Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres
http://rivieres.pourpres.free.fr - http://polars.pourpres.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   Google MapGoogle Map   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Polars Pourpres

"Codex 632 : le secret de Christophe Colomb" J.R.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir...
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Athanagor
John Blacksad (modo)


Age: 42
Inscrit le: 19 Oct 2005
Messages: 2052
Localisation: Lyon - Rhone - Rhone-Alpes - France - Europe

La Ligne Noire

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2015 10:07 pm    Sujet du message: "Codex 632 : le secret de Christophe Colomb" J.R. Répondre en citant



Ce livre a réussi à m'irriter le Colomb

Vous trouvez mon introduction très lourde ? Alors un bon conseil : fuyez ce livre, il est encore plus lourd et indigeste !!
Je n'ai pas souvenir avoir autant souffert en lisant un livre. Comme toujours avec cet auteur, le sujet me semblait plein de promesses. Et si les 3 autres opus de cette saga ont réussi à compenser le style d'écriture lent, lourd, pénible, et bien cette fois-ci, l'histoire est aussi ratée tant sur sa forme que sur son fond.

. Des dialogues plats (2 pages pour déchiffrer à 2 personnages une phrase de 3 mots, c'est totalement inimaginable quand on se dit "auteur") !
. Des voyages pas dépaysants pour 2 sous !
. Des rebondissements qu'on sent venir avant même d'ouvrir le livre !
. Des pages de thèses reproduites dans leur intégralité alors qu'on ne veut pas passer l'examen, mais juste un bon moment !

Et pour l'histoire, alors ? Christophe Colomb n'est pas celui qu'on croit, celui qu'on nous présente depuis toujours. OK. Je suis partant sur le principe. Mais alors, pourquoi parler de Jésus pendant 40 pages ? Pourquoi remonter si loooongtemps au moyen-âge ? Pourquoi écrire 2 chapitres sur Foucault qui n'a rien à voir avec l'histoire ? Pourquoi... Pourquoi... Pourquoi ??

Et le pire, ce qui devrait servir au moins à combler les vides de l'intrigue, la vie privée de Thomas Noronha : et bien elle, elle est juste mal... jouée !
Les 2 derniers chapitres (50 pages sur 300 quand même) n'apportent rien, même pour une suite ! Même pas ému ou quoique ce soit puisqu'il ma saoulé pendant 250 pages !

Bref, c'est raté. Totalement ! On aurait préféré que Colomb coule avant de découvrir l'Inde/Amérique ! Un tel fiasco sur une histoire de fiasco aurait dû me mettre la puce à l'oreille.

Allez, je me rassure avec une chose : c'est le 4e opus édité en France, mais le 1er de l'auteur en VO. Et comme ses livres me plaisaient de plus en plus, je me dis que le prochain sera meilleur que son... 3e !
_________________
CréAuteur du monde de True Duck.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Fredo
Michael Myers


Age: 43
Inscrit le: 10 Avr 2004
Messages: 8623
Localisation: Paris

Le Vol des Cigognes

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2015 10:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu es vraiment sado-maso de continuer à lire cet auteur...
_________________
Frédéric Fontès, News & Chroniques sur www.4decouv.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur  
Athanagor
John Blacksad (modo)


Age: 42
Inscrit le: 19 Oct 2005
Messages: 2052
Localisation: Lyon - Rhone - Rhone-Alpes - France - Europe

La Ligne Noire

MessagePosté le: Dim Juil 19, 2015 10:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les sujets qu'il traite (ou maltraite !) m'attirent mieux qu'un moustique devant un bol de vinaigre !
Le précédent était nettement meilleur !! ^_^
_________________
CréAuteur du monde de True Duck.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Ironheart
Annie Wilkes


Age: 45
Inscrit le: 25 Juil 2007
Messages: 4087
Localisation: Le Gard

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Lun Juil 20, 2015 6:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et tu as quand même mis un 2/10 ? C'est généreux ! Twisted Evil

C'est rare d'ouvrir un topic sur un livre qu'on n'a pas aimé, en général, c'est plutôt l'inverse ! C'est gentil de prévenir les copains, au moins, personne du forum ne lira ce roman (dont je n'avais jamais entendu parler, ni de son auteur d'ailleurs).

