Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Carnaval - Ray Celestin (Cherche-Midi)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8623
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 06, 2015 10:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bien bien bien. Et Fab, non, Fumer ce n'est pas bien !
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2142
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Mai 06, 2015 10:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

tu as raison c'est même encore mieux que ça Wink
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines


Dernière édition par Fab le Mer Mai 06, 2015 11:51 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mer Mai 06, 2015 11:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alors Fredo, comment ça se passe ce Carnaval ? Bien ?
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8623
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Sam Mai 09, 2015 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avance doucement mais surement. J'ai l'impression que c'est un livre que l'on doit dompter.
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Mai 09, 2015 11:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je sens que ça va me plaire.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Mai 29, 2015 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> Le Coup de coeur de Claude Le Nocher sur son blog Action-Suspense :

Citation:

Ray Celestin : Carnaval (Le Cherche Midi, 2015) ─ Coup de cœur ─
[...]

Pas de hasard si ce suspense a été récompensé en Grande-Bretagne par le Prix John Creasey du meilleur premier roman, par la Crime Writer's Association.
L'intrigue s'inspire du cas réel d'un tueur en série signant Axeman qui, tel Jack l’Éventreur, cessa brutalement ses crimes (en octobre 1919) et ne fut jamais identifié.
L'auteur reproduit la vraie lettre que ce meurtrier adressa à la presse.
Cette fiction ne prétend pas reconstituer l'affaire telle qu'elle se déroula.
Ray Celestin crée des personnages qui, selon des motivations diverses, enquêtent afin d'arrêter le coupable.
Si le policier intègre Talbot et son assistant Kerry ont un rôle officiel, la mafia missionne un ancien flic pour mener d'autres investigations.

Il faut avouer que les deux plus attachants protagonistes sont Ida Davis, la téméraire secrétaire de chez Pinkerton, prête à sillonner la ville du French Quarter jusqu'aux docks, en passant par les honky tonks de Back'O Town et autres quartiers typiques, avec son ami musicien.
C'est un Louis Armstrong jeune, à l'air encore poupin (“Son visage rond d'un noir très sombre était l'écrin idéal pour son sourire si reconnaissable”), mais qui a déjà traversé quelques épreuves, qui deviendra quelques années plus tard un maître du jazz.
On frémit avec ce couple d'amis, déterminé et sans trop de complexes, mais plutôt inexpérimenté.
Ils seront directement en danger : “Ida hurla et Lewis la dévisagea avec de la panique dans le regard. L'une des brutes, le plus petit, sortit une matraque et assomma Lewis.”

Enquête criminelle, certes.
Néanmoins, c'est le contexte de La Nouvelle Orléans qui offre sa force à ce roman.
Les décors sont restitués avec soin, sans toutefois s’appesantir.
La mythologie de cette ville cosmopolite est évoquée.
Non sans humour, lorsqu'est cité un héros local, Jean Lafitte : “Sans ce pirate on serait Anglais, et on parlerait leur langue.”
S'il est question de culte vaudou, la prêtresse Simone est surtout guérisseuse, soignant même les pauvres filles après avortement.
Bien que majoritaires, les Noirs ne peuvent pas grand choses contre le racisme ambiant, ni contre les lois.
Mais à l'occasion d'obsèques, ou sur les bateaux à vapeurs du Mississippi, les meilleurs joueurs de blues et de jazz s'expriment, améliorant tant soit peu leur condition sociale.

À la veille de la Prohibition (qui entra en vigueur en janvier 1920), on consomme ici de l'absinthe, pourtant déjà interdite.
La Nouvelle Orléans étant un port important, tous les trafics s'y développent.
Bien entendu, tout en restant assez discrète, la mafia pèse sur l'économie de la ville.
Les conditions climatiques ont aussi un sens, car la pluie drue est annonciatrice d'une tempête féroce.
On le constate, l'aspect meurtrier n'est pas le seul atout favorable de ce remarquable suspense.
Quant à découvrir l'identité du "Tueur à la hache", on verra bien si nos enquêteurs y parviennent.
Un roman de qualité supérieure.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Juin 07, 2015 6:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant




>> La chronique de Wollanup sur Unwalkers :

Citation:


Le problème, souvent, quand on s’attaque à un énième roman sur une ville qu’on a déjà beaucoup lu, c’est de retrouver les invariants géographiques, économiques,politiques, traditionnels de cette région qui, par le fait de notre connaissance antérieure et leur répétition, peuvent paraître pour des clichés voire des facilités de l’auteur au point qu’on pourrait se demander s’il est possible de lire une histoire à la Nouvelle Orleans sans cyclone en approche ou inondations monstrueuses par exemple.

