Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

Le cercle Polar (Télérama)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2018 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Diffusion le 16/11/2018 - Durée : 17' 06" --> Lien


Cercle Polar : Joseph Kanon, Robert Harris, Frédéric Paulin… quand la fiction démêle l’Histoire


Une plongée claustro dans la Russie de la guerre froide, les palpitantes coulisses des accords de Munich, le fascinant chaos de l’Algérie des années 90… Les choix de Michel Abescat et Christine Ferniot, nos deux spécialistes du genre.







_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2018 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diffusion le 12/12/2018 - Durée : 23' 00" --> Lien


Cercle polar : William Boyle et Jan Costin Wagner pour la nuance, Don Winslow pour la violence


Deux romans au charme subtil, construits sur le fil d’une ligne mélodique mélancolique, tout en nuances et retenue. Et un troisième, mené tambour battant, testostéroné à mort, spectaculaire, lorgnant clairement vers le cinéma. A vous de choisir !





Leur coup de coeur ( « Un chef-d'oeuvre ! », répètent-ils tous les deux) :



et




Un n° du Cercle Polar à ne pas manquer, autant pour leur sincère et gros coup de coeur pour Sakari traverse les nuages de Jan Costin Wagner, que pour le "coup de colère" et les fou-rires de Christine Ferniot à propos de Corruption de Don Winslow ! Laughing
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6573
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2018 3:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Norbert ! Wink
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6573
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2018 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

norbert a écrit:
Un n° du Cercle Polar à ne pas manquer, autant pour leur sincère et gros coup de coeur pour Sakari traverse les nuages de Jan Costin Wagner, que pour le "coup de colère" et les fou-rires de Christine Ferniot à propos de Corruption de Don Winslow ! Laughing


C'est clair qu'ils ne sont pas tendres avec Corruption et au contraire dithyrambiques avec le Costin Wagner (m'ont d'ailleurs furieusement donné envie de découvrir cet auteur, dont le héros semble être dans la lignée des Kurt Wallander et autre Erlendur Sveinsson)...
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2018 7:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Juge Wargrave a écrit:

C'est clair qu'ils ne sont pas tendres avec Corruption et au contraire dithyrambiques avec le Costin Wagner (m'ont d'ailleurs furieusement donné envie de découvrir cet auteur, dont le héros semble être dans la lignée des Kurt Wallander et autre Erlendur Sveinsson)...



Pareil ! Et ça tombe bien parce que je m'étais pris ce Sakari traverse les nuages il y a une ou deux semaines ! (dire qu'en 2006 j'avais acheté Lune de glace, le premier roman de cet auteur qui était sorti en SN, mais que je l'avais revendu quelques années après sans l'avoir lu... Rolling Eyes )

Pour le Winslow, c'est surtout Christine Ferniot qui n'a pas aimé (son fou-rire est assez communicatif d'ailleurs), et Michel Abescat a dit qu'il était quand même assez loin du niveau de La griffe du chien ou de Cartel du même auteur, et a voulu tempérer par rapport aux autres critiques justement dithyrambiques.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Jon
Témoin


Age: 58
Inscrit le: 29 Nov 2018
Messages: 18
Localisation: Nouvelle Aquitaine, oui, je sais, c'est grand...


MessagePosté le: Ven Déc 28, 2018 11:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord pour le Winslow. Mais un peu trop sévère la Ferniot, je suis plus raccord avec Abescat. C'est vrai Winslow a fait des romans plus subtils. Et je trouve que Cartel n'est pas du niveau de La Griffe du Chien, même si c'est la suite, il a passé plus de temps (5 ans...) sur la Griffe du chien et beaucoup moins sur la suite.
Les Richard Price sont nettement supérieurs et les Pelecanos sont en moyenne un cran au dessus Winslow.
Subjectivité totale et assumée.
Je ne connais pas Wagner.
_________________
"Les gens qui lisent sont moins c... que les autres" Bernard Pivot
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Déc 30, 2018 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, je ne me prononcerais pas étant donné que je n'ai encore jamais lu Winslow, ce qui est certain c'est que je commencerai par La griffe du chien (qui est dans ma pile en plus). Sinon, après Cartel, je crois bien avoir lu quelque part qu'il prévoyait très prochainement un 3ème ouvrage pour conclure sa fresque sur le trafic de drogue jusqu'à nos jours.
_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Dim Déc 30, 2018 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diffusion le 29/12/2018 - Durée : 15' 31'' --> Lien


Cercle polar : américains ou français, quatre livres pour bien commencer 2019



Au programme, des flics désabusés dans des villes sinistres (“Darktown”, de Thomas Mullen ou “Un soleil sans espoir”, de Kent Anderson), une réécriture d’un classique de Dumas mâtiné d’Hugo (“Lord Gwynplaine”, de Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal) et la réédition d’un roman de Tito Topin (“55 de fièvre”). A vous de choisir dans quelle ambiance vous allez commencer l’année.









