Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Dans les eaux du Grand Nord, d'Ian McGuire
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8886
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 07, 2017 8:11 pm    Sujet du message: Dans les eaux du Grand Nord, d'Ian McGuire Répondre en citant



Citation:
Puant, ivre, brutal et sanguinaire, Henry Drax est harponneur sur le " Volunteer ", un baleinier du Yorkshire en route pour les eaux riches du cercle polaire arctique. Patrick Sumner, un ancien chirurgien de l'armée traînant une mauvaise réputation, n'a pas de meilleure option que d'embarquer sur le baleinier comme médecin. En Inde, pendant le siège de Delhi, Sumner a cru avoir touché le fond de l'âme humaine, et espère trouver du répit sur le " Volunteer "... Mais pris au piège dans le ventre du navire avec Drax , il rencontre le mal à l'état pur et est forcé d'agir. Alors que les véritables objectifs de l'expédition se dévoilent, la confrontation entre les deux hommes se jouera dans l'obscurité et le gel de l'hiver arctique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 39
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 8886
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Nov 07, 2017 8:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis sur Polars Pourpres :

Citation:
Patrick Sumner a été chirurgien de l’armée britannique avant qu’une série d’événements ne l’oblige à changer de vie et prendre un peu de large, au sens figuré comme au propre. Soi-disant pour laisser le temps d’une histoire d’héritage se régler, il embarque à bord du Volunteer, un baleinier qui s’en va vers les eaux du grand nord. Mais le diable peut prendre bien des visages, y compris celui d’un harponneur terrifiant, en la personne de Henry Drax.

Avec ce premier roman, Ian McGuire subjugue autant qu’il terrifie. Sa plume est magnifique, sublime, et l’on en vient à lire et relire certains passages tant ils sont sublimes. Le lecteur est empoigné dès le début de l’histoire, et quand le récit s’achève, il ne peut être qu’époumoné par tant de maîtrise. Tous les passages sont absolument remarquables, sans le moindre temps mort. Les personnages sont également incroyables d’(in)humanité et de densité. Sumner, en ancien praticien, désarçonné par la récente révolte à Delhi, adepte du laudanum. Brownlee, capitaine à la réputation de poissard dès qu’il conduit un navire. Otto, le marin philosophe et réceptacle de visions. Et bien sûr Henry Drax, bête à peine humaine, force de la nature, capable des pires exactions, aussi dangereux que machiavélique. Un psychopathe inouï, qui marquera durablement les esprits des lecteurs. D’ailleurs, nombre de scènes sont mémorables : celles de pêche à la baleine bien évidemment, mais aussi de chasse au phoque, à l’ours, ou encore la rencontre avec les requins, si voraces qu’ils en viennent à dévorer leurs propres organes dès qu’ils jaillissent de leurs flancs éventrés. On retiendra ce moment, quelque part entre la grâce et l’abîme, où Sumner soigne la plaie du bourreau du mousse, Joseph Hannah, et y décèle un élément ahurissant. Et ce cauchemar éveillé se poursuivra, loin des flots empressés, du ventre immonde du bateau et du froid hiémal, jusque sur la glace, dans les mâchoires de la banquise, et au côté des Yaks.

Ce livre de Ian McGuire se situe bien au-delà de la littérature. C’est une expérience. Celle du Mal à l’état pur. Des hommes tourmentés et mauvais, bien plus prédateurs que les animaux qu’ils pourchassent. De la vie en communauté, avec des conditions d’hygiène et d’amoralité telles qu’elles ont rarement été aussi férocement retranscrites. Comme si le Moby Dick écrit par Herman Melville et Au-delà des ténèbres de Joseph Conrad avaient fusionné. Un immense coup de cœur pour ce roman qui, n’en doutons pas, fera date.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8621
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 1:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ni une ni deux, hop, dans les "achats prévus".
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Emil'
Serial killer : Jacques Reverdi


Age: 37
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 1975
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 8:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un excellent livre c'est vrai, plein de qualités.
J'avais beaucoup aimé aussi, un bel avis Marco.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 981
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Même chose qu'Hoel Laughing
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8621
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coup de bol, ils l'ont à la bib. Hop, réservé.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9945
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Nov 08, 2017 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il m'avait déjà tenté au printemps à sa parution, j'avais eu d'excellents échos et puis comme au final j'avais fait une pause-lecture d'au moins deux mois, il était passé au travers. Mais en lisant l'avis de Marco, non seulement ça (re)donne envie, mais en plus je ne savais pas qu'l était aussi bien que ça !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9945
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Nov 27, 2017 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Bernard Poirette, dans C'est à lire sur RTL, à écouter en podcast ici :

Citation:

C'est à lire : Dans les eaux du Grand Nord d'Ian McGuire


L'écrivain Ian McGuire nous entraîne dans un roman brutal intitulé Dans les eaux du Grand Nord.




Le premier chapitre donne le ton.
Le harponneur Henry Drax sort de la taverne du port où il a éclusé pas mal de rhum, avant d'embarquer, dans quelques heures, sur le Volunteer, baleinier en partance pour la mer de Baffin.


Mais avant cela, il a une autre chasse à mener, il repère un gamin des rues, lui offre à manger, puis l'emmène dans un coin sombre et le cogne jusqu'au sang.
L'enfant s'effondre, mort.
« Il est maigre, osseux, ne pèse pas plus qu'un fox-terrier. Drax le retourne et lui baisse sa culotte. L'acte ne lui procure aucun plaisir. »


Au matin, le Volunteer largue les amarres.
Le tueur est à bord.
Autant dire que le diable a embarqué.
Parmi l'équipage il y a aussi Patrick Summer, un ancien chirurgien de l'armée des Indes.
Déchu pour faute, mais encore assez bon pour un baleinier.
Entre ces deux-là, la lutte sera sans merci.