De fait, le cyclone, les débuts du jazz, le vaudou, la mafia, le carnaval sont partie intégrante du roman de Ray Celestin.
Quand vous y ajoutez un policier trahi, une allégeance à la mafia, une rédemption espérée, l’adjonction de personnages ayant réellement vécu aux débuts de leur légende, une histoire de serial killer réelle « Axeman of New Orleans », il faut un sacré talent pour rendre son propos passionnant et en faire un roman réussi, ce qui est le moins qu’on puisse concéder à un Celestin, auteur d’un premier roman très agréable.


L’auteur s’est appuyé sur une connaissance pointue de la ville, fruit sûrement d’énormes recherches qui offrent une vision singulière de la Nouvelle Orleans, loin des clichés et allant sur des sujets peu évoqués comme la folie qui semble s’emparer des populations arrivant, en vain, vers Big Easy pour essayer de connaître des existences moins moches.
La ville racontée par Celestin s’avère passionnante et donne un théâtre réussi à une intrigue, elle-même, de premier plan.

Le discours choral des personnages suivis - Mickaël Talbot, flic dont c’est la dernière chance, Luca d’Andrea ancien flic inféodé à la mafia par son histoire, John Riley, journaliste fouineur, Ida, jeune employée de l’agence Pinkerton aidée de Lewis qui deviendra célèbre sous le nom de Louis Armstrong - va créer une histoire qu’on suit avec beaucoup de plaisir et frayeur devant les agissements d’un tueur à la hache, quand même.

Ecrit dans un style et avec une verve rappelant beaucoup « L’Aliéniste », il le dépasse même par la profondeur de ses personnages, par l’exposition des problèmes raciaux de l’époque latents dans les mentalités comme visibles dans certains comportements ordinaires, ainsi que par le décryptage des réelles motivations de chacun.

Parfait comme thriller de l’été.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Juin 27, 2015 11:42 am    Sujet du message: Répondre en citant




>> Les chroniques de Montse et Delphine pour le site Plume Libre :

Citation:

L'avis de Delphine :


Une histoire inspirée par un tueur en série qui aurait pas moins d'une dizaine de meurtres à son actif dans la région de la Nouvelle Orléans, il n’en fallait pas plus pour me séduire.
Bien sûr, je suis allée voir sur internet ce que je pouvais apprendre sur ce fameux tueur, sans vraiment avoir envie de trop en savoir de peur d’apprendre certaines choses qui auraient pu gâcher ma lecture.

L’histoire ne nous propose pas une seule enquête mais suit les avancées de trois détectives, Ida, une jeune métisse, secrétaire dans une agence de détective privée, qui rêve de quitter son bureau pour aller enquêter sur le terrain ; Michael Talbot, lieutenant détective, qui se trouve dans une situation très périlleuse et, enfin, Luca D’Andrea, ancien mafieux de son état mais pas que ça…
Chacun de leur côté, ces trois protagonistes vont mettre le doigt sur des indices, soulever des interrogations et surtout tenter de trouver le tueur à la hache.

Après un début un peu difficile, je me suis plongée avec énormément de régal dans cette ville pleine de mystères, une description un peu moins « festive » de la Nouvelle Orléans puisque pour les besoins de l’enquête, nous allons suivre les personnages dans les coins les moins fréquentables de la ville.

Le climat d’après-guerre, la communauté noire qui subit encore la discrimination, les communautés qui défendent farouchement leurs territoires, l’influence sans pareil de la mafia dans toutes les activités de la ville, l’approche d’un ouragan, une inévitable ballade dans le Bayou et, surtout, ce mélange de jazz et de vaudou font que la ville devient très rapidement l’un des personnages principaux de l’histoire.

Les amateurs d’action seront peut-être déçus et resteront sur le faim mais il serait dommage de ne pas découvrir ce 1er roman à l’atmosphère pesante, presque irrespirable, au style parfaitement maîtrisé et à l’enquête passionnante.

Un pavé à déguster sans aucune modération !



L'avis de Montse :


Carnaval est avant tout un magnifique roman d’ambiance.
Ray Celestin nous plonge dans La Nouvelle Orléans de 1919 avec une facilité déconcertante.
On se surprend à respirer les odeurs de la ville, voir les paysages décrits et écouter la musique omniprésente.
Le climat qui règne dans la ville est parfaitement retranscrit (ségrégation, racisme, mafia, vaudou, complots…), les relations compliquées qu’entretiennent les différentes communautés également.
C’est une très belle immersion dans cette ville que nous propose l’auteur.

Du côté des personnages, il nous présente une galerie diversifiée.
Le policier chargé de l’enquête, Michael Talbot, est très réussi avec ses secrets et ses ambivalences.
Mais les autres ne sont pas en reste et notamment Luca d’Andrea, un ancien flic, qui vient de sortir de prison, pris entre deux feux ; ou encore Ida, secrétaire de l’agence Pinkerton qui s’improvise détective privé avec son ami Lewis Armstrong, musicien.
Ils sont tous bien développés par l’auteur et, pour la plupart, le lecteur n’a aucun mal à s’attacher à eux.

