Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Derrière les portes - B.A. Paris
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
thibe
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 233
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 10:19 am    Sujet du message: Derrière les portes - B.A. Paris Répondre en citant



Bon, j'ai lu, et le moins que l'on puisse dire c'est que, si ma lecture fut rapide (bin ouais, ça se lit avec, à chaque page, l'envie de quand même savoir comment ça va se finir), je l'ai trouvé, sur le plan de la qualité littéraire, en-dessous de tout, malheureusement...

Mon avis sur PP (2/10 - très médiocre):

Citation:
Oui, je suis sévère, mais je rejoins à 100% l'avis de Fab et je dois bien marquer le coup par une notre "en-dessous de tout".
Si l'idée de départ a quelque chose d'intéressant, le traitement est clairement mauvais. L'écriture est à la limite de l'acceptable. Il n'y a aucune documentation, aucun fond, aucune analyse, rien. Tout est balancé à la tête du lecteur "et débrouille-toi". Les personnages n'ont aucune épaisseur, les dialogues sont ampoulés au possible. Un texte en manque flagrant d'imagination, malheureusement. J'ai trouvé la fin ridicule. Un livre qui n'a de thriller que le nom. Passez votre chemin, vous gagnerez du temps. J'en suis bien désolé. J'ai lu tout jusqu'à la dernière ligne, mais là c'est "non".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6473
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 1:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hâte de le découvrir celui-là, tant les avis sont divisés ! Shocked
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1270
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, les avis sont vraiment divisés. Entre 8/10 et 2/10. Je ne sais pas si il y a beaucoup de romans qui font ainsi le grand écart. Peut-être Bondrée l'année dernière ? En tout cas, moi j'ai été conquis par ce "derrière les portes". J'ai bien aimé l'intrigue et la construction même si parfois il pêche un peu. Une bonne surprise pour moi.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4079
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 2:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je savais qu'il ne ferait pas l'unanimité notamment du point de vue de l'écriture, qui n'est pas de grande qualité.
Mais pour le reste, je l'ai trouvé addictif. J'ai été captivée par cette "séquestation domestique".
Bref, je ne pensais pas qu'il récolterait autant de notes aussi sévères. Les lecteurs sont quand même parvenus au bout sans problème, preuve qu'il est quand même prenant.
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
thibe
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 233
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:
Bref, je ne pensais pas qu'il récolterait autant de notes aussi sévères. Les lecteurs sont quand même parvenus au bout sans problème, preuve qu'il est quand même prenant.


Je suis parvenu au bout, oui, en effet parce qu'il est écrit de manière à ce que le lecteur a quand même envie de savoir comment ça va se finir. Mais à titre tout personnel, je n'ai jamais cru qu'un roman qui me "prenait" dans ce sens-là était un bon roman pour autant.

Mes avis essaient en général de se baser sur ce que j'estime être des qualités littéraires qui pourraient permettre à l'œuvre de "rester" ou de servir de référence... pas uniquement/pas d'abord sur mes émotions au cours de la lecture (et je ne dis pas non plus qu'il ne faut pas tenir compte de celles-ci, évidemment).

Tout cela pour dire qu'un livre dont l'intrigue se fonde avant tout sur un peu d'imagination de la part d'un auteur, sans plus, n'est pas pour me convaincre. Ici, j'ai eu le sentiment d'avoir lu un roman sans thèse, distrayant sans doute (je n'aurais pas été jusqu'au bout s'il m'avait "barbé" mais d'un autre côté, je l'ai lu pour le prix PP donc je ne pouvais pas me permettre d'avoir un avis fondé sur une lecture partielle du livre), mais sans plus. Les qualités que j'attends ne sont pas au RDV.

Spoiler:
Je vais encore en sortir une phrase qui ne va certainement pas plaire (désolé): que ce roman plaise, je n'ai pas grand-chose à en redire évidemment, les goûts et les couleurs... mais je ne pense pas qu'il faille en faire le roman de l'année...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2140
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 5:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

moi je l'ai terminé pour le principe et c'est tout
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6473
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 8:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sur les 380 polars que tu as notés sur PP, il s'agit de ta note la plus basse. Peut-on dire par conséquent qu'il s'agit du plus mauvais polar qu'il t'ait été donné de lire Fab ?
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2140
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mar Déc 26, 2017 8:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui. Avec Le Marchand de sable va passer d'Andrew Pyper
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
thibe
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 233
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 10:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce serait sympa d'avoir un jour un échange sur nos critères de vote et d'appréciation. Cela permettrait de comprendre un peu mieux les "dessous" des avis émis.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 10:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

thibe a écrit:
Ce serait sympa d'avoir un jour un échange sur nos critères de vote et d'appréciation. Cela permettrait de comprendre un peu mieux les "dessous" des avis émis.


Ce serait une discussion intéressante, oui.


