Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Et ils oublieront la colère - Elsa Marpeau (Série noire)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 33
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Mar 15, 2015 2:11 pm    Sujet du message: Et ils oublieront la colère - Elsa Marpeau (Série noire) Répondre en citant



est sorti début 2015.

Résumé :
Été 1944. Une femme court dans la campagne bourguignonne. Elle cherche à échapper à la foule qui veut la tondre.

Été 2015. Un homme a été tué près d'un lac.
Garance, capitaine de gendarmerie chargée de l’enquête, soupçonne que son meurtre est lié à une tonte, qui a eu lieu soixante-dix ans plus tôt.
Entre aujourd'hui et hier, les destins s’entremêlent mais les protagonistes ne s'en souviennent plus — ils ont oublié la colère, les jours de liesse et la cruauté des vaincus contre ceux de leur camp, lors de la Libération.
L'enquête va exhumer ce passé dont plus personne ne veut se rappeler.



J'avais déjà lu plusieurs romans d'Elsa Marpeau et celui-ci m'a beaucoup plu.

Mon avis :
Citation:
J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre bien écrit, qui traite une période de l'histoire peu glorieuse. L'auteur le fait avec intelligence. J'ai beaucoup apprécié le personnage principal, la gendarme Garance Calderon, très humaine et déterminée.


Ma chronique : http://destinationpolar.blogspot.fr/2015/03/et-ils-oublieront-la-colere-de-elsa.html
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil'
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 36
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 1920
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Mar Mai 12, 2015 2:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai tout juste commencé mais j'avoue avoir du mal à être captivée.
Il y a beaucoup trop de phrases courtes je trouve, ça m'ennuie !
_________________
« Si je suis un démon, très bien je suis un démon. C’est de là que je vais partir » Swani Prajmanpad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6066
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Mai 12, 2015 2:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et puis enchaîner après La Tristesse du Samouraï, pas facile... Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Emil'
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 36
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 1920
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Ven Mai 15, 2015 2:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:
Et puis enchaîner après La Tristesse du Samouraï, pas facile... Wink


Oui peut être que ça joue !

Au final j'ai trouvé ce livre moyen dans l'ensemble. Le thème de départ est intéressant (aucune victime de la guerre ne doit être oubliée), l'écriture est agréable , les personnages féminins sont très fouillés au détriment hélas de l'intrigue, qui parfois manque de réalisme et de crédibilité.
Je pense notamment
Spoiler:
à la nuit ou Garance creuse à mains nues la terre autour de la ferme pour retrouver le squelette de Marianne, puis autour du lac et la bingo des ossements ! Un peu "gros" tout de même !
Il y a aussi LA boulette, l'erreur de prénom (Marianne à la place de Colette) au moment du dénouement Confused

_________________
« Si je suis un démon, très bien je suis un démon. C’est de là que je vais partir » Swani Prajmanpad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8756
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Fév 23, 2017 8:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Parution en poche le 18 mai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8756
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 17, 2018 7:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma chronique sur Polars Pourpres :
Citation:

En 1944, Marianne Marceau court à travers la campagne de l’Yonne pour échapper à une meute furieuse. Son crime ? Avoir couché avec un soldat allemand. De nos jours, on retrouve le cadavre de Mehdi Azem, tué par balles, non loin de cette lointaine cavale. La victime, professeur d’histoire, était passionnée par la période de la Libération, et comptait écrire sur les dérives de l’épuration et la tonte des femmes suspectées de collaboration. Garance Calderon, capitaine de gendarmerie, mène l’enquête, sans se rendre compte que ces deux affaires sont intimement liées.

Elsa Marpeau signe ici un roman d’une excellente tenue. L’intrigue, originale, met en relief un pan honteux de l’Histoire de France : les femmes tondues lors de la Libération, offertes à des foules hargneuses et vengeresses, parfois composées d’individus à l’héroïsme précipité et ayant tant de lâchetés à se faire pardonner. Un pari osé, risqué, qui pouvait déboucher sur des clichés en chapelets et des vérités premières sans intérêt. Le grand tour de force de l’écrivaine est justement de rejeter les poncifs, accordant aux uns et aux autres des fragments de justesse en cette époque particulièrement troublante et troublée. Dans le même temps, le récit policier est impressionnant d’intelligence et d’humanité. Tous les personnages sont vertigineux de crédibilité, avec leurs parts d’ombre et de lumière, leurs attitudes et leurs tempéraments. A cet égard, Garance Calderon est remarquable : une femme forte, mais dont l’investigation va la mener à affronter ses propres fantômes, comme cette mère prostituée qui s’est suicidée, et qui a été tondue par son grand-père quand, adolescente, elle a tenté une coloration approximative de sa chevelure afin de ne plus ressembler à sa génitrice. L’assassinat de Mehdi Azem va réveiller de vieilles rancœurs et ranimer des morts que tout le monde aurait bien voulu oublier. En outre, quelques rebondissements vers la fin achèvent d’en faire un modèle du genre.

Elsa Marpeau, auteure chevronnée, livre un opus d’une incroyable densité humaine et historique, sans jamais tomber dans le guet-apens de la facilité ou de la partialité. Un roman qui séduit puis hypnotise, tant par l’excellence de sa plume que l’originalité de son propos, avant de désarçonner par une telle percussion de noirceur. Un grand moment de littérature, tout simplement.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com