Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Piste noire - Antonio Manzini (Denoël)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Jeu Aoû 13, 2015 6:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yesssss !!!!! Je sens que je vais aimer aussi !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Dodger
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 44
Inscrit le: 04 Mar 2007
Messages: 1200
Localisation: Paris

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Aoû 13, 2015 7:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oh la vache, je l'avais raté, celui-là... Pourtant il pourrait bien me plaire aussi : la combinaison polar italien + héros atypique + humour noir est très séduisante !
Bon, ben y'a plus qu'à trouver un moment pour mettre le nez dedans. Euuuuuh... Laughing
_________________
"Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." (Vauvenargues)
http://cannibaleslecteurs.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10703
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Aoû 18, 2015 11:14 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Jean-Marc Laherrère sur son blog Actu du Noir :

Citation:

Des Clarks dans la poudreuse



Tout le monde dit du bien de Piste noire, d’Antonio Manzini.
Il fallait que je le lise, c’est chose faite, je suis d’accord, c’est très bien.


Rocco Schiavone était commissaire à Rome.
Il a gêné des gens influents et se retrouve dans les Alpes italiennes, chez les ploucs qui mettent au pied des chaussures ridicules (mais chaudes !), dans le Val d’Aoste.
Et comme Rocco n’est pas du genre à garder ses réflexions pour lui, il ne manque pas de dire à tous ces arriérés ce qu’il pense d’eux, de leurs montagnes et de leur neige.

Quand en plus les emmerdements arrivent sous la forme d’un cadavre complètement explosé par une dameuse, son humeur déjà sombre devient carrément exécrable.
Et tant pis pour ceux qui se trouvent sur son chemin.


Excellente nouvelle que ce polar, d’autant plus excellente qu’il semble bien être le début d’une série.
Et ça c’est génial.

Parce que si l’intrigue est assez classique, la description de ce bout de montagne très réussie, mais là aussi classique, ce qui emporte immédiatement une adhésion enthousiaste c’est Rocco Schiavone.
Quel personnage !
Un vrai sale con, machiste, désagréable au possible, corrompu, facilement violent, imbu de lui-même, méprisant, misanthrope …
Et j’en passe et des meilleures.

Et pourtant tellement attachant.
Et oui, cela paraît impossible mais on s’y attache.
Pour commencer parce qu’il est drôle et qu’il a la méchanceté fine et implacable et manie le sarcasme et l’insulte avec maestria.
Parce qu’il faut avouer que parfois il se moque de ceux dont on ne se moque pas par courtoisie … mais on n’en pense pas moins.
Et parce qu’il est aussi capable d’éclairs d’humanité et de gestes totalement désintéressés pour lesquels il est prêt à prendre tous les risques.

Et puis l’auteur prend bien soin de laisser quelques éléments de son passé dans l’ombre, ce qui introduit un suspens de bon aloi.
Vivement la suite !



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Sep 05, 2017 8:48 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Lun Sep 14, 2015 8:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'en suis qu'au début et pourtant je suis sûre que je vais adorer !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Oct 04, 2015 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis :
Citation:
Excellente lecture, avec un personnage principal cynique, noir, agaçant mais attachant. L'ambiance montagnarde est très bien décrite et la lecture est vraiment très agréable.
Je lirai la suite des enquêtes du sous-préfet Schiavone avec grand plaisir. Si les prochains tomes sont de cette qualité, c'est une vraie pépite qui s'annonce.


Ma chronique : http://destinationpolar.blogspot.fr/2015/10/piste-noire-de-antonio-manzini.html
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 35
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 7539
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Oct 04, 2015 8:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le commentaire sur ton blog fait envie !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 35
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Dim Oct 04, 2015 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'espère qu'il incitera des lecteurs à découvrir cet auteur, c'est du tout bon !
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10703
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mar 05, 2016 7:15 am    Sujet du message: Répondre en citant




Sélectionné pour le Prix Violeta Negra 2016 du Festival Toulouse Polars du Sud

Sortie en poche chez Folio Policier le 10 mars (jeudi prochain) :






Alors que la nouvelle enquête de Rocco Schiavone, Froid comme la mort de Antonio Manzini, vient de paraître dans la collection Sueurs froides de Denoël ( on en parle ici ) :





Citation:


Rocco Schiavone a une nouvelle affaire sur les bras, et il est bien décidé à la régler presto.

Ester Baudo est retrouvée morte dans son salon, pendue.
Le reste de l’appartement a été saccagé, et ce qui semble à première vue être un suicide se révèle vite un meurtre.
On fait appel à Rocco Schiavone, ce drôle d’inspecteur, amateur de joints matinaux et de jolies femmes.
Dans la petite ville grise et froide d’Aoste, il croise et interroge les proches de la victime.
Il y a Patrizio le mari, Irina, la femme de ménage biélorusse à l’origine de la découverte du cadavre, ou encore celle qui semble avoir été la seule amie de la défunte, Adalgisa.
Si la vie de la victime se dessine peu à peu, le mystère reste entier.
Qui pouvait bien en vouloir à la calme et tranquille Ester Baudo ?

