Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Donald Westlake
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9199
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Fév 23, 2016 8:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà le genre de chronique qui donne envie de se refaire un peu de Westlake. Wink
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10143
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Fév 23, 2016 11:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je signale au passage la sortie début février d'un "nouveau" roman de Westlake chez Rivages, traduit par Nicolas et Pierre Bondil :




Citation:


Jay Fisher, journaliste spécialisé dans l’interview de célébrités, se laisse persuader de partir couvrir l’invasion préparée dans le plus grand secret de la petite île caribéenne d’Ilha Pombo.
Mais entre un féroce dictateur local, le FBI, des féministes et des trafiquants d'armes, ses aventures tropicales ne pouvaient évidemment pas se dérouler comme prévu.





Ainsi que la réédition sous une nouvelle couverture chez Rivages/Noir d'une aventure culte de Dortmunder :



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Memess
Serial Killer : Patrick Bateman



Inscrit le: 09 Mar 2007
Messages: 920


Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Mar 09, 2016 9:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dégats des eaux est plutôt un bon cru mais ça à un peu vieilli quand même. Un peu long aussi.

Westlake, j'adore mais certains romans me laisse sur ma faim. Je me demande si certains n'était pas des livres de commande ou alimentaires. Ou la fausse bonne idée tout simplement.
_________________
Polars Addict : Chroniques des littératures de genre
So many books, so little time...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
mkl
Témoin


Age: 49
Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 34


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juil 11, 2017 7:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Petite question aux amateurs de Donald Westlake: je suis assez tenté, mais par quel roman commencer ?
Et quels sont les romans "références" de Westlake (ou de ses pseudonymes) ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 43
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 546
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Juil 12, 2017 6:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

mkl a écrit:
Petite question aux amateurs de Donald Westlake: je suis assez tenté, mais par quel roman commencer ?
Et quels sont les romans "références" de Westlake (ou de ses pseudonymes) ?

tout dépend de ce que tu cherche;
La série Dortmunder est plutôt axée sur l'humour, avec une équipe de bras cassés qui fait des casses devant lui rapporter plein d'argent, mais en général, y'a toujours quelque chose qui bouleverse ses plans.
La série Parker est elle plutôt axée sur l'action. Gare à ceux se mettant en travers de son chemin. Contrairement à Dortmunder, Parker n'hésite pas à faire parler son flingue, et ce n'est pas que pour faire du bruit.
La série Tobin est elle plutôt axée sur le travail d'enquête.
Pour les livres n'étant pas dans une série, c'est plus aléatoire. Si j'ai bien aimé "Finie la comédie" et un peu moins "Le contrat", je n'ai pas terminé "Monstre sacré".
Pour les Dortmunder, Parker et Tobin, autant commencer dans l'ordre même si ce n'est pas indispensable. Pour Parker, c'est tout de même souhaitable, "Comme une fleur" permettant de bien comprendre le personnage dès ce premier livre.
Après, ceci n'est que mon avis, j'espère que tu aura d'autres avis pour affiner ton choix.
Very Happy Very Happy
_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Complice


Age: 45
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 177
Localisation: Moulins


MessagePosté le: Mer Juil 12, 2017 7:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

mkl a écrit:
Petite question aux amateurs de Donald Westlake: je suis assez tenté, mais par quel roman commencer ?
Et quels sont les romans "références" de Westlake (ou de ses pseudonymes) ?

Sans aucune hésitation, je t'invite à découvrir l'univers de Westlake par le magnifique:
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Horatio
Meurtrier


Age: 43
Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 215
Localisation: Loiret

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Juil 12, 2017 8:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'aurais tendance à conseiller pour les Dortmunder.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
mkl
Témoin


Age: 49
Inscrit le: 12 Juil 2016
Messages: 34


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Juil 12, 2017 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai depuis pris le temps de consulter de plus près la bibliographie de Westlake, afin notamment de voir quels romans avaient le plus de succès auprès des lecteurs.
Il se trouve que "Le couperet" (12) et "Dégats des eaux" (7) en font partie, ainsi que "Pierre qui roule" (9), le premier Dortmunder.
Donc je pense privilégier, dès que j'en aurai l'occasion, la lecture d'un de ses trois titres.

En attendant, merci à vous trois pour vos avis éclairés.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 43
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 546
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Juil 17, 2017 5:32 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Le célèbre avocat J. Radcliffe Stonewiler vient de tirer Dortmunder d' un mauvais pas. Mais, comme le fait judicieusement observer May, sa fidèle compagne : "Qu' est-ce que ça va te coûter?". C' est alors que Dortmunder se souvient de ce petit bristol que l' avocat lui a glissé dans les mains à la fin de l' audience. La carte d' un certain Arnold Chauncey qu' il était censé appeler. De toute façon, pas le temps de se poser des questions; le téléphone sonne, Stonewiler est au bout du fil, Chauncey attend la visite de Dortmunder. Pourquoi, au fait? Pour commettre un vol, bien sûr. Mais un vol "bidon", et pour cela, il faut un voleur honnête. Dortmunder a le profil. C' est le reste qui ne suit pas. Personne n' est parfait...