Je suis désolée que tu n'aies pas apprécié ta lecture (moi qui en ce moment ai la chance d'enquiller les super bouquins-merci Polars Pourpres-) mais je me suis bien marrée en lisant tes commentaires ! Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Athanagor
John Blacksad (modo)


Age: 42
Inscrit le: 19 Oct 2005
Messages: 2052
Localisation: Lyon - Rhone - Rhone-Alpes - France - Europe

La Ligne Noire

MessagePosté le: Lun Juil 20, 2015 7:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ironheart, si tu t'es marrée, c'était fait pour !
J'ai ouvert le sujet car cet auteur à toujours eu le don de traiter de sujets qui m'ont passionnés.
Et même là, Christophe Colomb semblait bien parti.
Mais non !
J'ai mis 2 pour l'idée de départ. C'est tout !

J'ai lu des commentaires positifs ailleurs, mais ils commençaient tous pas "merci aux éditions LC pour m'avoir envoyé ce merveilleux livre."
Ouais, et bein non ! Même si on me l'avait envoyé, j'aurai eu le même avis.

On le decrit parfois comme le Dan Brown portugais. Il faut donc que les gens sachent pour ne pas se faire avoir. Alors c'est sûr qu'on apprend des tonnes de trucs, mais c'est tellement mal amené que ça fait très mal aux yeux ! Les dialogues genre "hmmm... OK. Et alors ?" juste pour relancer l'interlocuteur locace et érudit, c'est... chiant !
L'exemple que j'ai pris sur les 2 pages durant lesquelles 2 personnes déchiffrent un manuscrit pourrait être hilarante si elle avait été dans un livre humoristique ! Mais là, c'était sérieux.
J'ai recopié dans une balise spoiler le passage en question car j'aimerais partager ici les preuves que ce livre n'est pas celui qu'on veut nous vendre (chiffres de vente et avis des personnes qui ont "reçu" ce titre !)
Vivement le prochain car l'auteur s'améliorait nettement.