Cette deuxième enquête de Rocco Schiavone, vice-préfet râleur, macho et doté d’un humour cinglant, ravira les amoureux du commissaire Montalbano, de l’Italie et des polars à l’humour grinçant.





_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Sep 05, 2017 8:49 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10703
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mar 26, 2016 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Pierre Faverolle sur Black Novel :

Citation:

Piste noire de Antonio Manzini



Un nouveau personnage de flic fait son apparition sur la scène du polar : il s’agit du sous-préfet Rocco Schiavone.
Si on peut au premier abord penser à un roman policier classique, c’est bien le personnage de Schiavone qui fait la différence.

Pur Romain d’origine, homme des villes, Rocco Schiavone se retrouve muté à Aoste, au pied des montagnes enneigées.
Alors qu’il se balade avec ses Clarks, il se retrouve systématiquement avec les pieds mouillés à force de patauger dans la neige.

Amedeo Gunelli est conducteur de dameuse, cette machine qui remet à neuf les pistes de ski.
Comme c’est un expert dans la conduite de ces machines infernales, son chef lui demande de faire la piste noire, la plus dangereuse.
Il branche son iPod à fond et se lance dans son trajet dangereux.
A un moment, la machine sursaute ; il a du rouler sur une pierre.
Pour en être sûr, il s’arrête, descend pour vérifier, et s’aperçoit qu’il vient de déchiqueter un corps humain.
Il se retourne pour vomir.

Rocco Schiavone est chargé de cette enquête.
Depuis peu, son poste ne s’appelle plus Commissaire mais sous-préfet. D’une nature agressive, il se rend compte que ses hommes ont piétiné la scène.
Accident ou meurtre ?
Là est la question.
Quand le médecin légiste trouve un mouchoir dans ce qui reste de la bouche du mort, Rocco Schiavone doit se rendre à l’évidence qu’il a affaire à un emmerdement puissance dix.


C’est un vrai roman policier qu’Antonio Manzini nous propose avec ce premier roman mettant en scène Rocco Schiavone.
Au sens où l’action va se dérouler sur 5 jours, pendant lesquels le policier va amonceler les indices … jusqu’à trouver le ou les coupables.
L’auteur se permet même de finir son livre par une scène digne de la grande Agatha Christie, en réunissant les habitants du village dans une église … ce qui est faire preuve de pas mal d’humour dans un pays très catholique.

Et d’ailleurs, de l’humour, on va en avoir pas mal dans ce roman, écrit à la première personne par Rocco lui-même.
Car ce personnage de sous-préfet vaut son pesant de cacahuètes.
Le fait qu’il soit un citadin et qu’il dénigre les bouseux de la campagne donne lieu à des scènes hilarantes, qui frisent le mauvais gout.
Mais il faut dire qu’il a à faire avec une sacrée bande de d’ignares et d’idiots, qui n’ont aucune expérience avec les précautions à prendre sur une scène de crime.

Quand je dis que ça frise le mauvais gout, un enquêteur qui insulte les gens qu’il interroge, ou qui leur distribue des baffes comme on pourrait le faire avec un gosse, ce n’est pas commun.
Et je dois dire que si parfois je trouve cela amusant, j’ai surtout trouvé ce personnage odieux, hautain et irrespectueux.
D’où le rire jaune dont je parlais au dessus.
Par moments, ça met mal à l’aise, mais par moments, c’est bigrement drôle.
Ce qui est aussi un gage comme quoi ce roman fonctionne à merveille.

Ceci dit, un roman policier, genre whodunit, avec un policier grossier et de mauvaise humeur, ce n’est peut-être pas suffisant comme argument pour le lire.
Il faut juste que j’ajoute la petite cerise sur le gâteau.
Car ce personnage de Rocco Schiavone est beaucoup plus complexe qu’on ne le croit.
On sait bien peu de choses sur son passé, il n’est pas particulièrement propre au sens où il lui arrive de passer la ligne jaune, et il a connu un drame familial qui, tel qu’il est présenté, a fait que j’ai eu la gorge qui se serrait… alors que Rocco est tout de même odieux.

Comme quoi, un pur roman policier peut encore ravir nombre de lecteurs quand c’est bien fait.
Et en ce qui la résolution de l’enquête, c’est impeccable de logique.
Les indices ont été semés et donnés au lecteur.
Rocco nous démontre dans les dernières pages qu’on aurait pu résoudre l’enquête à sa place !
Et quand en plus, on a un personnage aussi fort, je ne concluerai que par une seule remarque : C’est pour quand le prochain ?
Ça tombe bien, il vient de sortir et s’appelle Froid comme la mort, aux éditions Denoël !



