Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

À crier dans les ruines - Alexandra Koszelyk (Aux Forges de)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8639
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2019 6:47 pm    Sujet du message: À crier dans les ruines - Alexandra Koszelyk (Aux Forges de) Répondre en citant


Citation:
Tchernobyl, 1986. Lena et Ivan sont deux adolescents qui s'aiment. Ils vivent dans un pays merveilleux, entre une modernité triomphante et une nature bienveillante. C'est alors qu'un incendie, dans la centrale nucléaire, bouleverse leur destin. Les deux amoureux sont sépares. Lena part avec sa famille en France, convaincue qu'Ivan est mort. Ivan, de son côté, ne peut s'éloigner de la zone, de sa terre qui, même sacrifiée, reste le pays de ses ancêtres. Il attend le retour de sa bien-aimée. Lena grandit dans un pays qui n'est pas le sien. Elle s'efforce d'oublier. Un jour, tout ce qui est enfoui remonte, revient, et elle part retrouver ce qu'elle a quitté vingt ans plus tôt.


À crier dans les ruines est le premier roman d'Alexandra Koszelyk, publié le 23 août dernier aux éditions Aux Forges de Vulcain.

J'ai été particulièrement touché à la fois par la simplicité, l'éloquence, le timbre et la musicalité de l'écriture de la romancière.
Je crois que je suis tombé sous le charme de ce récit dès la page 19, quand la narratrice évoque ainsi une pensée de Léna, l’héroïne :

« Face à elle, le réel d'une vi(ll)e à jamais engloutie. »

En refermant le livre, j'ai compris l'importance de ce mot glissé dans le récit, la vi(ll)e. À crier dans les ruines peut-être perçu comme un conte évoquant l'explosion d'une vi(ll)e et la volonté de quelques-uns de partir en quête de ces particules de bonheur disséminés. Morceaux après morceaux, reconstituer le puzzle d'une vi(ll)e.

L'aboutissement de cette quête au 53e chapitre m'a laissé particulièrement mélancolique, à la fois heureux et triste. J'ai alors eu l'impression de ressentir la dissociation de Léna, naviguant pendant une partie de sa vi(ll)e entre deux mondes, entre instants passés et présents.

Kismet. Le destin. Le roman d'Alexandra Koszelyk m'a refait penser à certaines de mes lectures coups de cœur, où les choix et les destins sont au cœur du récit. J'ai repensé à Replay de Ken Grimwood, et à la Fin des mystères de Scarlet Thomas.

Voilà, vous avez une idée des bruits et des échos qui reviennent à nos oreilles quand on se met à crier dans les ruines...
Je conclurai en utilisant une phrase du livre de Scarlet Thomas : « Maintenant, un choix s'offre à vous. »
Alors, qu'attendez-vous ?

FF
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4168
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Sep 02, 2019 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oh que ça me plaît ça ! Un grand merci, Fredo, pour la mise en lumière de ce roman alléchant !
_________________
“Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une.” George R. R. Martin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8639
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Sep 04, 2019 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup ce que le livre m'a fait ressentir. Si tu as l'occasion de le lire, ça m'intéresse d'avoir ton, point de vue.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Emil'
Serial killer : Le Poète


Age: 37
Inscrit le: 16 Mai 2011
Messages: 2085
Localisation: Normandie

Miserere

MessagePosté le: Jeu Oct 24, 2019 2:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Je me demande pourquoi on écrit si peu sur Tchernobyl. Pourquoi nos écrivains continuent-ils à parler de la guerre, des camps et se taisent sur cela ? Est-ce un hasard ? Je crois que, si nous avions vaincu Tchernobyl, il y aurait plus de textes. Ou si nous l'avions compris. Mais nous ne savons pas comment tirer le sens de cette horreur. Nous n'en sommes pas capables. Car il est impossible de l'appliquer à notre expérience humaine ou à notre temps humain ..."

C'est avec cette citation d'Evgueni Alexandrovitch Brovkine que l'auteur introduit son histoire. J'ai tout de suite accroché.
J'admire ces personnes, qui, pour affronter l'horreur telle qu'elle soit, ici invisible mais tellement dévastatrice, vont faire le choix douloureux soit de fuir ou de rester. S'échapper physiquement de sa terre natale sans jamais vraiment la quitter. C'est ce que vivra Léna, qui suite à l'explosion de la centrale sera une des premières à quitter Pripiat avec ses parents et laissera derrière elle son ami, son amour Ivan.
C'est une très belle histoire, poignante, merci Fredo d'avoir parlé de ce livre et de m'avoir donné envie de le lire !
J'avais lu en début d'année "Bratislava 68, été brûlant" de Viliam Klimacek, et j'avais eu un peu le même ressenti de lecture.
_________________
La seule chose que l'on puisse décider est quoi faire du temps qui nous est imparti - JRR Tolkien
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8639
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Oct 29, 2019 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oh merci de ta confiance Emil' et de ton retour de lecture !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs et d'autres genres à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com