Nous sommes au seuil de l'hiver 1859, dans le Yorkshire et vous, chanceux lecteurs, vous êtes sur le point d'entamer un pur chef-d'œuvre.
Un roman d'aventures infernal et terrifiant, un huis clos maritime cruel et sanguinaire où les hommes sont réduits à l'état de bêtes.
Drax domine le troupeau de la tête et des épaules, c'est le pire de tous, il sera donc le plus dur à abattre.


Dans les eaux du Grand Nord est sans aucun doute l'un des grands romans parus cette année.
Il est paru au mois de juin, mais je vous l'ai gardé au frais pour l'approche de la mauvaise saison.
Sa lecture s'y prête beaucoup mieux.


Dans les eaux du Grand Nord, de Ian McGuire, est paru chez 10/18.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Nov 28, 2017 2:57 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8621
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Nov 27, 2017 11:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de recevoir un mail pour me dire qu'il m'attendait à la médiathèque. Hâte d'y plonger, dans ces eaux du grand nord.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9945
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 15, 2017 1:23 am    Sujet du message: Répondre en citant




Sélectionné pour le Man Booker Prize, Dans les eaux du Grand Nord est considéré comme l’un des dix meilleurs livres de 2016 par le New York Times.



« Aussi passionnant que convaincant, plein d'esprit et de vivacité. Une réussite remarquable. »
Martin Amis

« Un tour de force de tension narrative et la reconstitution magistrale d’un monde disparu. »
Hilary Mantel

« Ian McGuire écrit avec l’attention aux détails d’un poète, et imprègne ce roman sombre et violent d’une beauté troublante. »
Ron Rash






>> La chronique de Michel Abescat dans Télérama :

Citation:

Dans les eaux du Grand Nord — Ian McGuire

On aime beaucoup



Il n'y a pas véritablement d'héroïsme dans ce singulier récit d'aventures où résonnent les échos de Conrad, de Melville ou de Cormac McCarthy.
Juste l'âpreté d'une campagne de chasse à la baleine à bord d'un trois-mâts parti du Yorkshire au début de l'hiver 1859.
Tous les épisodes y sont — la traque, la tempête, la promiscuité, la scène de dépeçage —, mais dénués de tout romantisme, de toute bravoure.


Dans les eaux du Grand Nord est un texte cru qui dit jusqu'à l'éblouissement la souffrance des hommes et des bêtes, la brutalité des gestes et des esprits, la crasse, le sang, les humeurs, les odeurs pestilentielles.
La violence est nue, le roman d'aventures se hisse au niveau de la tragédie où s'affrontent un chirurgien, embarqué comme médecin de bord, soldat déchu à l'humanité fragile, et un harponneur pervers, figure primitive du mal.
Le bateau se trouve bientôt bloqué dans les glaces, chacun cherche à sauver sa peau à défaut de son âme.
La blancheur du paysage se pare de poésie noire, le thriller de reflets métaphysiques.
Aux frontières de l'imagination.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8621
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Déc 15, 2017 11:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

TaiGooBe a écrit:
Je me plonge dans


Copain de bouquin du moment ! Very Happy
Tu vas voir, c'est un roman très olfactif, et ça sent pas forcément très bon : ça pue la peau de phoque, la cordite et l'hémoglobine. Mais après un peu moins de 100 pages, je peux déjà dire que c'est sacrément bien écrit.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9945
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 15, 2017 1:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mettez quand même une petite laine, tous les deux, il a pas l'air de faire très chaud là-bas !


En tout cas en ce moment ils assurent, 10-18, avec leurs publications grand format : entre ce roman d'Ian McGuire paru en mai, La Famille Winter de Clifford Jackman pour la rentrée, et en janvier prochain Dernière saison dans les Rocheuses, le troisième roman de Shannon Burke, l'auteur de Manhattan Grand-Angle (Série Noire) et de 911 (paru chez Sonatine, Prix Mystère de la Critique 2015), ça fait un beau programme !





_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8621
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Déc 15, 2017 2:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas une petite laine qu'il faut là, c'est un manteau de fourrure bien chaud. Et même bien équipé, on n'est pas à l'abri de glisser sur la banquise...

Entre les couvertures et le contenu, tu as raison Norbert, ça me parait assez clair que 10/18 opère un virage et a décidé de tenter de sortir d'une certaine image de polars pépères, qu'on lit avec son infusion à la camomille et ses scones, qui lui collait à la peau avec certains titres de sa collection Grands Détectives (Sœur Fidelma, Anne Perry, Patricia Wentworth & cie).
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 57
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 981
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Déc 18, 2017 8:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Magnifique récit d'aventure, à bord d'un baleinier, vers les eaux glacées du Grand Nord.
Il faut cependant avoir le coeur solide et l'estomac bien accroché car l'auteur ne nous épargne rien entre la violence des hommes et les odeurs diverses et avariées (...) venant irriter nos tendres narines.
Les marins vont être confrontés à toutes les horreurs possibles et imaginables sous l'écriture rythmée de Ian McGuire.
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8621
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Jan 05, 2018 11:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
9/10
Roman noir ? Whodunit ? Roman d’aventure ? Thriller ?
Dans les eaux du grand nord est tout ça à la fois, et bien plus encore. Un bien bel ouvrage, qui évoque Moby Dick ou, plus proche de nous, Trois mille chevaux vapeur. Espérons que ce grand moment de lecture passé en compagnie de la plume de Ian McGuire en appellera d’autres.

Chronique complète à retrouver par ici.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com