Mon vote sur Polars Pourpres: 7/10
Citation:
La bande de Dortmunder est enfin complète dans cet épisode puisque en plus d' Andy Kelp, Stan Murch et Chefwick, Tiny rejoint l'équipe de bras cassés de la cambriole. Et si le travail demandé n'est pas trop compliqué, une menace plane sur eux. Un épisode plutôt classique pour cette série mais qui est agréable, bien que ce ne soit pas le meilleur.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
grolandrouge
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 43
Inscrit le: 16 Fév 2017
Messages: 546
Localisation: Sarthe

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Oct 01, 2017 8:20 am    Sujet du message: Répondre en citant


Résumé:
Citation:
Doug Fairkeep, producteur avant gardiste d’émissions de téléréalité a une idée géniale ! De véritables criminels qui commettraient de vrais forfaits en direct. S’il serait plutôt du genre à privilégier l’ombre et l’anonymat, John Dortmunder, alléché par le cachet, accepte. Avant d’échafauder un plan beaucoup, beaucoup, beaucoup plus audacieux. L’ultime aventure du légendaire John Dortmunder.

Mon vote sur Polars Pourpres: 5/10
Citation:
Si l'idée de départ n'est pas mal, l'histoire en elle même est très moyenne, avec beaucoup de remplissage. Même les passages humoristiques sont moins bon que d'habitude. Le dénouement est également très moyen. Ce dernier épisode des aventures de Dortmunder n'est malheureusement pas au niveau des autres.

_________________
"On respire mieux dans la tempête."
Michel Bakounine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9185
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 31, 2018 8:03 am    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
Un homme court à travers la campagne pour échapper aux chiens qui ont flairé sa piste et à l'hélicoptère qui tourne dans le ciel. Le fuyard s'appelle Parker, il vient de braquer une banque. Au sommet d'une colline, il tombe sur un inconnu en tenue de chasseur qui le fait monter dans sa voiture et l'emmène chez lui par des chemins forestiers, échappant ainsi aux barrages de la police.
Lindahl - c'est le nom du chasseur - vit dans un garage converti en habitation. L'intérieur est sommairement meublé. Sur le poste de télévision allumé en permanence, trône une grande cage abritant un perroquet.
Lindhal est un homme en colère et il voit en Parker l'occasion d'assouvir une vengeance. La présence de Parker va bouleverser sa vie à un point qu'il n'imaginait pas.


Ma chronique sur Polars Pourpres :

Citation:
Après les événements d’A bout de course !, Parker se retrouve en fuite, traqué par les forces de police. Dans sa cavale, il fait la rencontre de Lindahl, un type qui accepte de l’héberger. Mais ce n’est guère par altruisme qu’il fait cela : revanchard et désireux de rafler le pactole, Lindahl a besoin de Parker pour commettre un vol à l’hippodrome Gro-More. En effet, rien de tel que s’associer à un calibre comme ce truand pourchassé par la maréchaussée pour réussir, pas vrai ? Mais tout plan ingénieux connaît parfois des soubresauts inattendus.

Sous le pseudonyme de Richard Stark, Donald Westlake signait ici en 2006 l’avant-dernier roman de la série consacrée à Parker. On y retrouve avec un régal jamais affadi ce truand, froid et professionnel, uniquement mû par l’appétit du gain, capable de pensées et réactions à la fois très crédibles et frappées au coin du bon sens, et dont l’économie des moyens déployés pour ses coups est à la mesure de son flegme. Ici, après avoir échappé de peu à une arrestation, il en vient à s’associer à un pauvre type, mais, bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu. Il va en effet falloir compter sur Cal et Cory, deux frères aussi déterminés que prêts à user de la violence pour aboutir à leurs fins, un malheureux gars qui abat par erreur un SDF, ou encore deux agents de sécurité. Ce qui (d)étonne à chaque fois chez Donald Westlake, c’est l’efficacité de sa plume : tout y est fluide, naturel, sans grande démonstration littéraire ni travail forcené de la langue. Les mots et constructions narratives s’imposent d’eux-mêmes, presque élémentaires, et pertinents, ce qui renforce la crédibilité de l’histoire. A cet égard, les derniers chapitres sont hautement significatifs : une fusillade, des guet-apens et une conclusion délivrés dans des pages rendues véloces par la spontanéité des termes employés.

Un petit régal de littérature policière, avec cette carte abattue du jeu de Donald Westlake. Un récit aussi pétulant que simple qui séduit de bout en bout.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9199
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Lun Déc 17, 2018 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

3 Dortmunder pour 25€, plus de 1100 pages de rigolade, ça peut être une idée de cadeau.



Pour l'anniversaire des 10 ans de la mort de Donald Westlake en décembre 2018, voici une édition collector regroupant trois aventures incontournables de la série « John Dortmunder » : Pierre qui roule, Personne n'est parfait, Dégâts des eaux,
Pour découvrir l'univers comique de Westlake et son personnage le plus célèbre : le cambrioleur qui rate tous ses coups avec talent !



_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com