Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Gangway, de Sébastien Bouchery

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8824
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Aoû 30, 2018 9:04 am    Sujet du message: Gangway, de Sébastien Bouchery Répondre en citant



Citation:
Survivant à une course-poursuite sous le soleil d'Arizona, Richard Gridden s'éveille dans un village apparemment oublié de tous et régit par l'impitoyable shérif Willpot. Le détective hollywoodien devra comprendre ce qui anime l'homme de loi, se confrontant alors aux plus troublantes et pernicieuses révélations.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8824
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Aoû 30, 2018 9:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Alors qu’il est au volant de son véhicule, traquant un ennemi qui ne le devance que de peu, le détective privé Richard Gridden a un violent accident. Il se réveille sous le soleil de l’Arizona, à Gangway, un patelin étrange qui vit sous la coupe d’un shérif non moins étrange, Cole Willpot. Un être instable et inquiétant, qui n’est que le reflet des multiples anomalies du village. Gridden va l’apprendre à ses frais, pour un séjour de quatre jours dont il ne sortira pas indemne.

Sébastien Bouchery signe ici un roman énigmatique, et qui conserve son aura de mystère jusque dans les ultimes paragraphes. D’entrée de jeu, l’auteur pose le décor : on se croirait dans un roman hard boiled dans ce qu’il peut avoir de plus typique. La canicule, le privé aux zones d’ombre, sa mystérieuse cible. Puis l’imprévu carambolage, et le livre dévie. Voilà Gridden dans un bled matraqué par la chaleur, sous le joug d’un shérif aussi bizarre que menaçant, capable des pires coups de sang comme d’user d’un langage châtié. Les us et coutumes de Gangway ne manqueront pas d’intriguer puis stupéfier l’hôte inopiné : un vieillard gentiment cinoque qui a pris la place du médecin, une façon de vivre proche de celle d’un lointain siècle, avec le bon vieux courrier papier comme seul moyen de communication, des piliers de bar prompts à utiliser poings et armes à feu, et où l’on peut « réparer » un viol contre quelques têtes de bétail… Un véritable ramassis de déviances et de singularités. Sébastien Bouchery tisse sa toile d’interrogations et d'arcanes, en plaçant au centre de cet échiquier un personnage de détective privé qui cache également de nombreux secrets, notamment quant à ses origines, ses qualités professionnelles, le maître-chanteur qui ne le lâche pas, ou encore les raisons pour lesquelles il poursuivait cet Albéric Britto. Car il a beau être courtisé par le tout-Hollywood, avoir parmi ses clients et amis Michael Keaton ou Martin Scorsese, il n’en demeure pas moins soucieux de conserver au frais certaines vérités embarrassantes. Au gré de ce livre, les références littéraires affluent, évidentes, appuyées, et toujours faites avec à la fois modestie et intelligence, comme Stephen King, Douglas Kennedy et son Cul-de-sac, ou encore certaines œuvres cinématographiques. Et c’est d’ailleurs dans le dénouement de cet opus inclassable que l’on obtient le plus beau des hommages de Sébastien Bouchery, avec une résolution qui va se faire à la fois dans le bruit, la fureur et l’horreur, mais aussi avec un surprenant accent d’optimisme, obligeant Gridden à reconsidérer tout ce qu’il aura vécu dans cette Géhenne de l’Arizona sous un angle nouveau. Mais ne gâchons pas le plaisir des futurs lecteurs en en disant plus, et conservons secret ce rebondissement, certes déjà employé par le passé en littérature et au cinéma, mais qui n’en conserve pas moins son extraordinaire pouvoir de surprise, surtout qu’il est ici orienté d’une belle manière, avec brio.

Voilà un roman de deux cents pages fort original et percutant, provoquant troubles et vertiges, avant de livrer une ultime clef quant à sa résolution. Un sésame judicieusement choisi, et qui vient clore un ouvrage fort, dans le même temps qu’il ouvre la porte d’un bel exercice ingénieux.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com