l'ensemble cherche à exprimer une évolution dans le récit, une progression du lecteur dans cet univers en décrivant le conteste de lieu et de dureté.
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 47
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 712



MessagePosté le: Mar Jan 26, 2016 12:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alice a écrit:
Eh bien déjà que le sujet du roman me laissait de marbre...
honnêtement, l'avis de Chouchou ne contribue pas à me faire changer d'avis...
Utiliser des mots plus rares pour la beauté de la langue... OK, mais quand ça prend un côté pédant et que finalement on ne comprend pas l'idée... bof Sad

Ecoute sincèrement désolé, mes collègues pro me comprennent peu ou pas dans l'utilisation de notre jargon déjà, alors... Mais je ne pense pas être pédant au boulot mais être professionnel. Là c'est un hobbit, je le propose à ma sauce avec ce que je ressens et ce qui en ressort. Certains s'y retrouvent d'autres pas mais n'en faisant pas commerce... Smile
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com