Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Pukhtu - DOA (Série Noire)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2163
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Dim Mai 17, 2015 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:


Je crois qu'il vaut mieux même éviter de comparer avec Pilgrim. Laughing



et ce n'est pas une critique. c'est vraiment pour comparer le fond (pas le style).
Pilgrim,dans ce registre géo-politique et ultra-documenté, a manifestement été le mètre-étalon de l'année 2014 et je trouve que Pukhtu est vraiment plusieurs crans au dessus
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mai 17, 2015 11:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, j'avais compris, mais bon je considère comme toi que la documentation nécessaire pour tout roman d'espionnage comme Pilgrim n'a rien à voir avec celle du bouquin de DOA.

Terry Hayes s'est certainement documenté avec le New York Times, la documentation publique de la CIA, peut-être a-t-il voyagé en Turquie grand maximum, etc, bref rien de spécialement impressionnant non plus.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Mai 17, 2015 11:58 am    Sujet du message: Répondre en citant




Fab a écrit:
tu le lis et tu as vraiment l'impression de tout ressentir: les sons,les odeurs,la poussière.
pour moi l'immersion est totale


En tout cas, j'ai hâte d'en faire l'expérience à mon tour ! Smile
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2163
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Sam Mai 30, 2015 7:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

dans Pukhtu DOA décortique jusqu'aux plus profonds détails l'engagement US en Afghanistan (avec quelques pistes en Europe et en Afrique)à travers la privatisation et la sous-traitance des forces armées,de "sécurité" et de renseignements.

l'immersion est totale. on est complètement dedans:les bruits,les odeurs,la poussière

DOA mêle avec brio et talent infiltration,accrochages,rapports militaires,dépêches et articles de presse,trafics et réseaux clandestins,code d'honneur,scènes intimistes et personnages bien développés.

c'est monumental de réalisme,DOA anime une véritable nébuleuse où les hommes sont dépassés par les événements et pour notre plus grand plaisir ce n'est que le 1er
un must
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 30, 2015 8:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais m'y plonger cet été et le moins qu'on puisse dire est que j'ai hâte !
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Sam Mai 30, 2015 8:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce livre ne m'attire absolument pas Confused
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 30, 2015 8:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ton droit, Ssarlotte ! Laughing
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Ssarlotte
Serial killer : Le Poète


Age: 34
Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 2182
Localisation: St Maur des Fossés


MessagePosté le: Sam Mai 30, 2015 8:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hé oui et je vous le fais partager Laughing Laughing Laughing
_________________
http://destinationpolar.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Juin 26, 2015 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> Le Cercle Polar #161, qui chronique et nous recommande ce "chef d'oeuvre" de DOA, est à (ré)écouter ici


Citation:

Pukhtu, de DOA




Immersion virtuose et sous tension dans le bourbier afghan de 2008.

La guerre à ras d'homme, dans l'incendie des sensations.
La peur, la souffrance, l'horreur.
L'excitation de la chasse et des armes aussi.
Le vacarme, les cris, les odeurs.
Le lecteur est embarqué, rudement, dès le prologue, flux de conscience stroboscopique d'une jeune Norvégienne prise dans l'attentat suicide de l'hôtel Serena, à Kaboul, en 2008.

Hachure des phrases, fragments d'images en plans serrés, brutalement remplacés par le verbe clinique de la séquence suivante, ouvrant sur un cargo en escale à Jebel-Ali, principal port du golfe Persique.
Sept cents pages au souffle singulier, accélérations, respirations, ruptures de rythmes et de tons, jargon militaire, argot, codes des services secrets, toujours en tension même quand la poésie surgit d'un paysage ou de la confusion des sentiments des protagonistes.

La réussite de ce livre hors du commun est d'abord littéraire.
Mais l'auteur impressionne aussi par son am­bition : poursuivre le propos d'un précédent roman, Citoyens clandestins, qui mettait en scène, à Paris, autour de septembre 2001, la guerre entre les services de renseignement et un réseau d'islamistes radicaux, reprendre quelques personnages et les plonger, quelques années plus tard, dans le bourbier afghan.
Pukhtu, titre qui évoque la notion d'honneur chez les Pachtounes, se situe en 2008, année charnière de l'élection de Barack Obama, principalement à la frontière entre l'Afghanistan et les zones tribales du Pakistan.

Polyphonique, ubiquitaire, méticuleusement précis, fébrilement documenté, attaché aux détails – topographie, armes, acronymes militaires –, le roman court d'un lieu à l'autre, dans une impressionnante tentative d'épuisement du réel.
Enjeux militaires, religieux, géopolitiques, juteuse privatisation de la guerre, omniprésence du trafic de drogue, il tend, avec succès, à tout embrasser.
En réussissant l'exploit de ne jamais sacrifier la complexité de ses personnages – un journaliste, une poignée de mercenaires, un chef de clan pachtoune en particulier.
Le texte se termine brutalement, sur le discours d'Obama, le 11 septembre 2008.
La suite est prévue pour le printemps prochain.
On l'attend comme la nouvelle saison d'une série d'exception.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 43
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2163
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Ven Juin 26, 2015 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

yes!!
_________________
À chaque décision que nous prenons, nous créons un nouvel avenir. Et, ce faisant, nous détruisons tous ceux que nous aurions pu avoir à la place.
Lou Berney November Road
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Aoû 20, 2015 5:54 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Yan sur son blog Encore du Noir :

Citation:


Ambitieux roman-fleuve sur la guerre en Afghanistan, Pukhtu, dont le premier [gros] volume a paru cette année en attendant une suite en 2016 s’annonce d’ores et déjà comme un grand roman noir géopolitique du genre à venir taquiner sur leur terrain les Don Winslow de La griffe du chien et autres Robert Littell.


