Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Du son sur les murs de Frantz Delplanque (Seuil)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 44
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8647
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Nov 07, 2011 1:30 pm    Sujet du message: Du son sur les murs de Frantz Delplanque (Seuil) Répondre en citant

Du son sur les murs est le premier roman de Frantz Delplanque, publié aux éditions Seuil. Je suis sous le charme de cette présentation de l'éditeur. Claude Le Nocher en parle très bien sur son blog : ICI.



Citation:
Au départ, Jon Ayaramondi était déménageur. Tueur, il l’est devenu à la suite d’une peine de cœur. Après avoir commis trente et un crimes parfaits, c’est son grand cœur qui de nouveau l'a fait basculer. Il ne pouvait décemment pas laisser Perle être violée et tabassée par son mec sans intervenir ! En retour, la jeune femme déboule brusquement dans sa vie. Puis Luna, sa fille. Que fait-on quand on a trop de cœur ? On part à la recherche d’Al, le nouvel homme de Perle, ayant inopinément disparu, un pêcheur estropié qui ne vous plaît guère… Décidément sur la mauvaise pente, Jon reprend mollement du service, afin de retrouver le porté disparu. Il croise Burger, tueur pour le compte de Marconi, comme lui. Ce qui déjà est inquiétant. Flamby, le copain d’Al, est retrouvé « suicidé ». Et le passé d’Al lui paraît de plus en plus obscur. Une chose est sûre, il se trouve embringué dans une affaire qui s’avère être beaucoup plus complexe que prévu. C’est alors que Louise, la femme dont il est tombé amoureux, est assassinée. Encore une affaire de cœur… Flanqué de Valentin, son ancien chauffeur, devenu le chanteur d’un groupe de rock, et d’une bande de gitans, il se lance à la poursuite de Burger. Qui tire les ficelles ? Marconi ou la veuve d’un gangster espagnol ? Et pourquoi ?


Du son sur les murs est le premier roman de Frantz Delplanque. Il est actuellement responsable des Affaires culturelles à Pau.

http://www.4decouv.com/2011/11/du-son-sur-les-murs-de-frantz.html
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 2:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu de nombreux commentaires particulièrement enthousiastes de lecteurs sur Fnac.com et de blogueurs sur ce roman noir/thriller décalé, et j'ai moi aussi craqué... Je pense me le procurer prochainement.


A noter que le second roman noir de Frantz Delplanque, Elvis et la vertu, paraîtra le 17 janvier 2013 chez le même éditeur.





Arrow Voir le sujet consacré à "Elvis et la vertu" ici : http://rivieres.pourpres.net/forum/viewtopic.php?p=89485#89485




EDIT : Je me suis finalement commandé Du son sur les murs et j'ai hâte de le commencer, il semble vraiment avoir tout pour me plaire ! Bientôt mon avis, donc. Et le fait de savoir que la suite va paraître en début d'année me rejouit donc d'autant plus...
Quant aux couvertures, elles sont magnifiques je trouve !


Dernière édition par norbert le Dim Nov 11, 2012 3:57 am; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Nico
Commissaire Niémans (site admin)


Age: 39
Inscrit le: 28 Oct 2002
Messages: 9225
Localisation: Région Parisienne

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 9:49 am    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
Nico - Webmaster de Rivières Pourpres et Polars Pourpres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2012 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Nico !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Nov 10, 2012 11:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

D'ailleurs, dans Elvis et la vertu, on retrouvera le personnage principal de Du son sur les murs, Jon Ayaramondi, ex-tueur à gages sexagénaire fan de rock qui doit rempiler à cause de son grand coeur et d'une amie tabassée et violée.


Liste des commentaires trouvés sur Fnac.com à propos de Du son sur les murs :


Citation:
# Coups de cœur des Libraires :

drôle et tonique
(DOMINIQUE de FNAC Montpellier)

Vous adorerez ce papy flingueur, ex tueur sexagenaire amateur de rock, vous adorerez le ton ironique et décalé de ce polar, vous adorerez l'insomnie qu'il vous procurera.......


# Avis des lecteurs :


>>> 1/5
beurk

suis-je anormale? j'ai détesté! tout y est improbable...le tueur à gages à la retraite, ses amis déjantés...je l'ai lu jusqu'au bout, mais je me suis forcée, quel calvaire!