_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Sam Jan 12, 2019 11:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Diffusion le 11/01/2019 - Durée : 25' 14'' --> Lien


Cercle Polar : trois romans dans le chaos du monde


Les derniers jours de la Commune de Paris, l’Angleterre pré-Brexit touchée de plein fouet par la crise, le Paris de la fin de la guerre d'Algérie… Cette semaine, plongée dans les tumultes de l’histoire.







_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Ven Fév 22, 2019 5:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Diffusion le 21/02/2019 - Durée : 23' 37'' --> Lien


Cercle Polar : cinq héroïnes en première ligne pour des romans angoissants



Susan, physicienne forte d’un pouvoir singulier, Dina et Alessia, héritières de la mafia, Lina, empêtrée dans les affaires d’une famille Rom, sans oublier Naomi, détective privée spécialisée dans la recherche d'enfants disparus : les visages de ce Cercle polar sont tous féminins et traités sur tous les tons, de la comédie noire au thriller.









_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juil 23, 2019 7:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> Diffusion le 21/03/2019 - Durée : 18' 52'' --> Lien


Cercle Polar : trois romans noirs et poétiques qu’on adore !



Trois polars à la musique singulière. Poésie mélancolique chez James Sallis, noirceur traversée de lumière chez Chris Offutt, ambiguïté des identités et des engagements chez Eric Plamondon. Trois histoires exceptionnelles qui vous imprègnent au plus intime. Impossibles à oublier.











>> Diffusion le 12/04/2019 - Durée : 21' 23'' --> Lien


Cercle polar : qui part à la chasse...


Voici trois romans très différents, mais portés par un souffle singulier. Chasse à l’homme à travers la toile des réseaux djihadistes dans le second volet du triptyque de Frédéric Paulin consacré à la genèse du terrorisme. Chasse à l’ours dans les forêts du Kamtchatka où Sandrine Collette confronte une jeune femme à sa vérité. Chasse tragique au plus intime de l’identité d’un jeune criminel, homme-enfant déchirant, dans le nouveau roman de l’Irlandais Stuart Neville. Trois textes subtils et oppressants.











>> Diffusion le 02/05/2019 - Durée : 23' 19'' --> Lien


Cercle Polar : trois variations en noir


Dov Alfon, l’Israélien, joue sur les cordes de l’espionnage, l’Américain William Gay s’engage sur le “hard boiled” et le Français Olivier Norek revisite en version speed l’enquête de papa. Trois auteurs, trois pays, trois facettes du polar…

Trois romans comme autant de variations sur les codes du polar. Ancien officier du renseignement israélien, Dov Alfon joue, avec un humour ravageur, des grammaires de l’espionnage et du thriller, entre Paris, Tel Aviv, Jérusalem et Macao. L’Américain William Gay, figure majeure de la littérature du Sud, interprète à sa manière les standards du « hard boiled » et de la country, sur les traces de Ross McDonald. Quant au Français Olivier Norek, il revisite pied au plancher l’enquête à l’ancienne, dans un village de l’Aveyron, façon Agatha Christie sous amphets.











>> Diffusion le 01/06/2019 - Durée : 20' 29'' --> Lien


Cercle Polar : partout, il y a la terreur


Ainsi commence la quatrième de couverture du nouveau thriller de Franck Thilliez, qui explore les dérives du transhumanisme et du Big Data. Terreur aussi, au cœur de la comédie policière de Chantal Pelletier, “Nos derniers festins”, qui imagine, dans un futur proche, une société de drastique prohibition alimentaire. Terreur enfin d’un monde éditorial passé aux mains des marchands dans “Le dernier thriller norvégien”, la nouvelle fantaisie drôle et vertigineuse de Luc Chomarat.







_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Mar Juil 23, 2019 7:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

>> Diffusion le 15/07/2019 - Durée : 8' 24'' --> Lien


Cercle Polar spécial été #1 : “Le Chant de l’assassin”, une plongée claustrophobe dans la mémoire d’une petite ville texane



Chaque lundi de l’été, Cercle Polar vous propose un livre pour vos vacances.

R.J. Ellory dégaine le premier. Son nouveau roman rappelle son premier, “Seul le silence”, et sa manière de distiller lentement la tension et l’inquiétude jusqu’à la tragédie finale. Un piège dévorant et addictif pour tout lecteur qui s’y aventure.







>> Diffusion le 22/07/2019 - Durée : 4' 48'' --> Lien


Cercle Polar spécial été #2 : “Le Karaté est un état d’esprit”, du trash et du sexe sur fond de canicule



Chaque lundi, tout l’été, Cercle Polar vous propose un livre pour vos vacances.
Cette semaine : “Le Karaté est un état d’esprit”, de Harry Crews. Un roman inédit à la couverture solaire qui contraste avec la noirceur du récit.



L’auteur Harry Crews (1935-2012) a de la tendresse pour les pires gars de la terre — les dingues qui bouffent leur voiture (Car), les malsains qui dressent des reptiles (La Foire aux serpents), les freaks, les perdants, les mal élevés. Ecrivain culte, il raconte une Amérique sans rêves où les fêtes de village finissent toujours mal, où les jeunes cherchent du travail sur les routes de la misère avant de mourir dans les rizières de Corée ou du Vietnam. Le Karaté est un état d’esprit, inédit flamboyant, est son quatrième roman, paru en 1971 aux Etats-Unis. Presque une œuvre de jeunesse, mais déjà portée par ses obsessions futures : les corps torturés, les communautés désastreuses et les désirs de pureté.