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Sep 05, 2017 8:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 59
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 1002
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Jeu Aoû 25, 2016 10:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de monter dans la dameuse...pour un très bon début de roman Very Happy
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 46
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 538


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Aoû 26, 2016 7:59 am    Sujet du message: Re: Piste noire - Antonio Manzini (Denoël) Répondre en citant

norbert a écrit:


Séducteur, corrompu, sarcastique (...) snob, macho et ronchon, il est doté d’un humour noir dévastateur.


Tout ce que j'apprécie dans les personnages.
A l'image de Bernie Gunther chez [b]Philipp Kerr
ou de Jack Taylor (avec le côté alcoolo en plus) chez Ken Bruen.

Je vais me procurer ce livre très rapidement. Merci Exclamation
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10703
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Aoû 26, 2016 6:13 pm    Sujet du message: Re: Piste noire - Antonio Manzini (Denoël) Répondre en citant

JohnSteed a écrit:
norbert a écrit:


Séducteur, corrompu, sarcastique (...) snob, macho et ronchon, il est doté d’un humour noir dévastateur.


Tout ce que j'apprécie dans les personnages.
A l'image de Bernie Gunther chez [b]Philipp Kerr
ou de Jack Taylor (avec le côté alcoolo en plus) chez Ken Bruen.

Je vais me procurer ce livre très rapidement. Merci Exclamation



Oui, même s'il est moins "jusqu'au boutiste" que Jack Taylor, c'est vraiment un personnage attachant et plus profond qu'il n'en a l'air au tout début, bref à découvrir tout comme cette série de romans d'ailleurs ! Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
TaiGooBe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 59
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 1002
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Aoû 27, 2016 10:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Après avoir terminé le roman, je trouve la couverture du grand format bien mieux réussie, plus en adéquation avec le récit, que la version poche.
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 44
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10703
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Aoû 27, 2016 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

TaiGooBe a écrit:
Après avoir terminé le roman, je trouve la couverture du grand format bien mieux réussie, plus en adéquation avec le récit, que la version poche.



Je suis de ton avis, d'autant que la couverture poche en elle-même n'est pas terrible esthétiquement.
Mais ça arrive souvent, parfois c'est celle de l'édition poche qui correspond plus, comme je viens d'ailleurs de m'en rendre compte moi-même avec Les Variations Sebastian d'Emily St John Mandel, par exemple.






>> Et je rappelle ici ta note et ton avis laissé sur PP, TaiGooBe, à propos de Piste noire d'Antonio Manzini :

TaiGooBe a écrit:


8/10

Pour une fois j'aurais passé un moment très agréable sur une "Piste noire" ce qui n'est habituellement pas tout à fait le cas...
Antonio Manzini nous fait un beau cadeau avec ce nouveau personnage, Rocco Schiavone, sous-préfet de son état.
Celui-ci, bougon, macho, vite irritable arrive cependant à se rendre attachant même s'il ne fait vraiment rien pour l'être.
Avec un passé trouble qui lui vaut d'être muté de la belle Rome vers les montagnes du val d'Aoste qui ne sont pas trop sa tasse de Grappa.
Tout ceci nous réserve de grands moments et promets une série que je suivrais avec intérêt.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy


Dernière édition par norbert le Mar Sep 05, 2017 8:51 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
JohnSteed
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 46
Inscrit le: 08 Aoû 2016
Messages: 538


Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Aoû 28, 2016 10:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne saurais pas aussi dithyrambique. Après une lecture en 24h de Piste noire, je reste un peu sur ma faim. Peut-être qu'avec vos avis, je m'attendais à une lecture passionnante de la première enquête du sous préfet Rocco Schiavone.

J'ai passé un moment plaisant, certes. Manzini, à défaut de nous offrir un descriptif profond des personnages, privilégie l'action: les paragraphes s’enchaînent vite. On tourne les pages rapidement. Mais l'enquête n'est pas très passionnante.

Certes, il existe ce genre de polar, où ce qui prévaut n'est pas l'enquête, mais plutôt le personnage et/ou l'atmosphère, l'ambiance. Mais ici, je trouve que le personnage principal, le sous-préfet Schavione, n'est assez bien approfondi. On devine le malheur qui a pu arriver dans sa vie personnelle... Mais on a le sentiment que l'auteur n'a pas eu le temps de finir sa présentation. Comme il n'a pas eu le temps de finir correctement le livre.
Spoiler:
le préfet lui demande un service, en retour de son silence sur l'affaire des Sri Lankais, portant sur des contrôles fiscaux. On attend toujours de savoir de quoi il s'agit...


Un bon polar doit me raconter une histoire réaliste avec des comportements des protagonistes qui ne me semblent pas absurdes.
Spoiler:
Désolé, mais intervenir dans une église pour dévoiler les coupables, je trouve ça irréaliste.


Au final, un livre plaisant. Un bon roman de plage. L'auteur, Manzini, qui est un acteur scénariste et réalisateur italien, vient de faire un livre qui comblera les TV avec une bonne série mais dont les talents littéraires doivent encore m'être confirmés.
ma note: 7/10
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com