>>> 5/5

Mort sur l'adour...

Pour tous ceux qui croient qu'il n'y a que les férias, le surf et le rugby dans le SudOuest, c'est faux il y a aussi des tueurs à gage à la retraite... Enfin, qui croient être à la retraite et qui sont obligés de rempiler ! J'avais lu la chronique d'Amélie Nothomb dans le Monde et comme elle je n'ai pas été déçu. Et comme certains autres lecteurs qui ont commenté, j'ai lu ce bouquin d'une traite sans pouvoir m'arréter ! Mon seul petit regret, je ne connais pas le rock garage ! Mais je compte bien m'y mettre et relire le livre après ! Lisez le et vous comprendrez pourquoi !!!


>>> 5/5

Polar « rock »...

Pas vraiment fan de polar, je me suis laissé séduire par le ton résolument décalé de Frantz Delplanque Un ton qui sied à merveille à cet improbable tueur (pro) à la retraite Une intrigue (du sud ouest ?) construite sur des rifs rock à consommer sans modération, bien calé dans son fauteuil club usé et avachi histoire de rester dans lambiance !


>>> 5/5

Différent

Un polar différent ! dés les premières pages une ambiance son et lumières se pose autour de ce retraité pas comme les autres ( Combien de trimestres pour les tueurs?)Le rythme sans fausse note s'esquisse avec malice teinte et pulse en permanence le roman. C'est enivrant, troublant, même olfactif avec ses parfums particuliers de iode, de pins.Une grande faucheuse inattendue toujours violente mais finement acoustique . Attention parfois caustique noir,érotique et humoristique aussi. Furieusement attractif ! soyez prudent rend dépendant mais sans nous tuer jon


>>> 5/5

Séduite

Sacré coup de coeur pour ce roman. Je me laisse porter tous les soirs dans ce beau pays basque noir, bien noir et je n'ai pas envie que ça s'arrête... A mettre au pied de votre sapin pour Noël sans hésiter


>>> 5/5

Captivant, enjoué, débridé

Une intrigue qui vous tient jusquà la dernière page, des personnages attachants quon aimerait croiser lors dune incursion dans ces paysages magnifiques du pays basque, un univers musical et littéraire quon a envie de (re)découvrir. Un polar enlevé, optimiste, à lire et à faire lire !


>>> 5/5

Captivant!

Un roman plein de rebondissements et une fine analyse de la nature humaine qui se glisse derrière un protagoniste attachant, un meurtrier retraité que l'on découvre sensible face à l'adversité du temps qui passe. Un ouvrage captivant qui nous entraine et nous donne envie de découvrir la suite!


>>> 5/5

Sex, Landes and Rock n' Roll

Une réussite que ce premier roman qui donne envie ! Envie de connaître Jon, cet ex-tueur bien attachant, mais aussi de découvrir sa bibliothèque et sa discothèque d'estèthe ! Envie de savoir la suite surtout - après avoir posé son environnement, Frantz Delplanque nous réserve un suspens aussi mijoté que des pommes de terre landaises ! Envie enfin de connaître le secret de ces formules bien senties - entre Audiard et Antoine de Caune - qui ponctuent ce polar au coeur tendre.


>>> 5/5

Attention : polar addictif !

Ne le commencez surtout pas un soir... vous ne parviendrez pas à décrocher... Chapitres courts, rythme endiablé, suspens... Je me disais à la fin de chacun "allez, un dernier et j'éteins". Serez-vous plus raisonnables que moi ?


>>> 5/5

excellent roman

félicitations à l'auteur pour ce premier roman, j'attends impatiemment la suite.... Merci. Au pays basque ou ailleurs, peu importe, l'ambiance bord de mer est omniprésente. Le mélange des genres est sympa (tueurs, joies filles, gitans...) et frais.