Ici, le sport se pratique dans une piscine vide pendant un été caniculaire. John Kaimon, routard pas bégueule, en fait les frais. Ebahi par Gaye, une karatéka de haut niveau pourvue d’un corps céleste, il décide d’accompagner cette beauté fatale en prêtant allégeance à sa tribu de combattants sectaires…
Les amateurs de bastons seront aux anges, les autres retrouveront dans ce livre ironique et mordant l’écriture secouée de Crews, sa fantaisie brutale, ses dialogues sulfureux et son très mauvais esprit. Un roman parfait pour l’été, avec du trash et du sexe, de la philosophie et cette pincée de poésie fiévreuse qui met de bonne humeur.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Le Juge Wargrave
Ishigami le Dharma


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 6573
Localisation: Hexagone

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Mar Juil 23, 2019 9:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Norbert !
_________________
La vie ne devrait consister qu'à trouver les bons mots au bon moment. (Tété, Emma Stanton, 2003).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
Hoel
Patrick Kenzie (modo)


Age: 31
Inscrit le: 06 Oct 2005
Messages: 9245
Localisation: Au bout du monde

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Mar Juil 23, 2019 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Yes, merci Norbert !
Je rattrape mon retard petit à petit, sur ma pause déjeuner, et je venais justement de voir qu'il y avait de nouveaux épisodes (un livre tous les lundi cet été).
_________________
Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire... J'ai la certitude d'être encore heureux.
Jules Renard (1864-1910)

http://hanniballelecteur.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
norbert
Serial killer : Hannibal Lecter


Age: 42
Inscrit le: 18 Avr 2007
Messages: 10212
Localisation: Rhône-Alpes

Le Serment des Limbes

MessagePosté le: Lun Aoû 19, 2019 5:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

>> Diffusion le 29/07/2019 -- Durée : 5' 57'' --> Lien

Cercle Polar spécial été #3 : “Au nom du bien”, de Jake Hinkson, portrait au tranchoir d’une Amérique aussi pieuse qu’hypocrite


Chaque lundi, tout l’été, Cercle Polar vous propose un livre pour vos vacances. Cette semaine : “Au nom du bien”, de Jake Hinkson, l’histoire d’un pasteur puritain prêt à tout pour cacher son homosexualité.

L’action se déroule sur une journée, un samedi de Pâques. Tôt le matin, la foudre s’abat sur Richard Weatherford, pasteur respecté d’une petite communauté de l’Arkansas. Son jeune amant vient lui réclamer le prix de son silence : 30 000 dollars. Marié, cinq enfants, prêcheur intégriste, toujours prompt à invoquer la figure de Satan pour stigmatiser les homosexuels, embarqué dans une croisade pour la prohibition de l’alcool, Richard va tout faire pour préserver la façade de respectabilité qu’il a patiemment construite. A n’importe quel prix. Au nom du bien. Au bout de ce samedi noir, la petite ville sera à feu et à sang, mais Richard Weatherford aura réussi à sauver sa réputation…

Fils d’un prêcheur baptiste, Jake Hinkson continue à régler ses comptes. Après L’Enfer de Church Street et Sans lendemain, Au nom du bien enfonce le clou avec une rage jouissive. Admirateur de Flannery O’Connor et de Jim Thompson, Hinkson livre un texte polyphonique, radicalement noir, portrait au tranchoir d’une petite communauté étouffante, prisonnière de valeurs hypocrites et d’une morale d’un autre âge. En bon auteur du Sud, il pousse le jeu jusqu’à son paroxysme. La fin, qui se déroule un an plus tard et montre le pasteur pendant son prêche de Pâques, droit devant l’armée des âmes bien-pensantes, est un monument de cynisme ravageur. Entre-temps, Donald Trump est arrivé à la Maison-Blanche.






>> Diffusion le 12/08/2019 -- Durée : 5' 57'' --> Lien

Cercle Polar spécial été #4 : “La Fièvre”, de Sándor Jászberényi


Chaque lundi, tout l’été, Cercle Polar vous propose un livre pour vos vacances. Cette semaine, Christine Ferniot et Michel Abescat vous présentent un recueil de nouvelles noires : “La Fièvre”, de l'auteur hongrois Sándor Jászberényi.






>> Diffusion le 19/08/2019 -- Durée : 6' 35'' --> Lien

Cercle Polar spécial été #5 : “Des hommes en noir”, de Santiago Gamboa


Chaque lundi depuis le début de l’été, Cercle Polar vous propose un livre pour vos vacances. Cette semaine, dans “Des hommes en noir”, la poésie noire de Santiago Gamboa nous plonge au cœur d’une Colombie ravagée par la guerre des cartels.



_________________
« Il vaut mieux cinq mille lecteurs qui ne vous oublieront plus jamais à des centaines de milliers qui vous auront consommé comme une denrée périssable. » Jérôme Leroy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16
Page 16 sur 16

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com