Sinon, comme je viens de recevoir le livre, j'ai pu noter grâce aux copyrights que le vrai nom de l'auteure est en réalité Bernadette MacDougall. Mais c'est sûr que "B.A. Paris" fait plus "international" et surtout plus classe.
L'exemple-même du bouquin "marketé" jusqu'aux bouts des ongles (ceci dit je ne lui lance pas spécialement la pierre, il est loin d'être le seul dans ce cas !).
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4079
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

thibe a écrit:


Mes avis essaient en général de se baser sur ce que j'estime être des qualités littéraires qui pourraient permettre à l'œuvre de "rester" ou de servir de référence... pas uniquement/pas d'abord sur mes émotions au cours de la lecture (et je ne dis pas non plus qu'il ne faut pas tenir compte de celles-ci, évidemment).



Curieusement, moi, c'est plutôt l'inverse ! Emotion à tout prix, avant tout le reste.
L'écriture est le dernier critère que je prends en compte. Si c'est bien écrit mais chiant, ça ne passera pas.
Alors que si c'est mal écrit mais que je suis captivée et que je ressens des trucs, je suis tolérante.

Tu vois, je suis très branchée cuisine. J'ai eu la chance de manger dans des très grands restaurants, des trois étoiles au Michelin et si j'ai la plupart du temps grandement apprécié ces expériences, ce n'est pas pour autant que je n'aime pas la cuisine simple de tous les jours. Je peux me régaler du kébab du coin, d'un couscous fait maison ou d'une boîte de thon (oui, j'ai une passion démentielle pour le thon en boîte Very Happy ).

J'essaye aussi de m'initier aux parfums. Il y a un site passionnant qui se nomme auparfum où les intervenants décrivent les fragrances avec force détails, comme on le ferait avec des vins et donnent des notes et des avis comme sur Polars Pourpres :

http://www.auparfum.com/

Pas mal de parfums, parmi les plus vendus, sont descendus en flèche car qualifiés de "commerciaux", formatés pour plaire au plus grand nombre. Mais certains les défendent quand même et disent qu'ils les apprécient même si ce sont des "parfums honteux".

On a tous nos chansons, nos plats, nos parfums "de la honte" qu'on aime même si on se rend bien compte que ce n'est pas forcément le top du top, ni le raffinement le plus manifeste, mais qui nous régalent pour diverses raisons.

Ben voilà, Derrière les portes, c'est le kébab du coin, c'est mon parfum de la honte. J'ai tout à fait conscience de sa piètre qualité littéraire, je sais que ce n'est pas le roman du siècle ni même celui de l'année mais tout comme mon kébab, j'ai pris beaucoup de plaisir à le déguster. C'est un bouquin qui m'a pas mal marquée et qui reste une de mes meilleures lectures de 2017.

Après, nous avons tous nos thèmes de prédilection. Mon père me disait qu'il en avait un peu assez de lire Barbara Abel car ses histoires tournaient toujours autour de la famille et du couple. Ben moi, c'est l'inverse, j'adore !
Et plus je vieillis et plus ce genre me branche. Tous les romans qui traitent de relations humaines, au sein du couple ou ailleurs, m'attirent de plus en plus.

Merci en tout cas, Thibe, d'avoir donné un +1 sur ma critique de Derrière les portes. C'est très fairplay de ta part ! Wink


Dernière édition par Ironheart le Mer Déc 27, 2017 12:32 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
thibe
Meurtrier


Age: 42
Inscrit le: 29 Sep 2015
Messages: 233
Localisation: Charleroi

La Ligne Noire

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alors comment dire... MERCI, Ironheart!

L'analogie culinaire me permet de comprendre instantanément...

En fait, je me demande, en te lisant et en réfléchissant à "mes" propres critères, s'il ne serait pas intéressant de "distiller" les avis en plusieurs volets: mettre un 2/10 comme je l'ai fait, c'est dur, et ça ne rend pas compte du fait que j'ai quasi lu le bouquin "d'une traite".

Une cote "émotion/tension de lecture" et une cote "qualités littéraires" me rendraient service Wink et je ne pense pas qu'il soit évident de faire une moyenne arithmétique pour savoir ce qu'on pense vraiment du bouquin... mais c'est un peu/beaucoup complexe à mettre en œuvre sur un site comme PP. Car derrière "émotion" et "qualités littéraires" se cachent énormément d'items... (par exemple le style, la construction de l'univers romanesque, les éléments d'actualité, la critique sociale, les thèses posées par l'auteur, etc. pour ce qui concerne les qualités littéraires).

C'est une des raisons pour lesquelles je suis souvent dans l'incompréhension sur certains groupes de lecture sur FB car beaucoup de lecteurs réagissent d'abord avec leurs tripes (à raison!) alors que j'ai une certaine tendance à juger "sur pièces", pas comme un critique littéraire le ferait, certes (je n'en ai pas les compétences, sauf dans le domaine de la philosophie, qui est le mien au quotidien et que j'essaie de dépasser quand je donne des avis sur des romans, ce sont des mondes assez différents et j'assume). Mais quand on essaie d'expliquer les raisons de nos choix, cela devient subitement passionnant pour moi! Smile

Belle journée!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 12:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:
thibe a écrit:


Mes avis essaient en général de se baser sur ce que j'estime être des qualités littéraires qui pourraient permettre à l'œuvre de "rester" ou de servir de référence... pas uniquement/pas d'abord sur mes émotions au cours de la lecture (et je ne dis pas non plus qu'il ne faut pas tenir compte de celles-ci, évidemment).