Ray Celestin est parti de faits réels pour construire son histoire.
En effet, le tueur à la hache dont il est question dans Carnaval a vraiment existé mais, contrairement au roman, ses meurtres n’ont jamais été élucidés.
L’intrigue qu’il a construite est parfaitement plausible, l’enquête va progresser petit à petit par le biais des différents personnages qui, tout en partant sur des pistes différentes, vont lever le voile sur l’intégralité de cette histoire.

Pour un premier roman, Ray Celestin met la barre haute en nous proposant un thriller historique mêlant des personnages et des faits réels et de fiction.
Et bonne nouvelle, il travaillerait d’ailleurs sur une suite se déroulant à Chicago dans les années 20.


_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Fab
Serial killer : Le Poète


Age: 42
Inscrit le: 09 Avr 2011
Messages: 2142
Localisation: Brest même

Miserere

MessagePosté le: Mer Aoû 19, 2015 5:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

après l'âge d'or de la Nouvelle-Orléans et de son quartier chaud Storyville avec les romans de David Fulmer, ici on aborde ce qui semble être le début de son crépuscule. L'armée a rendu les bordels illégaux,2 ans après la ratification du XVIIIe amendement la prohibition va entrer en vigueur et un tueur en série sévit.
un flic Michael Talbot,un ex-flic ripou tout juste libéré de prison et bossant pour la Mafia,un journaliste et un duo de jeunes noirs vont se lancer chacun de leurs côtés sur la piste du tueur à la hache.
ça se lit très bien,le roman avance rapidement grâce à ces différents fils narratifs et Ray Celestin développe habilement toutes les composantes de la Nlle-Orléans de 1919: le jazz,la mafia,l'après-guerre,la ségrégation.....
un excellent premier roman
_________________
Une heure plus tard,je suis entré dans un bar de Bleecker Street et j'ai hurlé: "Allez,cent verres,c'est pour moi! J'ai dit pour moi,tout seul!"
Oh,qu'est-ce qu'ils m'ont mis dans la gueule.
Warren Ellis Artères souterraines
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10129
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Aoû 20, 2015 5:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai hâte de le lire, celui-là aussi.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1270
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Fév 09, 2016 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis en train de le terminer et c'est une belle surprise. J'aime beaucoup les personnages comme certains d'entre vous l'ont déjà souligné. L'ambiance de la Nouvelle Orléans est elle aussi très bien retranscrite.
En revanche, l'éditeur fait référence à l'aliéniste de Caleb Carr. Je ne trouve pas la comparaison très pertinente. Si ce n'est la retranscription d'une ville au siècle dernier. Ce n'est pas du tout le même genre de roman.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
scarabe
Serial killer : Leland Beaumont


Age: 43
Inscrit le: 11 Sep 2009
Messages: 1270
Localisation: Annecy

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mer Fév 10, 2016 8:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fini, voici mon commentaire :
Très bon roman. Une intrigue taillée à la hache, des personnages bien travaillés et complexes. Une mise en scène originale. Et surtout une ambiance de La Nouvelle Orléans très très bien transcrite avec un final apocalyptique. Il paraît qu'un second livre est en préparation. J'en salive d'avance.
_________________
http://scribouillardelouest.wordpress.com/
http://terredunoir.blogspot.fr/
https://lesarcheos.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9146
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2016 8:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Parution en poche le 19 mai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 30
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9168
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mer Mai 11, 2016 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il sort en poche chez 10/18 Grands Détectives dans quelques jours (le 19), avec la même (jolie) couverture ou presque.

_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
TaiGooBe
Serial Killer : Patrick Bateman


Age: 58
Inscrit le: 11 Aoû 2009
Messages: 993
Localisation: The Pink City

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Ven Mar 17, 2017 9:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

En amateur de romans et d'histoire de la Nouvelle-Orléans, j'ai pris un grand plaisir à la lecture de ce très beau livre.
Ray Celestin saupoudre son récit de tout ce que nous espérions trouver pour la traque d'un "tueur en série" dans ce pays marécageux au début du XXe siècle.
Sur fond de luttes raciales, vaudou et meurtres sanglants, nous suivons un policier, un ex-flic véreux, un journaliste, une secrétaire d'agence téméraire tenter de percer le mystère du "tueur à la hache"...tout un programme.
Les éléments se déchainent en fin de roman, un ouragan venant même presque tout emporter dans son sillage.
L'ambiance "Nouvelle-Orléans", magnifiquement décrite, le portrait de la ville très réussi et cette somptueuse galerie de personnages construisent avec réussite ce roman basé sur des faits réels.
De quoi donner très envie de suivre deux des personnages dans son nouveau livre "Mascarade".
_________________
"N'oublie pas que l'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier, tout le reste est litres et ratures." Antoine Blondin
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com