Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Les Larmes Noires sur la Terre- Sandrine Collette
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6008
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Avr 27, 2018 9:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'avis d'Ironheart (puisque... grrrr ! Laughing Wink )

Citation:
J'ai dévoré ce roman ou plutôt c'est lui qui m'a dévorée. Moi qui fonctionne à l'émotion, je ne pouvais qu'être retournée par cette histoire hors normes, par cette espèce de dystopie presque crédible et si proche de nous.
J'ai mis du temps pour écrire ma critique, ne trouvant pas de mots assez justes pour exprimer mon ressenti et pour rendre hommage à Sandrine et à ce livre qui est, pour moi, son chef d'oeuvre.

Il reste la poussière bien que froid et aride, m'avait convaincue que l'auteure était très douée pour nous décrire à la perfection les sons, les goûts ou les odeurs.
Et là, avec Les larmes noires sur la Terre , on atteint le summum de la sensorialité. Quand Moe évoque la douceur et le parfum de la peau de son bébé, l'odeur du café fraîchement moulu le matin ou les sensations extrêmement détaillées des souffrances de son corps et de son âme, j'avais l'impression de ressentir les mêmes choses qu'elle.
Durant ma lecture, j'ai vécu pendant deux jours avec ces six femmes (leurs histoires sont extraordinaires !), les six héroïnes courageuses et pugnaces de cette odieuse casse. J'étais en totale communion avec elles et j'ai eu la sensation de partager leur enfer. Une expérience éprouvante qui m'a laissée complètement K.O.

A chaque page, la sensation de tristesse infinie, l'absence d'espoir et la malchance m'ont serré le cœur et la gorge. Et les yeux ont piqué de nombreuses fois.
Les larmes ont commencé à couler lors du dernier chapitre mais l'épilogue m'a achevée et les vannes ont lâché lorsque la pression constante maintenue par l'auteur s'est dégonflée d'un coup : j'ai pleuré à gros sanglots.
Je ne m'attendais pas à une telle fin. Je ne l'ai pas vue venir, surtout connaissant les autres oeuvres de Sandrine Collette. Elle m'a bluffée.
J'ai passé la journée à me remettre de ma lecture : je ne vous félicite pas d'autant de talent, madame Collette !
On s'en doutait mais maintenant, on en a la certitude, vous êtes géniale !

_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Polarbear
Meurtrier


Age: 53
Inscrit le: 02 Nov 2015
Messages: 385
Localisation: Belin Beliet 33


MessagePosté le: Sam Avr 28, 2018 8:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

L'avis d'Ironheart (puisque... grrrr ! Laughing Wink )


Merci Juge, c'est un avis tellement bouleversant, il mérite des commentaires. Bravo Iron!
_________________
"Ce qui compte dans le polar, ce n'est pas le crime, mais le monde dans lequel il se produit." Richard Price
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 44
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 3855
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Avr 28, 2018 6:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je te remercie Polarbear, c'est gentil !
Le livre m'a bouleversée alors forcément...

Chez Juge, je ne recopie que très rarement mes commentaires de romans dans les topics associés.
Il faudrait peut-être faire un sondage pour voir si les forumeurs y voient un intérêt ou pas. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 33
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6008
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Sam Avr 28, 2018 6:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart a écrit:

Il faudrait peut-être faire un sondage pour voir si les forumeurs y voient un intérêt ou pas. Wink


Mais fais donc ma chère Iron' ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8125
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2018 11:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis vient de paraître sur Polars Pourpres.



Sur Polars Pourpres, Hoel a écrit:
Bienvenue chez les chiens de la casse

Quelque part en France, dans un futur proche.
Moe est une jolie jeune femme originaire des îles. Elle y rencontre Rodolphe et le courant passe bien. Il voudrait la ramener en métropole et l'épouser. Il n'y a pas d'avenir pour elle sur l'île et Moe est amoureuse. Elle accepte. Mais peu à peu, Rodolphe change. Il boit. Il est violent. Sa mère, qui vit avec eux, laisse faire. De toute façon, elle n'aime pas cette colorée qu'a ramenée son fils. Et puis survient l'enfant. Mais Rodolphe ne touche plus Moe depuis longtemps, sauf avec ses poings. Il sait, il est aigri. Il boit, plus. Il tape, plus fort. Alors un jour, avant qu'il ne soit trop tard, Moe prend l'enfant avec elle. Elle part.

Qui a déjà lu Sandrine Collette sait que ses romans sont durs mais pas totalement désespérés. Les personnages sont généralement en proie à de grandes difficultés, pour ne pas dire des horreurs, mais tiennent debout, vaille que vaille. Les Larmes noires sur la terre en est la parfaite illustration.
Moe pensait fuir l'enfer, mais elle est vite rattrapée par les autorités et envoyée à la Casse. Ce camp de malheur où l'on parque les marginaux et les délinquants, qui se voient attribuer une vieille voiture comme unique logement – une caravane pour les plus chanceux. Un lieu dont on ne ressort que les pieds en avant ou moyennant une somme d'argent impossible à amasser. Il faut travailler à la Casse, des heures durant le dos plié dans les champs, pour un salaire de misère. Bien qu'elle peine à l'aimer, Moe ne veut pas abandonner l'enfant. Mais travailler avec lui n'est pas permis. Heureusement, dans ce microcosme où prévalent la loi de la jungle et les coups fourrés, il se trouve quelques belles âmes. Et lorsqu'on lui a imposé cet emplacement, la jeune femme aurait pu plus mal tomber. Elles sont cinq : Ada, Jaja, Marie-Thé, Poule et Nini. Cinq femmes à se serrer les coudes, à partager leur pécule, leur repas, leur journées. Elles acceptent Moe et l'enfant.
Cette galerie de femmes, debout malgré l'adversité, est rendue avec une grande bienveillance par Sandrine Collette. Difficile de ne pas les prendre en affection malgré leurs défauts, mais qui n'en a pas. Les épreuves ne manqueront pas pour Moe et ses compagnes d'infortunes.
L'auteur est peu diserte concernant l'origine de cette « Casse ». Quand est-ce arrivé ? Qui l'a mise en place ? Pourquoi ? Le roman apporte en vérité plus de questions que de véritables réponses, mais c'est là aussi que réside tout son intérêt.

Dur mais profondément humain, Les larmes noires sur la terre – roman davantage dystopique que policier soyons clairs – est une nouvelle réussite à mettre au crédit de Sandrine Collette, qui parvient à garder une constance dans ses textes tout en se renouvelant à chaque fois. Une gageure.


_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 41
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 9725
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2018 11:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoel a écrit:


Sur Polars Pourpres, Hoel a écrit:
Bienvenue chez les chiens de la casse


Dur mais profondément humain, Les larmes noires sur la terre – roman davantage dystopique que policier soyons clairs –


Il faut dire qu'en réalité, Sandrine Collette n'a jamais écrit de romans "policiers" - noirs, oui, par contre.

Mais je croyais que ces différents "tiroirs" t'exaspéraient, justement (cf. ton post à propos de la collection Double Noir lancée par Mesplède) ? Mr. Green Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 8125
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2018 11:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait. Mais c'est bien d'informer les lecteurs pour qui tout cela a une importance aussi. Wink
D'autant que Sandrine Collette, elle, est toujours classée (librairie, médiathèques...) dans les rayons polars.
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com