Curieusement, moi, c'est plutôt l'inverse ! Emotion à tout prix, avant tout le reste.
L'écriture est le dernier critère que je prends en compte. Si c'est bien écrit mais chiant, ça ne passera pas.
Alors que si c'est mal écrit mais que je suis captivée et que je ressens des trucs, je suis tolérante.



Personnellement,je me situerais quelque part entre vous deux.

D'un côté je déteste ces page-turners (pas tous), qui sont vides et sans âme et dont le seul intérêt est de faire tourner les pages pour arriver à la fin. Comme pour le Purgatoire des innocents de Karine Giebel par exemple, pendant ma lecture je m'énervais même d'avoir ce sentiment de tourner des pages inutiles, qui ne me procuraient finalement aucun plaisir de lecture, tout ça pour arriver enfin à la conclusion de l'histoire.

D'un autre côté, je peux me laisser séduire par un roman qui aura peut-être une écriture banale et certains défauts, mais qui saura malgré tout m'embarquer dans son intrigue et me faire croire à ses personnages, et du coup me procurer certaines émotions - autres que le besoin d'arriver à la fin pour découvrir le fin mot de l'histoire.

D'autres fois, l'intrigue en elle-même n'est pas follement haletante, mais l'auteur a un véritable talent de conteur et réussit, là encore, à m'embarquer malgré tout avec lui et ses personnages et dans ce cas-là c'est son talent de conteur qui me procurera une émotion - un plaisir de lecture au minimum).

Evidemment, ma note et mon appréciation finales tiendront compte de ces différents défauts, mais globalement, si l'auteur arrive à me faire croire suffisamment à ses personnages et a un minimum de talent de conteur, alors je ne ferai pas la fine bouche et serai plutôt "bon public".

Mais je crois que cette discussion mérite vraiment un topic à elle seule - déjà aussi pour ne pas parasiter le sujet qui est ici le roman de B.A. Paris - du coup, je ne sais pas si j'aurai le temps de le faire tout de suite en y copiant/collant vos messages qui ont amorcé la discussion, donc n'hésitez pas à le faire entre-temps dans une section appropriée du forum. Wink



Ironheart a écrit:
J'essaye aussi de m'initier aux parfums. Il y a un site passionnant qui se nomme auparfum où les intervenants décrivent les parfums avec force détails, comme on le ferait avec des vins :

http://www.auparfum.com/

Pas mal de parfums, parmi les plus vendus, sont descendus en flèche car qualifiés de "commerciaux", formatés pour plaire au plus grand nombre. Mais certains les défendent quand même et disent qu'ils les apprécient même si ce sont des "parfums honteux".


Shocked
Incroyable, dans mes bras, Ironheart ! Very Happy

Moi c'est pareil pour les parfums, même si je ne serai jamais un(e?) perfumista comme le sont les passionnés qui animent ce site, mais il se trouve que je l'ai également découvert il y a maintenant plusieurs années, et que c'est toujours un plaisir, à la fois de lire leurs "critiques" de parfums, mais aussi les nombreux commentaires qui répondent à leurs articles et qui la plupart du temps sont, là aussi, rédigés par des amateurs plus qu'éclairés.
Du coup, c'est marrant d'apprendre que toi aussi tu connais ce site et goûte à leur vision (ô combien éclairée) du parfum !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4079
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est marrant ça ! Moi aussi je l'ai découvert il y a quelques années et je me régale à lire leurs descriptions de parfums. C'est extrêmement difficile de mettre des mots sur des sensations gustatives mais sur des sensations olfactives, c'est pire ! Je suis bluffée par la façon dont ils décortiquent les odeurs. J'en suis incapable même en ayant le parfum décrit sous le nez !

Par contre, j'identifie de plus en plus les parfums (féminins) portés par les personnes qui m'entourent et si ce n'est pas le cas, je n'hésite pas à demander. Les gens doivent me prendre pour une folle !

thibe a écrit:

Une cote "émotion/tension de lecture" et une cote "qualités littéraires" me rendraient service Wink et je ne pense pas qu'il soit évident de faire une moyenne arithmétique pour savoir ce qu'on pense vraiment du bouquin... mais c'est un peu/beaucoup complexe à mettre en œuvre sur un site comme PP.

Belle journée!


Il faudrait mettre une note artistique et une note technique, comme au patinage artistique ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Déc 27, 2017 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je suis gros fumeur, je n'arrive parfois même plus à identifier ceux que je porte... Laughing Rolling Eyes
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com