Prolongement du déjà touffu Citoyens clandestins, Pukhtu est un roman qui combine polar, espionnage, géopolitique, drame, aventure, guerre et même romance.
DOA, comme tout bon romancier, a bien compris que ce sont les hommes qui font l’Histoire au même titre que celle-ci vient les façonner, qu’ils soient au sommet de l’État ou le nez dans, au choix, la poussière, le sang, les dossiers ou une petite montagne d’héroïne.
Et si cet Afghanistan de 2008, bourbier dans lequel s’empêtrent les Occidentaux tandis que les talibans gagnent du terrain, est au centre du roman, des fils se tirent, mondialisation oblige, vers le Kosovo, la France, les États-Unis, l’Iran, la Côte d’Ivoire, la Chine ou Dubaï.

Entrainés dans ce tourbillon d’un monde qui semble exploser, les personnages de DOA, Fox le mercenaire sans patrie désormais, ses camarades de Longhouse, compagnie privée au service de la CIA, Amel la journaliste française, Sher Ali Khan le contrebandier qui rejoint les rangs des insurgés talibans, Peter Dang le reporter canadien, Thierry Genêt l’homme d’affaires expatrié en Afrique, Storay la prostituée défigurée ou le mystérieux et dangereux enfant à la fleur, incarnent tous un point de vue.
Des points de vue qui convergent, qui se heurtent, qui s’opposent et qui font apparaître toute la complexité d’un monde interconnecté dans lequel on tue autant avec des machines qu’avec des poignards ancestraux et des hommes et des femmes qui, quel que soit leur camp, ne sont ni noirs ni blancs.
Un monde gris avec lequel il faut bien vivre et dans lequel, pour nombre de ces personnages, il s’agit avant tout de survivre.

La grande réussite de Pukhtu est là.
DOA nous y plonge dans le réel, ponctué par les dépêches de presses, les bilans mensuels des morts et blessés, sans jamais perdre de vue le roman et l’action.
Vertigineux et extrêmement documenté, Pukhtu fait ainsi découvrir certaines routes de la drogue, l’opacité des compagnies militaires privées, la guerre technologique désincarnée et celle des corps à corps, des bombes humaines, les raisons d’État, bonnes ou mauvaises, et les états d’âmes de ceux qui se trouvent pris dans l’engrenage immuable de cette guerre afghane.

Il y a des histoires de vengeance, d’honneur, de dissimulation, d’amour, de trahison… tout ce qui fait l’Homme et le roman noir.
Les données sont aussi là, brutes, et l’auteur leur donne la chair de ses personnages pour en faire un grand roman sur le monde d’aujourd’hui – et peut-être même déjà d’hier – dans toute sa complexité sans jamais chercher à énoncer une quelconque thèse.
À chacun d’en tirer ce qu’il veut, en attendant la suite.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Nov 29, 2015 10:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'étais dit que je le lirais cet été, et puis comme souvent l'été passe plus vite que prévu et/ou des aléas font que...
Par contre, je m'en serais voulu de ne pas l'avoir lu cette année, de l'avoir remis à plus tard.
Et puis, je le commence aujourd'hui aussi parce que j'ai besoin en ce moment de livres "costauds", solides.
Bref, j'y pensais depuis un petit moment déjà, j'ai hésité bien sûr avec le dernier Victor Del Arbol - une de mes toutes prochaines lectures dans tous les cas -, et puis finalement j'ai décidé ce matin d'ouvrir enfin ce Pukhtu Primo !...
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 756



MessagePosté le: Dim Nov 29, 2015 11:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Riche lecture!...
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
chouchou
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 48
Inscrit le: 01 Mar 2014
Messages: 756



MessagePosté le: Dim Nov 29, 2015 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui me concerne ce livre magistral aurait du se retrouver dans la liste du prix PP!... Smile
_________________
Celui qui affronte les monstres devra veiller à ce que, ce faisant, il ne devienne pas lui-même un monstre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10299
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Nov 29, 2015 11:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

chouchou a écrit:
Riche lecture!...


J'y compte bien !

J'ai préféré commencé par Pukhtu plutôt que par le Toutes les vagues de l'océan de Victor Del Arbol, étant donné que je viens de sortir il y a peu du Le Sang dans nos veines de Miquel Bulnes, "riche" fresque politico-historique et noire de l'Espagne des années 1920.



chouchou a écrit:
En ce qui me concerne ce livre magistral aurait du se retrouver dans la liste du prix PP!... Smile


Je l'avais mis dans ma présélection, mais bon, la démocratie a parlé. Wink
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com