Et le commentaire de l'éditeur :

" On est frappé par le rythme de cette comédie policière, son intrigue inavouable et son infatigable ironie, et par l'à-propos de ses incessantes références musicales. Du son sur les murs, polar euphorique, défi à tous les puristes, quel que soit leur genre de pureté, est le premier roman de Frantz Delplanque. "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 04, 2013 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Mon avis :

Ce premier roman d'un illustre inconnu français, publié qui plus est dans la collection roman noir des éditions du Seuil (en octobre 2011) ne pouvait susciter qu'un intérêt et un enthousiasmant sentiment de curiosité avide. C'est ainsi que lorsque j'ai repris la lecture de polars fin 2012, je me suis fait une sélection de rattrapage après une vaste période de recensement de ce qui était paru jusque là. Bref, je vous en ai déjà parlé : il s'agit de ma sélection 2012. En tout cas, après la présentation qu'en avait fait Fredo et la chronique de Claude Le Nocher, le moins qu'on puisse dire est que le bouquin semblait prometteur.
Alors, que cachait réellement cette magnifique couverture ?

La réponse est limpide : l'éditeur, et on le sent à la lecture de la 4e de couverture qui a été publiée, a lui aussi, comme d'ailleurs n'importe qui voudrait s'amuser à s'y lancer, eu bien du mal à résumer un tel roman. Non pas parce que l'intrigue ne tienne pas la route ou qu'elle soit follement alambiquée, non, tout simplement parce que Du son sur les murs est un polar d'une richesse et d'une fraîcheur étonnante.
Jon Ayaramondi est un tueur à gages de 68 ans qui, après une déception amoureuse dans sa tendre jeunesse, avait définitivement basculé du côté obscur de la Force durant toute sa vie. Après avoir accumulé les meurtres commandités puis exécutés avec un professionnalisme qui en a fait peu à peu une légende dans le milieu, il a bien fini, au bout d'une quarantaine d'années de parfaits et loyaux services, par se dire que le moment était venu pour lui de prendre sa retraite. Heureusement, le type est malin et a su s'assurer auprès de son big boss d'un système qui se révèle aussi sécurisé que les points cumulés au terme d'une brillante carrière professionnelle. Evidemment, je ne vous dirai pas comment.
Parce que ce qui lui arrive lorsqu'il rencontre Perle une fois installé pépère dans un trou paumé dans les Landes alors qu'il pouvait enfin savourer à loisir sa bibliothèque avec dans les oreilles une bande-son qui fracasse tout relève quasiment d'un tour de force de la part de Delplanque. Toujours drôle et délicieusement ironique, il déroule une petite balade rock garage dans les décors somptueux des Landes, mais dont le parcours accidenté dévoile des personnages parfaitement croqués.
Les fréquentes mais irrésistibles références musicales qui rythment ce texte ne gênent en rien sa lecture. De même que les dialogues et surtout les propres réflexions de Jon font tout le sel de ce savoureux roman noir à la fois original et attachant. Et surtout il révèle un nouvel auteur français diablement prometteur pour l'avenir, mais s'il parvient à se renouveler après ce qui semble être une trilogie. Toujours est-il que pour une fois, et finalement, un éditeur a parlé vrai en rédigeant sa quatrième de couverture.
Inutile de dire que la suite des aventures d'Ayaramondi qui viennent de paraître en janvier chez le même éditeur, Elvis et la vertu, dont j'ai même pu lire ici ou là qu'elles seraient encore plus déjantées, promettent à nouveau un agréable plaisir de lecture, surtout s'il l'auteur, passé ce premier volume en guise d'introduction, aura un tantinet accentué le tempo dans le(s) prochain(s) volet(s) de cette saga divertissante à souhait.

« _ C'est génial chez vous, dit-elle, en constatant que ce n'était pas une grotte préhistorique ou la tanière d'un ours.
Ensuite, elle alla se poster devant ma bibliothèque et ne m'adressa plus la parole.
[...]
Elle sortit au hasard
Dans la brume électrique avec les morts confédérés, un chef d'oeuvre de James Lee Burke, traduit par Freddy Michalsky.
_ J'adore ce titre. Vous me le prêteriez ?
_ Je ne prête pas mes livres.
_ Oh...
_ Je les donne. Je n'ai jamais vu quelqu'un rendre un livre qu'on lui a prêté.
_ Je vous les rendrai, moi. Je vous prend celui-ci et... qu'est-ce que vous me conseillez d'autres ?
_
Blackburn de Bradley Danton, c'est l'histoire d'un tueur qui a toujours de bonnes raisons de faire ce qu'il fait, ça devrait vous faire marrer. »

Décidément, on attend impatiemment les prochains conseils que Jon donnera à Perle...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Lun Mar 04, 2013 9:43 pm; édité 3 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Walter
Meurtrier



Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 270
Localisation: Au Bowling


MessagePosté le: Lun Mar 04, 2013 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y en a ici qui lisent et tiennent compte des commentaires sur la Fnac ou Amazon ?


norbert a écrit:
D'ailleurs, dans Elvis et la vertu, on retrouvera le personnage principal de Du son sur les murs, Jon Ayaramondi, ex-tueur à gages sexagénaire fan de rock qui doit rempiler à cause de son grand coeur et d'une amie tabassée et violée.