Spoiler:
Moliarti écoutait le compte-rendu de Tomás avec une expression impassible. Il semblait presque s’ennuyer. L’expression de son visage ne changea qu’à la fin, lorsque Tomás sortit la radiographie de sa mallette.
Moliarti l’examina, peinant à dissimuler son impatience, puis leva les yeux vers Tomás.
– Les textes sont superposés, expliqua ce dernier. Vous verrez que la version plus récente est plus sombre. On y lit « nbo y taliano ». Mais c’est sur ces lignes plus claires que vous devez vous concentrer. Vous les voyez ?
Moliarti approcha la radiographie de ses yeux, comme s’il était myope.
– Oui, dit-il. Il y a bien quelque chose ici.
– Vous arrivez à lire ?
– Oui. Il y a un n… et un a…
– Bien. Et ensuite ?
– Ça ressemble à un… l ?
– C’est un d. Et après ?
– Un o.
– Exactement. Donc qu’est-ce qui est écrit ?
– Nado.
– Excellent. Et les autres mots ?
– Eh bien, on dirait un e, suivi d’un n, non ?
– Oui.
– Ce qui donne en.
– Et qu’est-ce qu’il y a sous la fin de « y taliano » ? Regardez bien, car ce n’est pas facile.
– Hmm, fit Moliarti. Ça commence par un c, et puis… un n ?
– Un u.
– Ah oui. Un c et un u. Puis un b. C’est bien un b, n’est-ce pas ?
– Oui, c’est un b.
– Et un a.
– Excellent. Lisez toute la phrase, maintenant.
– « Nado en cuba ».
Tomás fit un sourire entendu.
– Vous comprenez ?
Moliarti relit la phrase, hésitant.
– Non.
– Alors allons au dernier mot de la troisième ligne, dit Tomás en montrant du doigt le mot en question. Ici, on peut lire « colo », ce qui, dans le texte corrigé, donne « colo nbo y taliano », c’est-à-dire « Colonbo, italien ». Le mot colo n’a pas été modifié, comme on peut le voir sur la radio. Mais celle-ci révèle deux lettres qui faisaient, à l’origine, partie de ce mot. Quelles sont ces lettres ?
Moliarti regarda de plus près.
– Un n et un a.
– Et qu’est-ce que ça donne ?
– Na ?
– Oui. Et qu’est-ce qu’on obtient quand on l’ajoute à colo ?
– Colona ?
Tomás attendit un instant, dans l’espoir qu’une étincelle jaillisse dans l’esprit de Moliarti.
– Allez-y, quelle est la phrase d’origine écrite par Rui de Pina ?
– D’accord. Ça dit : « colona nado en cuba ». Vous comprenez ?
– Pas vraiment.
Tomás passa une main dans ses cheveux, geste qui trahissait son impatience.
– D’accord, alors écoutez. Au début du XVIe siècle, Rui de Pina a écrit la Chronique du roi Jean II. Lorsqu’il mentionna la célèbre rencontre entre le roi Jean II et Colomb à son retour du Nouveau Monde, Pina crut que ce détail confidentiel était désormais obsolète. Le texte original fut donné à un copiste, qui commença à travailler sur le manuscrit que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Codex 632. Lorsqu’il eut terminé, un des lecteurs, probablement le roi Manuel lui-même, fut horrifié de voir la véritable identité de Colomb révélée et fit corriger l’information. Au bout de la troisième ligne, où il était écrit « colona », le na fut supprimé, ne laissant que le colo. À la quatrième ligne, le texte original « nado en cuba i fut effacé et remplacé par « nbo ytaliano ». Comme cette dernière phrase est légèrement plus courte que l’originale, le copiste dut étirer le mot ytaliano, ce qui donna « y taliano ». Malgré tout, il y avait toujours un problème avec les espaces. Le manuscrit original de Pina fut détruit, et les autres copies, le Pergaminho 9 et le Códice Alcobacense, furent recopiées à partir du Codex 632. C’est comme ça que « Xpova colona nado en cuba » est devenu « Xpova colo nbo y taliano ». – Il marqua une pause. – Vous me suivez ?
– Oui, répondit Moliarti, toujours un peu hésitant. Mais que signifie « colona nado en cuba » ?
– Commençons par « nado en cuba ». Nado en est une forme archaïque du portugais nascido em, ou « né à ». « Cuba » est son lieu de naissance. « Nado en Cuba ». « Nascido em Cuba ». Né à Cuba.
– Né à Cuba ? Mais comment est-ce possible ? Quand il est né, pour autant que je sache, Cuba n’avait pas encore été découverte.
Tomás éclata de rire.
– Allons, Nelson. Il n’est pas né sur l’île de Cuba.
– Ah. Où est-il né alors ?
– Il existe un village dans le sud du Portugal nommé Cuba. Vous comprenez, maintenant ?
Moliarti finit par comprendre.


Alors ? J'ai menti ?
Sachez quand même que ce passage n'est qu'un exemple parmi d'autres du même style !!

A noter pour finir que je l'ai lu en 3 jours, du haut de ses 300 courtes pages (et trop longs chapitres). Il se lit donc très vite et je vais surtout l'oublier vite !! ^_^
_________________
CréAuteur du monde de True Duck.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
El Marco
Charlie "Bird" Parker (modo)


Age: 40
Inscrit le: 30 Avr 2004
Messages: 9146
Localisation: Alpes-Maritimes

Les Rivières Pourpres

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2016 8:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Parution en poche le 19 mai.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger  
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jean-Christophe Grangé — Polars Pourpres Index du Forum -> D'autres auteurs de polars et de thrillers à découvrir... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com