Liste des commentaires trouvés sur Fnac.com à propos de Du son sur les murs :


Citation:
# Coups de cœur des Libraires :

drôle et tonique
(DOMINIQUE de FNAC Montpellier)

Vous adorerez ce papy flingueur, ex tueur sexagenaire amateur de rock, vous adorerez le ton ironique et décalé de ce polar, vous adorerez l'insomnie qu'il vous procurera.......


# Avis des lecteurs :


>>> 1/5
beurk

suis-je anormale? j'ai détesté! tout y est improbable...le tueur à gages à la retraite, ses amis déjantés...je l'ai lu jusqu'au bout, mais je me suis forcée, quel calvaire!


>>> 5/5

Mort sur l'adour...

Pour tous ceux qui croient qu'il n'y a que les férias, le surf et le rugby dans le SudOuest, c'est faux il y a aussi des tueurs à gage à la retraite... Enfin, qui croient être à la retraite et qui sont obligés de rempiler ! J'avais lu la chronique d'Amélie Nothomb dans le Monde et comme elle je n'ai pas été déçu. Et comme certains autres lecteurs qui ont commenté, j'ai lu ce bouquin d'une traite sans pouvoir m'arréter ! Mon seul petit regret, je ne connais pas le rock garage ! Mais je compte bien m'y mettre et relire le livre après ! Lisez le et vous comprendrez pourquoi !!!


>>> 5/5

Polar « rock »...

Pas vraiment fan de polar, je me suis laissé séduire par le ton résolument décalé de Frantz Delplanque Un ton qui sied à merveille à cet improbable tueur (pro) à la retraite Une intrigue (du sud ouest ?) construite sur des rifs rock à consommer sans modération, bien calé dans son fauteuil club usé et avachi histoire de rester dans lambiance !


>>> 5/5

Différent

Un polar différent ! dés les premières pages une ambiance son et lumières se pose autour de ce retraité pas comme les autres ( Combien de trimestres pour les tueurs?)Le rythme sans fausse note s'esquisse avec malice teinte et pulse en permanence le roman. C'est enivrant, troublant, même olfactif avec ses parfums particuliers de iode, de pins.Une grande faucheuse inattendue toujours violente mais finement acoustique . Attention parfois caustique noir,érotique et humoristique aussi. Furieusement attractif ! soyez prudent rend dépendant mais sans nous tuer jon


>>> 5/5

Séduite

Sacré coup de coeur pour ce roman. Je me laisse porter tous les soirs dans ce beau pays basque noir, bien noir et je n'ai pas envie que ça s'arrête... A mettre au pied de votre sapin pour Noël sans hésiter


>>> 5/5

Captivant, enjoué, débridé

Une intrigue qui vous tient jusquà la dernière page, des personnages attachants quon aimerait croiser lors dune incursion dans ces paysages magnifiques du pays basque, un univers musical et littéraire quon a envie de (re)découvrir. Un polar enlevé, optimiste, à lire et à faire lire !


>>> 5/5

Captivant!

Un roman plein de rebondissements et une fine analyse de la nature humaine qui se glisse derrière un protagoniste attachant, un meurtrier retraité que l'on découvre sensible face à l'adversité du temps qui passe. Un ouvrage captivant qui nous entraine et nous donne envie de découvrir la suite!


>>> 5/5

Sex, Landes and Rock n' Roll

Une réussite que ce premier roman qui donne envie ! Envie de connaître Jon, cet ex-tueur bien attachant, mais aussi de découvrir sa bibliothèque et sa discothèque d'estèthe ! Envie de savoir la suite surtout - après avoir posé son environnement, Frantz Delplanque nous réserve un suspens aussi mijoté que des pommes de terre landaises ! Envie enfin de connaître le secret de ces formules bien senties - entre Audiard et Antoine de Caune - qui ponctuent ce polar au coeur tendre.


>>> 5/5

Attention : polar addictif !

Ne le commencez surtout pas un soir... vous ne parviendrez pas à décrocher... Chapitres courts, rythme endiablé, suspens... Je me disais à la fin de chacun "allez, un dernier et j'éteins". Serez-vous plus raisonnables que moi ?


>>> 5/5

excellent roman

félicitations à l'auteur pour ce premier roman, j'attends impatiemment la suite.... Merci. Au pays basque ou ailleurs, peu importe, l'ambiance bord de mer est omniprésente. Le mélange des genres est sympa (tueurs, joies filles, gitans...) et frais.



Et le commentaire de l'éditeur :

" On est frappé par le rythme de cette comédie policière, son intrigue inavouable et son infatigable ironie, et par l'à-propos de ses incessantes références musicales. Du son sur les murs, polar euphorique, défi à tous les puristes, quel que soit leur genre de pureté, est le premier roman de Frantz Delplanque. "

_________________
Mets-toi zéro !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 04, 2013 6:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On t'a déjà répondu sur ce sujet, il me semble.
Ici, ça me permettait de remonter le topic - pas de la meilleure manière je l'avoue.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Mar 04, 2013 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai édité un peu ma chronique.
Désolé si les termes employés sont trop comparables avec les citations des commentaires de la Fnac que je n'aurai pas du employer pour remonter le topic. J'avoue que c'était le but, mais c'était maladroit. Et en rédigeant mon avis, j'avais oublié de jeter un oeil sur le contenu du dernier message que j'avais posté... Embarassed

Promis, je ne recommencerai plus. Et j'en profite pour demander en l'air : au fait, il fait pas les salons polars, Delplanque ou c'est moi qui ai loupé sa présence à certains rendez-vous ? C'est dommage, ça aurait peut-être permis de mieux faire connaître son roman.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Walter
Meurtrier



Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 270
Localisation: Au Bowling


MessagePosté le: Mar Mar 05, 2013 11:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
On t'a déjà répondu sur ce sujet, il me semble.
Ici, ça me permettait de remonter le topic - pas de la meilleure manière je l'avoue.


C'est possible, je ne m'en souviens plus.

Sinon concernant Frantz Delplanque, je l'ai rencontré sur un salon près de Bordeaux l'an dernier, il est très sympathique et accessible, j'attends son roman en poche pour le lire (si jamais il sort en poche)
_________________
Mets-toi zéro !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 43
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10590
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Mar 05, 2013 1:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Walter a écrit:
norbert a écrit:
On t'a déjà répondu sur ce sujet, il me semble.
Ici, ça me permettait de remonter le topic - pas de la meilleure manière je l'avoue.


C'est possible, je ne m'en souviens plus.

Sinon concernant Frantz Delplanque, je l'ai rencontré sur un salon près de Bordeaux l'an dernier, il est très sympathique et accessible, j'attends son roman en poche pour le lire (si jamais il sort en poche)


Moi ça ne m'étonnerait pas qu'il sorte en poche, déjà parce que c'est l'habitude de la maison, mais le fait que le Seuil ne le passe pas en Points me paraît être justement un signe qu'il s'agit d'une trilogie. Mais je peux me tromper...
Sinon tu peux le trouver en occasion (à partir de 5,88 sur amazon, de 7,62 sur PM et pour la fnac c'est 11,40).

Honnêtement, ton retour serait le bienvenu parce que je trouve qu'il assez difficile d'en parler sans dévoiler l'intrigue, d'autant plus que si elle cadre bien dans les codes du polar et du noir, on sent que l'auteur s'en sert surtout pour présenter avant tout une ambiance, des personnages, un style et un cadre nouveau et bien défini, qu'il a clairement un projet dans la tête. Je dis ça parce que je ne me suis aperçu que le bouquin était sorti qu'en novembre dernier, soit un an après sa publication. Donc j'avais vu en même temps qu'un autre titre était programmé et c'est justement aussi ce qui m'a attiré, d'autant plus que c'était dans cette collection du Seuil qui cherche, on le sent, à développer une nouvelle ligne éditoriale.

Par contre, il y a le vent sombre qui lui, a pensé dès le début qu'il s'agissait d'un seul roman - d'où la conclusion de son billet.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com